FANDOM


Community-header-background Cet article, Ordo Grammatica, a été écrit par l'Ordo Grammatica. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"Ils sont les frères dans l'ombre des centaines d'articles, leur croisade sans fin est sans cesse alimentée par les peuples de l'Imperium. Obstinés, travailleurs et passionnés, aujourd'hui intéressons nous aux Frères de l'Ordo Grammatica."
—Introduction de l’inquisiteur [...] lors du conclave de Scriptura.
Fondé dans l'unique but de corriger les erreurs de l'Imperium, l'Ordo Grammatica a su se rendre quasiment indispensable tout au long de son existence. La dévotion sans faille des frères aux règles et lois de la langue en fait des êtres tatillons particulièrement attentifs à ce qui a le malheur de passer sous leur regard.

Dirigé par la main de fer de leur Primo Corrector, l'Ordo Grammatica prospère, gonflant ses effectifs, corrigeant encore et toujours plus, machine inarrêtable affamée de textes en tout genre.

Histoire

La Fondation d’un Mythe.

La fondation de l’Ordo Grammatica est entourée de légendes et de zones d’ombres que même les inquisiteurs les plus persévérants n’ont pu éclaircir. Certains racontent que l’Ordo fut créé de la main même de l’Empereur, afin d’être les juges et gardiens des archives de l’Impérium, d’autres avancent que l’Ordo fut fondé par nécessité quand l’Administratum se développa en une machine bureaucratique incontrôlable. La même incertitude s’applique aux membres de l’Ordo, qui ne sont que rarement vu en public et disparaissent souvent sans laisser de traces, ce qui empêche toute filature.

Ruche Basse

L'Ordo possède des points de passage vers sa forteresse quasiment partout à la surface de la Sainte Terra, même dans les lieux les plus bas et les plus sombres des ruches de la planète.


C’est ainsi que pour le commun des inquisiteurs l’Ordo Grammatica devint une légende, puis une rumeur, un bruit de couloir avant que les murmures ne se taisent définitivement sur ce sujet, toutefois, environ trois occurrences par millénaire, un inquisiteur retrouve une mention de cet ordre en bas d’une page et commence à mener l’enquête, passant pour un illuminé auprès de ses pairs, cherchant une chimère qu’il ne trouvera jamais et ne laissant que peu d’indices pour celui qui viendrait, dans 100, 200, 300 ans, reprendre l’enquête.

Les rares inquisiteurs qui ont réussi à approcher l’ordre ou l’un de ses membres ont mystérieusement disparus, car nul ne les revit jamais. En réalité, ces quelques élus ont réussi ce qui semble être l'entretien d’embauche le plus difficile jamais pensé, entrant au sein de l’Ordo en tant qu’adeptes afin de perpétuer son devoir sacré.

Un Phare dans la Tempête.

Alors que l’Administratum produisait des rapports de plus en plus rapidement, ceux ci perdirent drastiquement en qualité, et devenaient inutilisables. Un Inquisiteur s’indigna alors de ce fait, et décida de créer un moyen de superviser l’administration depuis les ombres et de faire en sorte que les rapports ne contiennent plus d’erreurs. Cet Inquisiteur, NoXxeur, créa alors l’Ordo Grammatica, bien que ses pairs n’en voyaient pas l’intérêt. Rejoint seulement par son acolyte, Azkaelus, ils menèrent à bien des centaines de corrections avant d’avoir la possibilité d'agrandir l’Ordo, avec le soutien de plusieurs membres des Hauts Seigneurs de Terra. Ensembles, le maître et son disciple lancèrent donc une logistique complexe, et infaillible, qui ne cessa dès lors d’exercer ses corrections sur les rapports de l’Administratum. 

Ainsi, tous les rapports de l’Imperium passent forcément dans les mains de cet ordre afin d’être corrigés de toutes impuretés, et permettre ensuite leurs copies et classifications. avant d’être remis dans les archives de l’Administratum.

La Face Cachée de l’Administratum.

Bibliothèque du Souvenir

La Bibliothèque du Souvenir est la salle d'archive principale de tout l'Ordo.

La forteresse de l’Ordo Grammatica, nommée Errare Nullificare, si on peut parler de forteresse, se compose de milliers de coursives, de pièces obscures, et d’immenses bibliothèques, archives millénaires de l’Ordo. Ce dédale de souterrain court sous la surface de Terra, avec de multiples points d’accès, connus seulement des Frères Correcteurs. Ces passages dérobés mènent dans quasiment toutes les archives et bibliothèques de l’Administratum.
Quelques malheureux sont, par inadvertance, entrés dans ces sombres tunnels, mais ils n’en sont jamais sorti, tués par les systèmes de défenses ou perdus dans le méandre des couloirs. Les plans exacts de ce labyrinthe ne sont connus que par les membres de l’Ordo, ce qui leur permet des déplacements rapides et de disparaître sans laisser de traces. 

Les membres de l’Ordo sont des fantômes insaisissables, de vagues brises le long des couloirs poussiéreux, que nul ne remarque. Ils sont l’ombre qui règne dans les immenses salle d’archives, les souffles d’air conditionnés sont les seules traces de leur passage, tandis que des écrits apparaissent sur les étagères tandis que d’autres disparaissent, parfois pour ne jamais réapparaître. Ils font aussi partis des rares à pouvoir consulter les ouvrages de la Bibliothèque du Palais Impérial gardée par le saint ordre des Custodes.

Âge d’Or et Déchéance.

Inquisitors Puritan & Radical

La dualité entre les visions puritaines et radicales des inquisiteurs trouva son paroxysme pendant l'Hérésie Scripturale, montrant alors l'ampleur de la trahison d'Azkaelus.

L’âge d’or de l’Ordo Grammatica, commença par un événement traumatisant : la disparition de leur père fondateur : NoXxeur. Si les conséquences de cette tragédie sont biens connues, les causes sont troublées et incertaines, même pour son successeur direct, Azkaelus. Ce dernier fut un jeune Inquisiteur Primus, talentueux et ayant pleins d’ambitions pour son ordre. Il sut recruter et s’entourer des meilleurs éléments possibles, et lança de grands projets de restaurations et de corrections afin d’améliorer le fonctionnement de l’Impérium. Cependant, un ennemi que personne ne prévoyait apparut lentement au sein même des frères de l’ordre.

Les frères de l’Ordo tombaient quasiment tous dans une oisiveté et une paresse sans égal, ce qui alarma leur Primus. Puisant dans ses connaissances, Azkaelus essaya de remotiver son ordre, mais sans réel succès. Il se tourna alors vers d’antiques ouvrages, renfermant de sombres vérités et d’antiques secrets qu’il est préférable de ne pas connaître. Pendant les longues heures d’études qu’il consacra à ces tomes anciens afin de sauver son ordre, il sombra peu à peu sous l’influence de Tzeentch. Il eut alors une illumination, l’Impérium lui même était fautif et il devait être corrigé dans son intégralité. 

Azkaelus Primo Corrector

Reclus dans son bureau, Azkaelus sombra peu à peu sous l'emprise de Tzeentch, prêtant une oreille attentive aux conseils de ce dernier.

C’est alors que Nyklaus, le second de l’Ordo, fut averti de cette corruption par Merry, son acolyte, et ne put que constater l’hérésie de son maître et ami. Le combat entre le Primus et le Secundus fut dantesque et ravagea les rangs de l’Ordo, qui se divisa entre Primus Fidelis, adhérents aux pensées hérétiques du Primus et les loyalistes qui se rangèrent du coté de Nyklaus. Parmi les nombreuses victimes de cette bataille, qui vit l’extermination des hérétiques, la perte la plus importantes aux yeux des loyalistes fut celle de Merry, tué de la main même de leur ancien Primus, toutefois, la perte d’Azkaelus fut aussi une terrible tragédie pour cet ordre, maintenant brisé, qui menaçait de s’effondrer. L’Âge d’or de l’Ordo Grammatica était un lointain passé, et leur déchéance, aussi brutale que mortelle, était l’héritage avec lequel Nyklaus, alors nouveau Primus, devait composer pour rebâtir son ordre.

Un Nouveau Départ.

Maintenant maître de l’Ordo, et ce dernier restauré, Nyklaus put enfin pleurer la perte de son maître et prendre des mesures afin qu’un tel événement ne se reproduise jamais plus. C’est alors qu’il créa une loge, qui a pour but de surveiller et contrôler les frères correcteurs, au sein même de l’ordre. Cette loge, tenue secrète par ses membres, reçut pour nom de code Alba Noctem.
Cependant, quelque part dans le Warp, le plan de Tzeentch concernant l’Ordo n’était pas terminé, et Azkaelus fut ressuscité par son dieu, et se proclama Corrector Senior. Il complota contre ses anciens frères et, par le biais de visions et de manipulation, fit engager deux jeunes inquisiteurs sur la voie menant à l’Ordo Grammatica. Ces deux jeunes inquisiteurs, nommés Kaara et Clovis, se devaient d’être les pions d’Azkaelus dans son plan pour détruire l’ordre, mais une prise de conscience de ces jeunes gens lors de leur formation perturba le plan de l’ex-Primus.

Nouvel Ennemi, Ancien Allié.

Geôle Égarée

La geôle d'Azkaelus est située dans les profondeurs de la forteresse de l'ordo, là où même les Frères Correcteurs ne s'aventurent pas.

Une fois sa formation préliminaire terminée, le jeune Kaara fut envoyé en mission, mais retrouva Azkaelus lors de celle ci. Après avoir appelé l’Ordo pour traiter la menace, il se confronta contre le Primus Déchu, et, avec l’aide de Nyklaus, il parvint à le défaire. Ne réussissant pas à achever une deuxième fois son ami, Nyklaus décida de constituer Azkaelus comme prisonnier. 

Ce dernier est enfermé dans une des salles les plus enfouies de la forteresse de l’Ordo, l’emprise de Tzeentch réduite par des inhibiteurs psychiques, car ses connaissances, jugées trop précieuses pour être perdues, servent à corriger les manuscrits trop anciens ou trop dangereux pour le reste de l’ordre. Cependant, ses inhibiteurs cessent momentanément de fonctionner; laissant alors son emprise se propager lentement dans les couloirs poussiéreux de l’antre des correcteurs.

Membres Notables

Aradrel le Marionnettiste : Alors que l’Ordo est considéré comme une légende au sein des Inquisiteurs, il existe un être considéré comme un mythe, Aradrel. Cette “créature” (certains le considèrent comme un dieu au vu de ce qu’il aurait accompli) serait celui à l’origine de l’idée même de l’Ordo Grammatica, idée qu’il aurait fait apparaître dans les rêves de NoXxeur. Il continuerait à apparaître en de rares occasions auprès des grandes instances de l’Ordo Grammatica, continuant ainsi à prodiguer quelques conseils en temps de crises. 

NoXxeur l’Éternel : fondateur et premier Primus de l’Ordo Grammatica, il est considéré comme le Primo Pater. Il a été élevé au rang de Second Saint pour l’Ordo Grammatica, ayant fondé les bases sur lesquelles reposent l’ordre encore aujourd’hui. Ayant disparu peu de temps avant la guerre civile au sein de l’Ordo, NoXxeur fut considéré comme mort. Cependant, la vérité est toute autre. En effet, ce dernier aurait été mis en stase par Aradrel, en vue que le Premier Correcteur soit réveillé en des temps plus cléments, afin de continuer à accomplir sa mission bien au-delà des limites temporelles imposées par son corps humain. 

Azkaelus le Banni : 2ème Primus de l’Ordo, actuellement Corrector Senior autoproclamé et héraut de Tzeentch. Il a été ressuscité et ensuite retrouvé par l'Ordo. En dépit de ses actes horribles, les connaissances d'Azkaelus sont si sacrées que Nyklaus n'a pu se résoudre à le détruire à nouveau. Son destin est inconnu, même si certaines rumeurs circulent comme quoi Azkaelus serait enfermé dans l'une des plus profondes cryptes de l'Ordo, corrigeant ainsi d'antiques articles dont lui seul possède encore la connaissance nécessaire. Cela lui permettrait ainsi de continuer ses machinations dans le but de provoquer la discorde entre ses anciens Frères. 

Nyklaus le Forcené : Actuel Primus de l’Ordo, fondateur de l’Alba Noctem. Arrivé peu de temps avant l’Hérésie Scripturale, Nyklaus démontra qu’il avait des capacités en tant que Corrector. Corrigeant à un rythme effréné nombres d’archives, cela lui fit gravir rapidement les échelles au sein de l’Ordo Grammatica. Il avait alors la place du Corrector Secundus lorsque la trahison d’Azkaelus éclata. Une fois la victoire remportée, c’est le cœur lourd que Nyklaus endossa le rôle de Corrector Primus sous l’acclamation des survivants. Il guida ensuite ses frères durant des heures sombres et ce n’est que maintenant que Nyklaus aperçoit une lueur d’espoir pour l’Ordo en la présence des récentes recrues. 

Grandma le Vétéran : Actuellement Second de Nyklaus, Grandma est l’un des plus anciens membres encore vivant et actif, déjà présent à l’époque de l’Éternel. Témoin des époques passées, il est respecté à juste titre par nombres des membres de l’Ordo. Membre de l’Alba Noctem, il ne prend la parole que lorsque cela s’avère nécessaire, bien que son supérieur, l’actuel Corrector Primus écoute toujours ses conseils avant de prendre une décision. 

Rynprith ou Wagner, dit L’Ami : Troisième Inquisiteur d’importance de l’ordre, il aida grandement Nyklaus dans la reconstruction de l’Ordo Grammatica, étant d’ailleurs l’un des membres de la fameuse Alba Noctem. Il est actuellement affecté dans une mission périlleuse, à la recherche de précieux artefacts qui permettraient à l’Ordo Grammatica de sceller définitivement la menace d’Azkaelus le Banni. Afin que la mission ne soit pas découverte par le Banni ou toute autre force Chaotique, Rynprith a coupé tout contact avec le reste de l’Ordo, n'échangeant qu’avec son partenaire de mission, Kalixtus.

Merry Orthographiam le Martyr : Ancien correcteur, il fut tué de la main même d’Azkaelus lors de l’Hérésie Scripturale. Il était l’un des premiers à avoir rejoint l’Ordo sous la régence d’Azkaelus, il s’illustra de plusieurs hauts faits et fut malheureusement le premier à voir la foi vacillante de son Primus. Déterminé à sauver le maître de l’ordre, il l'affronta en duel mais fut aisément surpassé par la puissance nouvellement acquise du Primus. Ce dernier ne lui laissa aucune chance et le brisa, cet acte fut vengé par Nyklaus, fidèle ami de Merry. Après sa mort, Merry deviendra un symbole pour l’Ordo, et son souvenir hante encore les couloirs et les salles obscures du repère des frères correcteurs.

Krom Dragongaze l’Égaré : Frère correcteur aujourd’hui disparu, Krom a marqué l’Ordo par le même zèle dont est encore animé Nyklaus. Prometteur et destiné à de grandes choses, il fut cependant envoyé trop tôt dans une mission périlleuse, visant à consolider l’enceinte d’Azkaelus. Il y a fort à parier que Krom dû prendre contact avec l’Ordo, mettant ainsi au courant Le Banni des machinations de Nyklaus à son égard. Peu de temps après, Krom disparut mystérieusement. Aucune information sur la nature de sa disparition ne fut retrouvée et il est considéré avec peine comme l’une des âmes parties trop tôt de l’Ordo. 

Kalixtus L’Agent Solitaire : Frère correcteur, Kalixtus fait partie des personnes les plus anciennes de l’Ordo Grammatica. C’est d’ailleurs le Correcteur avec le plus de missions à son actif. Il a donc permis à de multiples reprises de renforcer l’Ordo Grammatica à long terme, en trouvant de nombreuses armes puissantes dans le but de rendre plus efficace l’Ordo dans sa lutte interminable contre les archives qui arrivent sans cesse. La dernière mission est considérée comme la plus périlleuse de toutes, c’est donc pour cela que Kalixtus est exceptionnellement accompagné par Rynprith, un autre membre éminent de l’Ordo. Il ne fait aucun doute que si la mission échoue, Nyklaus perdra 2 éminents frères de bataille même s’il a parfaitement confiance en leurs capacités. 

Clovis le Désinvolte : Frère correcteur et grand illustrateur de l’Impérium, il a rejoint les rangs de l’Ordo il y a peu. Ayant réalisé la manipulation d’Azkaelus, Clovis n’en reste pas moins l’élément le plus “vivant” au sein de l’Ordo. En effet, quand le reste des Frères travaillent dans le plus grand calme, Clovis a le besoin de se dépenser, perturbant ainsi le silence cérémonieux qui règne habituellement au sein des quartiers de l’Ordo lorsqu’il est présent. Bien que les membres de l’Ordre se refusent à l’admettre, sa jovialité et ses “désagréments sonores” permettent de faire sourire et décompresser les autres correcteurs, leur redonnant ainsi du courage dans leur travail incessant qui était jusqu’à maintenant trop déshumanisé.   

Valerius le Rempart : Frère correcteur, durant le conflit interne de l’Ordo, il s’illustra en tenant les principales bibliothèques de l’Ordre. Avec ses acolytes et certains de ses collègues, il réussit même à repousser l’assaut des traîtres dans des corridors où il put les exécuter jusqu’au dernier. Pour avoir tenu ces salles sans jamais faillir, il gagna le surnom de Rempart. Sa véhémence au combat tranche avec la personne qu’il est au quotidien : un homme calme, et passionné. 

Kaara le Studieux : Adepte de l’Ordo, Kaara découvrit l’Ordo Grammatica par l’influence d’Azkaelus. Volontaire et dévoué, il apporta avec lui sa méthode d’Inquisiteur Puritain. Il souhaite ainsi faire disparaître tout article n’étant plus à jour et incomplet. Il est cependant calmé dans ses ardeurs par Nyklaus. Bien que considéré par les autres membres de l’Ordo comme étant l’un des leurs, Kaara ne se considère pas comme tel. Il se voit encore comme un Néophyte ayant besoin de faire ses preuves, travaillant ainsi sans cesse afin de devenir ce qu’il considère comme un Frère Correcteur exemplaire.

Quelric, surnommé Kalimari le Fidèle : Inquisiteur ayant travaillé durant de nombreuses années à rechercher des informations sur l’Ordo, il aurait finalement réussi à en trouver l’emplacement et les membres après avoir rencontré par hasard Kalixtus en mission et l’avoir aidé. Il aurait également réussi l’énigme de l’Ordo Grammatica, avant de réaliser qu’il ne souhaitait pas en faire partie. Ainsi, Quelric est le seul Inquisiteur qui a connaissance de l’Ordo et de sa mission. Il arrive qu’il rende service aux membres de cet Ordre sans pour autant révéler la moindre information à son sujet, laissant donc planer le mystère le plus entier sur l’Ordo Grammatica. Cette prise de vérité a cependant prélever un lourd tribut sur la santé mentale de cet Inquisiteur, qui, selon ses confrères, serait devenu quelque peu schizophrène. 

D’autres membres ont récemment rejoints l’Ordo Grammatica, Aenarae et Atemlos, mais aucune information concrète n’existe à ce jour les concernant.

Navires Notables de la Flotte de l’Ordo Grammatica

L’Erratum Ultima, navire personnel du Premier Fondateur, NoXxeur, de classe Apocalypse, ce vaisseau considéré comme relique, n’est utilisé que lorsque le besoin s’en fait sentir. Il a participé à la destruction du Sanctus Conformitas, qui avait rejoint Azkaelus lors de l’Hérésie Scripturale. Depuis il est devenu le vaisseau amiral de la flotte de l’Ordre, dirigé par nul autre que Nyklaus, l’actuel Primus.

Les Correctio Supra et Puritas Divinum sont tous deux des Croiseurs de Combat de classe Armageddon, servant à tout membre de l’Ordo qui le désire.

Le Sanctus Conformitas, navire personnel des Primus de classe Emperor, ce vaisseau aurait dû être transmis de Primus en Primus, jusqu’aux événements de l’Hérésie Scripturale. Contrôlé par Azkaelus, le navire fut détruit par les forces conjointes de la Flotte de l’Ordo Grammatica et des défenses de Terra. Afin que l’existence de l’Ordo ne soit pas révélée au reste de l’Impérium, l’ensemble des données et archives furent saisies par l’Ordo Grammatica, afin d’être à jamais effacées. 

Le Vigilare Aeternus est un Croiseur Léger Dauntless utilisé par les membres de l’Ordo qui effectuent des missions. Il est actuellement utilisé par Rynprith et Kalixtus

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .