Community-header-background Cet article, Powell, a été écrit par LegendMerry. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.


La Maison Powell règne sur le Monde de Girdelgard, un monde qu'elle partage avec des Squats qui sont officiellement affiliés en tant que Maison vassale aux yeux de l'Imperium.

Le fait que la planète soit constituée d'un continent principal et d'archipels, pour la plupart inhabitables, fait que presque toutes les formes de vies sont présentes non loin du domaine de la Maison, y compris toute sa faune, pour la plupart démesurée, et les orks sauvages qui pullulent dans les rares vallons creusés par d'anciens cours d'eau.

Histoire de la Maison

Le fait que la planète soit constituée d'un continent principal et d'archipels, pour la plupart inhabitables, fait que presque toutes les formes de vies sont présentes non loin du domaine de la Maison, y compris toute sa faune, pour la plupart démesurée, et les orks sauvages qui pullulent dans les rares vallons creusés par d'anciens cours d'eau.

La colonisation

Lorsque le vaisseau de colons partit de Terra, il devait se rendre sur un monde où la vie semblait très développée et où l'installation serait simple. Cependant, leur route fut détournée par une flotte ork qui semblait perdue et qui les attaquât par désœuvrement. Le combat spatial fut assez intense et les deux participants s'écrasèrent sur le monde de Girdelgard. Les colons eurent de la chance, le crash n'étant pas trop violent ils purent sauver la plupart de leur matériel et surtout ce lui qui était nécessaire à la construction du SCS Chevalier. Ils furent "recueilli" par des Squats qui avaient établis une forteresse dans une chaîne de montagne non loin de l'épave de leur vaisseau.

Bien qu'ils furent tout d'abord emprisonnés le temps de statuer sur leur sort, la waagh! ne les avait pas oublié et elle semblait beaucoup trop grande pour que leurs fortifications résistent bien longtemps, aussi les Squats conclurent un marché avec eux: leur liberté et des terres contre la promesse de se battre à leurs côtés dans leurs chevaliers. Cet accord fut respecté et les premiers châssis produits. Lorsque la bataille commençât, seulement une dizaine de Questoris et autant d'Arminger étaient prêts au combat. Ce baptême du feu fut intense et quelques jours plus tard, une fois que la waagh fut dispersée il ne restait que 7 chevaliers encore debout et bien que les pertes ork soient immenses, il ne restait que quelques milliers de colons car ceux-ci s'étaient battus aux cotés des squats sur les remparts. C'est ainsi que les portes de l'Enclave leurs furent ouvertes et ils décidèrent de nommer cette terre sauvage mais préservée de tous les dangers du reste de la planète le Pays-Sur.

Ils repeuplèrent les terres intérieures et continuèrent à produire des chevaliers et entraîner des pilotes afin de participer à la défense des montagnes. Lorsqu'ils furent rattachés à l'Imperium, ils durent être examinés par des techno-prêtres de tout ordre afin de s'assurer que les machines étaient pures et bien entretenues. L'intrusivité des émissaires de Mars et leur grande méfiance à l'égard des Cinquièmes, qui s'occupaient des Chevaliers, leur fit jurer allégeance à l'Imperium. Ils ne souhaitaient en effet pas suivre les adeptes de l'Omnessiah, bien qu'ils gardèrent de bons liens avec le monde forge voisin.

La croisade de fer

Lors du tout début de la croisade, les chevaliers ne se doutaient de rien jusqu'à ce qu'un vaisseau très endommagée transportant plusieurs techno-prêtres du monde forge vinrent les prévenir de ce qui se passait.

Corruption

Ils leur apprirent qu'ils avaient trouvés récemment un artefact archéotech qui semblait corrompu par les forces du Chaos. Le danger était évident mais les magos manquèrent de prudence, laissant leur curiosité maladive prendre les devants. Ils furent tous corrompus par le pouvoir de la relique et commencèrent à la répandre à travers le monde forge. Ces adeptes eurent tout juste le temps de s'évader avant d'être à leur tour corrompus mais ils ne doutaient point que cela ne mettrait plus longtemps avant qu'ils soient tous passés au chaos et qu'ils commencent à attaquer les mondes voisins pour en prendre le contrôle. Le Haut-Roi de l'époque prit la menace au sérieux et ordonna la levée de troupes en conséquence, soumettant le plus possible de candidats aux épreuves de l'adoubement et produisant des chevaliers à la chaîne. Le danger était en effet immense car ils étaient les seuls à pouvoir contrer rapidement la légion titanique corrompue qui allait sans doute venir porter le premier coup. Et ce fut le cas.

Débarquement

Débarquant de l'orbite dans d'immenses vaisseaux de transport, les quelques titans ainsi que les skitarii ne tardèrent pas à assiéger le Passage de pierre. Toutes les forces disponibles avaient étés rassemblés à la capitale et se mettaient en route vers la forteresse lorsqu'une catastrophe se produisit: le barrage de tir délivré par les titans et les armes lourdes ouvrit une brèche dans la chaîne de montagne, détruisant la forteresse et faisant s'effondrer les pics qui les surplombaient. Ce drame qui faillit anéantir les Cinquièmes fut le déclencheur de la guerre qui fut menée contre tout d'abord les forces skitarii qui passaient par les décombres pour sécuriser le passage et corrompaient les terres environnantes. Les chevaliers et les soldats levés réussirent à les repousser et les anéantir avant de traverser le col et d'engager le combat contre les titans.

Les Storm Fists

Les chevaliers étaient loin d'avoir l'avantage car leur nombre, qui avait déjà subis des pertes, et les dommages subis par les survivants ne suffisaient pas à contrer la puissance brut des machines cependant ils reçurent un renfort inattendu: Un chapitre Space Marines. Les Storm Fists, qui avaient été appelés par le monde capitale de l'amas, prêtèrent main forte à la Maison Powell qui, assemblée derrière la Lance de Georges, reprit courage et réussit à vaincre la legio titanica.

Assaut final

Par la suite ils participèrent à l'assaut sur le monde forge pour le purifier une bonne fois pour toute et rentrèrent chez eux pour penser leur blessures et rebâtir la forteresse détruite. Ils ont toujours gardé de très bon liens avec le chapitre, certains Squats recevant parfois l'honneur de seconder les techmarines du chapitre, et se méfient grandement du mechanicus. Toutefois, le courage et l'abnégation dont ont fait preuve les techno-prêtres rescapés leur ont garanti à eux de pouvoir traiter avec la Maison en tant qu'alliés et sans méfiance excessive.

Traditions et Spécificités

L’organisation de la maison Powell est sensiblement la même que toutes les autres maisons si ce n'est que la plupart des chevaliers sont moins des nobles possédant des territoires que des guerriers servant un Seigneur en raison du manque de place dans l'Enclave.

Titres

Ils utilisent également du titre de Sénéchal pour désigner un chevalier chargé de mener un Ost au combat. Ce titre n'est pas systématiquement accordé au noble le plus puissant mais à celui qui est jugé le plus à même de mener le combat. Ainsi, il arrive que des Barons se suivent les ordres d'un sénéchal qui n'est que simple Chevalier. Ce n'est pas considéré comme déshonorant car le titre de Sénéchal est méritocratique et provisoire. Ainsi, un noble qui se sera vu préférer un chevalier de moins noble lignée pour mener les lances à la bataille ne se rebellera pas mais cherchera sans cesse à s'améliorer pour s'en montrer digne.

Administrateur

De plus, en vertu du premier traité passé avec les Squats le Gardien des Portes ne peut posséder de terres car il a la charge d'administrer les Ost-Gardiens qui stationnent dans les quatre forteresses gardant les seules entrées du Pays-Sur. Il est chargé également de nommer les Sénéchaux qui dirigent ces ost et ne répond qu'au Haut-Roi. Ces Ost sont chargés de protéger à tout prix le accès au Pays-Sûr et sont soumis à des rotations de 2 ans de service puis d'un an de repos avant de pouvoir resservir. Seuls les Sénéchaux ne sont relevés qu'en cas de faute grave ou s'ils sont jugés incapables de servir plus longtemps à ce poste.

Seigneurs sans terre

Les autres membres de la Cour exaltée sont aussi des Seigneurs sans terres qui ne vivent que pour servir le Haut Roi. Ainsi, aucun d'entre n'a de plus important devoir que d'accomplir la mission donnée par le souverain. Bien qu'ayant le titre de Baron afin d'assurer leur noblesse auprès des autres maisons ils ont pour la plupart cédés leurs terres à un héritier lors de leur prise de fonction afin de les alléger de ce fardeau. Si ils sont renvoyé de la cour, leurs terres ne leurs sont pas systématiquement resituées mais bien souvent les jeunes barons abdiquent sans grands problèmes à la demande de leur prédécesseur ou le gardent au moins en tant que conseiller si celui ci ne désire pas reprendre ses fonctions.

Traditions martiales

Les chevaliers de la Maison Powell sont dans l'ensemble assez versatiles, bien qu'ils aient eu une plus grande proportions de chevaliers tournés vers l'extermination de hordes en général à courte et moyenne portée, ils possèdent au moins autant de châssis à l'armement plus lourd afin de chasser les super-prédateurs qui rôdent parfois à proximité de leur territoires. C'est également avec la croisade de fer qu'ils ont compris l'importance d'armes de gros calibres nécessaires pour lutter contre des titans ou d'autres chevaliers.

Ils ne combattent en général jamais seuls, souvent dans des lances de 3 à 5 chevaliers escortés d'Armigers. Toutefois, il arrive que lors de défis de chasse des chevaliers se battent seuls face à des monstres au moins aussi gros qu'eux. Les vainqueurs de ces épreuves reçoivent la distinction de "Jaeger" dont la plupart se servent comme titre de noblesse s'ils ne possèdent pas de terres (ce qui arrive assez souvent). Les traditions veulent que lors des défis de chasse, l'aspirant affronte la bête au plus près, ainsi il y a bien peu de Jaeger pilotant des châssis utilisant des armes à longue portée.

Vassaux

La Maison n'a pas réellement de vassaux si ce n'est les Barbes-de-Fer, des Squats ayant reçu le droit de piloter des Chevaliers. Ils sont peu nombreux et ne possèdent pas de châssis très puissants mais ils participent activement à la défense du Pays-Sûr en complément des Ost-gardiens.

Chevaliers notables

Classe Amiger

  • "la Lame de feu", châssis Warglaive. Il est piloté par le Jaeger Balyndar, un squat des Barbes-de-Fer qui tua une créature si grosse en comparaison de la taille de son armiger que tout le monde fut impressionné par cet exploit.

Classe Questoris

  • "Gipsy", châssis Preceptor équipés d'un impulseur laser et d'un gantelet Thunderstrike. Il est pilotée par le Jaeger Raleigh. Il est le pilote totalisant les victoires de défis de chasse face aux plus gros monstres.
  • "Striker", châssis Gallant équipé de deux gantelets Thunderstrike et d'une batterie de missiles Stormspear. Il est piloté par le Jaeger Herc. Il totalise un nombre de victoire dépassant le Gipsy mais il sont considérés comme égaux car ses cibles étaient de moindre envergure.

Classe Dominus

  • "Eddiam", châssis Valiant utilisant seulement des missiles Shieldbreaker comme arme de coque. Il est piloté par le Jaeger David qui réussit l'exploit de tuer la plus grosse super-créature enregistrée par les annales de la Maison, qui faisait 2 fois sa taille, en se servant uniquement de son harpon Thundercoil.

Classe Cerastus

  • "Le Gardien", châssis castigator. Il est le châssis réservé au Gardien des Portes et est actuellement piloté par le gardien Jorah.
  • "Damoclès", châssis acheron. Il est réservé au maître du jugement de la maison et est piloté par le Maître Marius.
  • "Paladin", châssis lancer. il est réservé au Champion de la maison et est actuellement piloté par le Jaeger Lanceflot.

Classe Acastus

  • "La Lance de George", châssis Porphyrion équipé de 2 double magna-lascannon. Il fut construit spécialement pour défendre le Pays-Sûr pendant la croisade de fer. Il fut le seul produit à cause de son coût faramineux et plus aucun ne fut fait par la suite. Actuellement il repose en stase dans les cryptes du Passage de Pierre en attente d'un pilote assez fort pour dompter son esprit particulièrement puissant. Le seul a avoir pu le faire était Gundrabur Whitebeard, un vétéran des Cinquièmes, lors de la Croisade de Fer. Cependant, le combat fut tellement éprouvant qu'il en mourut et laissa le châssis inutilisé et bien trop dangereux pour qui que ce soit.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .