FANDOM


Community-header-background Cet article, Ordo Hastae, a été écrit par User340620. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
Techno-Prêtre Cet article, Ordo Hastae, est actuellement en construction. L'auteur s'excuse pour le dérangement.

L'Ordo Hastæ ou Ordre de la Lance Lumineuse en Bas-Gothique est un ordre militant de l'Adepta Sororitas.

Il s'agit d'un ordre errant, en croisade pénitente dans la bordure orientale.

La nature de sa chanoinesse supérieure : Sainte Vivante, simple sœur ou usurpatrice divise dans l'Écclésiarchie, bien que la création et l'envoi en croisade de l'ordre ait mis fin au débat.

Origines

Fondation

L'Ordo Hastæ a été créé au commencement du 42ème millénaire, suite à l'appel à la croisade Indomitus. Sa fondation répond à la volonté de purger les hérétiques jusque dans les confins de la galaxie, avec une force mobile dans l'espace, le couvent étant hébergé sur une barge de combat : l'Atlas et sur le champ de bataille, les tactiques de l'ordre reposant sur des attaques rapides mécanisées.

Certaines rumeurs prétendent que la création de l'ordre répond également à un objectif politique de l'Adeptus Ministorum d'écarter la chanoinesse supérieure, Lyria Estollis de l'Ordre de la Rose de Sang ainsi que de la vie publique de l'Écclésiarchie en général.

"Sainte" Lyria

Lyria Estillos était chanoinesse dans l'Ordre militant de la Rose de San, réputée pour sa foie inébranlable, ses tactiques agressives et son affinité avec les esprits des machines des chars de la sororité.

__ Hérésie, ne pas diffuser __

Lors d’une campagne pour contrer un soulèvement de cultistes dans le secteur Orpheus, sœur Lyria disparut au combat. Près d’une semaine plus tard, elle aurait reparu, vivante, survolant le champ de bataille portée par des ailes immaculées et inondant la scène d’une lumière céleste.

Cependant la campagne, relevait en réalité bien plus d'un règlement de compte entre factions de l'Écclésiarchie que d’une véritable lutte contre les ennemis de l'Impérium et impliquant potentiellement, entre autres affronts, la violation du Décret Passif. Le ministorum prit donc soin de veiller à l'absence de cette campagne dans les registres impériaux.

Mais l'apparition d'une sainte vivante était jugée problématique, car la reconnaissance du miracle supposait de reconnaître également, ou du moins de risquer de révéler, la campagne du secteur Orpheus. Ainsi, bien que présentant les attributs d'une Sainte Vivante, et fervemment reconnue comme telle par de nombreuses sœurs de son Ordre, sœur Lyria ne fut pas canonisée.

____

Elle fut nommée chanoinesse supérieure du nouvel Ordo Hastæ et envoyée en croisade aux confins de la galaxie pour la gloire de l'Adeptus Ministorum.

Organisation

L’organisation de l'Ordo Hastæ diffère fortement de celle des autres ordres, principalement en raison de l'itinérance de celui-ci, le couvent étant établi au sein de la barge de combat l'Atlas, et de la croisade perpétuelle menée par l'ordre dans les régions les plus reculées de la galaxie.

La grande quantité de véhicules utilisé par les sœurs de l'Ordo Hastæ nécessite également des personnels spécifiques de l'Adeptus Mechanicus et d'ordres mineurs non militants de l'Adepta Sororitas qui ont selon les cas sont restés assez indépendants ou ont quasiment fusionné avec l’Ordo Hastæ, la croisade étant sans retour.

Malgré la distance, les effectifs de l'ordre s'approchent de sa puissance nominale, notamment grâce à la jeunesse de celui-ci. Mais le ravitaillement et le renforcement de celui-ci sont rendus complexes par la mobilité permanente de l’ordre et sa présence dans les confins de l'Impérium, ou quasiment seuls les Libres-Marchands ou Rogue Traders s'aventurent.

La base de l’ordre s’appuie principalement sur sa foi envers la chanoinesse supérieure Sainte Lyria, la croisade étant pour elle le chemin, bien que perpétuel, vers l’absolution et la reconnaissance de la nature de leur sainte patronne.

Tactiques

L’Ordo Hastæ, mène ses combats par des assauts agressifs, en déployant des forces intégralement ou presque intégralement mécanisées, s’appuyant sur de nombreux chars ou transports blindés, tels que les Immolators, Repressors et Rhinos, fonçant vers l’ennemi pour faire pleuvoir le feu de la purification sur les ennemis de l’empereur.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .