FANDOM


Community-header-background Cet article, Secte de Saint Kalimatus, a été écrit par Antholéon de Valcreuse. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

"Et vint l'Albinos, le Prêtre Roi déchu. Il fit sonner les trompettes humaines, et l'orgue de la Mer lui répondit. Il fit alors sonner trois autres fois les trompettes, et la Mer répondit trois nouvelles fois. Une cinquième clameur parvint alors des Cieux, et des Anges et ses Hypocrites ne firent plus qu'un."
—Dernières lignes du Recueil des Visions des Martyrs.

Origines

La Secte de Saint Kalimatus est une secte initialement loyaliste, issue de courants Thoriens ultra-minoritaires considérant que l'Empereur dirige non pas par la conscience des Hommes, mais par l'inconscient. Aussi, les rêves sont particulièrement importants dans leurs rites, dont le plus commun, le Rêve d'Or, consiste à droguer un certain nombre de fidèles dévoués, avant d'étudier leur sommeil et leurs récits à leur réveil, afin d'en tirer des patternes prémonitoires. Sous l'invasion de Saberdia, les dernières prophéties furent rédigées clandestinement au sein du Recueil des Visions des Martyrs.

Les Hypocrites

Lors de l'invasion de Saberdia par les forces hérétiques, la Secte forma un cœur de résistance psychologique et religieux féroce, poursuivant le culte de l'Empereur en secret, y compris pour ceux qui n'en suivait pas les rites oniriques. Cette large ouverture d'esprit, cette capacité de rassemblement et le réseau de chapelles souterraines cachées aurait pu servir de lieux propice, idéal même, pour la préparation d'une contre-attaque, si le Thousand Son Onatre le Rêveur n'avait pas commencé à influencer les membres les plus éminents et les plus zélotes. S'introduisant dans leurs rêves rituels, il commença lentement à déformer leurs visions, à en suggérer des sens différents, à doucement retourner leurs préceptes contre eux. Lentement, au fil des mois, sans perdre leur fidélité à l'Empereur-Dieu, les martyrs se firent plus dociles, grimpant doucement les échelons, au point de tous former une caste au sein de l'organisation chaotique. Doucement surnommés par le Triumvirat les « hypocrites », l'intégralité du culte fut transporté avec d'autres esclaves, contre-maîtres, et Astartes récalcitrants vers [NIVEAU D’ACCRÉDITATION INSUFFISANT], où le Prêtre-Roi terminait ses préparatifs pour une de ses expériences sur la nature de l'Immatérium et des créatures qui y résidaient.

L’Ascension

Une poignée de semaines avant l'arrivée des forces impériales, Nébuko entama de longs et douloureux rituels. Ces derniers, répartis sur une zone soigneusement choisie et délimitée, brisèrent le voile entre la réalité et le warp, à l'emplacement exact où étaient attroupés, entre autres, les Hypocrites. Ceux qui ne furent pas simplement effacés par le contact de l'Immaterium furent immédiatement possédés par les habitants surnaturels de cette dimension. Préparés à leur insu, un large nombre de fidèles servants de l'Empereur disparurent dans des parodies possédées, victimes d'esprits parasites aux ordres du Rêveur. A leur retour, ils occupèrent d'importantes fonctions tant dans la résistance que dans la tyrannie hérétique, organisant leurs collaborateurs avec un mélange de manipulation et d'abus de confiance.

Croisade de Saberdia

Aux premiers navires entrant dans le secteur, les Hypocrites comptaient près de 500 possédés, et avaient fait céder au chaos près de 18 000 individus capables de se battre efficacement (la « Milice Noire »), plus quelques 79 000 esclaves sans réelle qualité martiale (les « Révélés »).

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .