FANDOM


Community-header-background Cet article, Void Reapers, a été écrit par Barachiel345. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

Le Chapitre des Void Reapers est un Chapitre dont toutes les origines sont inconnues : Progéniteur, Fondation, aucune information n'est renseignée ni dans les archives du Chapitre, ni dans les archives de l'Administratum. Il s'est très rapidement taillé une réputation sanglante et barbare, prouvant une valeur contrastée au cours de conflits coûteux et obstinés, qui ont vu plusieurs fois passer le Chapitre passer près de l'extinction la plus totale, bien qu'un grand nombre d'observateurs aient pu noter un sens de l'honneur très chatouilleux pour la majorité des membres du Chapitre.

Les Void Reapers sont coupés d'approvisionnements réguliers, et prônent donc une réutilisation de toutes les ressources disponibles. Par ailleurs, leur sauvagerie a trouvé un usage favorable dans les combats spatiaux, dans lesquels ils sont très talentueux : stratégie globale, abordages et contre-abordages sont une marque d'excellence chez les Void Reapers.

Histoire

Guerre du Faux Primarque

Bien que les enregistrements soient effacés au sein de l'Adeptus Terra, les bannières du Sàlardrykkur créditent la 2ème Compagnie de trois engagements victorieux dans la Guerre du Faux Primarque, mais nul ne sait si les Void Reapers formaient alors un douzième Chapitre déclaré Traitoris Perdita, mais qui a échappé à la destruction des mains de la Pentarchie de Sang.

Règne du Sang

En M36, les Void Reapers joignirent la coalition d'Astartes et de membres du Mechanicus qui menait la guerre contre Goge Vandire et ses Frateris Templar. Au moment de la chute du Tyran, les Void Reapers jouèrent un rôle crucial dans la bataille de Pluto, où ils engagèrent et détruisirent la flotte écclésiarcale, ouvrant la voie aux Imperial Fists, Black Templars, Soul Drinkers et Fire Hawks qui assiégèrent le Palais de l'Ecclésiarchie.

12ème Croisade Noire

En 158M41, lors de la Guerre Gothique, les Void Reapers engagèrent l'entièreté de leurs forces disponibles, soit huit Compagnies et soixante et onze vaisseaux capitaux. Le Chapitre mène de nombreuses escarmouches successives, avant d'être confronté en 159M41 à une flotte du Chaos massive, qui s'enfuit du Secteur Gothique. La longue bataille voit les forces chaotiques détruites jusqu'à la dernière, au prix de six Compagnies, et cinquante vaisseaux. Le Chapitre se retire alors, et lèche ses plaies durant 161 ans, disparaissant dans une base secrète, dans le secteur du Voile.

Croisade des Mondes de Sabbat

L'offensive majeure qui suivit fut la Croisade des Mondes de Sabbat, durant laquelle la 4ème et la 7ème Compagnie prêtent assistance aux impériaux. Au bout de trois ans, les Compagnies furent rappelées, et quittèrent la Croisade.

Siège de Vraks

Le Chapitre se réunit alors dans son intégralité, et en 814M41 se déploya pour pourchasser les forces hérétiques s'enfuyant de Vraks Prime. Après un court engagement, les Void Reapers désemparèrent et détruisirent huit vaisseaux légers, mais échouent à s'emparer du Grievous Crusader, qui disparut dans le Sud galactique.

Guerre de Badab

En 906M41, outrés par le manque d'honneur de Lufgt Huron lors de la trahison de Grief, les officiers des Void Reapers déployèrent le Chapitre en nombreuses Strike Forces, pour établir un blocus de la zone du Maelström. Cependant, après une escarmouche face à des Word Bearers, le Chapitre s'éparpilla pour mettre fin à la piraterie de toute la zone, délaissant quasiment la Guerre de Badab. Après vingt ans de guérilla dans toute la zone, les Void Reapers se regroupèrent pour faire face au Vaisseau Monde Necron, puis se retirèrent pour panser leurs plaies.

Deuxième Guerre d'Armageddon

En 941M41, une flotille de Void Reapers fut détruite lorsqu'elle tenta de contenir l'assaut initial des Orks. En réponse, les 1ère, 2ème et 7ème Compagnies furent déployées pour briser le blocus et venger les morts. Malgré un assaut tactiquement irréprochable, les forces de Space Marines n'étaient qu'une goutte d'eau dans l'océan de peaux-vertes, et le majorité des forces furent perdues. Le 7ème Capitaine s'échappa avec deux Croiseurs d'Attaque et les débris des 2ème et 7ème Compagnies, la 1ère, le Maître de Chapitre, le 1er Capitaine et l'ensemble des équipements rares étant perdus.

La Croisade du Voile

En 977M41, le Seigneur Commandeur Valerus déclencha la Croisade du Voile, qui regroupait de très nombreuses forces, parmi lesquelles des forces de Black Templars, des Dark Angels, une demi-Compagnie de Void Reapers, le 501ème Régiment d'Infanterie de Cadia, une vingtaine d'autres régiments, de nombreuses Manipules Skitarii, et la Flotte Angelus, sous les ordres d'un puissant Libre-Marchand.

Après de rapides succès, les Black Templars et Dark Angels se retirèrent, laissant la Croisade aux mains de Valerus.

Malheureusement, son incompétence catastrophique lui fit perdre la moitié de sa flotte dans une bataille spatiale contre des Orks, notamment le vaisseau-amiral des Void Reapers, le Croiseur d'Attaque Svard. La mort de son capitaine et la perte de plus d'un tiers de ses frères plongea le très sanguin Svarki Deff - premier sergent de sa compagnie - dans des abîmes de colère.

Après un bref échange vox avec Humilis, le croiseur Lunar de Valerus, Deff le désempara, et exécuta Valerus publiquement, retransmettant les images à toutes les forces de la Croisade.

Sur ce, les Void Reapers se retirèrent du conflit, et Deff retourna au sein de son Chapitre.

La Guerre Civile éclate

Le retour de Deff fut accueilli par un conclave inquisitorial, qui annonça sa volonté d'interroger le Sergent Vétéran. La Strike Force de ce dernier (trois croiseurs d'attaque et leurs escortes, et les 35 guerriers survivants) lâcha une bordée vers le vaisseau inquisitorial, et s'enfuit.

Une sanglante guerre civile éclata, avec une centaine de Marines supportant Svarki Deff. Le Chapitre pourchassa les renégats dans le Voile, que ces derniers connaissaient mieux grâce à leur investissement passé au sein de la Croisade du Voile.

Au terme de huit ans de guerre spatiale, les loyalistes encerclèrent leurs frères déchus sur le monde mort de Cronial 7. Le génie tactique de Deff mena les loyalistes dans un piège sanglant, qui culmina avec l'invocation involontaire d'un Buveur de Sang. Le duel titanesque qui suivit entre le démon et les loyalistes permit à Svarki Deff de s'enfuir à nouveau, mais à un coût très élevé : son âme était irrémédiablement consacrée à Khorne, désormais.

Void Reaper

Un des survivants de la 2ème Compagnie à la fin de la bataille de Cronial 7

Avant que les loyalistes puissent remettre la main sur Deff et sa centaine de Marines fous, l'Astrominican vacilla, et les Void Reapers se perdirent dans la nuit du Voile.

L'Inquisition appelle

Dans la foulée de cette extinction prolongée, le Sàladrykkur reçut la convocation de l'Inquisiteur Davos Carrygan, et y répondit favorablement, déployant la Strike Force Rýmissláttuvél, composée des 3ème et 4ème Compagnies, du Corps Retaliator, d'une soixantaine de chars et huit vaisseaux de taille variable, de la frégate au croiseur lourd. Une douzaine d'autres vaisseaux, rappelés de leurs missions à travers la galaxie, devait les renforcer, et leur arrivée fut annoncée avec un retard d'une semaine sur le reste de la force, mais comblés de matériels et nouvelles de toute la galaxie. Le reste du Chapitre poursuivit sa traque dans le froid immense du vide...

La Purge des Tricéphales

Article détaillé : Purge des Tricéphales

[En attente de la fin de rédaction de l'article]

Organisation Chapitrale

Techno-Prêtre Cet article, Void Reapers, est actuellement en construction. L'auteur, [[User:|]], s'excuses pour le dérangement.

Compagnies et Corps Auxiliaires

Les Void Reapers voient le Codex Astartes, comme un outil guerrier et savant, rédigé en des temps et lieux bien étrangers au Voile dans lequel les Void Reapers opèrent à présent. En tant que tel, le Chapitre suit une organisation lâche et adaptable aux effectifs de l'époque, mais chaque unité est conçue pour être absolument opérationnelle et polyvalente : il n'existe donc pas de Compagnie de Réserve. Voici la liste des Compagnies et Corps Auxiliaires en service actuellement :

  • Première Compagnie : cette Compagnie est composée par les meilleurs combattants du Chapitre, mais dépasse rarement les 80 membres, car l'obligation de passer devant Tribunaux de Feu et de Glace prélève un grand nombre de frères inconscients qui ont tenté leur chance. La Compagnie est dirigée par Fyrsta Stjörnu.
  • Deuxième Compagnie : Compagnie de combat à la composition classique, elle a souffert de très lourdes pertes lors de la Guerre Civile, son Capitaine étant mort, et l'officier senior en second, Svarki Deff, étant maintenant renégat.
  • Troisième Compagnie : Compagnie de combat, dirigée par þriðja Stjörnu, elle est engagée dans la Purge des Tricéphales.
  • Quatrième Compagnie : Compagnie de combat, dirigée par Fjórða Stjörnu, elle est engagée dans la Purge des Tricéphales.
  • Cinquième Compagnie : Compagnie de combat, dirigée par Fimmta Stjörnu.
  • Sixième Compagnie : Compagnie de combat, dirigée par Sjötta Stjörnu.
  • Septième Compagnie : Compagnie de combat, dirigée par Sjöunda Stjörnu.
  • Huitième Compagnie : Compagnie de Combat, dirigée par Attunda Stjörnu.
  • Garde des Varangai : élite combattante du Chapitre, ces trente combattants sont les seuls à être équipés d'armures tactiques Dreadnought, celles-ci étant une denrée trop rare au sein du Chapitre. Les Varangai escortent en permanence le Maître de Chapitre, silencieux en toutes occasions : on murmure qu'ils doivent se trancher la langue pour entrer dans la Garde. Elle se constitue par duels bi-annuels, durant lesquels chaque postulant à la Garde doit affronter un titulaire dans un duel à mains nues, et à mort. Après s'être taillé une place dans la Garde, le fraîchement émoulu Varangai peut alors porter une armure Terminator et arborer l'épaulière or de la Garde.
  • Corps Retaliator : tout aussi mortels que craints, les Retaliator forment une unité de cinquante Marines aux tendances suicidaires ou très sanglantes, qui se voient assigner les armes les moins conventionnelles de l'arsenal, expérimentales, rares, ou tout simplement évitées à cause de leurs effets collatéraux. En plus de ces armes à distance, les Retaliators mettent l'accent sur le combat au corps à corps, et la nécessité d'infliger des pertes démoralisantes à l'ennemi le plus vite possible. A ce titre, un Retaliator transportant un lance-grenades à phosphex, ou deux armes de corps à corps, avec un jetpack en supplément n'est pas un spectacle inhabituel. Pour marquer ces individus dangereux, à évier, toute ou partie de leur armure est peinte en noir.
  • Corps de Formation : les survivants de la Moisson bi-décennale entrent ensuite dans le Corps de Formation. Sous le regard sévère d'instructeurs, les jeunes reçoivent leurs implants, et dans le même temps, doivent s'entraîner pour devenir de féroces combattants. Après l'implantation, on peut comparer les membres du Corps de Formation à des Scouts. Jusqu'à ce qu'ils aient prouvé leur valeur et puissent postuler dans une Compagnie, le Corps de Formation reste leur foyer et leur unité, déployée de manière fragmentée au combat.
  • Les Moissonnés : rassemblement de jeunes humains enlevés à travers le Voile, ce groupe est toujours temporaire, et reformé tous les cinq ans, quand les navires de fret du Chapitre arpentent l'espace. Les jeunes humains sont enfermés dans de grandes soutes, et forcés à se battre à mort : un bon millier de survivants est accepté à l'issue du voyage, pour être acceptés dans le Corps de Formation.

Livrée chapitrale et marquages

Les Void Reapers portent fièrement leur livrée grise et rouge, arborant le rouge obscur sur les bras, le heaume, et parfois même le paquetage énergétique. Ils marquent leur escouade par un symbole évidé ou plein sur leur épaulière droite (selon un rite immuable et inconnu), et leur compagnie est affichée par une couleur particulière sur leur genouillère gauche. Ci-dessous, un exemple typique :

Otto Drelk

Armurerie et frères de bataille

solement du Chapitre, le manque de communications, et la fréquence des engagements violents ont réduit considérablement la qualité et la quantité de pièces d'armure disponibles. En tant que tel, la majorité des armures sont un assemblage ad hoc de pièces disparates et très anciennes parfois. Le nombre d'armures Terminator est d'une trentaine, et seules 1 024 armures énergétiques sont rassemblables. Les frères servant dans la Deathwatch ou participant à des opérations conjointes cherchent à tout prix à rapporter du matériel neuf au sein de leur Chapitre. Le seul point où les Void Reapers disposent de matériel et de pièces de rec

ha

e est leur flotte, maintenue en état par l'extraction massive de minerai brut dans un système non répertorié au sein du Voile.

Flotte des Void Reapers

  • Sálardrykkur, cuirassé de classe Retribution, vaisseau-amiral de la flotte
  • Morð, barge de bataille
  • Hákarl, barge de bataille
  • Theodor, grand croiseur de classe Avenger
  • Mord, croiseur d'attaque
  • Scelus Astra, croiseur de classe Lunar (prise de guerre)
  • Basklia, croiseur de classe Cardinal
  • Frey Slayor, frégate de classe Havoc
  • Grugon, frégate de classe Sword

De nombreux autres vaisseaux font partie de la flotte, mais n'ont pas été répertorié pour diverses raisons : absence au recensement millénial, mise en service récente, prise de guerre nécessitant des mesures de discrétion... Considérez que la flotte fait près d'une soixantaine de vaisseaux de tous types et rôles.

Membres importants des Void Reapers

  • Hákarl Rými, Maître du Chapitre
  • Fyrsta Stjörnu, Premier Capitaine
  • Annað Stjörnu, Capitaine de la 2ème Compagnie (décédé)
  • Svarki Deff, Premier Sergent de la 2ème Compagnie (renégat)
  • þriðja Stjörnu, Capitaine de la 3ème Compagnie
  • Fjórða Stjörnu, Capitaine de la 4ème Compagnie
  • Fimmta Stjörnu, Capitaine de la 5ème Compagnie
  • Sjötta Stjörnu, Capitaine de la 6ème Compagnie
  • Sjöunda Stjörnu, Capitaine de la 7ème Compagnie
  • Attunda Stjörnu, Capitaine de la 8ème Compagnie
  • Níunda Stjörnu, Capitaine de la 9ème Compagnie
  • Tíunda Stjörnu, Capitaine de la 10ème Compagnie
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .