Community-header-background Cet article, Tekhnêtos, a été écrit par Gorkaunot. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

Tekhnêtos est un Monde Forge de l'Adeptus Mechanicus exploitant les ressources du Sous-secteur Zunia, dans l'Ultima Segmentum. Il sert de base d'opération à la Legio Bellum Canis de la Collegia Titanica.

Tekhnêtos est largement connu pour sa dévotion à la Quête du Savoir imposé aux adeptes de Mars par le Dieu-Machine. De ce fait, le Monde-Forge a envoyé de nombreuses expéditions à travers les espaces inexplorés, en quête de SCS perdus et de ruines xénos. Nombre de Libre-Marchand coopère avec les Explorators de Tekhnêtos afin de profiter d'une assistance technologique, en échange de leur sens de l'aventure et connaissance de l'exploration spatiale.

Depuis le 41ème Millénaire, les prêtres de Tekhnêtos dirigeant la majeur partie de leur ressources dans l'étude de la menace Nécron, afin de comprendre cette race aussi ancienne qu'énigmatique pour l'Adeptus Mechanicus. Cette tâche est cependant devenue bien plus difficile avec l'ouverture de la Cicatrix Maledictum et l'isolement du sous-secteur Vidar dans le Segmentae Nihilus.

Histoire

Fondation

Lorsque l'Empire du Mechanicum découvrit le sous-secteur Vidar, durant les dernières années de la Grande Croisade, il ne découvrirent pas qu'une région de l'espace riche en ressource minérale, mais également l'un des Mondes Chevaliers perdu lors de l’Ère des Luttes. Désireux d'obtenir l'allégeance des Chevaliers de Encarmine pour son compte, Mars organisa la construction d'un Monde Forge le plus proche possible, colonisant le Monde de Tekhnêtos. Ainsi, le Mechanicum implanta son influence dans le secteur, et ceux, pour les millénaires à venir.

De part sa construction tardive et les efforts de ses Adeptes à négocier avec les Chevaliers de Encarmine, le Monde Forge ne participa pas à l'Hérésie d'Horus, alors que le Mechanicum et l'Impérium furent séparés entre les forces traîtresses à la solde du Chaos et les loyaux serviteurs de l'Empereur. Lors des années qui suivirent la guerre civile, Tekhnêtos jura allégeance au nouvellement fondé Adeptus Mechanicus, offrant ses forces et sa productivité à la défense du secteur Vidar.

Explorateurs de la Bordure Orientale

Au cours des millénaires qui suivirent, le Monde Forge obtint une réputation d'obstinés et de fanatiques de la Quête du Savoir. En effet, un grande nombre d'expéditions furent lancées depuis Tekhnêtos, afin de retrouver des SCS ou de coloniser de nouvelles planètes dans la Bordure Orientale, affrontant les micro-empires d'humains isolés et défiants l'Impérium, ou les enclaves xénos, et à quelques reprises, des flottes hérétiques.

La réputation de Tekhnêtos tient également à la qualité et à l'ampleur de sa production de munition, dont les produits sont envoyés à travers l'Impérium, généralement en échange de soutien lors des expéditions dans l'espace lointain. Libres-Marchands et flottes expéditionnaires ne manquent jamais de se ravitailler sur le Monde Forge afin de disposer des munitions nécessaires pour s'aventurer dans la Bordure.

Position Défensive

Durant les derniers siècles du 41ème Millénaire, la menace des Nécrons a atteint le Sous-secteur Zunia, obligeant les armées du Monde Forge a limité leurs explorations afin de soutenir la défense du territoire impériale, avec l'aide de la Maison Basilic et des Ryū of Kurai. Cependant, Tekhnêtos c'est assurer de continuer l'exploration et la Quête du Savoir, dans la mesure des ressources prisent par le front avec les Nécrons.

Lorsque la Grande Faille s'ouvrit, déchirant la Galaxie en deux, l'Astronimican disparut dans une moitié de la Galaxie, actuellement baptisé Segmentae Nihilus. Se retrouvant ainsi isolés, le secteur Vidar du compter sur sa propre défense, et les sauts Warp à longue distance devinrent encore plus risqués. Face à cette situation, mêmes les plus dévoués des Prêtres de Tekhnêtos durent concéder que la défense du Monde-Forge et du sous-secteur étaient une priorité absolue.

Au cours des décennies qui suivirent, les Légions Skitarii et Cybernetica de la planète luttèrent contre les Nécrons et les forces du Chaos, alliant leurs efforts à ceux des forces de défenses planétaires et des Astartes de Ryû. Cette situation précaire bénéficient cependant à certain adepte de Tekhnêtos, que la curiosité attire vers les merveilles technologiques des envahisseurs xénos, au détriment des lois et interdits de l'Adeptus Mechanicus.

Capacités des Manufactorum

La planète est recouverte de Manufactoria qui tournent nuit et jour pour fabriquer principalement des munitions de tout type d'armes des plus petites aux plus grandes que l'Imperium possède. Outre ses usines, la planète abrite également la Legio Bellum Canis, connue pour son agressivité et ses Titans Warhound. Tekhnêtos possède aussi l’allégeance de la Maison Basilic basée sur le monde-chevalier d'Encarmine. En plus de ses puissants alliés, les Technoprêtres peuvent compter sur les importants effectifs de Skitariis présents sur le monde. Le monde est donc devenu le bastion de la résistance Impériale du sous-secteur détruisant Xénos, Hérétiques et Démons croyant trouver une proie facile. Tekhnêtos fournit les munitions à toutes les forces de défenses planétaires du sous-secteur en plus des Chevaliers, des Ryū of Kuraï et bien entendu des siennes.

Dogme

Les Technoprêtres de Tekhnêtos croient avec une ferveur exceptionnelle, même au sein de l'Adeptus Mechanicus, à la Quête du Savoir, l'un des dogmes les plus important du Culte de la Machine. Cette croyance fervente est à l'origine des très nombreuses explorations spatiales lancées par le Monde Forge, ainsi que de sa collaboration avec plusieurs Maisons de Libre-Marchands opérant dans l'Ultima Segmentum. Les adeptes profitent de chacune de ces expéditions pour localiser des Schéma de Constructions Standards pouvant contenir des technologies perdues lors de l’Ère des Luttes ou de l'Hérésie d'Horus, en envoyant des légions de Skitarii prendre des colonies perdues aux hérétiques ou xénos qui les contrôlent. Ces expéditions ne sont pas toujours aussi chanceuses, mais parfois, d'antiques machines sont retrouvés par les techno-prêtres, qui s'empressent de les ramener sur le Monde Forge pour étude. Sinon, ils trouvent au moins des mondes contenant des ressources minérales exploitables.

Tout les ordres saints du Culte de la Machine sont représentés sur Tekhnêtos, permettant des recherches diversifiées et un traitement de toutes les informations et trouvailles rapportées par les expéditions. L'Ordre Artisan reste néanmoins le plus puissant et celui qui dirige la planète, expliquant la production spécifique de la planète. Les Explorators sont également nombreux, et aux contraires d'autres Mondes Forges, tiennent une bonne réputation auprès des autres adeptes de la machine.

La bonne réputation de Tekhnêtos cache néanmoins un secret inavouables et dangereux pour le Monde-Forge. En effet, un petit nombre de Xenarite opèrent parmi les prêtres de Tekhnêtos, cachée dans la structure hiérarchique de la planète. Ceux-ci étudient les reliques xénos autant que les anciens SCS, et profitent grandement des expéditions envoyées menées par les Explorators. Cette secte trouve également des agents dans les hautes-sphères de la planète, lui permettant de manipuler la scène politique à leur avantage malgré leur minorité.

Organisation

Comme tout les Mondes-Forges, Tekhnêtos possèdent à ses ordres des cohortes de guerre appartenant aux Legio Skitarii et Cybernetica. En plus de ces remarquables forces, la Legio Bellum Canis de la Collegia Titanica est établie sur cette planète, et ses Machines-Dieux forment la plus impressionnante force de frappe à la disposition des Techno-prêtres.

A cela viennent s'ajouter des forces plus rares et anciennes, comme des éléments de l'Ordo Reductor, des automatas aussi vieux que l'Adeptus Mechanicus lui-même ayant combattu autrefois pendant la Grande Croisade et l'Hérésie d'Horus. Ces machines sont aujourd'hui rares et endommagées pour la plupart, mais celles possédant la capacité de combattre le font avec ardeur dans les opérations les plus importantes du Monde-Forge.

De part le nombre important d'explorations spatiales prenant Tekhnêtos comme point de départ, l'Auxilia Myrmidon est également importante, provenant des forces militaires avec une grande expertise dans l'art de l'armement, pratique pour explorer des régions obscures de l'espace hantés par les xénos et les démons.

Tekhnêtos peut également compter sur l'aide des Chevaliers de la Maison Basilic.

Grâce aux spécifications de productions du Monde-Forge, ses forces militaires peuvent se permettre de libérer toutes leur puissance de feu sans craindre de tomber à court de munition. Malgré des tentatives d'invasion xénos, même lors de la Noctis Aeterna, la planète n'a jamais été conquise et ses guerriers ont remportés de nombreuses victoires pour le Dieu-Machine.

Avec l'augmentation des menaces pesant sur le sous-secteur, les Techno-prêtres de Tekhnêtos ont peu à peu abandonné leur manteau d'explorateurs pour prendre celui de stratèges, leurs mains forcées par les invasions démoniaques et Nécrons. Par la logique froide et les calculus minutieux, le Mechanicus trouve la faille dans la stratégie adverse et l'exploite d'une centaine de façon différente afin d'assurer la victoire aux forces de l'Omnimessie.

Personnels notables de Tekhnêtos

  • Arixique est le dirigeant du monde forge depuis des siècles. Pour lui la Cicatrix est une opportunité de renforcé le pouvoir de son monde forge. En effet tous ceux luttant pour l’Empereur dans le sous-secteur peuvent tirer sur l’ennemi grâce à Tekhnêtos lui accordant une énorme influence qu’Arixique utilise sans scrupule. En plus de fournir armes, véhicules et surtout munitions à toutes les forces de défenses planétaires, il dirige le plus gros des forces impériales allant des Skitariis, des Chevaliers de la maison Basilic aux Titans de la Legio Bellum Canis. Tekhnêtos étant devenu le véritable cœur et bastion du sous-secteur, Arixique n’a cessé d’accroître la dépendance des mondes à ces forges. Le Fabricator Général est ravi de cet état de fait et de son pouvoir grandissant. Même les Ryū of Kuraï dépende désormais de son monde forge pour former leurs précieux Techmarines. Mais cela n’est que le commencement pour Arixique, en effet ce Xenarite convaincu essaie de trouver un nouveau moyen de déplacement pour l’Imperium Nihilus ce qui lui permettra d’accroître encore davantage son pouvoir. Ainsi il étudie les technologies xénos pour son projet fou.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.