FANDOM


Community-header-background Cet article, Space Tyrants, a été écrit par Reyn la Marmotte. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"Nous sommes nés du Crépuscule des Légions du Faux-Empereur. Nés du Crépuscule de son empire minable. La seule aube qui se lèvera le fera sur le nouvel ordre de la Galaxie !"
—Arès Rogar, Seigneur Corsaire des Space Tyrants


La redoutable Bande de Guerre du Chaos connue sous le nom de "Space Tyrants" est un regroupement hétéroclite de marines renégats et de pirates cherchant à imposer leur loi par la violence dans la Bordure Sud Orientale du Maelström. Ils sont connus pour deux choses : leur absence totale d'honneur les poussant à accomplir des actes dégoutant parfois les autres Forces du Chaos s'alliant à eux et leur mainmise sur la traite d'esclaves du Maelström, les enrichissant chaque jour un peu plus.

Description

Les redoutés Space Tyrants sont une Bande de Guerre du Chaos du Maelstrom célèbre pour ses actes de piraterie particulièrement sanglants et ses comptoirs d'esclaves capturés lors des raids de cette faction. En effet, une partie de la terreur qu'inspire ces Astartes renégats vient de cette propension qu'ils ont à asservir de force leurs ennemis pour les échanger contre des armes ou des réparations auprès d'autres Bandes de Guerre, voire de Légions du Chaos.

Couleurs et marquages

On dépeint les Space Tyrants davantage comme des ogres sanguinaires que comme des post-humains. Les témoignages des rares survivants n'ayant pas été capturés par ces marines renégats parlent de milliers de Pirates et de Cultistes tous dévoués à des Astartes vicieux en armure d'un gris d'acier aux bordures noires et arborant toujours quelques pièces cramoisies, souvent les gantelets et l'une des épaulières. L'emblème des Space Tyrants est un bouquet de trois éclairs noirs qui apparaît sur tous les vaisseaux affiliés à leurs forces en plus de leurs armures et de leurs bannières.

Origines

Un certain nombre des Space Tyrants étant issus de la Légion des Night Lords, les techniques de combat de ces derniers se sont partiellement popularisées dans les rangs de la Bande de Guerre. Cependant, il existerait aussi des Escouades ou des factions issues d'autres Légions Renégates parmi lesquelles figurent notamment les Iron Warriors ou la Death Guard. Au 41ème Millénaire, un certain nombre de Chapitres Renégats a pu voir une partie de ses effectifs absorbés par les Space Tyrants que ce soit pour honorer une dette ou parce que les "Ogres du Maelstrom" cherchaient à ce moment là de nouveaux esclaves de combat à incorporer à leurs troupes.

Doctrines de combat

La prise pour cible d'adversaires plus faibles est très privilégiée, de même que les stratégies impliquant l'emploi de Raptors. Cependant, ces techniques sont tout de même très librement adaptées au type de bataille favori des Space Tyrants : l'abordage de vaisseaux. De même, l'infiltration est peu pratiquée par ces Astartes renégats qui préfèrent de loin se lancer directement au corps à corps dans des percées visant à désorganiser les rangs ennemis. De cette façon, il est rare de voir un Space Tyrant qui ne possède pas au moins une arme tronçonneuse sur lui. La bataille gagnée, les marines corsaires et leurs fidèles remercient les Dieux du Warp pour leur avoir accordé la victoire, généralement après un sacrifice sanglant de quelques prisonniers. Un Space Tyrant pourra vénérer n'importe lequel des Dieux du Chaos ou aucun s'il estime qu'il ne doit ses succès qu'à son propre talent mais la plupart se sont voués à l'adoration du Chaos Indivisble.

Localisation

Au fur et à mesure des millénaires, les Space Tyrants se sont taillés un territoire au Sud-Est du Maelstrom. C'est dans cette zone de guerre que se trouvent leurs Mondes-Comptoirs où ils font vendre leurs esclaves pris au combat, recevant la visite des représentants de nombreux Chapitres Renégats, Bandes de Guerres ou Légions du Chaos venus se procurer des serfs. Toutefois, les Space Tyrants ne limitent pas leur clientèle à leurs congénères pour la simple et bonne raison que la pratique du commerce reste mal considérée par beaucoup de Space Marines du Chaos. Ainsi, on peut voir des Techno-Hérétiques du Mechanicum Noir, des Drukhari ou plus rarement des Orks se rendre sur les mondes esclavagistes pour y échanger de quoi permettre aux Space Tyrants de rapporter toujours plus de serfs, affaiblissant un peu plus l'Imperium à chaque raid.

Histoire et suppositions

Vers le Maelström

Fichier:Duskborn illustration.jpg

Les quelques personnalités tristement célèbres reconnues à la tête des bandes pirates des Space Tyrants telles que le très craint Arès Rogar ou encore le Sorcier nommé Menrâ le Cramoisi ont pu servir de fils conducteurs pour déduire un historique général de l'évolution de la Bande de Guerre. En effet, certains de ces noms appartiendraient à plusieurs membres ayant figuré dans les rangs des Legions Renégates durant l'Hérésie d'Horus. Certains comme le Forgeron de Guerre Rothr Kraul des Iron Warriors ont même été certifiés ayant participé à l'assaut sur Terra. Ce serait durant la retraite des traîtres vers l'Œil de la Terreur que les premiers Seigneurs des Space Tyrants se seraient mêlés et alliés, le chaos de la débâcle et les aléas liés au Warp ayant fait échouer leurs vaisseaux dans le Cloaque, un immense champ d'astéroïdes réputé infranchissable situé dans la Bordure Sud Orientale du Maelstrom et ce plusieurs siècles après leur départ du Monde Trône. Il est d'ailleurs encore possible d'apercevoir les vestiges des puissants navires encastrés dans les astéroïdes. Piégés, loin de leurs Légions d'origine et avec des vaisseaux en piteux état, les Astartes se seraient organisés ensemble pour survivre, peut-être après une possible période de conflits. Les traditions et codes de conduites des anciennes Legiones Astartes devant être mises de côté à la fois par nécessité mais également pour l'établissement de la loi du plus fort, une nouvelle iconographie et de nouvelles couleurs -celles que l'on leur connaît aujourd'hui- auraient été adoptées. Les Space Tyrants venaient de naître.

Libérés du Cloaque

Le massacre des intrus

Fichier:Duskborn illustration 3.jpg

Bien qu'une nouvelle hiérarchie ait été mise en place, la Bande de Guerre naissante avait souffert de nombreuses pertes de ses effectifs astartes et ne disposait plus de vaisseaux fonctionnels, leurs épaves ayant été reconverties en forteresses spatiales. C'est lorsque des groupes de Gardes Renégats et de Pirates découvrirent la positions des épaves encastrées que le vent tourna véritablement pour Arès Rogar et sa bande. Les pillards mortels étaient certains que les vaisseaux astartes échoués constituaient une proie facile, immobilisée et remplie d'armes ainsi que de reliques de valeur. Ils furent cruellement détrompés lorsqu'ils se retrouvèrent séparés dans les vaisseaux, poursuivis par les astartes renégats, trop heureux de trouver des mortels sur lesquels se défouler après l'humiliation de Terra. Les anciens Légionnaires Night Lords présents parmi les Space Tyrants notamment auraient fait un carnage atroce au cours d'une partie de chat et de la souris sadique.

L'Héritage des Night Lords

Rien n'est sûr mais il semblerait que cette démonstration des tactiques de terreur de la VIIIème Légion aient fortement impressionné leurs autres frères et propulsé le leader Night Lord de l'époque, Sigor Rahzion à la tête de la Bande de Guerre pendant un temps. Les Space Tyrants ne tardèrent pas en tout cas à s'emparer des vaisseaux de leurs assaillants et à asservir leurs équipages. Les renégats venaient de se constituer une petite flotte de combat, pas assez puissante pour s'en prendre sérieusement à celles de l'Imperium mais assez grande pour défendre efficacement le Cloaque. Cet acte de pillage était le premier d'une longue série, perpétrés d'abord sur des navires isolés, généralement ceux de Libres-Marchands ou de Magos Explorators du Mechanicum. Rahzion préférait s'en prendre à des cibles isolées pour être sûr de gagner et ne pas trop attirer l'attention des Forces Impériales. Ainsi en quelques décennies, la Bande de Guerre s'était constituée une flotte assez conséquente pour prendre des mondes en quelques heures. Elle avait agrandi son territoire à plusieurs sous secteurs alentours et assimilé plusieurs flottilles des Pirates du Maelström. Les Space Tyrants étaient désormais une menace.

Une guerre civile ?

Le Night Lord et le Sans Légion

Seules les légendes contées de génération en génération par les Pirates du Maelström peuvent attester d'un conflit interne ayant opposé les Space Tyrants les uns aux autres. La mythique "Guerre du Cloaque" ayant opposé Sigor Rahzion à son rival, Arès Rogar n'est pas datée. Certains affirment qu'elle aurait eu lieu durant l'Age de l'Apostasie tandis que d'autres penchent plutôt pour une datation proche de la Première Guerre d'Armageddon. Quoi qu'il en soit, tous racontent que le mystérieux champion nommé Arès Rogar ou le "Sans Légion" du fait qu'il aurait déjà arboré les couleurs qui plus tard devaient devenir celles des Space Tyrants lors de l'arrivée dans le Cloaque, se serait dressé contre le Seigneur Rhazion et que leurs deux camps se seraient affrontés lors d'une guerre spatiale d'attrition et d'abordage entre les astéroïdes du Cloaque. En effet, Rogar aurait bridé depuis le début la place de commandant de la Bande de Guerre mais le succès de Rhazion et de ses tactiques de terreur l'en aurait empêché. Des échauffourées auraient déjà eu lieu en amont avec les partisans de l'un ou de l'autre en amont bien que chaque version de l'histoire diffère. Rhazion aurait commandé la majorité des Space Tyrants mais Rogar aurait réussi à s'allier avec la plupart des commandants des vaisseaux de la flotte.

Rhazion est mort, vive Rogar !

Le "Sans Légion" semblait considérer qu'aussi efficaces qu'elles pouvaient être, les techniques de combat des Night Lords ne permettaient pas de prendre des proies satisfaisantes, empêchant ainsi les Space Tyrants de se développer assez rapidement. La durée des affrontements varierait entre treize ans et deux siècles selon les versions de la légende mais il demeure indéniable que, si conflit il y a bien eu, Arès Rogar en serait sorti vainqueur, à la fois grâce à sa maîtrise de la guerre spatiale mais également avec l'appui d'autres Bandes de Guerre et même peut-être de Légions du Chaos. En effet, Rogar prenait apparemment soin de capturer un maximum de prisonniers parmi ses ennemis, prisonniers destinés à être vendus comme esclaves à ses alliés des autres Légions en échange d'alliances ou d'armes. Bien que statistiquement ces infortunés captifs auraient pour la plupart été des mortels, il se murmure à voix basse que Rogar n'aurait pas hésité un seul instant à asservir et vendre ses anciens frères, parfois après les avoir reconditionnés grâce à l'Hypnomat ou divers rituels de Possession Démoniaque.

Les Réformes de Rogar

Suite à la "Guerre du Cloaque" et l'exécution sommaire de Sigor Rhazion par les partisans de Rogar, celui ci s'est vite retrouvé à la tête des Space Tyrants. Très vite, le Seigneur du Cloaque se serait mis à imposer la pratique de la traite d'esclaves, mortels comme Astartes pour enrichir sa Bande de Guerre de nouvelles armes et de nouveaux vaisseaux. Les estimations de la datation de la fin du conflit, bien que très hasardeuses semblent coïncider avec un grand nombre d'attaques et d'abordages sanglants répertoriés dans les alentours du territoire des Space Tyrants. Les activités de la Bande de Guerre n'auraient apparemment jamais été aussi intenses que durant cette période avant l'ouverture de la Grande Faille. Les succès sanglants de Rogar et de ses guerriers leur auraient valu d'attirer à eux de nombreuses autres Bandes de Guerre venues grossir les rangs des Space Tyrants. De nombreux vaisseaux impériaux, certains appartenant même à l'Adeptus Astartes auraient été réduits en pièces et leurs équipages se seraient en grande partie volatilisés. Plusieurs flottes Aeldari pourraient également avoir eu à se plaindre des déprédations des Space Tyrants bien que ces rumeurs restent à prouver. La légende du raid lancé par Arès Rogar et son bras droit le Sorcier Menrâ sur le Vaisseau-Monde d'Ydliath reste néanmoins assez populaire dans le Maelstrom et, bien que les Space Tyrants aient été repoussés, il se dit que ce ne serait pas sans avoir fortement endommagé le Réseau d'Infinité du Vaisseau-Monde et capturé de très nombreux esclaves Aeldari. Si cet événement semble tenir de la légende, l'établissement de comptoirs à esclaves dans le Cloaque et sur les Mondes-Forteresses contrôlés par les Space Tyrants est une sinistre réalité. En effet chaque jour des milliers d'âmes sont capturées, asservies par des moyens révoltants et vendus aux serviteurs de l'Archi-Ennemi ou à d'horribles conquérants xénos en échange d'armes qui rendent les Space Tyrants un peu plus dangereux encore, leur permettant de faire tourner leur terrible commerce.

La Guerre de la Dark Anvil

Parmi les informations sporadiques détenues par les Forces de l'Imperium sur les Space Tyrants, l'épisode de la Guerre de la Dark Anvil figure parmi les plus violents. Il aurait été déduit suite à l'assaut du Space Hulk affilié à la Bande de Guerre planifié par l'Inquisitrice Wilhelmine Curl de l'Ordo Hereticus en 395 M.41. Dans son rapport, l'Inquisitrice parle de très nombreux cadavres d'Hybrides Genestealers et de Genestealers purs traînant dans les couloirs ou entassés dans des silos vides faisant offices de fosses communes. Certains cadavres auraient été trouvés équipés d'armes lourds près de postes de défense improvisés laissant penser qu'ils auraient défendu le Space Hulk contre les Space Tyrants. La première apparition de la Dark Anvil en tant que vaisseau amiral de la Flotte de Guerre de Rogar datant de 277 M.41 lors de la Troisième Campagne du Sous-Secteur de Phrasina, il n'est pas à exclure que sa prise par les Space Tyrants puisse être datée d'une décennie au moins auparavant étants données les dimensions de l'objet et le temps des réparations nécessaires à remise en route en conséquence. Des recherches supplémentaires sur les apparitions de cette véritable forteresse mobile spatiale son cependant nécessaires pour étayer cette estimation. Quoi qu'il en soit, il n'en demeure pas moins que l'affrontement ayant opposé le Culte Genestaeler jusqu'alors non identifié et les Space Tyrants pour le contrôle de la Dark Anvil semble avoir été particulièrement sanglant s'il faut en croire les fichiers pix rapportés par l'Inquisitrice Curl. La dispersion des corps à travers le Space Hulk laisserait davantage penser à une guérilla plus qu'à une bataille rangée. L'assaut de l'Inquisitrice n'a hélas pas pu révéler la présence d'un cadavre de Patriarche Genestealer à bord avant qu'elle ne soit repoussée par les Astartes hérétiques et leurs nuées de serviteurs humains et mutants.

Après la Cicatrix

L'ouverture de la Grande Faille s'est révélée autant une aubaine pour les Space Tyrants qu'un handicap. En effet, le centre de leur empire esclavagiste, le Cloaque, semble avoir été partiellement désintégré par la déflagration engendrée par la Chute de Cadia. Cependant, avec la disparition du Phare Psychique de l'Astronomican dans l'Imperium Nihilus de nombreux navires, Impériaux pour la plupart, ont fait naufrage sur le territoire des malfaisants Astartes esclavagistes, leur apportant un flux important d'esclaves, de nouvelles recrues potentielles, d'armes et de vaisseaux. Rogar a désormais de quoi lancer une campagne de très grande envergure dans le sillage de désolation laissé par Abaddon et pire encore, il se trouve du coté de l'Imperium Sanctus. Les Space Tyrants ont donc pu être aperçus aux cotés des autres Forces du Chaos telles que la redoutable Black Legion lors de la Guerre du Secteur Vigilus ou bien menant leurs propres campagnes contre les Nécrons de la Dynastie Dyvanakh, n'hésitant pas à attaquer le Monde Primordial de Trakonn lui même pour tenter de razzier ses antiques technologies. Toutefois, ce sont les ravages terrifiant causés aux cotés du Démon Apôtre Noir Nemethor qui restent pour l'instant l'un des plus sanglants coups d'éclats de Rogar. En effet, la base des Space Tyrants dans le Cloaque ayant été sérieusement endommagée et le naufrage massif provoqué par la Cicatrix Maledictum ne s'étant produit qu'une seule fois, Rogar n'a pas hésité à s'allier avec le Prince Démon pour lancer leur propre Croisade Noire à travers les mondes de l'Empereur. Récemment, la combinaison de leur forces aurait permis de libérer la terrifiante Escouade Maledictor, prisonnière de la Flotte des Chevaliers Gris mais il se murmure que les projets de Nemethor sont loin de s'arrêter à cette humiliation infligée aux Guerriers de Titan ...

Organisation

Une seule tête et cent bras

La Guerre du Cloaque a appris une chose à Arès Rogar : les Space Tyrants ne restent jamais unis derrière un même chef éternellement, leur période de survie ayant fortement développé l'individualisme de chacun de ces marines. La seule façon de se maintenir à la tête de la Bande de Guerre sans en tuer plus de la moitié semble avoir été de monter ses lieutenants les uns contre les autres. En privilégiant certains d'entre eux tels que le machiavélique Menrâ le Cramoisi ou l'invulnérable champion Kzarius Laurch, promu d'ailleurs comme maître de la garde rapprochée de Rogar, ce dernier a pu exciter les rivalités entre ses vassaux. De façon plus générale, après l'exécution de Sigor Rhazion, le Seigneur des Space Tyrants a procédé à une redistribution des forces de sa bande de façon apparemment équitable entre les différents chefs de guerre du Cloaque. En vérité, chacun semble plutôt avoir reçu un avantage pour écraser les autres. Ainsi le Sorcier Aragel Moraddon dirige une importante armée de Motards et de blindés tandis que le Champion Orvas Negarion commande une petite compagnie autoportée de Raptors et de Serres du Warp. Rogar, en redistribuant les cartes selon sa volonté s'est ainsi assuré de connaître les forces et les faiblesses de chacun.

Les institutions de Rogar

Les Black Seals

Pour parer à toute éventualité et exciter les rivalités entre ses serviteurs, Rogar s'est constitué une garde personnelle constituée de champions particulièrement puissants majoritairement issus des Sons of Horus à l'instar de leur chef, le Seigneur Kzarius Laurch. Tous arborent un heaume noir qui leur vaut le nom de leur unité. La plupart utiliseraient des armures Terminator aux couleurs des Space Tyrants. Le fait d'arborer le heaume noir des Black Seals est un privilège parmi les Space Tyrants. Ses gardes du corps parlent au nom d'Arès Rogar et son investis de son autorité tyrannique. Leur désobéir, même lorsque l'on est un Seigneur de Guerre, c'est entrer en conflit ouvert avec le Seigneur des Space Tyrants et tous ses autres vassaux qui se lèveront tous derrière leur maître pour la curée. Essayer de corrompre un Black Seal est tout aussi inutile, Rogar assure à ses prétoriens le privilège de se servir avec lui en premier lors des pillages. Il leur fait même verser un impôt par les Seigneurs Pirates du Cloaque. Quiconque tente de se servir avant les Black Seals est considéré comme mort et enterré par les autres Space Tyrants qui n'hésiteront pas à abattre les contrevenants pour s'attirer les faveurs de Rogar et peut-être rejoindre un jour les Black Seals.

Le Conseil du Cloaque

Officiellement, il se compose de tous les Seigneurs du Chaos et Chefs de Guerre Pirates affiliés aux Space Tyrants. En réalité seuls les plus puissants et influents y sont admis car ce sont eux qui disposent des armées et des comptoirs à esclaves nécessaires pour faire progresser la cause de la Bande de Guerre. Leur sélection est en partie appliquée encore une fois par Arès Rogar dans sa volonté de monter ses vassaux les uns contre les autres pour les empêcher de briguer sa place. Ses membres principaux, en dehors du Seigneur des Space Tyrants lui même sont le Sorcier Menrâ, autrefois des Thousand Sons, le Champion Kzarius Laurch autrefois des Sons of Horus, le Forgeron de Guerre Rothr Kraul autrefois des Iron Warriors, le Champion Zehel Valcrax autrefois des Night Lords et le Seigneur Esclavagiste Maldred Lucran également des Night Lords. Il a pu arriver de façon exceptionnelle que des mortels soient admis au Conseil au cours des millénaires mais jamais pour longtemps et bien souvent, il s'agissait davantage d'un moyen d'empêcher un Seigneur de Guerre un peu trop ambitieux de se faire entendre auprès de Rogar. Le Conseil est davantage un outil de prestige qu'autre chose, servant à récompenser l'orgueil des lieutenants de Rogar pour les tenir en laisse, toutefois, en temps de guerre il trouve une meilleure utilité, servant d'assemblée stratégique ayant pour tâche de coordonner les actions des Space Tyrants.

Pratiques et traditions

Us et coutumes

Des Pirates

Les Space Tyrants combattent pour deux choses : défendre leurs domaines et renforcer leur puissance montante. Pour cela ils ne reculent devant aucun pacte démoniaque ni aucune forme de barbarie ou de traîtrise. Cependant les principaux moyens employés par la Bande de Guerre pour générer ses ressources restent le pillage et la traite d'esclaves. Les assauts lancés par les Space Tyrants visent très rarement en la destruction totale des vaisseaux ou des forteresse qu'ils attaquent, en fait, ils semblent plutôt chercher à limiter les dégâts afin de pouvoir passer le moins de temps possible en réparations lorsqu'ils s'emparent de leurs proies. Pour les Seigneurs du Cloaque, il est important de capturer le plus de navires possible pour renforcer leur flotte. Les vaisseaux, quel que soit leur tonnage comptent beaucoup pour tout Seigneur de Guerre Space Tyrants qui se respecte, une forme de hiérarchie officieuse s'étant même mise en place selon le nombre de navires contrôlés par les commandants de la Bande de Guerre, excitant les rivalités entre eux. Cette rivalité pousse les chefs de guerre Space Tyrants à se surpasser, pillant toujours plus pour ne pas perdre la face devant leurs concurrent et conserver avec eux un équilibre des forces.

Des esclavagistes

Pour armer ses marines et ses très nombreux serviteurs humains, un Seigneur du Chaos vassal de Rogar devra vendre tous les esclaves qu'il pourra capturer. La vente se passe généralement sur les Mondes-Comptoirs des Space Tyrants comme Olgor III ou Farris Prime. Les Seigneurs du Cloaque préfèrent en effet traiter sur leur territoire que sur celui de leurs acheteurs où il est tout à fait possible de se faire égorger et voler sa marchandise. Ces comptoirs sont des repaires de Pirates et abritent des Cultes de fanatiques et de mutants de la pire espèce. Les prisonniers des Space Tyrants sont parqués dans d'immenses structures composées de cages. Il n'est pas rare de les voir aussi emprisonnés au fond de gouffres s'enfonçant profondément dans la surface de des planètes concernées. Tous les ennemis de l'Imperium sont des acheteurs potentiels et il n'est pas rare de voir des Orks, des Drukhari, des Cryptek Nécrons ou encore les représentants des Cultes Genestealers faire monter les enchères aux cotés des Space Marines du Chaos, donnant parfois lieu à des batailles rangées pour la possession d'un lot d'esclaves.

Les Space Tyrants au combat

Assauts et abordages

Ayant été très influencés par les techniques de combats des Night Lords sous Sigor Rhazion, les Space Tyrants ont développé une tendance marquée à lancer des assauts au corps à corps selon les doctrines de combat des Raptors, cette unité étant d'ailleurs assez courante dans les rangs des Seigneurs du Cloaque. Bien que Rogar exige que chacun de ses marines soient au moins équipé d'un Pistolet Bolter, beaucoup d'entre eux préfèrent largement faire parler les Haches-Tronçonneuses après avoir fondu des cieux portés par des Réacteurs Dorsaux ou par des Modules d'Atterrissage Dreadclaw. Bien que ces tactiques aient fait leurs preuves sur tous les terrains, l'abordage d'un navire ennemi reste celui que préfèrent les Space Tyrants. Leur principale source de ravitaillement provenant du pillage des vaisseaux qui ont le malheur de les croiser, les Seigneurs du Cloaque ont très vite développé une habitude et une expertise dans ce domaine, se déployant rapidement vers les points clés de leurs proies. Une fois qu'ils ont pris pied à bord des navires ennemis, arrêter les Space Tyrants devient de plus en plus difficile à mesure qu'ils avancent. Ils tendent des embuscades aux unités déployées pour reprendre les ponts perdus, détruisent ou brouillent les réseaux vox avant de se ruer au corps à corps dans une orgie de sang ayant autant pour but de massacrer leurs opposants qu'à terroriser et désorganiser ceux encore vivants, les rendant plus facile à capturer pour les emporter comme esclaves.

Terreur

Sigor Rhazion a appris à ses suivants à utiliser la peur comme une arme auprès de leurs ennemis selon les tactiques des Night Lords. Quelques de ces enseignements ont survécu à la Guerre du Cloaque. En effet, l'objectif des Space Tyrants étant davantage de piller et de se procurer des esclaves lorsqu'ils partent au combat, un bain de sang leur rapportera moins qu'une démonstration de leurs talents d'intimidation. Pour ces raisons, les guerriers de Rogar vont systématiquement chercher à concentrer leurs forces sur des cibles plus faibles ou affaiblies préalablement par leurs soins. Diverses techniques d'infiltration seront utilisées alors pour semer la panique chez l'ennemi et le désorganiser avant qu'un assaut massif ne soit lancé sur les adversaires malmenés. Ceux d'entre eux qui se rendent ou qui se retrouvent isolés finissent dans les cales à esclaves des Space Tyrants, les autres sont soit maîtrisés soit massacrés impitoyablement. En combat naval, ces techniques ont aussi leur place, les officiers de la Bande de Guerre misant sur l'effet de surprise, l'élimination et l'abordage d'un vaisseau à la fois pour ne pas disperser la Flotte du Cloaque ou encore le camouflage de navires à la lisière du Warp pour prendre à revers les bâtiments ennemis. C'est de cette façon que la sinistre réputation des Space Tyrants a été établie.

Exactions célèbres des Space Tyrants

  • 017 M.41 : Raid sur le Monde Exodite de Myandriar, les Space Tyrants sont repoussés mais pas sans avoir rempli leurs cales à esclave avec la population d'une quinzaine de ports avant
  • 104 M.41 : Vurs le Garde Chiourme pille avec succès les mondes miniers du Sous-Secteur Murix ainsi que le Monde-Forge Central du Sous-Secteur; Vurs ne laisse que des mondes fantômes derrière lui
  • 115 M.41 : Avec les esclaves capturés lors de ses campagnes à Murix, Vurs le Garde Chiourme négocie de nombreuses alliances avec la Black Legion, les World Eaters et les Drukhari de la Cabale du Sang Venimeux; Vurs meurt lors de la Bataille de la Couronne de Cephar VII contre la IVème Compagnie des Blood Angels
  • 277 M.41 : Massacre Spatial dans le Sous-Secteur Phrasina; le Space Hulk Baptisé la Dark Anvil apparaît pour la première fois menant la Flotte des Space Tyrants
  • 322 M.41 : Pillage des Mondes-Forteresse de Varnor non loin des frontières d'Ultramar par le Sorcier Menrâ qui affronte le Capitaine Cato Sicarius en duel
  • 395 M.41 : Investigation Létale de l'Inquisitrice Wilhelmina Curl à bord de la Dark Anvil repoussée par Arès Rogar et Kzarius Laurch à la tête de ses Black Seals
  • 456 M.41 : Affrontement avec les émissaires de la Cabale Drukhari de l'Œil d'Acier sur le Monde-Comptoir de Farris Prime suite à une affaire de vol d'esclaves
  • 539 M.41 : Raid sur le Monde-Ruche d'Acuan lancé par le Seigneur Esclavagiste Maldred Lucran
  • 572 M.41 : Assassinat du champion Space Tyrant Ahrmagas l'Equarrisseur des mains de la Suite de l'Inquisiteur Victor Kolfred
  • 631 M.41 : Affrontement avec le Culte Genestealer de l'Appel Psychique qui n'a d'autre choix que de s'allier provisoirement aux forces de l'Imperium pour repousser les Space Tyrants
  • 682 M.41 : Le Cloaque est attaqué par une Flotte Ork du Clan des Bad Moons que Rogar parvient à repousser au bout de huit mois de combats brutaux entre les astéroïdes
  • 703 M.41 : Raid sur les Agri-Mondes de Lophée; les Space Tyrants y affrontent une coalition de Salamanders et d'Oath Keepers
  • 748 M.41 : Raid sur la Flotte du Vaisseau-Monde mineur d'Aesalar avec possiblement l'aide de mercenaires Drukhari
  • 789 M.41 : Les esclaves du Cloaque se révoltent menés par un ancien Garde Impérial; la forteresse tombe entre leurs mains et ils parviennent à la tenir trois ans avant que Rogar n'y entre à la tête de toutes ses forces pour y perpétrer un carnage se finissant sur la crucifixion de tous les insurgés sur les véhicules de la Bande de Guerre
  • 854 M.41 : Le 19ème Régiment de l'Union de Blacklocke, fondamentalement opposé à l'esclavage et alliés pour l'occasion avec les Forces Tau du Sept de Vior'la lance une croisade contre les Mondes-Comptoirs des Space Tyrants; les Mondes-Comptoirs à esclaves de Gorom, Larren II, Okrell VI, Phidès et Omedium IV sont libérés du joug des Duskborn
  • 916 M.41 : Le Monde-Nécropole de Mensour s'éveille en plein milieu du Cloaque et le Tétrarque Tutmekh lance ses légions contre les armées de Rogar qui finit par prendre le dessus sur ses assaillant en invoquant un flot de démons mené par le Tisseur de Destin en personne
  • 945 M.41 : L'Inquisiteur Avelor Orthis est capturé par les Space Tyrants avec sa Suite, en représailles, trois Compagnies des Doomsday Bringers sont envoyées secourir l'Inquisiteur; deux Mondes-Comptoirs sont rasés et les Space Tyrants perdent une flottille entière
  • 966 M.41 : La Flotte-Ruche Jormundgandr fond sur le Monde-Comptoir de Morphos, infecté depuis longtemps par un Culte Genestealer ayant grandi parmi les esclaves; Les Space Tyrants massacrent les Tyranides après avoir écrasé leurs Vaisseaux-Ruches
  • 973 M.41 : La Fotte de libération du Cloaque conduite par le Capitaine Galenus des Ultramarines est vaincue par l'Armada des Space Tyrants aux abords du Maelstrom
  • 995 M.41 : Raid sur le Monde-Nécropole de Mées défendu par le Cryptek Meneptarkh et ses armées de Constructs Canoptek
  • 999 M.41 : Un contingent des Space Tyrants est envoyé aux cotés de l'Archi-Ennemi sur Cadia; les vaisseaux des Seigneurs du Cloaque sont cependant stoppés dans leur avancée par la Flotte du chapitre des Doomsday Bringers à l'Amas de Rhadamantis
  • 077 M.42 : Affrontements avec les Life Takers sur le Monde-Relique d'Umeran
  • 111 M.42 : Arès Rogar mobilise une importante force Space Tyrants pour accompagner la Black Legion dans le Secteur Vigilus, en vérité, moins que d'aider les serviteurs d'Abaddon, le vrai objectif des Space Tyrants consiste à se ravitailler en esclaves et en armes menant à des tensions avec la Black Legion
  • 133 M.42 : Alliance durable nouée avec l'Apôtre Noir Nemethor et libération de l'Escouade Maledictor des geôles des Chevaliers Gris

Vaisseaux Space Tyrants identifiés

  • Dark Anvil; Space Hulk
  • Doom Talon; Croiseur Super-Lourd Executor
  • Blood Frenzy; Croiseur Super-Lourd Executor
  • Unforgiving Iron; Croiseur Super-Lourd Retaliator
  • Deslotaion's Path; Croiseur Super-Lourd Vengeance
  • Star Salyer; Croiseur Super-Lourd Vengeance
  • Slaves Maker; Croiseur Lourd Acheron
  • Celestial Scourge; Croiseur Lourd Hades
  • Bane of Souls; Croiseur Lourd Hades
  • Chains Bringer; Croiseur Lourd Styx
  • Slaughter Covenant; Croiseur Carnage
  • Space Claw; Croiseur Carnage
  • Slaves Stalker; Croiseur Carnage
  • Hell Judgement; Croiseur Murder
  • Doomsday Hammer; Croiseur Slaughter
  • Iron Horror; Croiseur Slaughter
  • Dusk Talon; Cuirassé Desolator
  • Charon; Cuirassé Despoiler
  • Hell Whip; Cuirassé Despoiler
  • Doom Herald; Cuirassé Despoiler
  • Claw of the Maelstrom; Destroyer Iconoclast
  • Murder Thirst; Destroyer Iconoclast
  • Hate Fist; Destroyer Iconoclast
  • Fear; Destroyer Iconoclast
  • Howling Death; Raider Infidel
  • Terror Fist; Raider Infidel
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .