Community-header-background Cet article, Odsver, a été écrit par Quelric. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur's.

Odsver est une planète classée comme hostile, car elle doit faire partie des mondes les plus froids de la galaxie. A sa surface, en temps normal, la température moyenne approche les -100°C, à cela il faut rajouter de violentes rafales de vent qui parcourent sa surface, détruisant toute vie essayant de s'y développer.

Caractéristiques

La planète est d'une taille identique à celle de la Sainte Terra, sa période de révolution est identique mais son axe de rotation est parfaitement droit, il n'existe donc pas de saisons sur cette planète. L'une de ses principales caractéristiques est qu'elle est recouverte d'une épaisse couche de glace éternelle, il faut la creuser un kilomètre avant d'atteindre de la roche, et avec un dédale de galeries qui s'étendent sur des millions de kilomètres. Celui-ci se croise, s'entrecroise en gouffres et canyons formant de véritables continents sous-terrain.

Étoile de Sartanos

Le soleil d'Odsver est une naine blanche qui est extrêmement chaude mais rayonne faiblement et par conséquent ne réchauffe aucune des planètes de son système. Les archives d'études de l'étoile laissent à penser qu'il y a plusieurs centaines de milliers d'années, Sartanos était une géante rouge qui à fini, par contraction de ses couches externes, en naine blanche. Il est fort probable qu'Odsver ne fut pas toujours un monde gelé aux conditions météorologiques extrêmes mais aussi une boule de roche en fusion balayée par des vents solaires puissants.

Le noyau d'Odsver

De nature liquide, le noyau externe se compose principalement de fer, le reste étant constitué d'éléments plus légers qui restent à déterminer. On estime cependant qu'il devrait au moins y avoir du soufre et du silicium, en plus d'une faible quantité de nickel. La matière en fusion y est en mouvement. Elle génère ainsi, par effet dynamo, le champ magnétique d'Odsver.

Pour sa part, le noyau interne est solide. Il se compose à de fer et de nickel. Sa température devrait se situer entre 4.000 °C et 5.500 °C. Le noyau interne est aussi en mouvement et s'est constitué par la cristallisation progressive du noyau externe.

Particularités notable

Un système jovien important (Géante gazeuse et satellite affilié), présent dans le système Sartanos, protège Odsver et les autres planètes du système contre tout type de corps célestes qui menaceraient de percuter la planète gelée. La géante gazeuse est d'une masse et de taille comparable à Jupiter dans le système Sol. Sa gravité importante permet de dévier les astéroïdes et de les catapulter en dehors du système. Ainsi, Sartanos est plutôt paisible, même si il arrive parfois qu'un petit météore passe entre les mailles du filet pour venir s'écraser sur un des mondes du système, cela reste, tout de même, suffisamment rare pour ne pas empêcher les odsverii de poursuivre leurs taches de minage.

Histoire de ses habitants

Découverte

Représentation des souterrains proche de la surface d'Odsver

Les tout premiers colons de la planète arrivèrent jusqu'à Odsver pendant la fin du moyen âge technologique, fuyant la guerre qui faisait rage partout dans la galaxie contre les hommes de fer. Leur vaisseau en ruine arriva dans ce qui fut un refuge dont l'hostilité à toute forme de vie n'était plus à prouver, personne ne les aurait cherchés ici. Le processus de terraformation de la planète fut stoppé à la création d'une atmosphère respirable pour l'humanité en faisant fondre les kilomètre de glace des pôles, stabilisant par la même une gravité proche de celle de la terre, les conditions topographiques planétaires ne furent pas plus changées.

Colonisation

Les colons établirent un avant poste sur la partie équatoriale de la planète et commencèrent à creuser dans la glace afin de pouvoir atteindre la roche. Ils eurent la bonne surprise de découvrir que le sol était un véritable dédale sinueux de coursives et de corridors naturel, des paysages entiers de galerie se trouvaient sous la surface de ce monde avec un sol riche en minéraux de tous genres. Mais, à leur plus grand malheur, peu de nourriture consommable s'y trouvait. La faune locale était essentiellement constituée de carnivores et de petites bêtes se nourrissant des divers champignons que l'on trouvait dans les grottes. Ces créatures étaient d'une hostilité peu courante et massacrèrent plus d'un village qui se trouvait sur le chemin de leur troupeau. Les nouveaux habitants n'eurent comme seul choix d'encaisser ces attaques et d'y survivre comme ils purent.

Segmentum Ultima

La longue nuit

Durant l'ère des luttes, et comme avant, la planète n’eut aucun lien avec les autres propriétés humaines, les odsverii survécurent dans une autonomie complète. La plupart de sa population s'était rassemblée autour d'une principale ville : Kohlenstadt, ses tourelles protectrices garantissant une sécurité relative à l'environnement. Une des nombreuses tempêtes warps qui sévissaient durant cette période masqua le soleil du système, faisant chuter les températures, déjà glacées, à des niveaux spectaculaires : des localités, qui aux fils des années avaient été construites et qui n'avaient pas été rasées par les éléments (éboulements, prédateurs ou famine), disparurent à cause de la température. Figées à jamais dans le froid.

De sa redécouverte à maintenant.

Le moment où la lumière revint, les dirigeants de la planètes durent faire face à des affrontements entre cultes de religion prédisant une apocalypse à venir, mettant à mal la stabilité d'une Kohlenstadt affaiblie par les derniers siècles. Ce fut dans ce climat en M31, qu'une flotte de la grande croisade arriva à ses portes, une flotte expéditionnaire rattachée à la 7ème légion trouva la planète en localisant les restes de ce qui avait été le vaisseau des premiers colons.

La Grande Croisade

L'escouade d'Imperial fist, dont le monde d'origine y trouvait des similitudes à celui d'Odsver, et les représentants du Mechanicus furent accueillis par les dirigeants élus et amenés au chaud dans les profondeurs des souterrains pour discuter de leur rattachement au nouvel Imperium. Après une soirée de négociation, un accord fut conclu entre les deux partis : les Imperial fist détruiraient les cultes et le rattachement sera fait, le monde forge le plus proche sera fourni en métaux des mines et les archéo-technologies seront étudiées en échange de nourriture et de protection. La répression des différents cultes rivaux se fit donc dans le sang des religieux écrasés par les forces de sécurité appuyées par les astartes et le reste des accords fut respecté par tous les parties.

L'Hérésie d'Horus

Durant l'hérésie d'Horus, Odsver fut épargnée des combats, seul des survivants Raven Guard s'y cachèrent pendant un mois avant de repartir sans plus de précision. Les siècles épargnèrent encore la planète qui fut oubliée de tous grâce à son inutilité stratégique et ses conditions difficiles de vie, comme durant l'ère des luttes, d'autres communautés s'établirent autours de Kohlenstadt sans pour autant prospérer.

Une nouvelle air

La chute de Cadia fut un choc pour beaucoup, et l'ouverture de la cicatrix malledictum créa de nouveaux problèmes et de nouvelles priorités à des mondes qui auparavant s'étaient gardés loin de tout danger. Le monde forge fournit par les métaux de Odsver se retrouva en première ligne de l'Imperium face aux forces chaotique et ses demandes en matériaux furent plus grande. Le mechanicus fit alors de lourds investissements qui entraînèrent un pic de production et de population, la démographie augmenta par dix et trois nouvelles localités furent créées dans cet élan.

Armoirie du premier régiment fondée d'Odsver

Un âge d'or commença et les fours des mines tournèrent à plein régime sous le rendement des mineurs. Durant cet âge, ils reçurent la visite d'une acolyte de l'inquisition, une certaine Lucia, qui traquait une hérétique nommé Cécile Faust ou bien était-ce l'inverse : les rapports sur ces événements furent effacés par la sainte organisation. Bientôt la population atteignit le niveau pour la dîme impériale en homme et les premiers régiments de la garde furent fondés, ceux qui deviendront par la suite le 1er d'Odsver avec à leur tête le gouverneur planétaire du moment afin qu'il montre l'exemple de la dévotion de la planète à l'Imperium : Lukas Friandmann.

Kohlenstadt

Organisation

Représentation de l'agencement de certaines ruches d'Odsver

La ville est aussi vieille que les premiers pas de l'Homme sur ces terres. Son organisation est à la fois simple et complexe, les besoins en chaleur des habitants leur ont fait penser leur cité d'une autre façon : lorsqu’un étranger arrive à la cité, il doit d'abord trouver la galerie principale forée dans la glace, il s'agit d'un cratère large de quelques kilomètres qui n'est autre que l'une des rares entrées vers la véritable surface. La ville n’apparaîtra pas au regard de cet inconnu car dissimulée loin sous la surface et protégée des intempéries. Seul un spatioport, réceptionnant nourriture et exportant les métaux extraits des mines est visible. Le reste de la ville est alors organisé vers les profondeurs et à l’instar de leurs homologues ruches traditionnelles est organisé vers le bas, plus on s'enfonce, plus les quartiers sont chauds, plus ils sont riches.

Agencement

Complexe minier souterrain en pleine activité

Kohlenstadt est le centre de chacune des galeries creusées par les êtres humains et chacun de ses quartiers peut être isolé, voir être saboté, pour pouvoir être mieux défendu en cas d'attaque de la faune locale. Son noyau principal, là où la densité de population est la plus élevée, est protégé par un mur de métal venant à la base du vaisseau des colons : ce blindage très épais délimite l'entrée de la vieille ville.

Les Odsverii

"Seuls, nous pouvons faire si peu ; ensemble, nous pouvons faire beaucoup. "
—Peter Friandmann reprenant les mots d'une ancienne écrivaine de Terra lors de la fondation du 1er de Odsver

Mentalité

Le peuple de Odsver est un peuple forgé par le froid et la lutte pour la survie. Leurs conditions de vie fait qu'il s'agit d'un peuple très soudé entre eux et l'entre-aide fait partie des valeurs fondamentales de leurs croyances.

Cet entre-aide par contre ne s'arrête qu'entre Odsverii, un reste de l'isolationnisme planétaire. Paradoxalement, cela est peut être ce qui les a sauvé de bien des corruptions. Par contre, gagnez la confiance d'un de ses membres et jamais il ne vous laissera dans le besoin. Depuis les répressions lors du rattachement à l'Imperium, la religion est peu présente sur la planète.

Quotidien

La vie dans les tunnels les a rendu très discret tant qu'ils ne sont pas dans un endroit qu'ils considèrent comme sécurisé. Le peu de ressources dont ils se sont contentés pendant plusieurs siècles fait qu'ils se contentent souvent de peu en nourriture mais étrangement leur demande de banquet n'en est pas moins grande : tous les prétextes sont bons pour en organiser un (Dans la mesure du possible bien sûr).

Physique

Des siècles de survie et d'adaptations ont fait que des mutations naturelles sont apparues chez ses habitants : La nyctalopie est apparue pendant la longue nuit, période où toute lumière naturelle avait disparue. Un odsverii moyen est fin et fort, forgé par la vie dans les galeries. Le froid les a rendu très tolérant envers les environnements hostiles du vide ou des ruches (à l'inverse des environnements chauds tels qu'offrent ceux de Tallarn). Le manque de lumière naturelle a rendu les odsverii pale.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.