Community-header-background Cet article, Yssack Trald, a été écrit par Quelric. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

Capitaine de la garde impériale des Premiers d'Odsver, Yssack est aussi efficace au combat qu'il est adoré par ses hommes qui serait capable de tous pour lui et inversement. Ce garde au physique d'ours est pourtant d'une discrétion exemplaire en mission. Cette nature discrète ce poursuit dans son caractère allant jusqu’à confondre sa réserve par une timidité.

Biographie

Yssack avant la garde impériale

Simple citoyen du monde ruche de Tarentine Ultima. Second enfant d'une mère ouvrière de la basse ruche, il devint orphelin jeune à la mort de cette dernière. Son père avait été un marin de passage qui était reparti sans regarder derrière lui sa fille et la mère de ses enfants alors enceinte de Yssack.

Ce fut sa jeune soeur Palyn qui s'occupa de lui au début de sa vie, il avait rejoint une cohorte de jeunes orphelins qui pullulaient dans les bas quartiers d'un monde ruche. Ils étaient nourris par les braves moines de l'ecchlésiarchie qui avaient fait veux de pauvreté et pour apporter la lumière de l'empereur aux nécessiteux. Ce fut un de ces prêtres qui s’occupât personnellement des deux enfants, Palyn voulant rentrer dans les ordres. Le prêtre leur appris les chiffres et les lettres mais une fois plus âgés, Yssack suivit les autres enfants, ne souhaitant pas être à la charge d'une personne autre que lui même.

A l'âge de 14 ans, il commença à apprendre à conduire de multiple véhicules, auprès des gangs et aussi le maniement de certaines armes de poing. De grande taille et d'un gabarie remarquable, il attira plusieurs groupe qui voulait le récupérer mais il refusa de s'impliquer dans l'illégalité des gangs. A la place, il gagna de quoi subsister en transportant des colis et servant de messager. En grandissant il en fit son métier, à 17 ans, il savait piloter des petits vaisseaux de transport vers l'orbite basse dans les chantiers de la ruche. Son quotidien devint le même que celui de milliard d'autres ruchiers: Travail et repos pour pouvoir reprendre le travail. L'année d'après il rencontra Lilas, une prostitué avec qui il passa du bon temps, elle vivait par moment chez lui et des fois c'était l'inverse. Ce couple dura un peu plus d'un ans avant qu'elle ne disparut de sa vie sans laisser de nouvelles. Marqué par cela, il se concentra sur son travail et la religion essayant de devenir un citoyen modèle.

Un jour, des régiments de la garde impériale, notamment le 138ème d'infanterie cadian, arrivèrent en permission sur la planète et bientôt une parade fut organisée dans le prolongement de leurs arrivées. Yssack comme énormément d'autre vit la demande de recrues et bientôt il postula avec bien des autres. A la fin des épreuves d'entrés, il fut sélectionné et rejoignit les rangs des conscrits cadiens.

Ses débuts dans la garde impériale.

Durant le premier trajet, il fut entraîner avec toute les recrues, bien qu'il eu une facilité avec les armes à feu, ces capacités furent jugé comme celle d'un soldat moyen principalement à cause d'une trop grande interprétation des ordres. Il fut intégrer au peloton de réserve comme de très nombreux nouveau venue, sa formation continua en même temps mais ses taches quotidiennes étaient plus proche des corvées régimentaire que de ce qu'il avait imaginer.

Son premier combat fut lorsque des kommandos orks attaquèrent les arrières gardes durant la purge de Tragastan III, si on peut appeler ça un combat. Alors partie remplir un camion citerne d'eau quand cela arriva, il fut pris de panique à cause de improbabilité d'un attaque d'ork discret, il paniqua, tétanisé, il oublia l'espace de ce moment son entrainement et ne dut ça vie qu'a l'intervention inopiné d'une escouade de Black Templar qui traquait ses orks depuis plusieurs jours. Personne ne fut témoin de sa piètre performance et "étrangement" il ne s'en vanta pas mais sa réaction entrainer par cet attaque le marqua

Durant le trajet suivant, il reçu un surnom de la part de son régiment : la tête, non pas parce qu'il était intelligent, mais parce que ivre, il ce lança à un concours de coup de boule ... avec un ogrym. Pourtant ce surnom ne le suivit que peu, le vaisseau de transport sortit étrangement du warp et fut abordé par des tyranids. Tous le régiment était en train de ce faire massacrer. Dans un élan de lucidité mêlée à de la peur, il fuya jusqu'au hangar puis, dans la confusion général, vola une valkyrie pour sauvez sa peau.

Son périple presque en solitaire

Garde sauvé.png

Non sans difficulté, Yssack atteignit le sol de la planète à coté de lequel le vaisseau était arrivé, il réunit l'équipement qu'il avait réussi à avoir avant de quitter l'appareil en toute hâte après avoir activé une balise de détresse. Il avait bien fait, un carnifex détruisit l'appareil peut de temps après son départ.

Peu de temps après alors qu'il fuyait à travers les bois, il se retrouva devant une ranger eldar qui l’arrêta, l'arme levée l'un contre l'autre, il n'eu que peu de temps avant qu'il soit sur le passage d'un petit essaim de tyranides, ensemble ils tournèrent leurs armes face à la menace commune. Emporté par l'adrénaline du combat, il ne fit pas attention à la nature xénos de sa camarade et l'aida alors qu'elle était en mauvaise posture face à un genestealer. Le garde détruisit la créature grâce à une grenade chanceuse.

L'eldar s’appelait Aelthia Yn Farwolloch et elle s'était montrée à lui dans le but de s'allier face à la menace, ce qu'il accepta non sans un certain dégoût, après tous, elle était une xénos. Ce dégoût se manifesta par la suite une fois arrivé dans sa cachette et après une dispute, Yssack repartit en solitaire.

Plusieurs jours plus tard durant un instant d’inattention, il fut attaqué par des voraces et sévèrement blessé au dos. Dans la confusion, il s'infligea lui même une blessure profonde au bras alors qu'il voulait se débarrasser d'une de ces vicieuses créatures. Une fois victorieux, il s'injecta tous les derniers antidouleurs qui lui restait et se dirigea à contre coeur aussi vite qu'il le put vers la seul personne capable de le soigner : l'eldar, perdant en grande partie son matériel qu'il dut laisser derrière lui. Contre toute attente, elle le soigna mais dût amputer le bras endommagé.

Les semaines pour qu'il se rétablisse correctement se transformèrent en mois et bientôt une camaraderie étrange s'installa entre Aelthia et Yssack, à la fois amicale et hostile chacun d'eux commença à apprendre à mieux se connaitre. Les pas léger et la discrétion presque surnaturelle de la ranger rendirent jaloux le garde impérial qui tenta de l'imiter aussi bien pour sa propre sécurité que par orgueil personnel.

Au fils de leur quotidien, ils trouvèrent un autre camps de survivants. Vide de vie excepté un très jeune prêtre impériale du nom de Cartago Umbra qui leur appris que des secours étaient en route mais qu'ils allaient récupérer des traîtres corrompus par les xénos. Le groupe, à présent de trois personne, remontât la piste des traîtres et leur tendirent une embuscade. Le combat se termina par une victoire des trois compères lors de l'arrivée des navettes impériale, mais Aelthia avait disparu. Yssack et Cartago furent arrêtés par les 1er de Odsver et jetés dans les geôles du vaisseau appartenant à la libre marchande Luna Winter qui les transportait.

Son nouveau départ

Uniforme standard du 1er de Odsver

Emprisonné durant tous le trajet warp qui dura 2 mois, il fut d'abord interrogé par le commissariat lié au régiment et placé sous la surveillance du commissaire cadet Renho Leonidas. C'est aussi durant ce trajet qu'il fit connaissance avec Derosa Midgard, une chevalière envoyée par son père pour que les chevaliers liés au régiments aient un œil sur l'affaire (Il s'agit de la version officiel, la vrai raison étant que l'ennui de Gwendal Midgard dut au trajet lui faisait chercher des distractions). L'inquisition fut prévenue durant le voyage et à l'arrivée, Yssack fut interrogé par un inquisiteur, il ne chercha pas à mentir sachant que cela n'aurait servit à rien. Pour s'assurer de la véracité de l'affaire, l'inquisiteur demanda à ce qu'un de ses acolytes pratique un examen mental, voire une sonde mental si Yssack cachait quelque chose, par sécurité un psyker de la garde impériale allait servir de "filtre". Son esprit fut donc fouillé et sa version des faits fut confirmée, l'inquisiteur lui laissa la vie sauve voyant qu'il avait totalement coopérer dès le début et ce malgré son alliance avec une xénos.

Il fut par la suite intégré aux 1er de Odsver avec le grade de caporal. Avant de réellement intégrer le régiment, une prothèse pour son bras amputé fut placée et avec le salaire qu'il avait accumulé durant son escapade dans les bois (et qui lui fut versé), il soudoya la bonne personne pour que sa qualité soit élevée. Durant les derniers jours du trajet, il rencontra la psyker primaris qui avait servit de lien entre lui et l'acolyte, une certaine Milena et passa la plus clair de son temps entre elle et sa nouvel escouade, toujours sous la surveillance du commissaire cadet. Les odsverii s'adaptèrent vite à lui et inversement et bientôt il fut un membre à part entière du régiment. Il retrouva Cartago Umbra, lui aussi gracié, il faisait office en temps que prêtre dans le régiment.

Yssack Sergent

Au court des premier combat qu'il vécu avec les odsverii, il fit preuve de courage et d'un volontarisme renouvelé, son passage en quasi-solitaire l'avait recentré et jamais plus il ne fuirait face aux ennemis de l'Imperium. C'est dans cet état d'esprit et durant un assaut que son sergent mourut, soufflé par l'explosion d'un obus hérétique, Yssack prit le commandement de son escouade jusqu’à la fin de ce déploiement les amenant à accomplir les objectif qui leurs avaient été donnés. Cette promotion en tant que chef d'escouade devint officiel : Dès son retour, il fut nommé sergent.

Devenu un meneur d'homme, il commença à se spécialiser dans la furtivité, emmenant ses hommes à être le plus discret possible et se portant volontaire lors des missions de reconnaissance, avançant masqué et vétû de cape caméléonine normalement réservée aux vétérans du régiment.

Renho Léonidas, devenu commissaire, continuait de le surveiller. Avec le temps, eux deux étaient devenus amis, développant un respect mutuel. Renho en fin bretteur, entraînait même chaque matin Yssack au maniement de l'épée même si jamais le garde ne prenait le dessus. Milena et lui devinrent de plus en plus proche, allant jusqu’à l'intimité.

"Si l'Empereur dieu est celui qui distribue la chance et la malchance, alors Yssack est un saint."
—Commissaire Renho Leonidas au sujet de son ami

Sa dernière mission en temps que sergent fut durant le siège de la capitale forteresse de la planète Elemant, Le maître du chapitre des Iron Purity, demanda à ce que chacun des régiments de la garde impériale présent lance une escouade en infiltration dans le camps ennemi afin de faire diversion pour que sa propre force discrète anéantisse l'état major de la forteresse. Ce fut Yssack parmi les sergents qui fut choisit pour commander l'escouade des Odsverii, une grosse récompense lui fut promis même si il parti sachant qu'il s'agirait surement d'un aller-simple.

Lui, son escouade et Renho s'infiltrèrent dans la forteresse, sabotant et détruisant de multiples objectifs, ils saisirent la possibilité d'ouvrir une des portes secondaires et furent repérés lors de l'opération. Acculés dans la salle de contrôle de la-dite porte, Yssack, Renho et les deux derniers survivants ne durent leurs survies qu'à l'assaut brutal des Kings Fangs, les astartes profitant de l'ouverture pour massacrer tous les hérétiques se trouvant sur leur chemin.

A son retour parmi le régiment, il fut nommé capitaine de la section 5B du régiment. C'est aussi durant cette mission qu'il récupéra son fusil qui le suivra tous le long de sa vie : L'ouvre-tout

Le capitaine et sa section

Devenu capitaine, celui qui était à la base qu'un simple livreur, eut un peu le vertige et les premières semaines, il n'eu que peu d'actes sortant de la paperasse administrative et des ordres traditionnels. Il délégua dans un premier temps, pour mieux se faire à ses nouvelles fonctions.

Yssack lors du briefing de la bataille d'Antioche Primaris.

Ce fut les brimades et les provocations du capitaine Peter Friandann chef de la partie A du régiment qui le fit sortir de sa passivité. Peter disait qu'il s'agissait d'un arriviste incompétent, qui n'avait eu son commandement que grâce à la chance, Yssack s'énerva et une bagarre commença. Ils furent séparés par leurs commissaires respectif avant que l'ancien ruchier lui assure de lui prouver le contraire (non sans accompagner sa promesse par une envolé lyrique sur les potentielles pratiques sexuelles ambigus que pouvait pratiquer sa mère).

Après cela et suite à un rappel à l'ordre de son ami Renho, il se reprit donc en main. Sa première vrai mesure fut de réorganiser le régiment. Non sans mal, il réussi à s'attirer les faveurs des vétérans, sa méthode fut simple, d'abord récupérer les produits issus du marché noir qui avaient été saisit par le commissaire, puis il les distribua aux membre de sa section sous l'oeil attentif du dit commissaire. Sous son commandement, les magouilles de la 5B qu'il pouvait y avoir devait avoir son aval pour qu'ils puissent fournir un alibi, tout cela dans la mesure du raisonnable. Durant les voyages et les permissions, il se montrait très proches de ses 1000 hommes et mémorisa à force chacun de leurs noms. Cette attitude nonchalante lui valu plusieurs inimitiés notamment avec d'autres commissaires et régiments alliés. Durant les combats, il spécialisa ses vétérans aux attaques d'avant garde. Il demanda à ce que son amante adorée, la psyker primaris Milena, soit rattachée officiellement à la 5B. Ce fut accepté et bientôt la petite psyker devint une sorte de mascotte en plus d'être un des anges gardiens : Ses pouvoirs, utilisés au bon moment, sauvèrent bien des vies et condamnèrent bien des hérétiques. Sa principale fierté était qu'il aimait prendre ses ennemis par surprise au moment où ils s'y attendaient le moins, détruisant un maximum d'objectif avant de repartir aussi vite qu'il était apparu. Cette stratégie lui valut plusieurs disputes avec, notamment, la chevalière Derosa Midgard, elle ne le considérait que peu honorable pour utiliser la surprise comme principale arme, allant même jusqu'à le défier en duel (Elle fut arrêtée dans son élan par son père ce jour là). Depuis les remarques de la jeune femme, il s'amusa à lui donner tord, menant de front chacun des assauts principales de sa section.

"Yssack..? Ah, le capitaine des odsverii ! C'est qu'il sait garder la tête sur les épaules, c'est un brave c'est sûr..Mais je le vois à sa tête, c'est le genre de type qui attire toutes les épées de Damoclès au dessus de sa tête, alors il devrait faire gaffe de pas perdre la sienne."
—Mysandra à Fishin durant une discussion sur les Odsverii

Ce fut durant la bataille pour la ruche secondaire d'Antioche Primaris, qu'il obtint ses lettres de noblesse parmi le régiment, il initia un mouvement de tenaille osé accompagné des écuyers Lokhir et Cynthia Midgard. La puissance de feu des fusil plasma de ses vétérans mêlée aux autocanons des armingers sous-poudré de l'effet de surprise aida à massacrer l'avant garde ennemie.

Suite à ces événements, Yssack devint un des 4 capitaines phares des Premiers de Odsver rejoignant Lloyd Trevas, Christine Aachen et son rival Peter Friandann. Ce qui fut pour lui le plus choquant n'était pas ce soudain gain d’intérêt des autres sections sur sa personne mais le faite que la fière Derosa, elle même vint le féliciter pour cela. Yssack fut alors souvent déployer avec son rival, ce dernier et lui travaillaient à l'unisson une fois leurs deux sections l'une à coté de l'autre, l'esprit de concurrence renforçant leur envie de se dépasser l'un l'autre.

Créor

Les débarquement initiaux de Créor ce firent sous un ciel nocturne enflammé par les combats

Alors que en plein milieu de la croisade des mondes de Sarbédia, les Premiers de Odsver reçurent la permission de se retirer sur un monde civilisé pendant une période de 6 mois, histoire que le régiment refasse le pleins de force et de recrue avant de revenir au meilleurs de sa forme dans les affrontements qui allaient de crescendo en violence.

Alors sur le chemin, leurs vaisseaux de transport contenant eux et autres régiments reçut un contre ordre résultant au début des conflits sur la planète Créor. La planète alors en pleine recolonisation impériale avait subis un assaut surprise du chaos et il était les forces les plus proche, le déploiement ce fit dans la hâte et épauler des catachans, d'un régiment blindé cadien et un autre janissaire, le régiment pris tête dans le combat. Pendant plusieurs jours durant, il tenir la ville dans le sang et l'acier.

Yssack alternait entre front dans la ville et zone calme du spatioport comme la majeur partie du régiment, les dures combat qu'ils enduraient gagnèrent en tension quand le seul renfort qu'il eu fut celui de l'inquisition : l'inquisiteur Bastien Pavonis et l'inquisitrice Cécile Faust arrivèrent. Apparemment une enquête était ouverte sur leurs détachements conjoins, Milena pensait qu'il s'agissait d'une chose lié au warp qu'elle sentait extrêmement troublé. Son amante avait en partie raison mais pas totalement. D'abord l'écuyère Fie Claser, amante secrète de son ami Renho, disparut et Derosa lui rendit visite menant l'enquête conjointement. Durant la nuit suivante suite à une bataille, une escarmouche étrange commença et Bastien Pavonis eu besoin d'aide vite pour y apporter des renforts, Yssack ne réfléchit qu'une seconde et le suivit avec ces vétérans et Milena.

Ils ce retrouvèrent mêlée dans une violente fusillade contre les forces chaotiques "Des Frères de Micenar" dans une grotte. Derosa semblait avoir retrouver Fie avec l'inquisitrice Cécile Faust. Une explosion de trop arriva et bientôt la caverne commença à s'effondrer. Le repli général fut sonner et Yssack aida la chevalière blesser de multiple balle à sortir, elle était salement touché. Yssack négocia avec Bastien pour qu'elle puisse bénéficier des soins plus poussé de l'Inquisition, demande qu'il accepta.

Les combats recommencèrent mais pas de la manière la plus simple, des traîtres dans les rangs des cadiens et des Jannissaires se révélèrent en même temps qu'un assaut eu lieu et le 1er de Odsver. Milena prit un tir de laser dans le torse durant ses affrontements suite à une action d'un des acolytes de l'inquisitrice Cécile, ce qui lui fit perdre toute retenue dans la purge des gardes déchues.

Il fut choisit par la suite dans l'équipe monté par les inquisiteurs pour détruire un rituel bloquant apparemment l'arrivé des renforts et suivit Bastien Pavonis avec plusieurs kill team dans le territoire ennemie. Milena malgré sa blessure insista pour venir et quelque fut les protestations de Yssack, il ne put lui convaincre l'inverse. Tous commença très mal lorsque les valkyries reçurent un tirs de DCA condamnant la moitié de la troupe. Les vétérans de la 5B vétérans en infiltration menèrent à bien la mission au coté de l'inquisiteur et une fois le lieu détruit. Les renforts et la relève arrivèrent peut de temps après le rituel interrompu.

Une permission bien mériter

Le régiment reprit donc ça route vers le monde calme loin des conflits de la croisade : Filitarnac de la Porte Sarbédienne, l'influence des chevaliers les accompagnant fait qu'ils eurent le droit à un monde civilisé et océanique comme lieu de permission de quatre mois. Un véritable paradis pour eux. Durant le trajet, il avait pu parler avec Derosa et la chevalière avait commencé à revoir son jugement sur lui (après tous elle lui devait la vie). Milena savait qu'elle avait des sentiments pour elle en plus de ceux qu'elle portait pour le garde mais elle ne dit rien. Yssack et la chevalière quand à eux ne l'avaient pas encore réaliser...

Des plages, des habitats tous équipé, une population les voyant comme des héros ... Le baron Gwendal Midgard sait choisir les lieux de vacances pour ses amis.

Après une parade en uniforme, les officiers et chevalier rejoignirent le palais impériale dans lequel ils furent convié. Le festin et les bals durèrent trois jours complet, Yssack ce fit remarqué dès le premier car il se plaça entre le second fils du gouverneur et une Derosa soûlé par les dragues lourdingues du dit homme (si il n'était pas intervenu, elle l'aurait surement étripé). Le noble le défia en duel et Yssack le vainquit d'un coup de poing lui faisant sauté plusieurs dents sans aucun tact et diplomatie. Le frère ainé du noble demanda un vrai duel jugeant qu'un coup de point n'était pas dans les règles de l'art, Renho l'humilia littéralement grâce a ses talents d'épéiste et devint une vrai coqueluche de la cour par la même occasion. Lors du second jours Milena et Derosa dansèrent ensemble sous les yeux méduser de certain officier dont Yssack qui lui était juste bouche sous le charme. Le troisième, alors alcoolisé, Milena emporta discrètement les deux autres jusqu'à la chambre de la chevalière et tous les trois sautèrent le pas dans une nuit de passion.

Le reste de la permission ce passa entre maintient des troupes, recrutement pour combler les pertes de la croisade et entrainement. Mais aussi des moments secret qu'il passait avec Derosa et Milena, secret car le chevalière était normalement promise à un autre homme. Le seul événement troublant cette routine fut le mariage de Renho avec l'écuyère Fie avec Yssack comme témoin. Cela donna des idées à Yssack qui acheta des bagues pour ses aimés qu'il offrit et tous les trois firent une cérémonie non officiel peut de temps avant de repartir avec le prêtre Cartago Umbra (le même prêtre sauvé par Yssack avec l'aide d'Aelthia bien des années plutôt).

Une reprise difficile

Le retour au combat fut douloureux pour chacun des membres du régiment mais étrangement, la proximité entre membres sur une zone d'opération permettait à Yssack de voir plus encore ses deux amours. Leur secret fut néanmoins découvert par trois personnes :

  • Le premier était Renho qui débarqua dans la chambre alors en plein acte.
  • le second fut Lloyd Trevas qui, en plus d'être loin d'être un imbécile, était très observateur
  • Le troisième était le plus problématique car loin de son cercle d'amité, il s'agissait du maître artilleur Frederick Von Guermüler. Ils manquèrent de discrétion et le vostroyen surpris l'homme le prenant à la base pour un voleur.

Heureusement pour eux, chacun gardèrent le secret.

"Ce que je pense du Capitaine Yssack ?! Je le trouve beaucoup trop émotif, se laissant aller à des pulsions de compassion et d'amitié envers ses hommes. Il s'attache beaucoup trop à certaines personnes, se laissant abattre si malheur leur arrive et créant des faiblesses quand il est mis à découvert. Oui, concernant Yssack Trald, je ne peux dire qu'une chose. Je suis heureux de voir un peu d'humanité existe encore dans les armées de l'impérium !"
—Maître des ordonnances Frederick Von Guermüler, répondant à la chevalière Derosa lors d'un entretient privé sur une "information fuyante"

Retrouvaille avec une vieille amie

Toujours en pleine croisade des monde de Sarbédia et qu'Yssack soit dans une nouvelle mission de reconnaissance, il eu la surprise de voir une ancienne tête connue apparaître des hautes herbes du monde hostile. Aelthia était l'envoyé d'un groupe Ynnari présent dans la croisade pour récupérer un artefact lié à leur secte. Elle avait été choisit justement grace à son lien avec le garde. Le capitaine ramena l'eldar devant son commandant et elle fut écouter, la proposition eldar était en lien avec les objectifs du régiment et elle fut accepter.

L'alliance avec les forces Aeldari permit de détruire le fort du chaos mélangeant la puissance de la garde impériale et les pouvoirs xénos. Tous aurait pu bien finir si les eldars n'aurait pas disparut avec vitesse et sans prévenir une fois l'objet de leur convoitise laissant les Premiers d'Odsver dans une situation délicate. Seul Aelthia était rester caché non loin d'Yssack pour s'assurer de sa sécurité avant de disparaître à nouveau.

La sainte

Sainte Johana

Les combats au coté du maître de guerre Ivander Cestius étaient éprouvant et comme les autres officiers de la garde, Yssack ne sortira pas du pas. Puis vint les combats qui ouvriront la voie pour Gemmae, la capitale du secteur. Les forces chaotiques étaient en nombre et ne relâchait pas la pression sur les forces loyalistes. Puis d'un coup, les combats devinrent à sens unique, une figure angélique sortie des spires cités de la planète et fondit dans des ailes de feu purificatrice contre les lames chaotiques. Yssack fut emporter par la torpeur de la foi inspiré par la présence de la sainte Johana et ne remarqua même pas les deux balles qu'il avait prit durant l'assaut impitoyable des forces loyalistes.

Les Premiers d'Odsver, le 85ème Blindé Cadien, le 47ème Blindé Scintillan, le 201ème Scintillan et bien d'autres régiments massacrèrent toutes les forces chaotiques dans une ferveur qui surprit même les astartes présent. Yssack s'effondra lourdement des suites d'une blessures supplémentaire et il ne vit pas la fin des combats. A son réveil, il vit la sainte le soigné, elle faisait son maximum personnellement envers tous les innombrables blessés de la bataille, elle accepta même de bénir son aquila qu'il avait en permanence sur lui.

"La fille ? Appelez la femme, fille, psyker ou je ne sais quel terme déraisonnablement religieux, qui qu'elle soit cela reste une arme. Un outil de guerre pratique, mais dangereux ... Ne vous y trompez pas capitaine."
—Capitaine Hector Adrian, à propos de la Sainte, au Capitaine Yssack Trald

Le régiment fut ensuite bénis par la dite sainte et reçu l'autorisation d'arboré les ailes de la sainte sur leur blason.

Les derniers combats

La bénédiction de la sainte n'apporta ironiquement pour Yssack que des malheurs. Durant les combats de Fijkals, Yssack et son avant garde fut prit dans une embuscade et fut sauvé que grâce à l'arrivé inopiné du garde loup Quelric Oldyoung. Le space wolf étrangement lui demanda de bien veiller sur ses proches. Le destin lui mit un coup entre les cotes lorsqu'en revenant d'une mission de plusieurs jours contre les orks, il retrouva Milena morte. Elle avait trop poussé ses pouvoirs et Renho dut l'abattre sous sa demande afin d'éviter une possession. Ivre de douleur, Yssack s'emporta, et après la crémation de l'un de ses amours aux cotés de Derosa, il disparut plusieurs jours. Lorsqu'il revint deux jours plus tard, nul ne sut ce qu'il avait fait mais des rumeurs parlait d'un fantôme détruisant seul un camps orks.

Un supérieur jaloux des lumières fait au régiment les enverrons droit dans un assaut meurtrier et ayant perdu la protection du maitre de guerre par sa mort, le régiment subira d'effroyable perte, notamment la 5B plus habitué à des manœuvres moins direct qu'une attaque frontale. Yssack fou de rage face au vie perdu pour rien débarqua dans la salle de briefing et suite à une dispute, il devança les commissaires et tua le supérieur d'une série de coup de poing renforcé dans le visage et le cou. Yssack fut relevé de son commandement et mis au arrêt. Les chevaliers voulut partir mais Derosa choisit de rester rentrant en opposition avec son frère sur la question.

Comme des moustiques attiré par la lumière, les forces drukharii d'Alaneath Eowan fonderont sur les restes des forces impériale avec comme but principale d'infliger des pertes de moral en tuant un symbole qu'est l'un des premiers régiments bénis par la sainte Johanna. L'assaut débutera dans la violence et anéantira directement le QG du commisariat. Grace à cela, Yssack réussira à s'enfuir et rejoindra les lambeaux de certaine section et avec l'aide de Lloyd Trevas et Derosa créeront un baroud d'honneur de deux jours face aux xénos. Renho mourra dans les combats et Yssack deviendra le centre d'un jeu sadique d'une escouade alien, le tous sous les yeux d'une Derosa immobiliser. L'arrivé des renforts Knight of Aryith sauveront les tous derniers survivants et le frère de bataille Adrasdrael entendra les suppliques de la chevalière et enmenera le garde en soin intensif. Yssack tenue le coup des opérations par miracle, survivant surement grâce à la révélation de Derosa sur sa grossesse.

"Retraite"

La suite des événements ont été décider par Derosa, Yssack n'étant plus en état de décider de quoi que ce soit après tous. Les derniers survivants eurent le choix de la suivre ou de continué dans un chemin différent, la très large partie la suivront. Derosa accouchera sur le chemin de retour vers Valgast du petit Enad Midgard. Les soins ce poursuivirent tous le long de long du trajet et il fut remis en un état approximatif avant l'arrivé : des prothèses lui furent placé mais il ne les maîtrise pas encore.

Une fois arrivé, il dut premièrement échapper à la colère du Haut Roi Percival Ysgarst qui vit sa promise arrivé avec dans les bras un bébé qui n'était pas le siens et Yssack comme fiancé. Après un long débat, le Haut roi finira par concédé à la demande et épargna Yssack, non pas après d'avoir décidé d'un duel entre les deux hommes. Étonnamment, Yssack perdit ce duel et jura allégeance à ce suzerain non sans une certaine tension entre les deux hommes.

Depuis cette époque Yssack est un père au foyer et un des membres non combattant de la noblesse de Valgast. Enad serat suivit deux plus tards par la naissance de Deryn et Derosa adoptera Cynthia Midgard qu' Yssack gardera sous sa protection comme si il s'agissait de sa propre fille. Le garde veillera aussi sur les jumeaux de Fie et Renho : Keira et Kayne Leonidas.

La bataille contre l'Escouade Maledictor

L'inquisitrice Verita Devonis et son amante Andromède arrivent pour demandé l'aide de Bastien Pavonis, époux de Cynthia car elle est poursuivit par des assassins : les Maledictor. Yssack ainsi que plusieurs autre personne ce porteront volontaire pour les aidés, cela sera source de dispute avec Derosa (elle voulait ce joindre à eux mais Yssack et elle c'était promis de ne jamais allée en guerre en même temps afin que leurs enfants ne deviennent jamais orphelin).

Le garde ce rendit compte pendant les entraînements que toute sa situation avait changé et que ces enfants sont le principale centre d'interet à présent de sa vie et qu'il serat toujours là pour eux.

Les combats contre l'escouade sur la lune de Dainlach ce passa dans un premier temps affreusement mal. Yssack restant à la protection rapproché de Verita fut manipuler mentalement par un sort du sorcier alpha légionnaire de l'escouade qui le fit passé l'espace d'un moment dans l'autre camp. Le sort fut rompu grace à la nature de paria de l'acolyte Anton mais les images rémanentes encore dans sa tête le marquèrent énormément, bouleversant sa vision de sa foi. Durant les combat, il aida à neutraliser l'Iron Warrior de l'équipe des Maledictor.

Description

Physique

Dessin réalisé par Helga Grena, attaché communication d'Yssack.

Yssack est un ours à l'apparence, le proverbe de la garde comme qui dit "qu'un uniforme n'a que deux taille : trop grand ou trop petit" ne marche pas avec lui et a été repensé amicalement par la 5B par "Yssack n'a que deux tailles de vêtement : trop petit et à sa taille". Il perdra un bras au début (qui sera remplacé par un implant cybernétique) et sera tous le long de sa carrière de garde couvert de blessure tel un vrai vétéran, sa joue gauche sera notamment marqué à deux fois par des éclats de shrapnel. Il perdra durant la torture eldar noir son autre bras, ses jambes, son oeil et son oreille gauche (remplacer eux aussi par des implants cybernétique) et récoltera encore plus de cicatrice.

Ses compétences guerrière affermit avec le temps au tir et au corps à corps (grâce au entrainement quotidien de Renho pour le second) font de lui un soldat redoutable. Discret de nature malgré son gabarie, il n'hésitera pas à s'imposer quand il est concerner même des fois un peu trop (De nombreuse bagarre ont eu lieu suite à une insulte qu'il a mal prit ou qu'il a envoyé). En effet, malgré sa discrétion, Yssack peut ce révéler hâtif lorsque la colère et d'autres sentiments forts rentre en jeux.

Psychologique

Croyant aux adages du culte de l'Empereur Dieu, Yssack était souvent présent dans les messes du régiment et par conséquent hait au plus haut point les forces du chaos. ça n'est pas pour autant un fanatique comme son amitié avec Aelthia l'eldar et sa romance avec Milena, une psyker, le prouve. La perte de cette dernière le marquera à jamais.

Lorsqu'il perdit son bras durant le début de sa carrière et avec le périple lié à cette perte, un déclic eu lié le passant d'une personne sous estimant grandement ses capacités réelles, quelque peu-lâche à un soldat plus que compétant et sur de lui. Sa capacité de commandement est basé sur du bon sens, de la confiance envers ces hommes et d'une improvisation.

En famille et en amour, l'imposant Yssack devient une vrai crème capable de tous pour ceux qui sont proche de lui. Il sera un père très protecteur et un apprendra tous ce qu'il saura à ces enfants sans pour autant être étouffant avec eux même si il le voudrait bien par moment.

Equipements

Armures et équipements

Depuis être devenue capitaine, Yssack ne ce sépare presque jamais de sa cape de camouflage, même encore aujourd'hui alors que sa carrière est finit et qu'il ne reste plus grand chose d'elle. Durant ces combats, il préfère en général la bonne vieille armure pare-balle qu'il porte sous sa longue veste d'officier. Ses implants bionique sont de qualité standard bien que la technopretresse Servilla à renforcer ses cerveaux moteurs pour augmenter sa force.

Armes

Comme tous officier de la garde impériale, Yssack a accès à un arsenal assez fournis et variable par rapport au mission malgré cela, il garde dans son arsenal personnel quelques constante :

  • "L'ouvre-tout" : Ce fusil laser combiné avec un fusil à pompe appartenait à l'origine à un Arbitrator de la planète Elemant mais son porteur mourra durant la prise du monde par les forces du Chaos. Il se retrouva dans un arsenal et ne fut pas utilisé pendant dix ans, restant juste inutilisé par personne. Un Enforcer renégat le choisira comme arme lorsqu'une croisade arriva à leur porte. Il sera tué par un coup de couteau du Sergent Yssack Trald suivi de sa Kill Team. Le Sergent récupérera l'arme pour remplacer son fusil endommagé et celle-ci l'accompagnera pour le reste de sa vie. L'arme obtiendra son surnom "d'ouvre-tout" par les hommes de la 5B, lorsqu'Yssack tua un Astartes chaotique en vidant ses deux chargeurs dans sa tête non casquée. Il sera quelque peu modifié par son utilisateur afin que la partie fusil laser soit plus précise et plus puissante au détriment de sa cadence de tir.
"Quoi de mieux qu'un fusil laser ? Un fusil laser avec un fusil à pompe ! On n’est jamais assez armé dans ce trou à rat."
—Lieutenant Ibram Carlif, vétéran de la 5B durant la bataille de Creor.
L'ouvre-tout.png
  • Pistolet plasma : Cette arme lui a été donné par Derosa Midgard après leur permission comme cadeau afin qu'il lui revienne à chaque fois.
  • Lame énergétique : Offerte par le commissaire Renho Leonidas suite à sa promotion au rang de capitaine de la garde, cette lame est une traditionnel épée énergétique qui peut être fabriqué par milliard dans l'Imperium. Simple et efficace, elle le suivra tous le long de sa carrière jusqu'au combat contre les eldars noirs pendant Créor, ou elle sera brisé lors de la mêlée par un coup de fouge céraste.

    "Une bonne lame vaut parfois tous l'or du monde"

  • Verdict : Il s'agit d'une épée offert en cadeau de la part de l'inquisiteur Bastien Pavonis suite à sa participation active aux événements de Créor. Bien qu'il s'agit d'une magnifique lame de grande qualité, Yssack ne s'en servira que de lame d'apparat. La raison est double, il s'agit d'une marque honorifique et l'homme ne voulu pas prendre le risque de la détruire ou la perdre sur un champs de bataille. La seconde raison est bien plus pragmatique, il est plus habitué à manié sa vieille lame.

Connaissances

Force Impériale

Garde impériale

Yssack à la particularité de ce souvenir facilement des noms et des visages et doit être l'un des officiers du régiment à connaitre le plus le nom des soldats mais certain sont plus proche de lui que d'autre.

  • Ibram Carlif : Lieutenant de la 5B.
  • Irald Vergal : Lieutenant de la 5B. Tué au combat.
  • Renho Leonidas : Commissaire accroché à la 5B. Tué au combat.
  • Malik "branleur" Carmine : Sergent vétéran de la 5B.
  • Lloyd Trevas : Capitaine de la 4B.
  • Christine "Schrapnell" Aachen : Commandant de la compagnie C.
  • Peter Friandann : Commandant de la compagnie A. Rival.
  • Lukas Friandann : Colonel des Premiers d'Odsver.
  • Milena "Owl" : Psyker primaris. Fiancé. Décès, exécution sommaire suite à un problème psychique.
  • Frederick Von Guermüler : Vostroyen, Maître des ordonnances des Premiers d'Odsver suite aux événements de Créor.
  • Helga Grena : rattachée personnelle au communication du capitaine de la 5B.

Adeptus Ministorum

  • Cartago Umbra : Prètre

Adeptus Mechanicus

  • Technopretresse Servillia IV-L

Astartes

Questor Impérialis

  • Derosa Midgard : Femme.
  • Cathia Midgard : Belle-Mère.
  • Gwendal Midgard : Beau-père. Décédé.
  • Kendal Midgard : Beau-frère.
  • Fiin Midgard : Beau-frère. Décédé.
  • Cynthia Midgard : Nièce et fille adoptive.
  • Enad Midgard : Fils.
  • Deryn Midgard : Fille.
  • Madenn Pavonis Midgard : Petite fille.
  • Clavisia Pavonis Midgard : Petite fille.
  • Fie Clazer : Chevalière et femme de son ami Renho Leonidas.
  • Keira et Kayne Leonidas : Protégée.
  • Percival Ysgarst : Suzerain.

Inquisition

Xénos

Eldar

Fait notable

  • Purge de Tragastan III.
  • Survit en "solitaire" en environnement xénos.
  • Campagne des mondes de Nenres.
  • Croisade des mondes de Sarbédia.
  • Emprisonnement de l'Escouade Maledictor.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .