FANDOM


Community-header-background Cet article, Verita Devonis, a été écrit par Reyn la Marmotte. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"Remarquable, tout à fait merveilleux ! Je ne peux que m'incliner face à un plan aussi brillant, l'Empereur-Dieu lui même doit en trembler sur son Trône d'Or. Mais avant que vous ne mettiez fin à mes jours et que vous ne ravagiez l'Imperium, je souhaiterais, très cher, soulever un dernier point qui me trouble vous concernant. Où diable ont pu passer les hommes chargés d'appliquer vos directives ? A supposer qu'ils soient encore vos hommes et non les miens …"
—Verita Devonis

Verita Tallulah Cassandore de la Maison Devonis est une inquisitrice puritaine de la faction Libricar au sein de l'Ordo Hereticus bien que peu de personnes dans l'Imperium ne connaissent cet état de fait. Pour la plupart des sujets de l'Empereur, elle est Lady Tallulah Devonis, la dernière héritière vivante de l'ancienne et noble lignée des Devonis, l'une des cinquante plus grandes fortunes de l'Imperium.

Biographie

Fille de traître

Seule l'Inquisitrice Devonis et une poignée de ses collègues de l'Inquisition connaissent le passé de la belle Chasseuse de Sorcières, à supposer que cette dernière ait tout révélé à ses alliés inquisiteurs. Elle aurait été l'une des très nombreux enfants naturels de Lord Carmidian Devonis, l'un des hommes les plus riches de tout l'Imperium, régnant sur un véritable empire depuis son Monde-Paradis de Velusia. Carmidian aurait brigué depuis de nombreuses années le poste très convoité de Haut Seigneur mais malgré ses nombreux pots-de-vin et ses relations sur Terra, le Senatorium Imperialis lui restait fermé. Devenant de plus en plus aigri avec l'âge, le Seigneur de la Maison Devonis décida d'acquérir le pouvoir qu'il convoitait d'une façon plus violente. Se pensant intouchable, il fit venir à sa Cour plusieurs Chefs de Guerre Pirates du Maelstrom ainsi que des Prêcheurs Hérétiques qui commandaient secrètement à des armées de croyants hystériques, les faisant passer pour des ambassadeurs de systèmes voisins. Verita, alors âgée de seize ans, par jeu, tout d'abord, décida de séduire plusieurs des capitaines du Maelstrom et très vite, elle se retrouva avec un vrai réseau d'amants au sein des invités de son père.

Les intrigues de Torrès

La séductrice séduite

Devonis skin 2

Ce qui parvient à résister au charme élégant de l'Inquisitrice Devonis succombera aux flammes du bûcher ...

Cependant, les serviteurs de l'Archi-Ennemi n'étaient pas les seuls courtisans qui n'auraient pas dû se trouver à la Cour de Lord Carmidian Devonis. L'Inquisition avait depuis plus longtemps encore placé ses pions chez l'ambitieux seigneur en la personne de l'Inquisiteur Morgos Torrès de l'Ordo Hereticus, présent sous l'identité d'un puissant Libre-Marchand. Celui-ci avait remarqué le jeu auquel se livrait la jeune bâtarde Verita et décida que la jeune noble pourrait lui être utile. Séduisant cette dernière, il la défia d'arracher un secret à l'un des amants de la jeune femme qui, amusée, se prêta au jeu et rapporta les souvenir de campagne dans le Maelstrom de l'un des jeunes capitaines à Torrès. Ce dernier et Verita jouèrent ainsi pendant une semaine, se rapportant mutuellement des révélations de plus en plus croustillantes sur leurs conquêtes respectives. Tout cela dura jusqu'au soir où le Commandant Velor, l'un des amants préférés de Verita, préalablement enivré et drogué par les soins de Torrès révéla à la jeune noble les plans de rébellion de son père. Verita en fût horrifiée et confia sa découverte à Torrès.

Le piège se referme

L'Inquisiteur déguisé rassura la jeune femme et lui demanda de retrouver Velor le soir venu comme si de rien n'était. Torrès confia en outre un petit appareil d'enregistrement vocal à la jeune Verita qui s'exécuta. Pendant que la jeune femme recueillait la preuve de la trahison de son père, Torrès contactait le mystérieux chapitre des Doomsday Bringers ainsi que les guerrières saintes de l'Adepta Sororitas, deux forces d'extermination ayant fait allégeance à l'Inquisition Impériale pour massacrer les ennemis de l'Empereur dissimulés à la Cour de Velusia. Lorsque Verita revint avec la preuve, l'Inquisiteur Torrès attendit quelques jours puis se révéla pour accuser Lord Carmidian d'hérésie. Le seigneur ne put qu'à peine protester avant que les Sœurs de Bataille de l'Ordre du Suaire d'Argent n'entrent et ne commencent à massacrer les courtisans de Lord Devonis, suivies de près par les Doomsday Bringers. Verita, pour services rendus à l'Inquisition fut épargnée et nommée héritière officielle de la Maison Devonis par édit Inquisitorial mais fût également recrutée de force au sein de la Suite de l'Inquisteur Torrès. Ce dernier s'imaginait que cela lui permettrait d'exercer un contrôle sur la maison noble, régentée par les chambellans des Devonis.

D'otage à Inquisitrice

Verita vécut alors ses premiers voyages hors de Velusia comme otage inquisitoriale. Toutefois, les choses changèrent lorsqu'elle sauva la vie de Torrès, alors aux prises avec les Khymerae d'un Belluaire Eldar Noir. Depuis ce jour, Torrès, reconnaissant la valeur et le courage de la jeune femme, fit d'elle son Acolyte qui, bien des années plus tard, succéderait à son maître après la mort de celui-ci lors de la bataille de Mukthar Tertius contre les Word Bearers menés par le très redouté Cardinal Noir Kor Phaeron. Après cette perte, Verita décida qu'elle ne reproduirait pas les erreurs de Torrès, devenu de plus en plus extrémiste et de moins en moins discret à mesure qu'il vieillissait. Aussi devint-elle "Lady Devonis" et reprit sans plus tarder possession de l'héritage de sa famille pour appliquer son devoir d'inquisitrice à la galaxie toute entière.

Depuis, l'Inquisitrice Verita Devonis hante les réceptions mondaines en quête de proies à attirer jusqu'au bûcher ...

Descriptions

Physique

Malgré ses 121 ans d'existence, l'Inquisitrice Devonis affiche une parfaite forme physique ainsi qu'une jeunesse et une beauté légendaires au sein des cours et des salons de la Noblesse Impériale, un état dû autant aux traitements réjuvénants hors de prix qu'elle seule peut se permettre, à son conditionnement génétique prénatal ainsi qu'à un entraînement aussi intensif que régulier. C'est une femme séduisante de grande taille au minois en forme de cœur au sein duquel trône une paire d'yeux d'un jaune doré, le tout surmonté d'une coiffure à la capricieuse aussi écarlate que les robes somptueuses que l'inquisitrice arbore. Elle est constamment parée de bijoux dont la valeur excède celle de systèmes entiers. C'est également une femme à la conversation édifiante, témoignant de la culture encyclopédique et de la redoutable intelligence que nombre de Magos du Mechanicum lui envient.
Devonis

"Ne jamais juger une personne que sur son apparence"

Psychologique

Sa réputation de courtoisie et de raffinement n'est égalée que par son potentiel de séduction presque surnaturel lui valant, lors des soirées mondaines les compliments les plus ronflant de tous les hommes de la noblesse et les plus vives jalousies de la part de leurs épouses.

Toutes ces délicieuses apparences ne sont pourtant que les pétales chamarrés d'une fleur vénéneuse au plus haut point. En effet, Verita Devonis reste d'abord et avant tout une agent des Saints Ordos de l'Inquisition et en tant que telle, fait partie des serviteurs les plus dangereux de l'Empereur. Au cours de ses nombreuses années à fréquenter la noblesse et à y débusquer les Seigneurs de Cultes apostats, l'Inquisitrice Devonis en est venue à considérer que les nombreuses sectes du Chaos et Cultes Genestealers pouvaient être vaincus facilement pour peu que l'on élimine en priorité ceux qui les dirigent, les arment et les financent, des tâches dont nombre des proies de Devonis s'acquittaient. C'est donc tout naturellement qu'elle a commencé à se rapprocher de la faction récemment formée des Libricars, des inquisiteurs puritains considérant que la Noblesse Impériale doit être étroitement surveillée car souvent à la base et à la tête de sectes hérétiques.

Equipements

Outre son charme dévastateur ayant perdu plus d'un chef de culte hérétique trop naïf, Devonis peut compter sur sa Lame-Eventail ainsi que sur le Pistolet-Bolter rétractable et le Pistolet Inferno dissimulés sous ses jupons pour exécuter les ennemis du Trône. Par ailleurs, les robes qu'elle emploie, pour majestueuses et élégantes qu'elles paraissent sont en réalité de véritables armures de ferrosoie. Seuls une dizaine de Maîtres-Artisans encore en vie au 41ème Millénaire dans l'Imperium maîtrisent l'art et la technologie nécessaires à la réalisation de tels chefs-d'œuvre. Par excès de prudence, l'Inquisitrice Devonis porte également une armure subdermique quasi-intégrale. Certains Seigneurs de Guerres Pirates et Grands Prêtres de sectes proscrites, s'ils étaient encore en vie, pourraient aussi parler des ongles de l'inquisitrice qui sont en fait de redoutables lames aussi aiguisées que des rasoirs capables de s'allonger sur une commande mentale de leur plantureuse propriétaire.

Connaissances

Suite

Octurias Vull

Autrefois un talentueux espion et homme de main de l'Inquisition, Vull est désormais officiellement le majordome autant dévoué que mutique de Lady Devonis. Officieusement, ses activités n'ont en réalité jamais cessé et lorsqu'il ne recueille pas d'informations au nom de sa maîtresse, il met ses ennemis au tapis, maîtrisant à la perfection plus de trente techniques de combat à mains nues. C'est l'allié le plus ancien de l'Inquisitrice Devonis et peut-être le seul à qui elle fasse complètement confiance.

Valeria Harvis

Valeria Harvis est la jeune Acolyte et apprentie de l'Inquisitrice Devonis. A l'opposé de sa maîtresse, cette jeune femme musclée préfère les armures lourdes aux soieries employée par l'Inquisitrice et prise davantage les attaques frontales à la séduction et aux manipulations chères à Devonis. C'est une combattante redoutable maniant une hache énergétique dans chaque main et portant sur elle un éventail de grenades aux effets dévastateurs. Cependant, malgré cet état de fait, Valeria demeure une femme réservée ne parvenant pas à saisir l'implicite, ce dont s'amuse beaucoup sa maîtresse.

Malaspina Trask

Cette tueuse fanatique issue des Cultes de la Mort a empalé des centaines d'âmes sur ses longues lames de Parque. De tous les suivants de l'Inquisitrice Devonis, elle est incontestablement celle dont le tableau de chasse est le plus fourni et pour cause, c'est généralement elle qui fait disparaître les proies de sa maîtresse lorsque celle-ci a fini de les interroger. Malgré son incontestable efficacité, elle n'est appréciée de personne dans la suite, les rituels sanglants qu'elle perpètre et sa propension malsaine à parler à ses lames plutôt qu'à ses coéquipiers y étant pour beaucoup.

frère Arvo Morlen

Issu du mystérieux chapitre des Doomsday Bringers, ce space marine n'a rejoint l'équipe de l'Inquisitrice Devonis que très récemment, à la demande même de l'Inquisitrice. Doté d'une capacité d'analyse tactique très développée, Morlen sait s'adapter à presque toutes les situations de combat. Il manie les armes les plus saintes et les plus puissantes de la Suite de Devonis. Direct et méfiant à l'extrême, il met un point d'honneur à ce que les rituels dédiés à la vénération de l'Empereur soient tous accomplis à l'heure dite et il a plusieurs fois recommandé l'usage du fouet à l'Inquisitrice pour discipliner davantage ses serviteurs. En raison du peu de tact et de discrétion dont fait preuve l'astartes, Devonis ne recours à ses service que lors des situations d'urgence ou toute forme de subtilité est devenue superflue.

Magos Cassia d'Haurell Beta-77

La Magos d'Haurell Beta-77 est une mystérieuse technoprêtresse envoyée par l'Adeptus Mechanicus pour assister l'Inquisitrice Devonis dans ses missions et investigations. Cette dernière se méfie au plus haut point de la Magos, suspectant que d'Haurell Beta-77 ait été missionnée par le Mechanicum pour l'espionner. D'Haurell, quant à elle méprise le caractère superflu et capricieux de sa maîtresse bien qu'elle se garde d'en parler devant celle-ci. Ce n'est pas à proprement parler une combattante mais nombres de ses servo-bras et mécadendrites sont dotés d'un esprit de la machine semi-indépendant et belliqueux qui réagit tout seul lorsque la Magos est menacée. Par ailleurs, son intelligence stratégique de haut niveau lui vaut une écoute attentive de l'Inquisitrice Devonis à défaut de son affection.

Sœur Ravena l'Excommuniée

Autrefois une sœur supérieure de l'Ordre Militant des Mille Martyrs, Ravena était une guerrière respectée de ses pairs et même admirée pour ses faits d'armes. Un mystérieux péché dont elle refuse de parler, même à l'Inquisitrice Devonis elle-même l'a amenée à se défaire de son armure, à quitter son Ordre et à prendre l'Eviscerator de la Repentia. C'est une tueuse frénétique qui ne parle presque que pour hurler ses prières à l'Empereur-Dieu. Bien qu'isolée du reste de la Suite, elle attire la sympathie de ses frères d'armes par l'altruisme et la compassion dont elle fait preuve, notamment avec les indigents lorsqu'elle ne combat pas. Elle est en outre dotée de capacités de soigneuse apprises de façon autodidacte. Comme son frère d'arme Morlen, elle n'est réquisitionnée que dans les cas où le combat est la seule option envisageable.

Aemilius Crux

Cet assassin du Temple Vindicare est l'un des cent meilleurs de son domaine. Il aurait coûté trois semaines de négociations à l'Inquisitrice Devonis avec les Seigneurs du Vindicare pour un mois de services au sein de sa Suite et non seulement il aurait largement rentabilisé les efforts et l'investissement de sa maîtresse, mais en plus, au moment de revenir parmi les siens, il aurait choisi de demeurer auprès de Devonis. Crux est un homme grand et svelte à la conversation agréable, séparé de son fusil sniper et de son treillis, il passerait aisément pour un courtisan presque aussi affable que l'Inquisitrice qu'il sert. Cultivé et intelligent, son attachement à l'escouade tient aux sentiments qu'il voue à la sœur Ravena, même s'il sait pertinemment qu'elle ne peut les partager. Il écume souvent les soirées mondaines aux côtés de Devonis, son sens de l'observation venant fournir à sa maîtresse un second avis bienvenu concernant tous ceux qu'elle suspecte d'hérésie.

Admantia Vaughn

Vaughn est une moniale du Missionarus Galaxia. Adolescente, elle a fait partie des milliards de pèlerins venus se recueillir devant le Palais Continental et a été choisie pour franchir les titanesques portes de la Demeure de l'Empereur. Elle garde le silence sur ce qu'elle y a vu. Tout ce que l'on sait c'est qu'elle s'est arrachée les yeux au moment de sortir du Palais, affirmant qu'elle ne désirait plus les poser sur quoi que ce soit d'autre. Suite à cet événement, elle est devenue une missionnaire zélée et intraitable d'abord à la tête d'un Ordre Mendiant du Sous-Monde de Terra avant de partir mener sa propre croisade, prétendant que "l'Empereur l'avait nommée pour combattre Ses ennemis". Nul ne sait si elle avait toute sa raison ou si elle était réellement contactée par le Maître de l'Humanité, toujours est-il que ses soi-disant visions la menèrent sur la route de l'Inquisitrice Devonis qui la prit à son service. Échevelée, couverte de passages de l'hagiographie du Ministorum ainsi que de reliquaires et d'ossements saints patiemment collectés au cours de ses années d'errance, Vaughn est une véritable croisée de l'Empereur mais plus que son talent au combat, c'est son charisme et son éloquence presque surnaturelles qui ont fait tomber les ennemis de sa maîtresse.

"Hook"

Ce jeune armurier Jokaero a été acquis par l'Inquisitrice Devonis lors d'une vente aux enchères. Il est à la fois le témoignage vivant des excentricités de sa maîtresse mais également un mécanicien et un bricoleur dont le talent ne cesse d'attirer la jalousie de la Magos d'Haurell Beta-77 (les mauvaises langues diront que l'Inquisitrice ne s'est procuré "Hook" que pour cette raison). Il a été baptisé "Hook" pour deux raisons, la première étant le crochet qui lui sert de patte antérieure gauche, la seconde étant qu'il s'agit du seul bruit que produise la créature. Intelligent et agile, il aime a gambader non loin de sa maîtresse qui ne tombe jamais à court de friandises pour lui et n'est jamais aussi heureux que lorsqu'il découvre une nouvelle machine à démonter méthodiquement pour la remonter juste après.

Faits Notables

+++données censurées par l'Inquisition+++ : Verita Devonis devient Inquisitrice à la mort de son mentor, l'Inquisiteur Torrès

-019 M.42 : l'Inquisitrice Devonis prend comme amant le Margrave Harvellius Turm et le capture lors d'un rendez-vous galant; après l'avoir soumis à la question quelques heures, elle obtient la liste complète des noms des dignitaires du Culte de la Conjuration de la Flamme

-022 M.42 : l'Inquisitrice Devonis assassine son confrère le Radical Morgell, de l'Ordo Malleus qu'elle soupçonne de s'être laissé posséder par un démon; c'est après cette affaire qu'elle décide définitivement de se rapprocher de la faction Puritaine

-027 M.42 : +++données censurées par l'Inquisition+++

-031 M.42 : l'Inquisitrice Devonis retourne tous les acolytes du Seigneur Pirate Urgan le Pillard après leur avoir fait miroiter des pots-de-vin conséquents

-039 M.42 : alliée à la Kill Team "Dominatus" de la Deathwatch, l'Inquisitrice Devonis met à jour et éradique le Culte Genestealer de la "Genocratie" sur le Monde-Forge de Kereus IV ainsi qu'à l'intérieur du Space Hulk connu sous la dénomination de Despair of the Void

-044 M.42 : première rencontre de l'Inquisitrice Devonis avec la très redoutée Escouade +++données censurées par l'Inquisition+++

-054 M.42 : +++données censurées par l'Inquisition+++

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .