FANDOM


Community-header-background Cet article, Soul of Damnation, a été écrit par Gorkaunot. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.


Techno-Prêtre Cet article, Soul of Damnation, est actuellement en construction. L'auteur s'excuse pour le dérangement.

===JOURNAL DE L’INQUISITRICE CYRÈNE SUR LES SOUL OF DAMNATION===

Ici l’Inquisitrice Cyrène, de l’Ordo Astartes pour l’étude du chapitre des Soul of Damnation. Ça enregistre ? (Silence) Bien, nous pouvons commencer.

Entrée une : l’Histoire des Condamnés

Ce que l’Inquisition connaît de ce chapitre et bien… Presque rien, ceux-ci sont presque devenus une légende dans l’Ordo Astartes, mais reprenons à partir des informations connues.

Les Soul of Damnation viennent d’une fondation inconnue et leur origine l’est toute autant. En raison de leurs défauts génétiques, nous pouvons cependant déduire qu’ils proviennent probablement de la 21ème fondation, la fameuse fondation maudite.

Une théorie de mes collègues envisage qu’ils aient été fondés durant la 13ème fondation, la sombre fondation, théorie que nous ne pouvons pleinement exclure à la vue des actions du chapitre.

Peu d’actions du chapitre nous sont connues et elles ne nous donnent que peu d’informations. De ces documents, deux informations essentielles sont à retenir. Ils n’ont combattu que des Démons et ils semblent faire preuve d’une sauvagerie terrible touchant aussi bien leurs ennemis que leurs alliés expliquant le peu de sources. Voici un petit extrait d’un rapport fourni par un commandant Cadien en 300.M40

”Ils nous ont aidés oui… Mais à quel prix ! Ces anges de la mort ont attaqué les horreurs du Warp avec une brutalité telle que je ne pouvais dire qui était le démon dans cette mêlée. Certains des Space Marines portaient des armures entièrement noires et ils étaient les plus brutaux. Des os… des os humains étaient sur leurs armures. Quant aux autres ils portaient des armures de noir et de jaune. À la fin de l’assaut, je n’osais pas les approcher, une aura meurtrière semblait émaner d’eux jusqu’à ce que leur chef (du moins ce que j’en ai déduit), enleva son casque, son visage me marqua tout de suite. Il était d’une blancheur cadavérique et ses yeux semblaient avoir du mal à voir dans la lumière du jour. Il s’adressa à moi, sa voix à peine plus forte qu’un murmure et il me dit que les Démons ne viendront plus. Comment pouvait-il en être si sûr ? Je lui posai la question et il me répondit que la réponse était simple : il l’avait vu dans ses rêves. Le plus troublant fut que le temps lui donna raison. Après cet assaut, les cultistes ne parviendront plus à invoquer leurs alliés démoniaques. Quant aux anges, bien qu’ils ne méritent pas ce titre, je n’en ai eu aucune nouvelle comme s’ils avaient disparu dans la nuit."

Ce témoignage est très important et nous permettra d’aborder le second point.

Entrée deux : des mutations de tout type

Ce témoignage nous permet de constater plusieurs choses. Le chapitre semble disposer d’une compagnie de la mort donc du patrimoine de Sanguinius. Outre la violence dont fait preuve le chapitre nous rappelle les Flesh Tearers, un autre chapitre originaire des Blood Angels. Le fait qu’ils portent des ossements de morts quant à lui est troublant.

J’ai deux hypothèses à ce sujet, soit leur instabilité génétique voir même la folie causée par leurs visions (nous y reviendrons plus tard) les pousse à porter des crânes pour exorciser leurs désirs de violence ou pour une raison qui m’échappe. Un culte mortuaire n’est pas à exclure en raison des autres informations dont je dispose (encore une fois nous y reviendrons) semblable à celui des Mortifactors, un chapitre Ultramarines cette fois-ci. De même leur fanatisme à se rendre uniquement quand leurs visions sont favorables et quand l’Empereur les appelle, nous rappellent les Silver Skulls. Les hypothèses ne manquent pas.

Les autres mutations que ce témoignage nous présente semblent être un aveuglement face à la lumière et une couleur de peau inhabituelle. Leur peau serait selon ce témoin, d’un blanc cadavérique, le blanchissement de la peau est une mutation bien connue des membres de la Raven Guard, mais celle-ci semble aggravée. Un inquisiteur qui a eu la chance de poser le pied sur un vaisseau du chapitre nommé Le sacrifice d’Isaac confirma cette pâleur de peau et l’obscurité quasi totale régnant dans le vaisseau confirmerait elle aussi, leurs yeux sensibles à la lumière. Cet inquisiteur dont le nom a été effacé des archives pour hérésie (bien que je réussir à faire main-basse sur ce document) est riche en information. Les Soul of Damnation souffraient de prémonitions sous forme de rêves et leurs membranes Cataleptique auraient muté.

Avant de continuer plus loin dans les explications, dressons une liste des mutations que le chapitre posséderait et qui ferait grincer des dents nombre de puritains. Ils souffriraient de la soif rouge et de la rage noire. De visions prémonitoires sur le futur, leur membrane Cataleptique a muté et leur peau blanchit à un niveau plus grave que celle subie par la Raven Guard. Que le chapitre subisse également une passion pour manger la chair de leurs ennemis (et même de leurs alliés) n’est pas à exclure en raison de leurs trophées macabres rapportés par le Cadien. Leur Omophagea serait donc hyperdéveloppée. Reprenons donc notre histoire d’Inquisiteur en entamant un nouveau chapitre dans ce journal audio.

Soul of damnation Gorkau

Entrée trois : la visite de l’Inquisteur

Cet Inquisiteur donc est notre meilleure source d’information.

Il réussit à être accepté dans ce vaisseau (servant de forteresse-monastère ? Nous ne le savons pas) et rencontra un certain Yaebets (selon toute vraisemblance le maître de chapitre), il put donc visiter les lieux et demander leur aide contre des horreurs du warp. (ironie du sort, cette passion des Démons causera sa chute, mais c’est une autre histoire), avant même qu’il ne parle, Yaebets lui dit qu’il l’aidera avec joie, car l’Empereur lui avait montré cette rencontre. Troublé par ces propos, mais heureux de pouvoir compter sur leur aide, sa curiosité (déjà trop grande à l’époque, mais bénéfique ici) le força à poser des questions sur le chapitre pour selon lui "Mieux connaître ses alliés et peut-être futurs amis.".

Pourquoi le maître de chapitre répondit nous ne le savons pas, mais ce qui est sûr c’est qu’il lui parla de leur malédiction. Selon lui, l’héritage du Primarque et la volonté de l’Empereur (vénération fortement supposée) coulaient dans ses veines lui octroyant ces bouts d’avenir. À lui de déchiffrer ensuite leurs significations ou ce qu’il devait en faire. Je vais stopper le récit et réfléchissons. Est-il un Psyker ou chaque membre du chapitre peut être touché de visions ? Doit-il vraiment les déchiffrer (car des visions aussi parfaites ne peuvent être issues de signes rêvés selon moi) ou mentait-il à ce moment ? Nous ne le saurons probablement jamais, reprenons notre récit après ce bref aparté.
BF6B9D93-2D7A-44FF-8862-B97E4C02D5D1

Notre source lui demanda aussi comment ces prémonitions lui venaient. Yaebets lui répondit que lui et ses frères ne dormaient quasiment jamais, dépassant même les critères de l’Adeptus Astartes et la plupart du temps c’est l’arrivée d’une vision qui leur permet de dormir d’un sommeil fortement agité. C’est tout ce que l’Inquisiteur put obtenir du maître de chapitre (l’incompétent ne lui demandera pas son grade, chose très étrange), un chapitre maudit combattant des monstruosités quelle ironie, nous allons maintenant aborder les méthodes de combat du chapitre, son organisation et nous aurons épuisé toutes nos sources et connaissances.


Entrée 4 : organisation et méthode de guerre des maudits

L’organisation du chapitre est inconnue, combien sont-ils, comment recrutent ils, tout ceci nous échappe, le peu que nous savons concerne leurs Archivistes qui semblent plus grands que dans d’autres chapitres et peuvent accéder au rang de maître de chapitre (supposition), ils auraient aussi leur théorique culte de la mort et de l’Empereur (selon l’Inquisiteur cité plus tôt, ceux-ci connaissaient où et comment ils mourront deviendraient obsédés par cet aspect de l’existence et espèrent que leurs morts servira au plus grand nombre comme le sacrifice que l’Empereur a accepté sur le trône d’or.)

Au combat, un nombre conséquent de compagnies de la mort est constaté et le chapitre ne combat que des entités du Warp (et plus rarement ceux qui les accompagnent comme lors de la purge de Tolora), voilà donc ce que nous savons sur les Souls of Damnation, un chapitre torturé, victime de multiples mutations et très discret. Existe-t-il encore aujourd’hui, nous ne le savons pas. A-t-il reçu des Primaris, probablement non, mais je vais me charger de ce chapitre et de ses mystères et bientôt la voile d’ombre dont s’entoure ces guerriers sera dissipée par mes recherches. Première étape, consultez les membres de l’Ordo Mallus, ils savent peut-être quelque chose vu qu’ils combattent les engeances du Warp.

===Fin du dossier de l'inquisitrice Cyrène===

Pensé du jour: n’oublie pas ton devoir.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .