FANDOM


Community-header-background Cet article, Nihil Cohort, a été écrit par Szazhen. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

La Nihil Cohort est une Bande de Guerre de Space Marines du Chaos affiliée à Nurgle.

Ils se distinguent par leur caractère fondamentalement imprévisible, leurs tactiques qui semblent n'avoir aucun sens et leurs objectifs impossibles à déterminer.

Aucun de leurs ennemis ne s'en rend compte, car c'est pour eux quelque chose d'impensable, mais tous ces questionnements sont inutiles : la Nihil Cohort ne suit aucune logique, ni aucun plan, elle laisse tout à l'instinct, à l'aléatoire et elle ne sait pas elle-même ce qu'elle fait.

Histoire du Chapitre

Origine

La Nihil Cohort est issue des survivants corrompus du Chapitre des Valiant Sons après que ceux-ci, leur monde et leur flotte aient été aspirés par le Warp lors de l'ouverture de la Cicatrix Maledictum.

Trahison

Au cours de leur longue existence de service exemplaire, les Valiant Sons finirent par être vaincus par un ennemi auquel ils ne s'étaient pas préparés : la lassitude, la résignation, le désespoir et l'absurdité de mener un combat vain contre un ennemi qui ne pouvait être vaincu pour protéger un pouvoir qui n'avait plus rien à voir avec ce que fut l'Impérium à ses origines, et qui au fond ne valait pas mieux que l'ennemi qu'ils combattaient. Ainsi, le pessimisme grandit dans le cœur des Frères de Bataille, avant de lentement céder la place au nihilisme, puis à l'hérésie.

La chute du Chapitre fut grandement accélérée par celui que l'on connait aujourd'hui sous le nom de Gmork : les sources se contredisent sur son rôle, certaines affirment qu'il était le Capitaine de la Première Compagnie, d'autres qu'il était un Chapelain charismatique, mais il est clair que c'est lui qui mena les Valiant Sons vers la déchéance et Parangon vers sa fin, en instillant le doute et la résignation dans le cœur de ses frères les plus solides.

Parangon aurait pu échapper à la Cicatrix Maledictum si les Sectes de Cultistes du Néant dirigées par Gmork n'avaient pas organisé aux quatre coins de la planète des rituels de magie noire pour attirer le Mal jusqu'en ces terres merveilleuses.

Transformation

Aspirés dans le vortex du Warp, le Chapitre se divisa entre les Résignés, qui se laissèrent emporter par le Néant et furent digérés par la Mer des Âmes ; les Désespérés, qui furent livrés aux caprices de Nurgle et devinrent diverses abominations mutantes ; et les Nihilistes, qui embrassèrent volontairement leur fin, devinrent la future Nihil Cohort et qui en furent récompensés par le Dieu de la Déchéance, qui leur offrit de nombreux "dons" ainsi que quantités de présents de son armurerie infernale.

Les débris de la planète disloquée et de la flotte des Valiant Sons fusionnèrent avec d'autres éléments plus étranges pour former un gigantesque Space Hulk : "The Great Nothing", qui devint la base mobile et la forteresse de la nouvelle Bande de Guerre du Chaos, et qui réapparu dans le monde matériel une première fois pour participer aux Guerres de la Peste.

Organisation

Grâce à l'influence de Gmork, la majorité du Chapitre avait déjà rejoint les Nihilistes lorsque la planète fut perdue, et ceux de leurs frères qui ne se donnèrent pas au Néant furent sacrifiés aux Puissances de la Ruine.

Empoisonnés par leur propre dogme, la Nihil Cohort a mis à bas toutes les règles concernant son organisation, sa chaîne de commandement ou ses effectifs, et en cela ils se rapprochent étrangement des Orks : chacun fait tout ce qui lui passe par la tête tant que personne de plus puissant ne l'en empêche, car il serait absurde de faire autrement.

Privés de cohésion et de hiérarchie, un schisme ne tarda pas à fractionner la Nihil Cohort lorsqu'une nouvelle faction naquit parmi eux : les Enthousiastes. Captivés par les dons de Grand-Père Nurgle, ils louaient sa générosité au lieu de se résigner à la subir. Leurs idéaux contradictoires avec la Nihil Cohort, ils la quittèrent pour former leur propre Bande de Guerre : les Bells of Apocalypse.

Croyances

"À quoi bon ?" est le maître mot de la Nihil Cohort, ils ont abandonné toute cause, tout serment, toute trace d'honneur et toute attache, car toutes ces choses sont futiles, inutiles et vouées à l'échec dans l'absurdité de l'existence. Tout ce qui est fait sera défait, tout ce qui est dit sera oublié, tout ce qui est gardé sera perdu, tout ce qui est bâti sera détruit, car rien n'est éternel et rien n'a de sens.

Ils ne vénèrent pas directement Nurgle en tant que tel, dans le sens où aucun culte ne lui est concrètement organisé par ces Renégats, mais ils le servent par leurs actes et leur attitude, s'attirant en retour sa généreuse bénédiction.

Les rituels des Cultistes du Néant ont attiré l'attention d'un Démon de Nurgle se faisant appeler Yzgramal le Multiple, qui envoie ses mouches susurrer un mélange de conseils et de pensées morbides aux oreilles de ceux qui méritent son étrange affection.

Recrutement

La Nihil Cohort éponge ses pertes en recrutant parmi les survivants de Parangon vivant dans les entrailles du Great Nothing, ou sélectionne directement des candidats sur le champ de bataille. Dans les deux cas, les recrues sont sélectionnées sur un unique critère : le vide dans leur cœur.

Aucune foi, aucun espoir, aucun avenir ; seuls ceux qui ont admis en leur fort intérieur que leur existence était totalement vide de sens peuvent rejoindre la Nihil Cohort.

Beaucoup de Prêcheurs et de Démagogues du Culte du Néant sont frustrés de ne jamais avoir été sélectionnés, sans comprendre que c'est justement leur foi et leur ambition débordante qui les disqualifient.

Doctrines de Combat

La Nihil Cohort fait peu de cas de choses aussi dérisoires que la hiérarchie, les objectifs tactiques ou l'ambition et se contente de se rendre n'importe où pour tuer, détruire, corrompre et piller, puis repartir, sans raison, car leurs exactions sont "sans importances"

Jugés peu fiables par les autres hordes du Chaos en raison de leur tendance à ignorer les ordres, il est rare de les voir acceptés de bonne grâce dans une coalition, aussi il est plus commun de voir la Nihil Cohort combattre séparément des autres forces Chaotiques présentes sur un même champ de bataille.

Arsenal et Flotte

The Great Nothing

Énorme Space Hulk né de l'oblitération de la planète Parangon et de sa flotte, assemblage monstrueux d'épaves, de bouts de continents, de morceaux de forteresse, de ruines urbaines et d'autres éléments plus abstraits provenant des profondeurs du Warp, The Great Nothing est la base mobile de la Nihil Cohort et de ses hordes de serviteurs, qu'ils soient mortels ou non.

Cette fusion grotesque de roche et d'acier à la géographie changeante se déplace aléatoirement dans l'univers selon les caprices du Warp, les Seigneurs de la Nihil Cohort ont éliminés leurs Astropathes pour s'assurer de ne pas savoir où ils vont afin de laisser la fatalité décider.

Dépourvu de hangar principal, ce sont d'énormes cheminées biologiques qui sortent de la mégastructure pour cracher dans toute les directions des agrégats de roche et de morceaux de vaisseaux comme autant de parodies de drop-pods et de modules d'abordage explosant souvent à l'impact en causant des dégâts dévastateurs.

Et en parlant d'abordage, c'est tout un panel de tentacules gluants qui sortent des entrailles du vaisseaux comme autant de câbles d'amarrage magnétiques pour étreindre un vaisseau ennemi à courte portée et permettre aux hordes de la Nihil Cohort de l'envahir.

Personnalités Notables

Gmork, Héraut du Néant, Loup de la Fatalité

Seigneur du Chaos de la Nihil Cohort, cet être dément et charismatique est un démagogue et un corrupteur dont l'efficacité n'est plus a prouver, il a largement l'expérience pour faire douter l'Astartes le plus solide mentalement, tout comme il en a poussé des centaines à se laisser aller à la résignation et la décadence.

Petramandukar

Métabrutus dans lequel est enfermé l'âme de l'ancien Maître de Chapitre des Valiant Sons, Alan Atlas, captif d'une souffrance éternelle dans un corps qui n'est pas le sien. Comme aucune cruauté ne lui est épargnée, son armement à courte portée l'oblige à se rapprocher au plus près de l'ennemi pour goûter à ses tirs de riposte et souffrir toujours plus.

Yzgramal, le Multiple, l'Innombrable, la Nuée Noire

Démon de Nurgle polymorphe dont le corps est constitué de millions d'insectes volants vrombissants portant chacun une maladie différente, prenant occasionnellement la forme d'une énorme araignée venimeuse boursouflée, d'une mouche gigantesque ou parfois d'un Hereticus Astartes massif en armure Terminator.

Apparence et Marquage

L'armure de la Nihil Cohort est noire bordée de gris, et il semble en émaner un halo vert morbide.

Nihilistes, ils ont abandonné tout symbole, emblème, marquage "et autres futilités" (sauf certains qui trouvent futile d'enlever leurs anciens emblèmes) ; ils n'ont que peu d'intérêt pour leur propre apparence et s'équipe de ce qu'ils trouvent pour remplacer les pièces hors d'usage.

On ne peut pas parler de personnalisation, mais les cadeaux généreusement distribués par Nurgle contribuent à les distinguer et à les individualiser davantage.

Bien qu'il ne soit plus porté que par une minorité, certains Renégats de la Nihil Cohort portent encore la Pieuvre, ancien symbole des Valiant Sons, sur leur épaulière, leur véhicule ou leur héraldique personnelle, mais ces cas particuliers sont souvent considérés comme des nostalgiques s'accrochant au passé.

Citations

"Enfant stupide ! Ne sais tu pas ce qu'est le Warp ? C'est le monde de la fantaisie de l'Homme ! Chacune de ces parcelles, chacun de ces démons fait partie des rêves et des pensées de l'Homme. C'est pour cette raison qu'aucune victoire n'est possible !"
—Gmork, Héraut du Néant
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .