FANDOM


Community-header-background Cet article, Silisia, a été écrit par Quelric et Bastien Pr. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission des l'auteurs.
""Rien de tel qu'une bonne lame pour vous accompagner dans l'adversité"... Je ne sais pas qui a dit ça, mais il ne devait pas savoir ce qu'est une lame démone."
—Attribué à l'Inquisiteur Vitras Carto durant la traque de l'Inquisiteur renégat Hugo Lavran.


Biographie

Origine de la damnation

Toute créature psychique de la galaxie ressentit l'empreinte psychique de la naissance de l'entité nommée La Grande Ennemie selon les Aeldari : Slaanesh.

La corruption qui le précédait gangrenait bien des mondes, ceux des Aeldari en tête. Beaucoup avaient déjà sombrés dans la folie et ce fut le cas de la planète Ralayir. En effet, sa population était complètement obnubilée par sa dirigeante, l'autoproclamée "femme la plus belle de tous les temps", Silisia l'Immaculée.

Fascinée par sa propre personne, elle s'était vautrée dans le narcissisme le plus absolu, dirigeant toute sa population au travers d'un culte de la personnalité. Tous ne convoitaient ne serait-ce qu'un simple sourire venant d'elle. Tous ? Non : Un soir, un ancien amant jaloux lui annonça au moment de mourir une prophétie selon laquelle son propre reflet finirait par l'emporter dans la tombe, reflet qui sera créé par son propre peuple.

Les années passèrent et la vénération de son peuple pour elle perdurait. Cependant, cette seule admiration qu'elle avait testée maintes et maintes fois n'était en capacité de la satisfaire. Elle voulut ainsi tester la dévotion qu'elle suscitait et demanda alors aux habitants de sa planète de festoyer en son honneur de manière très obscène.

La fête prit une dimension macabre lorsqu'elle demanda, pour son plus grand plaisir, à son peuple l'ultime sacrifice qui était un gage de dévotion envers elle : le suicide. Tous s'exécutèrent sans hésiter, le sang coulant à flots dans toute la ville au milieu des cadavres de ses adorateurs qui s'étaient donné la mort dans le but de la satisfaire. Le sang de ses fidèles coula vers un point précis et s'aggloméra. Un Gardien des Secrets naquit de cet amas d'hémoglobine qui avait pour origine un excès narcissique avant de faire face à la beauté eldar qu'était Silisia. Elle mourut de la main de cette créature qui se proclamait comme étant lui-même Silisia, réalisant ainsi la prophétie macabre annoncée à son égard.

Réduit en lame

Personne ne sait comment ce démon se retrouva enfermé dans la lame du même nom. Certains émettent la théorie que ce fut l'inquisiteur Bastien Pavonis qui l'enferma personnellement. Cette hypothèse reste cependant peu probable car des écrits évoquent le fait que la lame était déjà en possession de son ancêtre, la libre marchande Tinuviel Pavonis.

La vérité ce trouve en ces écrits, Tinuviel aurait trouvé la lame et nul ne sait exactement, réussira à trouver son vrai nom. De ce fait, la libre marchande eu une certaine emprise sur elle. La femme sera sans le souhaitez manipuler et torturer par ses propres actes sous l'influence de la démone comme le sera par la suite tous ses descendant. La créature semblant ayez de ce libérer et de corrompre son porteur. A ce jour, aucun d'entre eux n'a succombé à ses désir mais les sceaux ce sont affaiblit petit à petit. Si Silisia ce rendait réellement compte de leur faiblesse, elle n'aurait aucun mal à les brisés et à fouler de ses propres pieds le sol de l'univers matériel.

Descriptions

Silisia démon

Véritable apparance de Silisia

Physique

Comme tous les démons de Slaanesh, Silisia est aussi horrible que manifique sous sa vrai forme. Le gardien des secrets n'a encore jamais rencontré de mortel ayant succombé à son regard, que ça soit de folie ou de vénération.

Dans tous les cas, le Démon Majeur est enfermé dans une splendide rapière de fabrication inconnue mais dont les traits évoquent énormément celles des eldars si on en croit la finesse des gravures et sa composition tout aussi inconnue.

Psychologique

En tant que démon majeur du prince des excès, Silisia représente un de ses aspect. Il s'agit du narcissisme. Son porteur entendra sans réel retenue la voix de la créature ce pavanant et prenant de haut tous ce qu'ils croiseront. Elle revelera aussi que son but ultime et de devenir Slaanesh à la place de Slaanesh malgré l'improbabilité d'une réussite ne serait ce que potentiel.

Malgré tous, le porteur de sa lame ce verra la possibilité de lui laisser le controle sous la condition d'un échange qui sera sur bien des cas perdants pour lui.

Elle semble haïr particulièrement les sbires de Nurgle malgré que sa défiance naturel devrait normalement allez envers ceux de Khorne. Elle reste pourtant extraiement jalouse envers tous autre créature démoniaque s'approchant de ce qu'elle considère comme sa chasse gardé. Elle tentera par exemple de faire assassiné Greasha, une psyker alors simplement marqué par Slaanesh sur les bases d'une possibilité de rivalité.

Parmi ses particularités, vient le faite qu'elle semble aspirer l'ames des certaines créatures qui sont occis en sa présence et elle garde avec elle celle de ceux qu'elle "apprécie" de manière perverse.

Comme peut l'être les démons, son esprit contradictoire va avec une sorte d'attirance malsaine envers la personne connaissant son vrai nom. Comme une sorte de fantasme de domination, elle semble particulièrement adoré son porteur et n'hésitera en aucun cas à l'aider et à le torturer dans un jeu que seul elle semble voir le but ultime.

Connaissance et Porteur

Dynastie Pavonis

  • Tinuviel Pavonis : La libre marchande semble être la première personne à avoir réellement porté la lame. Sa vie tumultueuse semble avoir prit fin peu de temps après qu'elle est rejeter l'épée.
  • Bastien Pavonis : L'inquisiteur radicale a hérité de l'épée familiale en même temps que le reste de son patrimoine et celui ci semble avoir prit l'arme à ses cotés de manière quasi-instinctive.
  • Madden Pavonis : Fille de Bastien Pavonis et de Cynthia Midgard, la petite fille semble particulièrement lié à la démone. La tache de naissance en forme de flocon à sa joue témoignant de ce fait. En elle, Silisia à laisser une réminéssance endormis d'elle même afin de rester dans l'univers réel si sa partie enfermer dans l'épée est banni. Malgré cela, la petite fille semble particulièrement normal bénéficiant du même "traitement de faveur" que son père Inquisiteur et son ancêtre. Une fois, elle prit même l'objet bénis sans qu'aucun effet ne soit visible tous comme les répercution.

La famille Vefer

Depuis l'époque de Tinuviel Pavonis et de la grande croisade. Silisia semble éprouver un attrait particulier pour les membres découlant de la famille Vefer, notamment depuis qu'ils descendent à leur tour de la première porteuse.

  • Cinderella Vefer : Baronne de la maison Vefer des Lames de Valgast, la jeune femme fut particulièrement apprécier par la démone et elle essayera de ce convaincre Tinuviel que ça soit à elle de la porté si jamais elle mourrait avant d'avoir un hériter. Le destin decidera autremant et la libre marchande tuera la chevalière avec la lame. Son âme est actuellement toujours emprisonner et torturer dans l'épée.
  • Lyan Vefer : A l'inverse de sa cousine Cinderella, Silisia détestait le chevalier. Elle le voyait comme un rival et son amour pour Tinuviel lui faisait diminuer son emprise sur la libre marchande qu'elle ne souhaitait que pour elle.
  • Mysandra : Silisia semblait particulièrement aimé la fille adoptive de Bastien Pavonis au point qu'il ce questionne si ce n'est finalement pas elle qui les a autant rapproché. A sa mort, elle prit son ame qu'elle garde auprès de celle de sa lointaine famille.
  • Elyde Vefer : La nouvelle et bonne surprise "offerte" par l'inquisiteur Edmund à Bastien semble commencer à l’intéresser.

Autre

  • Kahlan Arkevyl : Silisia n'appréciait que peu la belle inquisitrice. Mais à particulièrement adoré sa disparition. Elle transforma Bastien en l'inquisiteur qu'il est actuellement et pour ça, elle ne pourra jamais autant la remercier.
  • Cynthia Midgard : Tel les Vefer, Silisia semble avoir jeter son dévolue sur elle. Et comme pour Mysandra, l'attirance de Bastien pour elle pourrait être influencé par elle bien qu'il s'interdit cette possibilité.
  • Marco Ricardo Glaz : Son avis sur le libre marchant semble aussi contradictoire que peut l'être celle d'un père voyant sa fille allée dans les bras d'un homme. Autant elle adore le voir souffrir des malheurs qui lui arrive autant ses relations avec Bastien et Mysandra semble la gênée.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .