Community-header-background Cet article, Pazhargadès, a été écrit par Szazhen. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

Pazhargadès est un Monde Chevalier situé dans les territoires inexplorés au-delà des Étoiles du Halo, dans le Secteur Herydias. Aveugle à la Lumière de l'Astronomican, il est resté coupé de l'Impérium jusqu'à la Croisade Macharienne. Elle est le Siège du Royaume Solitaire de la Maison Akhemenès.

Caractéristiques

Planète de taille standard, à la pesanteur plutôt faible (dans les 3 g), à l'atmosphère surchargée en oxygène ; plus de 30% lors de la colonisation, autour de 15% au 41ème millénaire (la proportion a baissé après des millénaires de pollution humaine issue de la colonisation).

Topographie

Un supercontinent (qui concentre depuis peu la curiosité d'un conclave de Magos Geologis cherchant à comprendre pourquoi il ne s'est toujours pas séparé malgré l'âge estimé de la planète) forme l'intégralité des terres émergées du globe, mais près de 50% de sa superficie est inapte à la vie en raison des températures extrêmes qui y règnent : brûlantes le jour, glaciales la nuit. Seuls des organismes eux aussi extrêmes, comme les tardigrades, survivent en ces lieux stériles, majoritairement constitués de plateaux et de déserts de roche, de sable ou de sel.

Spécificités

Les terres environnant les fleuves, les marais, les littoraux et les plans d'eau forment des oasis luxuriantes, riches en végétation colossale et en faune animale, du moins tel était le cas avant la colonisation et l'urbanisation méthodique de chaque pouce de terre habitable.

Organisation

Longtemps organisées autour de puissantes cités-états avant que la planète entière ne soit unie sous la domination de la Maison Akhemenès, un héritage féodale demeure dans son organisation territoriale : les terres habitables sont divisées en fiefs, nommés des Satrapies, eux-mêmes subdivisés en Hyparkies. La moitié des cités appartiennent à la Maison Akhemenès et ses différentes branches mineures, le reste du territoire est constitué des fiefs d'une douzaine de Maisons Vassales. Les Akhemenès ont acquis un si vaste territoire principalement par des prises de guerre lors de conflits dynastiques ou de soulèvements de vassaux.

Faune

La surabondance en oxygène permet la prolifération d'espèces animales géantes dont la taille en dépend directement, comme des insectes et des batraciens, et l’existence d'un tel super-gibier à naturellement créé une course au gigantisme des autres animaux, terrestres et marins.

Cette dernière catégorie, ne souffrant pas du manque d'espace, donne vie à des créatures tout simplement gigantesque, et une simple prise de pêche peut suffire à nourrir une Hyparkie, rendant la pêche très rentable mais très dangereuse, ce qui nécessite la présence d'une escorte solidement armée.

La chaîne alimentaire est complexe et diversifiée, chaque prédateur étant la proie de plusieurs autres, mais le danger pour l'homme y est loin de ce que peuvent connaître des Mondes Hostiles comme Catachan ou Kimdaria.

L’expansion de l'homme partout où la vie est possible, tant sur terre qu'en-dessous, a créé un profond bouleversement dans la vie animal de Pazhargadès : des animaux vivant autrefois sur les plages, aux bords des fleuves ou au fond des marais pullulent désormais dans les égouts, les puits de mine et les quartiers des esclaves, se cachant le jour et chassant la nuit.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .