Cet article, Porte Sarbédienne, est un projet communautaire. Bien que vous soyez libre d'éditer, veuillez ne pas éditer ou supprimer quoique ce soit déjà écrit par un autre utilisateur sans sa permission. Cette page a été dernièrement éditée le 10/3/2021 par Alexander Tiberius.


Histoire

Grande Croisade

Aucune mention du Sous-Secteur de la Porte Sarbédienne n'est trouvable dans les Archives Impériales, il est probable que ce Sous-Secteur fut auparavant rattaché à la juridiction du Secteur de Sarbédia.

Hérésie d'Horus

Lors de l'Hérésie du Fils Favori de l'Empereur, le Secteur de Sarbédia fut piétiné par les forces du Maitre de Guerre sans que celles-ci n'en cherchent la domination totale ou partielle. C'est la région du Secteur, actuellement connue comme la Porte Sarbédienne, qui opposa un semblant de résistance aux armées de passage durant quelques semaines avant de finalement crouler sous l'avancée des troupes du Maitre de Guerre.

Âge de l'Apostasie

Première mention de la dénomination "Porte Sarbédienne" lors d'une bataille, contre une force combinée de plusieurs Bandes de Guerre du Chaos, qui permit au Secteur de Sarbédia de préparer ses défenses et de mobiliser sa Flotte. Cette défense des passages menant vers Sarbédia valu au Sous-Secteur le surnom, encore non-officiel à cette époque, de "Porte Sarbédienne"

Ouverture de la Cicatrix et Croisade des Mondes de Sarbédia

De par la résistance naturelle de cette zone, sa faible importance stratégique et ses ressources limitées, la Porte Sarbédienne fut relativement épargnée par l'apparition de la Cicatrix Maledictum et les flots d'horreur qui en découlèrent. Le principal problème découlant de cette situation est l'arrivée de pilleurs chaotique venant de son Système voisin, qui n'eut pas la chance d'être épargné par la Grande Faille. Lorsque les premières forces de la Croisade arrivèrent, ils ignorèrent dans un premier temps la Porte avant d'y envoyer une avant-garde afin de sécuriser ses mondes. Dans les années qui suivirent, la Porte Sarbédienne occupa la place de base arrière, servant à stationner les troupes démobilisées du front de la Croisade.

Importance Stratégique

À l'échelle de l'Imperium, la Porte Sarbédienne n'est d'aucune importance particulière, jusqu'à l'ouverture de la Cicatrix Maledictum. Les mondes du Système Sarbédia tombèrent sous les coups des Hérétiques et la Porte Sarbédienne devint la principale ligne de défense face aux diverses hordes hérétiques se déversant depuis ce nouveau foyer chaotique. Puis vint la Croisade des Mondes de Sarbédia, ce Sous-Secteur sera dès lors fortifié et réarmé de manière à être le départ de la reconquête impériale.

Gardien du Secteur

La Porte Sarbédienne est l'accès le plus direct et le plus sûr vers le Secteur de Sarbédia. Il est donc d’une importance cruciale pour le Secteur qui y envoyait régulièrement vaisseaux, troupes et munitions avant l'ouverture de la Cicatrix.

Le Bastion

La Porte Sarbédienne regroupe un petit nombre de Systèmes, plus lourdement fortifiée après la fin de la Croisade des Mondes de Sarbédia, dépourvue de ressources naturelles intéressantes à part la population humaine. Les conditions de vie sur la plupart des mondes de la Porte sont rudes et offrent donc des individus naturellement résistants et forts pour être enrôlés dans les forces de défenses de La Porte.

Mondes d'Importance

640.png

Catorsha

Monde rocheux inhospitalier abritant plusieurs tribus ayant un niveau technologique équivalent à l'Âge de Fer. La planète est balayée par les vents solaires de l'étoile du Système à cause de son faible champ magnétique. Des effets de marée importants, dus à la proximité de sa lune, créent de multiples éruptions volcaniques intempestives durant certaines périodes de l'année, projetant des tonnes de roches en fusion jusqu'en orbite haute à cause de la faible gravité qui règne sur la planète. Une fois refroidit dans le vide, les roches ainsi éjectées forment un anneau compact autour de Catorsha, avant d'être attirées par l'attraction de sa lune : Catorsha Minoris. Ce cycle de vampirisme de son satellite explique pourquoi aucune installation minière n'est présente sur la planète, contrairement à sa lune qui fourmille de l'activité du Mechanicus, les ressources en minerais étant constamment renouvelées par les pluies d'astéroïdes en provenance des anneaux de Catorsha.

Ce monde est depuis très longtemps le monde de recrutement de prédilection des Iron Purity, tant celui-ci forme des individus à la résistance peu commune.

La Guerre du Foyer

Après l'éprouvante Croisade des Mondes de Sarbédia et la campagne du Champ d'Acier, le Chapitre décide de se rendre sur leur monde de recrutement de prédilection : Catorsha, situé au cœur de la Porte Sarbédienne. Hector Adrian, nouvellement nommé Seigneur de Fer, souhaitait s'y établir quelque temps afin de reconstituer les effectifs du Chapitre jusqu'à ce qu'il soit conforme aux normes du Codex Astartes. Cette décision était perçut comme le premier pas vers le renouveau du chapitre imaginé par Ivander Cestius. Alors que les Iron Purity quittèrent le Secteur de Sarbédia pour se rendre au cœur de la Porte Sarbédienne afin d'y rejoindre leur Monde de Recrutement de prédilection, la Flotte du Chapitre repéra d'étranges émissions d'énergies inconnues aux limites du Système à peine fut-elle en orbite. Avant même que les Iron Purity ne puissent réagir à ces étranges émissions, un immense vaisseau noir aux lignes émeraude et en forme de croissant de lune apparut devant eux. Hector Adrian, tout juste élevé au rang de Seigneur de Fer par les Chapelains de sa Compagnie, reconnu le bâtiment de combat comme étant celui rencontré sur MN-12a et la fureur s'empara de lui. Il était à la fois impatient d'en découdre et contrarié, car le fait de voir le vaisseau Cairn dans ce système, aussi loin de MN-12a, ne pouvait être une coincidence. Cela ne signifiait qu'une seule chose pour Hector : Les Nécrons de cette Dynsatie les traquaient depuis MN-12a et avait attendu une opportunité pour se dévoiler. Pour le Seigneur de Fer Hector Adrian, la bataille spatiale était perdue d'avance vu la puissance de feu que possédait le Vaisseau Cairn et son escorte. Il fit donc un pari risqué : attirer les escorteurs du Vaisseau-Tombe derrière la Lune-Minière de Catorsha et débarquer à la surface de la lune toutes les Compagnies du Chapitre afin d'y établir une position fortifiée comme seul des Iron Purity pouvait le faire face à des Nécrons. Cela, espérait-il, éloignerait les Nécrons de Catorsha et de sa population, tout en ayant l'avantage de la position. Le Vaisseau Cairn resta en retrait, non loin de la lune, tandis que ses nombreux Escorteurs prenaient en chasse la Flotte du Chapitre. Chacun des deux camps brûlait d'en découdre avec l'autre, avide de se venger ou de terminer un travail inachevé. Une fois à la surface de la lune minière de Catorsha, les Iron Purity prirent rapidement position dans un des quartiers manufactorum les plus isolées de la planète. Ils reçurent presque immédiatement des renforts du Mechanicus, sur place depuis des éons. Ces derniers ignoraient que la présence des Nécrons était la conséquence de la venue du chapitre, mais cela ne semblait revêtir que peu d'importance tant les adeptes du Culte de la Machine était ravi de pouvoir saisir une opportunité de mettre la main sur des technologies et artefacts xenos. Le Chapitre n'eut que peu de temps pour établir et renforcer ses défenses, car déjà, d'innombrables légions Nécrons posèrent pied sur la lune. S'ensuivit alors un siège fastidieux où les combats ne s'interrompirent pas une seule seconde. Les défenses échelonnées tenaient bon, permettant au chapitre d'effectuer plusieurs repli et contre-charge avec l'aide des machine du Mechanicum, et les habitudes des Iron Purity en ce qui concernait leur approvisionnement permirent aux Astartes de tenir la ligne sans faillir. Les pertes restaient cependant élevées. Pour chaque Abomination de Fer Vivant que les Iron Purity tuaient, des centaines d'autre arrivaient, et heures après heures, jours après jours, les lignes des Iron Purity reculaient face à l'assaut inépuisable des machines vivantes. Au bord de l'anéantissement total, leur dernière lignes de défenses étant tombées, les Iron Purity furent sauvés de justesse par l'intervention des vaisseaux du Chapitre revenus en orbite, qui entamèrent un bombardement des positions ennemies à la surface de la lune. Les navires Iron Purity n'étaient cependant pas seul. Un grand nombre de vaisseaux des régiments impériaux ainsi que les terribles Chevaliers de Valgast arrivèrent de l'orbite dans une tempête de flamme et d'obus pour couvrir les survivants Astartes. La bataille fut rude et couteuse, mais les machines xénos finirent, inexplicablement, par battre en retraite et quitter le Système précipitement, alors que l'issue du combat restait indéterminée, voir encore en faveur des xénos. Ce qui restait du Chapitre adopta une attitude bien plus belliqueuse et bornée, persuadés d'être persécutés en permanence et de ne pouvoir prendre les années de repos dont le chapitre avait grand besoin pour refaire ses effectifs et ses réserves.

Filitarnac

Monde sans réelle particularité, il est catégorisé civilisé. Ses principaux rôles sont celui d'être producteur de nourriture pour le reste du Secteur et un comptoir commercial secondaire. Sa taille légèrement plus faible que celle de Terra permet une gravité de 0,93. Son apport à l'Imperium se fait donc principalement grâce à sa riche biosphère et ces diversités animales comme végétales présentes aussi bien sur ses terres que sur mers. La planète est organisée de manière décentralisée où plusieurs Cités-États fournissent leur part de Dîme Impériale à la plus importante puis relayé ensuite aux restes de l'Imperium.

Durant la Croisade des Mondes de Sarbédia, ce monde deviendra un lieu de relais pour les vaisseaux de la Croisade et surtout une destination plutôt apprécier pour les divers Régiments de la Garde Impériale présents dans les conflits voisins tels que les Premiers d'Odsver et 85ème Blindé Cadien.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.