FANDOM


Community-header-background Cet article, Titans (Adeptus Astartes), a été écrit par User340620. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
Techno-Prêtre Cet article, Titans (Adeptus Astartes), est actuellement en construction. L'auteur s'excuse pour le dérangement.

Les Titans, parfois appelés Titans d'Ouranos sont un chapitre de l'Adeptus Astartes issus du monde désertique et montagneux d'Ouranos Prima (Secteur Agripinaa, Segmentum Obscurus).

Supposément créé lors de la 8ème fondation, il s'agit d'un chapitre devenu intégralement Primaris en raison de son affaiblissement lors de la période de son histoire récente intitulée la Longue Retraite.

Histoire du chapitre

Origines

Le chapitre des Titans fut créé, selon le canon du chapitre, lors de la 8ème fondation suite à la 4ème Croisade Noire.

Leur tactiques de siège, leur résolution tournant à l'obstination ainsi que des éléments de leur héraldique suggèrent une ascendance Imperial Fist.

Noctis Aeterna

Durant l'ouverture de la Grande Faille, la majorité du chapitre et sa flotte, qui se trouvait en expédition punitive dans le secteur Palatine, se retrouva piégée dans une tempête Warp. S'engagea alors une longue errance en tentant de retrouver Ouranos Prima sans la sainte lumière de l'Astronomican. Ces évènements sont aujourd'hui connus dans les annales du chapitre comme la Longue Retraite.

La Chute de Cadia

Les Titans restés sur Ouranos Prima, affaiblis par la disparition de la majeure partie de leur chapitre, isolés par les tempêtes Warp et l'abscence quasi complète de flotte eurent une implication marginale dans les évènements de la XIIIème Croisade Noire.

Bien qu'ayant participé au combats, leur action porta principalement dans la fortification du Secteur Agripinaa, voisin de la porte de Cadia. Cette intervention plus en retrait de la ligne de front ayant contribué à la méconnaissance de leur action durant cette période.

Ainsi, bien que ces heures sombres de l'Impérium ait contribué à l'affaiblissement supplémentaire du chapitre et que les défenses érigées par les Titans aient grandement aidé à la résistance face aux assauts des légions d'Abbadon, leur sacrifice est quasiment absent des archives Impériales.

La Croisade Indomitus

Avec la Croisade Indomitus, l'Imperium vit l'apparition des Primaris, la portion du chapitre encore dans la lumière de l'astronomican sur Ouranos Prima, pensant ses autres frères perdus à jamais, embrassa complètement ce changement pour sauver le chapitre.

La longue retraite

Lorsque le Warp engloutit la force d'expédition des Titans, les têtes de plusieurs des archivistes pourtant endurcis du chapitre éclatèrent sous la décharge et les flancs des vaisseaux se mirent à vomir des vagues de démons.

Pris dans un combat qu'elle ne pouvaient gagner, la flotte amorça alors un long et sanglant retour vers son monde chapitral. Durant ce retour vers Ouranos Prima le chapitre perdit une grande partie de ses effectifs, son matériel génétique et de sa flotte. De plus, sous les multiples assauts subis par la force d'expédition, le Maître du chapitre, Minoas Incarael, fut terrassé. Il fut remplacé aux sein de la flotte par le capitaine de la 3ème compagnie Léto Oriolus.

Cette errance qui dura des décennies dans la réalité sembla durer des siècles pour les frères perdus dans le maëlstrom de l'immaterium bien que leur perception du temps changeait continuellement au cours de leur Longue Retraite.

Post Noctis Aeterna

Après les multiples tribulations de la force d'expédition, quand ses effectifs réduits et harassés réussirent à trouver un passage vers leur monde chapitral, il ne retrrouvèrent qu'un chapitre changé, composé des nouveaux anges de la mort qui leur était inconnus et dont même leurs anciens frères avaient abandonnés l'espoir de les retrouver.

Ainsi, loin d'être accueillis en héros, ils furent reçus avec scepticisme au vu de la durée de leur exposition au Warp, et même lorsque l'accueil était bienveillant les temps avaient tant changé qu'ils se détachaient maintenant du reste du chapitre.

La renaissance en primaris

Il fut demandé à tous les frères retrouvés et sans répit après leur expédition de se convertir en primaris malgré la dangerosité de l'opération et leur état, le reste du chapitre étant déjà réformé. Les plus sceptiques y voyaient également un moyen de les faire renaître dans la réalité après leur séjour suspicieusement long dans l'Imperium Nihilus et le Warp. L'opération, bien que permettant le retour dans le "nouveau" chapitre de ces frères disparus décima les effectifs déjà réduits de la force d'expédition.

Il ne restait après la métamorphose qu'environ 150 marines du chapitre original, de la force d'expédition ou non, le total avec les nouveaux primaris atteignant à peine les 400 Astartes. De plus une grande partie du matériel génétique avait été irrémédiablement perdu durant la Longue Retraite, ralentissant voir comprommettant toute possibilité de reconstruction du chapitre.

L'aigle à deux têtes

Un des épisodes les plus représentatifs de la distance s'étant créé entre les frères séparés par la Grande Faille fut le conflit pour la succession du chapitre entre les capitaines des 1ère et 3ème compagnies, Remakos Kyrexus et Léto Oriolus. Cette période de double gouvernance du chapitre fut ironiquement appellée "l'aigle à deux têtes".

En l'absence du Maître de chapitre Incarael, perdu dans le Warp et supposé mort, le capitaine de la première compagnie, Remakos Kyrexus, avait pris sa place dans l'organisation du chapitre resté sur Ouranos Prima, ce qui respectait de plus l'ordre conventionnel de succession. Néanmoins, par piété et espérant le retour d'Incarael, Kyrexus refusa d'être reconnu officiellement comme nouveau Maître des Titans.

Pendant ce temps dans le Warp (du moins en calquant la continuité temporelle de la réalité), la capacité à prendre en main la situation de la flotte à la dérive du capitaine de la 3ème compagnie Léto Oriolus à la suite du décès du Maître de chapitre, lui vallu d'acquérir une renommée sans pareille au sein de la force d'expédition et d'être considéré comme l'incontestable successeur d'Incarael.

Au retour de la flotte sur Ouranos Prima, bien qu'Oriolus acceptait de se retirer pour suivre la tradition en laissant la place au capitaine de la première compagnie, ses hommes refusèrent d'honorer un autre Maître que lui après leurs péripéties dans le Warp. Les deux capitaines étaient également divisés de longue date dans leurs opinions stratégiques et sur la vision à adopter, ce qui fournit un terreau fertile à leur discorde. Commença ainsi une période de conflit ou les Titans ne pouvait s'organiser autour d'un centre unique, les décisions contraires et la dispersion d'informations cruciales à la reconstruction du chapitre et du système se multipliant.

Cette division accentuait les tensions déjà présentes entre les frères et la situation risquait de dégénérer en schisme irrémédiable. Ainsi, malgré l'entêtement caractéristique des Astartes du chapitre, Remakos Kyrexus eu la sagesse de proposer un duel à Léto Oriolus, acceptant pour la première fois la possibilité de céder le pas et offrant ce qui semblait à tous les frères du chapitre une résolution juste et impartiale.

Léto Oriolus sortit vainqueur du duel et s'ensuivit alors enfin une véritable phase de reconstruction pour le chapitre et bien que les plaies laissés par ces dissensions ne soient pas complètement refermées, la lutte pour la survie du Chapitre et le feu des combats amorcèrent sa cautérisation.

De plus, pour regarnir plus rapidement les effectifs des mesures drastiques furent prises en augmentant les prélèvementssur la population d'Ouranos Prima. Des milliers d'enfants Ouraniens moururent ainsi de soif dans l'épreuve de la traversée ou criblés de balles dans les entrainements au combat.

Temps présents

D'immenses catacombes taillées dans la forteresse de la Falaise célèbrent aujourd'hui la gloire des sacrifices de la Longue Retraite et de la renaissance du chapitre. Mais bien que les anges revenus du Warp soient aujourd'hui recconnus et glorifiés, la division cicatrisant lentement, la survie de ce dernier sur le long terme est encore très incertaine...

Monde Chapitral

Le chapitre a établi sa forteresse monastère sur le monde rocailleux et désertique d'Ouranos Prima, dans le Secteur Agripinaa (Segmentum Obscurus), occupant un point stratégique entre l’œil de la terreur et le Gantelet de Nachmund, seul passage confirmé dans l'espace réel à travers la Grande Faille ou Cicatrix Maledicum.

La Falaise

La forteresse monastère des Titans s'est batie sur un fort préexistant, abandonné suite à la désertification accentuée de la planète. Cette citadelle considéralement renforcé par le chapitre est établie sur une formation tabulaire, en grande partie creusée dans la roche, suivant la tradition architecturale d'Ouranos Prime

L'à pic de cette massif formation rocheuse se détachant du décor, renforcé par le dégagement du terrain alentour, lui a valu à la forteresse le surnom de "La Falaise".

Organisation

Le chapitre suit le Codex Astartes [WIP].

Compagnies

Surnom Capitaine Spécificités
1 Eleftherios Constantine
2 Kostas Nassiades
3 Remakos Kyrexus
4 Alaneas Vasso
5 Mihail Roman
6 Zacharias Tolis
7 Alek Stathis
8 Raphail Serafim
9 Alkis Savvas
10 Spiridon Palides

Croyances

Héraldique

"Les éclairs font référence aux tempêtes solaires d'Ouranos Prima et par analogie à la force de projection du Chapitre, ceux -ci étant représentés comme contrôlés; tenus dans un gant de céramite représentant la capacité du chapitre à déchainer la colère d'Ouranos depuis leur forteresse représentée par le cercle central. La partie inférieure se révèle plus difficile à expliquer. Il pourrait s'agir d'une lame, renforçant l'aspect martial. L'archiviste Silas Anastelis indique dans ses notes qu'il pourrait s'agir simplement d'un monogramme stylisé du Chapitre. Les plus inquisiteurs suspectent que la forme de lame associée à la couleur rouge soit réminiscente des anciens cultes sacrificiels d'Ouranos, mais aucune trace d'une telle hérésie n'a jamais été découverte... "
—Stefanos Sarreas, Archiviste des Titans. ca. M39

Doctrine

Les Titans, ayant en partie hérité des traditions martiales de son monde chapitral privilégie les tactiques de sièges, tant dans l'aspect défensif de construction de fortifications que dans les assauts de forteresses.

Pour des raisons plus obscures, le bolter en est également un élément clef. Ce type d'arme déjà privilégié et iconique dans d'autres chapitres, atteint le statut de relique et d'objet sacré d'un macabre culte chez les Titans. Bien que plaçant leur foi en l'Empereur au dessus de tout, les bolters sont en effet un élément spirituel primordial du chapitre, que ce soit dans leur bénédiction voir leur vénération, ou leur utilisation en entraînement et sur le champ de bataille.

Recrutement

La traversée

[WIP]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .