FANDOM


Community-header-background Cet article, Life Takers, a été écrit par Reyn la Marmotte. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"Désespérez car seul l'Empereur est immortel !"
—Iorn Hamgull, Castellan de Styx et Maître du chapitre des Life Takers


Description

Sur leur monde d'origine, Styx, on les considère comme les Gardiens des Enfers, les Juges des Morts et les Porteurs du Deuil et de la Fatalité. Ils sont à la fois plus et moins que ces légendes courant à leur sujet, ils sont le chapitre des Life Takers ...

Les Anges Noirs de Styx

Les Life Takers sont un chapitre de l'Adeptus Astartes demeuré oublié pendant des siècles ayant désormais refait surface en cette époque où plus que jamais l'Imperium de l'Humanité doit se battre pour survivre. Ce chapitre étrange que l'on a longtemps cru perdu fait soulever plus d'un sourcil. D'intrigants récits courent sur ces space marines. On raconte que leur venue précède toujours l'apparition d'une brume verdâtre mortelle, qu'ils résident dans les Cryptes-Bunkers d'un antique Monde-Cimetière datant de la Grande Croisade et qu'ils décorent leurs blindés d'os, de faux et d'ailes de corvidés cloués au châssis desdits véhicules. Tous ces mythes contiennent leur part de vérité mais démêler le vrai du faux concernant les Life Takers est loin d'être aisé. Ces space marines, durant leurs années d'isolement ont développé une culture singulière et macabre dont ils ne font la démonstration qu'à travers un Culte à Mystère interdit aux étrangers qu'ils perpétreraient loin des regards indiscrets sur le monde de Styx ...

Témoignages et Héraldique

Ceux qui ont observé les Life Takers parlent d'astartes en armure noire aux bordures violettes, parfois encapuchonnés. Le faciès de leurs casque est souvent d'une blancheur d'os ou porte un crâne peint dans certains cas. Les armoiries que l'on leur connaît consistent en une simple faucille blanche. Ils avancent dans un silence de mort à travers leur arme la plus redoutable : le Gaz Thanatum, une toxine chimique raffinée durant des siècles et dont la conception reste un secret jalousement gardé par les Techmarines du chapitre, capable d'éradiquer toute forme de vie, animale ou végétale n'ayant pas été mithridatisée ou ne portant pas de protection adéquate. Le chapitre semble correspondre à l'organisation telle que prônée par le Codex Astartes avec dix compagnies de cent space marines chacune. Toutefois, lors des premiers contacts initiés par les Inquisiteurs de l'Ordo Astartes, des unités jugées non conformes au Codex Astartes ont pu être observées et plusieurs investigateurs restent persuadés que les effectifs du chapitre seraient supérieurs à un millier de guerriers bien qu'aucune preuve ne puisse étayer ces théories. L'Inquisiteur Avelor Orthis, s'étant particulièrement penché sur la question soupçonne une élévation du nombre des Life Takers à environ 1500 space marines bien que ses recherches soient loin d'être terminées.

Un Chapitre inconnu

Fichier:Symbole LT 2.jpg

Concernant la question des origines du chapitre, le sujet reste nébuleux, les rares Life Takers rencontrés par des étrangers ayant condescendu à répondre à leurs interrogations restent très évasifs sur le sujet. Il est possible qu'ils ne fassent même pas référence à leur Primarque lors de leurs mystérieux rituels. Cependant, les Life Takers présentent des caractéristiques génétiques et aptitudes très similaires à celles de la Raven Guard. Beaucoup arborent une peau livide, sont dotés d'une acuité visuelle nocturne supérieure à celle de n'importe quel autre astartes et semblent capables de se dissimuler avec une facilité déroutante aussi bien dans les ombres que derrière les volutes du redoutable Gaz Thanatum. Cependant, les guerriers du chapitre arborent également quelques traits physiques qui différeraient de ceux des Fils de Corax comme la couleur phosphorescente des yeux ou bien une résistance presque surnaturelle aux poisons, drogues et toxines bien que ce dernier élément pourraient peut-être plutôt résulter de leur entraînement selon les théories de l'Inquisiteur Orthis. Les natifs de Styx et des quelques autres Mondes de Recrutement du chapitre affirment quant à eux que leurs Gardiens sont "passés par la mort" et qu'ainsi, plus rien ne peut alors les tuer. Quoi qu'il en soit, la stabilité génétique du chapitre fait débat au sein de l'Ordo Astartes et plusieurs voix au sein de l'Inquisition, notamment celle du redoutable Seigneur Inquisiteur Sforza Porphyr, se sont élevées pour un Exterminatus en règle de Styx et du petit fief stellaire des Life Takers.

Loin de ces querelles doctrinaires, le chapitre, lui découvre un Imperium brisé par la Cicatrix Maledictum, débordant d'une vie malsaine à qui il faut apporter la paix pour qu'à nouveau règne l'harmonie parmi les étoiles. Les Life Takers se sont mis en marche pour restaurer l'ordre dans la Galaxie et la mort attend ceux qui tenteront de leur faire barrage ...

Origines et Histoire

Retracer l'Histoire des Life Takers est difficile mais pas impossible. Leur chapitre fondateur, la Raven Guard, connaît une partie de la vérité au sujet des "Faucheurs de Styx". Les agents de l'Ordo Astartes, quant à eux, travaillent d'arrache-pied pour percer les secrets bien gardés du chapitre malgré le labeur, et peut-être le danger que cela implique ...

Avant l'Anomalie …

Les archives bien gardées du Pic du corbeau disposent de quelques traces concernant un chapitre successeur de la Raven Guard datant de la 16ème Fondation portant le nom de Life Takers. Ce chapitre aurait été affecté à la surveillance des mystérieux Astres Fantômes au Nord-Est de l'Ultima Segmentum. On ne dispose hélas guère de plus d'informations à ce sujet, que soit parce que les archives des Fils de Corax restent incomplètes par manque d'informations ou parce qu'elles auraient pu être effacées pour de mystérieuses raisons. Toujours est-il que les Life Takers se seraient établis sur le Monde-Cimetière de Styx Primaris, un ancien monde-forteresse datant de la Grande Croisade et dont la majeure partie de la population aurait été impitoyablement massacrée par la Death Guard alliée aux Night Lords durant l'Hérésie d'Horus pour des raisons qui restent encore à déterminer aujourd'hui. Dans son ouvrage intitulé Du supposé chapitre des Life Takers et de ses us et coutumes connues au Quarante Deuxième Millénaire, l'Inquisiteur Avelor Orthis énonce la possibilité que cette affectation pourrait ne pas être un hasard. Il parle de plusieurs de ses théories pour l'expliquer, posant la question d'éventuels objets non identifiés liés au Monde-Cimetière que les Gardiens de Styx protégeraient ou bien d'une possible vague d'invasion xéno venue des Astres Fantômes que les astrates auraient eu pour mission de stopper lorsqu'elle se manifesterait. Toujours est-il que la planète entière est sortie de l'Hérésie d'Horus couverte de vaste complexes mortuaires fortifiés. Les Life Takers auraient pris possession de leur nouvelle seigneurie, comprenant les quelques mondes qui l'environnaient pour ainsi les défendre et ce jusqu'en l'an 961 M.40 où l'on perd toute trace d'eux suite à l'Anomalie Stygienne.

Quelques campagnes sont citées néanmoins au sein des archives de l'Inquisition et de la Raven Guard telle que la défense des Agri-Monde de Stoltz en 787 M.39 contre les Drukharis, la Croisade du Sous-Secteur Dantium en 804 M.39 contre les Orks, notamment le Clan des Bad Moons ou encore la Purge des Mondes-Forges d'Ulthor, une des guerres les plus sanglantes qu'ait connu l'Ultima Segmentum contre le Mechanicum Noir durant le 39ème Millénaire. A cette époque, les Life Takers ne semblaient presque pas s'écarter des doctrines de combat de leur chapitre fondateur bien que l'on ait pu remarquer une nette préférence pour l'utilisation d'unités terrestres plutôt qu'autoportées. Aucune référence n'est faite aux mutations mineures constatées à ce jour chez les Life Takers bien que les archives mentionnant leurs hauts faits demeurent très évasives et sont sans doutes incomplètes.

Les traces concernant les origines et l'histoire du chapitre s'arrêtent en 961 M.40, lorsqu'éclata une Tempête Warp qui engloba Styx Primaris ainsi que tous les mondes environnants. Certains parlent d'une malédiction jetée sur les planètes par les serviteurs du Maître de Guerre ayant tenté de les envahir. Les communications entre les Life Takers et le reste de l'Imperium furent entièrement coupées. La tempête demeurait impénétrable et le resta durant plus d'un millénaire, la zone de la Galaxie étant désormais considérée comme maudite aux yeux de l'Imperium. Pourtant, comme le prouverait leur retour à la fin du 41ème Millénaire, les Life Takers n'avaient pas disparu mais leur long isolement les avait changés à jamais ...

Les Anges Sépulcraux

Quelques témoignages datant de l'an 986 M.41 confirment le retour des premiers Life Takers hors de leur fief après un millénaire d'absence. Des mondes infestés par les nuées des Tyranides considérés comme perdus d'avance furent retrouvés vidés de leurs occupants xénos tandis que des hérésies qui auraient dû ravager des secteurs entiers furent brutalement stoppées par un étrange nuage verdâtre au sein duquel on aurait juré apercevoir les formes de géants en armure. Le premier de ces événements, et sans doute le plus célèbre fut la Bataille d'Acuan durant laquelle le 107ème Régiment de la République d'Hauran, alors aux prises avec une importante coalition esclavagiste Drukhari reçut l'assistance des mystérieux astartes sur le Monde-Ruche d'Acuan. Les Gardes reçurent chacun un étrange masque à gaz des mains des servants encapuchonnés du chapitre et il fut ordonné d'évacuer la population hors du monde. Bien que les soldats de l'Astra Militarum ne s'y résolurent qu'avec mauvaise grâce, ignorant l'identité et le plan de leurs nouveaux alliés, ils s'exécutèrent néanmoins et virent alors leur ennemi suffoquer lorsque le terrifiant Gaz Thanatum fut libéré, les rares survivants étant impitoyablement massacrés par les marines que l'Imperium retiendrait alors sous le nom de Life Takers.

Après cet évènement, les apparitions des Life Takers se firent de plus en plus régulières partout dans la Galaxie bien que majoritairement concentrées autour de leur fief. Ce sont ces interventions qui ont menée l'Inquisition, notamment l'Ordo Astartes à enquêter sur l'étrange et sinistre chapitre. Les Life Takers, eux, face à une Galaxie plus que jamais ravagée par la guerre se sont d'abord mis en devoir de récolter un maximum d'informations, de façon plus ou moins brutale, sur la situation politique et militaire de l'Imperium ayant ainsi donné lieu à de brefs contacts teintés de méfiance avec les différentes institutions impériales. En effet, suite à leur isolement, les Life Takers ont développé un comportement particulièrement reclus et communautariste. Les rumeurs vont bon train d'ailleurs à ce sujet, les accusant de s'adonner à des pratiques religieuses déviantes et malsaines, confinant à la nécromancie. Cependant, aucune preuve concrète n'a pu être rapportée pour étayer ces affirmations.

La Guerre de Blacklocke

L'un des coups d'éclat les plus marquants des Life Takers fut la guerre sans merci qu'il livrèrent contre les Tyranides de la Flotte-Ruche Hecatonchire, une importante vrille de la Flotte-Ruche Kraken s'étant détachée de la branche mère et ayant commencé à s'étendre dans l'Est de l'Ultima Segmentum durant la Seconde Guerre Tyranique. Les Tyranides, suite à la consommation d'une dizaine de petits Agri-Mondes, avaient réussi à se multiplier dangereusement, profitant du peu de résistance impériale sur leur chemin à cause des fronts sur lesquels les Forces de l'Imperium luttaient avec acharnement contre la Flotte-Ruche Kraken. Les Anges de Styx prirent alors leur envol à bord de leurs vaisseaux et entreprirent d'aller à la rencontre des Xénos. Les premières batailles se déroulèrent sur le Monde-Pénitencier de Blacklocke Secundus, tenu par les Régiments de l'Union de Blacklocke. Le Maréchal Grant du 318ème de l'Union est encore connu à ce jour pour le rapport assez complet des affrontements ayant opposé les Life Takers à la Flotte-Ruche Hecatonchire. Ainsi, les premières escarmouches auraient constitué un franc succès contre les Xénos, ceux-ci ayant apparemment été impitoyablement fauchés par milliers suite à l'exposition au Gaz Thanatum. Toutefois, au quatorzième jour des hostilités, Grant note que les biomorphes semblaient tenir plus longtemps au sein des volutes verdâtres des fumées de mort des Astartes. C'était la redoutable capacité d'adaptation des Tyranides qui faisait effet et en moins d'une semaine, l'équilibre fut rétabli entre aliens et space marines. Loin de se décourager face à ce revirement de situation, les Life Takers auraient confronté leurs ennemis grâce à leur techniques d'infiltration poussées, leur gaz les dissimulant toujours aux yeux de leurs adversaires, couplées au minage massif préalable des champs de bataille où ils combattaient piégeant ainsi les Tyranides. Cette technique se révéla payante, notamment durant la Bataille de la Ruche de Cairnwood durant laquelle le chapitre divisa ses forces dans la brume du Thanatum pour séparer des pans entiers de la force principale Xéno, les attirant dans des champs de mines où ils furent impitoyablement disloqués. Les dernières notes du Maréchal Grant évoquent la disparition aussi soudaine que mystérieuse des Astartes avec les dernières volutes de leur gaz alors que les forces aliens au sol avaient été entièrement massacrées et que la Flotte Impériale venait de pénétrer l'orbite de Blacklocke pour confronter les vaisseaux-ruches.

Dans l'Imperium Nihilus

N'ayant pas été présents lors de la tragique Chute de Cadia en 999 M.41, les Life Takers furent surpris par l'ouverture de la Cicatrix Maledictum qui déversa sur leurs mondes un flot de démons tel que jamais vu depuis l'Anomalie Stygienne. Situés désormais dans ce que l'on nomme dorénavant l'Imperium Nihilus, les Anges de Styx se sont remis à lutter pour leur survie. Toutefois, la situation est encore plus grave que durant leur période d'isolement et de cela, ils ont parfaitement conscience. Malgré de nombreuses réticences de ses officiers, dues à la culture secrète et isolationniste du chapitre, le Maître des Life Takers, Iorn Hamgull, s'est résolu à envoyer des forces d'émissaires pour trouver des alliés qui permettraient au chapitre de tenir, voire de repousser l'envahisseur. Dans le cadre de ces explorations, on peut citer entre autres la rencontre de Melor Logra, le Sixième Capitaine des Life Takers avec le Seigneur-Commandeur Roboute Guilliman lors des évènements ayant eu lieu lors de la Guerre de la Peste au cours desquels les Anges de Styx prirent une part active lors des dernières batailles. La survie de ces space marines semble depuis beaucoup préoccuper le Fils Vengeur qui est demeuré étonné et désolé de ne pas trouver de Space Marines Primaris correspondant au chapitre des Life Takers qui de toute façon n'auraient sans doute pas apprécié l'intronisation d'étrangers au sein de leur confrérie, sans compter le fait de les acheminer jusqu'à Styx.

Dans le même temps, le Castellan Iorn Hamgull a consolidé les défenses de Styx, notamment celles de la Crypte de Carfax, la forteresse-ossuaire du chapitre située sous la terre, s'attendant à des vagues d'invasion démoniaques et xénos toujours plus nombreuses. Bien lui en a pris car l'ouverture de la Grande Faille a permis l'éveil de nombreux mondes-tombeaux pour qui les Life Takers constituent une épine dans le pied à éradiquer sous peine de se retrouver pris à revers. Les nouvellement éveillées Dynastie Maäkht et Dynastie Arkhost, appuyées par la terrible Novokh de Dhol VI ont lancé leur légions de Nécrons sur le fief des Gardiens de Styx, débutant ainsi le conflit nommé "la Guerre parmi les Morts" par les Life Takers. Deux mondes, Coeghius et Hadeos III ont été perdus par le chapitre sous la déferlante de la coalition Nécron dans les premiers jours du conflit en 096 M.42. Coeghius est actuellement en cours de reconquête mais la guerre s'annonce longue, sans oublier que les Forces du Chaos semblent à nouveau manifester de l'intérêt pour les domaines des Gardiens de Styx ...

Organisation du Chapitre

Le Haut Commandement

A l'instar des Chapitres Codex, les Life Takers sont commandés par un Maître de Chapitre qu'ils nomment le Castellan de Styx. Il possède l'autorité absolue sur tous ses frères, leurs serfs et les planètes vassales du Monde-Forteresse. Le Castellan a également accès aux Caveaux Ultimes, les plus profondes Cryptes gardées par les Veilleurs Sépulcraux. C'est là que le Chapitre conserve ses reliques les plus saintes et les plus anciennes. Seuls les membres du Haut Commandement ont le droit de poser les yeux sur ces artefacts, de les utiliser au combat et de les réparer en cas d'avarie. En plus du Castellan de Styx, ces personnalités sont le Premier Capitaine, le Pontife Mortuaire du Reclusiam, l'Augure des Morts du Librarium, l'Arbitre du Destin, maître des Apothicaires, le Seigneur du Sépulcre et le Maître des Techmarines. A eux sept, ils forment la tête des Life Takers. Si le Maître du Chapitre a toujours le dernier mot lors de leurs réunion, il lui incombe d'écouter l'avis de chacun avant de prendre une décision. Par ailleurs, lorsqu'un Castellan de Styx vient à mourir, son successeur doit obligatoirement être choisi par les Seigneurs du Haut Commandement et parmi eux exclusivement. Celui d'entre eux qui sera élu nommera un successeur à son ancien grade avant de revêtir les attributs du Seigneur des Life Takers.

Les Compagnies

Si on s'en réfère aux observations de l'Inquisiteur Avelor Orthis, les Life Takers suivraient le modèle de division de leur Chapitre en dix Compagnies avec une Ière Compagnie regroupant les Vétérans, une Xième les Initiés et les huit autres étant pour moitié destinées à la réserve. Néanmoins, Il est sous entendu par l'Inquisiteur que les effectifs de ces formations puissent très largement différer d'une Compagnie à une autre. On ignore exactement dans quelles proportions mais des chiffres proches de deux cents Marines ont pu être avancés pour certaines d'entre elles tandis que d'autres semblaient ne présenter qu'une cinquantaine d'Astartes. On ignore exactement de quoi il en retourne et si ces rumeurs sont fondées mais si les Life Takers sont bien plus nombreux que les effectifs préconisés par le Codex Astartes comme le suspecte Orthis, alors ce sera forcément le cas pour les Compagnies des Guerriers de Styx.

La Ière Compagnie : La Garde de Styx

Les Meilleurs des Life Takers sont destinés à la Ière Compagnie. On les appelle les Gardes de Styx car il est rare qu'ils quittent le Monde-Forteresse du Chapitre. En effet, suite aux guerres menées contre les Démons et les Space Marines du Chaos lorsque Styx était prisonnière de l'Anomalie Stygienne, il a été résolu que les Vétérans, ayant accès aux meilleurs équipements et véhicules de la Crypte de Carfax devraient assurer la défense de la planète sauf contre ordre expresse du Maître du Chapitre. C'est dans les rangs de ces Life Takers exclusivement que sont choisis les Veilleurs Sépulcraux, l'élite de l'élite destinée à défendre les Caveaux Ultimes, passant de l'autorité du Premier Capitaine à celle du Seigneur du Sépulcre. Cette force constitue la dernière et la plus solide ligne de défense de Styx et pas une seule fois elle n'a failli, pas même depuis l'Ouverture de la Cicatrix Maledictum, aucun ennemi ayant respiré le Gaz Thanatum ne pouvant tenir bien longtemps face à des guerriers disciplinés en Armures Terminator.

Les Compagnies de Combat

De la IIème à la Vème Compagnie, tous les Life Takers sont tenus de combattre hors de Styx. Ils peuvent mener des opérations défensives sur les fiefs stellaires du Chapitre comme des expéditions militaires vers d'autres Segmentae, voire au-delà de la Cicatrix dans certains cas, notamment depuis que le Castellan Iorn Hamgull a appris la Résurrection du Fils Vengeur.

La IIème Compagnie : La Confrérie Noire

Exemple de polyvalence constituant un bon compromis entre les tactiques du Codex et celles des Life Takers, la Confrérie Noire ou IIème Compagnie du Chapitre ressemble à une version réduite d'un Chapitre Codex. Elle compte une majorité d'Escouades Tactiques mais aussi des Escouades d'Assaut et des Devastators. Bien que respectant autant que leurs autres frères les innombrables rites mortuaires des Life Takers, les Guerriers de la Confrérie Noire tiennent à conserver leur caractère polyvalent sur le champ de bataille de façon à ne jamais pouvoir être surpris par leurs adversaires. Beaucoup de ces Space Marines sont rompus à l'art de la stratégie et sont aptes à mener des opérations en l'absence de leurs supérieurs s'il le faut, produisant ainsi des officiers de qualité avec le temps.

La IIIème Compagnie : Les Porteurs du Deuil

Les Porteurs du Deuil, la IIIème Compagnie des Life Takers, sont connus pour porter chacun de véritables chapelets de crânes et d'os sur leurs armures là où leurs autres frères n'emportent que quelques ossements sur eux. C'est avec la Ière Compagnie celle qui possède le plus de Dreadnoughts qui sont ici de véritables ossuaires en marche. Ses guerriers, principalement des Marines Tactiques sont pour la plupart revêtus d'antiques Armures MK.III ou MK.IV qui remontent aux premiers jours des Life Takers. Cela n'est pas dû au hasard car la mission première des Porteurs du Deuil est d'honorer leurs anciennes reliques en les utilisant sur le champ de bataille. Ces guerriers ont un attrait presque maladif pour le passé du Chapitre, les faisant très souvent arpenter les champs de bataille où les Life Takers avaient combattu avant l'Anomalie de Styx dans l'espoir d'y redécouvrir des trésors oubliés qui leur appartiendraient.

La IVème Compagnie : Les Chevaliers du Trépas

Possédant le plus impressionnant parc de Véhicules terrestres du Chapitre, les Chevaliers du Trépas utilisent le Gaz Thanatum et les tactiques d'infiltration des Life Takers pour protéger l'avancée de leurs chars. Pour cette raison, les Chevaliers du Trépas sont considérés comme le Poing d'Acier de Styx. La lignée d'officiers qui a commandé cette formation se compose presque exclusivement d'anciens pilotes de chars et beaucoup encore vont au combat à bord de leur Vindicator ou de leur Predator personnel. Cette Compagnie entretient naturellement des relations privilégiées avec les Techmarines du Chapitre. Bon nombre de ces derniers ont d'ailleurs été des Chevaliers du Trépas et continuent d'arborer les Quatre Crânes de la Compagnie sur leur armure, même après avoir été mobilisés auprès d'autres formations.

La Vème Compagnie : Les Funestes Hérauts

La Vème Compagnie s'est donnée le nom d'Ordre des Funestes Hérauts. C'est sans doute dû au fait que cette force est peut être la Compagnie de Combat qui terrifie le plus les ennemis du Chapitre. Composée pour moitié d'Escouades d'Assaut et comprenant aussi des Marines rompus au combat en Moto d'Assaut, ces combattant figurent parmi les Life Takers les plus violents. Presque tous portent l'Armure Energétique MK.VI, chère aux Fils de Corax. Ils maîtrisent à la perfection l'art de l'attaque rapide et les tactique d'encerclement sur terre tandis que leurs abordages sont souvent les plus sanglants dans l'espace, du moins quand leurs vaisseaux n'ont pas éperonné tous les bâtiments ennemis avant. Les Bourreaux, les escadrons de la mort du Chapitre recrutent souvent leurs membres parmi les Funestes Hérauts pour qui il n'existe pas de plus grand honneur.

Les Compagnies de Réserve

La Loi du Chapitre veut que de la VIème à la Xème Compagnie, les Life Takers laissent sur Styx la moitié de leurs effectifs au moins si leurs Capitaines sont appelés à diriger leurs troupes hors du Monde-Forteresse. Le millénaire passé dans l'ombre de l'Anomalie Stygienne est la cause de cette mesure car jamais Styx ne doit manquer de gardiens.

La VIème Compagnie : Le Rempart des Cryptes

Comme l'indique son nom, le Rempart des Cryptes a pour vocation de défendre Styx. C'est la VIème Compagnie et la plus illustre de toutes les Forces de Réserve. Ses effectifs se composent de Marines Tactiques et de Devastators. Ses Véhicules comptent un grand nombre de Chars d'Artillerie Wirlwind, de Stalkers et d'Hunters. Lorsque les guerriers du Rempart des Cryptes lâchent le Gaz Thanatum sur le champ de bataille, ils ne suivent pas directement son avancée, préférant activer leurs auspex et les détecteurs de chaleur de leurs casques pour viser les ennemis que les volutes verdâtres n'ont pas encore tué. Ironiquement, c'est cette Compagnie de Réserve qui a le plus fréquenté l'Imperium Sanctus, son Capitaine, Melor Logra ayant même rencontré le Seigneur Commandeur Roboute Guilliman en personne.

La VIIème Compagnie : Les Défenseurs du Suaire

Nul ne sait où se trouvent exactement les Défenseurs du Suaire sur Styx. Cette Compagnie cultive le secret et les tactiques d'infiltration avec encore plus d'efficacité que leurs autres frères. La raison pour laquelle ces techniques de combat ont été développées par une Compagnie de Réserve et non une force plus offensive n'est pas connue par les étrangers au Chapitre. Ce qui est certain, c'est que les rares profanateurs s'étant aventurés dans les caveaux sacrés des Life Takers n'ont jamais vu ni entendu les guerriers de la VIIème Compagnie jusqu'à ce qu'ils surgissent des ténèbres. Ces guerriers sont les combattants faisant le plus honneur à Corax, maniant à la perfection leurs Couteaux de Combat et leurs Griffes-Eclair, dissimulés par le Thanatum.

La VIIIème Compagnie : La Cour Funèbre

La Cour Funèbre est bien souvent considérée comme la première ligne de défense de Styx. Avant l'Anomalie Stygienne, la VIIIème Compagnie regroupait toutes les forces d'assaut du Chapitre. Les divisions militaires des Life Takers ayant changé au cours de leur isolation, d'autres Compagnies comme celle des Funestes Hérauts ont développé des stratégie d'assaut et d'attaque rapide. Cependant, avant d'intégrer de telles formations, il est nécessaire d'avoir fait ses preuves au sein de la Cour Funèbre et ceux qui y restent deviennent les bretteurs les plus talentueux du Chapitre. Ces Marines d'Assaut et leurs Aéronefs se spécialisent dans le harcèlement des flancs adverses et le lâcher de Gaz Thanatum depuis les cieux. Beaucoup d'invasions du Chaos lancées sur Styx ont pris fin avec une intervention de la Cour Funèbre.

La IXème Compagnie : Les Gardiens des Reliques

Pendant réserviste des Porteurs du Deuil, les Gardiens des Reliques, l'ancienne Compagnie Devastator des Life Takers sont les défenseurs les plus acharnés des trésors de Styx. Seules les forces de la Ière Compagnie rivalisent de pugnacité avec les Gardiens des Reliques dans ce domaine. Bien qu'ils n'arborent pas autant d'ossements que leurs frères de la IIIème, les guerriers de la IXème Compagnie utilisent leur lot d'Armures MK.III, MK.IV et MK.V ainsi que plusieurs Exosquelettes de Classe Centurion et quelques antiques Véhicules rappelant les sombres jours de l'Hérésie d'Horus. De la même façon que la Cour Funèbre constitue l'antichambre de la Vème Compagnie, il faut avoir fait son service en tant que Gardien des Reliques si l'on souhaite plus tard devenir Porteur du Deuil ou intégrer le Rempart des Cryptes. Ces Devastators sont rarement appelés à envoyer la moitié des leurs hors du Monde-Forteresse auquel ils restent très attachés.

La Xème Compagnie : Les Promis à la Mort

Les Promis à la Mort sont la Compagnie Scout des Life Takers. Ces jeunes guerriers passent les premières années au service du Chapitre à s'entraîner constamment et à performer les rituels mortuaires basiques en attendant d'être intégrés dans le Culte à Mystères des Life Takers. Ils sont régulièrement accompagnés par les Chapelains afin de donner e meilleur d'eux mêmes face à l'ennemi mais aussi pour étudier les traditions du Chapitre. A quelques exceptions près, la plupart de ces initiés est destinée aux autres Compagnies de Réserve. C'est aussi parmi ces Scouts que sont distingués les futurs Apothicaires, Archivistes et Chapelains des Life Takers, entamant leur formation dans celle de ces voies qui leur correspond une fois qu'ils ont reçu leur dernier organe et ont été adoubés.

Traditions et Doctrines de combat

Le Culte Mortuaire et ses coutumes

Lorsqu'un space marine est intronisé dans le chapitre des Life Takers, il fait également vœu d'appartenir au Culte Mortuaire de Styx jusqu'à ce que la Mort le délivre de ce serment. Il s'agit d'un Culte à Mystères interdit aux profanes sous peine d'exécution sans égard funéraire, le pire châtiment qu'un Life Taker puisse imaginer. Jamais les Gardiens de Styx n'évoqueront leurs croyances devant des étrangers ni n'en feront la démonstration sauf si la situation l'exige. Le dogme de ce Culte veut que l'Empereur puisse revêtir différents aspects de l'existence. Celui que vénèrent les Life Takers est le Faucheur, un terrible dieu de la mort qui défend les défunts décédés à Son service. En conséquence de quoi, la mort doit être vénérée et le fait que toute chose meurt un jour doit être accepté pour être en paix avec le Faucheur. Nul ne sait d'où provient cette étrange religion mais il se pourrait, d'après les théories de l'Inquisiteur Orthis, qu'elle ait été développée par les Stygiens durant la Grande Hérésie, après que les Night Lords et la Death Guard aient fait de leur planète un monde-cimetière. Les Life Takers, au contact de leurs sujet, auraient alors intégré progressivement la culture de ces derniers à la leur durant leurs siècles d'isolement.

Passer par la Mort

Le noviciat des recrues ressemble à celui de n'importe quel autre chapitre de l'Adeptus Astartes chez les Life Takers, du moins au début. Les Scouts ne sont pas encore jugés dignes et assez matures pour intégrer le Culte à Mystères du Chapitre et doivent d'abord faire leur preuves en tant que combattants, puis en tant que ritualistes. A mesure qu'ils progresseront, ils obtiendront le droit de fréquenter leurs frères des Compagnies de Réserve pour apprendre les rudiments des rituels funéraires les plus basiques. A ce stade, les plus compétents seront pris comme apprentis par les Apothicaires et les Chapelains du chapitre. Par la suite, une série d'épreuves leur est imposée. La nature de ces tests reste en grande partie inconnue mais l'Inquisiteur Avelor Orthis penche pour une mithridatisation intensive à toute forme de poisons, les Initiés devant en ingérer régulièrement en quantité de plus en plus grande jusqu'à atteindre une immunité quasi-totale. La dernière épreuve reste la plus mystérieuse, il s'agit du "Passage par la Mort". L'Inquisiteur Orthis a recueilli plusieurs légendes à ce sujet auprès de quelques uns des mortels autochtones de Styx sans obtenir de résultat qui lui paraissent concluant. Il livre quelques de ses théories dans son ouvrage. Selon lui, les Initiés seraient plongés dans un état proche de la mort, que ce soit par l'usage de pouvoirs psychiques ou par voie chimique. Ces aspirants marines, pour réussir l'épreuve et gagner leur place dans une Compagnie de Combat, devraient réussir à triompher de leur "mort" en prenant conscience de leur état pour en triompher grâce à leur volonté. Malheureusement, les Life Takers, communautaristes à l'extrême n'ont jamais fourni le moindre indice confirmant ou infirmant ces pratiques.

Faire face au Destin

Les Life Taker peuvent se retrouver acculés par des milliers d'ennemis ou écrasés par des adversaires gigantesques, ils ne reculeront pas et accueilleront la mort avec pragmatisme et presque comme un soulagement. La raison derrière cela est inconnue des profanes et fait partie du fardeau porté par chaque membre du chapitre. En effet, après son adoubement et son intronisation au sein du chapitre, chaque frère est appelé à consulter les Augures de Styx, un ordre de Psykers aux puissants pouvoirs divinatoires. Ces devins auront pour tâche d'observer l'avenir du space marine et de lui révéler les circonstances de sa mort. L'astartes vivra alors le reste de sa vie à attendre patiemment ce jour fatidique. Il aura interdiction de le révéler à ses frères sauf s'il pense que cela peut se révéler être une information stratégique de quelque utilité. Cette dernière épreuve vise à faire comprendre à chaque Life Taker la puissance fatale de la Mort et la relativité de la vie. Sachant comment ils disparaîtront, les Guerriers de Styx n'hésiteront pas à combattre de toute leur âme contre les ennemis de l'Empereur, sachant qu'il est plus utile de se battre contre eux que de s'opposer au Destin.

Honorer les morts

Ceux qui vont mourir

Avant chaque campagne une grande cérémonie secrète est organisée par les membres du Reclusiam. Bien évidemment, aucun étranger au chapitre n'en a connaissance mais les initiés, eux savent ce qu'il en est. Chacun est appelé à venir toucher les ossements du reliquaire de se Compagnie et leur promettre de les rejoindre le temps venu. Par la suite, chacun des marines, sans distinction de grade, devra retirer son armure devant les Chapelains qui traceront sur son corps de complexes peintures de guerre funéraires, afin de préparer son âme pour son dernier voyage si la bataille qui s'annonce doit être sa dernière. Les space marines tous prêts, une longue prière générale pour honorer les prochains morts a lieu, leur promettant la vengeance dans le monde terrestre et la béatitude auprès de l'Empereur.

Ceux qui sont avec l'Empereur

Après chaque affrontement, les Lifes Takers morts se voient, comme tous les space marines, extraire leurs précieuses Glandes Progénoïdes par les Apothicaires du chapitre. Néanmoins, ce n'est pas là le seul soin que se voient accorder ces défunts. En effet, s'il est possible de les rapatrier, les cadavres des astartes sont emportés par leurs frères pour faire l'objet de longs rites inconnus, incluant une cérémonie d'embaumement et le retrait de plusieurs os qui viendront grossir le reliquaire de leurs Compagnies respectives s'il est estimé qu'ils ont bien combattu. Leur voyage dans le monde des vivants devra ensuite s'achever dans les caveaux de Styx. En effet, d'après l'Inquisiteur Orthis, les superstitions du chapitre voudraient que les reliques d'anciens héros défunts puissent être prêtées temporairement par le chapelain de chaque Compagnie de Combat à ses ouailles les plus méritantes afin de prêter force à leur bras, pas forcément pour qu'ils triomphent de l'ennemi, la mort pouvant frapper malgré cette protection, mais pour que leur courage fasse honneur au chapitre sur le champ de bataille. Par ailleurs, si les cérémonie d'hommage aux morts devaient ne pas avoir lieu, une situation d'urgence pouvant l'exiger, chaque frère sera tenu d'observer individuellement les prières mortuaires a posteriori.

Les Doctrines de Combat

Le Gaz Thanatos

La terreur que suscitent les Life Takers n'est pas due à l'étrangeté de leurs croyances ni à l'apparence macabre de leurs armures mais bien au redoutable gaz toxique qu'ils lâchent avant de combattre les ennemis de l'Empereur. Le gaz Thanatos est effectivement une arme terrible et ses premières volutes sont considérées comme l'un des pires présages pouvant se profiler sur un champ de bataille, suffisant parfois pour rompre les rangs les plus soudés par la peur qu'il inspire car la mort vient invariablement pour la moindre inhalation de cette brume verdâtre. Il est même possible que certains masques respiratoires soient inefficaces contre elle. La végétation elle-même dépérit quand le Thanatos est lâché. Toutefois, c'est loin d'être la seule utilité de cette arme. En effet, l'opacité du gaz permet aux Life Takers de se camoufler et d'avancer sans craindre les tirs ou les embuscades ennemies. Allié aux capacités d'infiltrations léguées par l'héritage génétique de Corax, le gaz Thanatos devient la meilleure des couvertures pour les Life Takers.

Nul ne sait comment est produit cette puissante arme chimique. Avant l'Anomalie Stygienne, aucune trace ne mentionne son utilisation, que ce soit dans les archives du Pic du Corbeau ou dans celles des alliés ayant combattu aux cotés des Life Takers à cette époque. Le secret de la conception du gaz Thanatos serait jalousement gardé par les Techmarines du chapitre qui n'en feraient mention pas même devant leurs propres frères, encore moins de son antidote, s'il en existe véritablement un. L'Inquisiteur Orthis, au vu des événements subis par Styx lors de l'Hérésie d'Horus aurait bien une théorie à ce sujet, mais elle bien trop horrible et déshonorante pour l'Adeptus Astartes ne serait-ce que pour être formulée ...

Divergents du Codex Astartes

Effectifs augmentés ?

Le long isolement et les attaques répétées des Forces du Chaos sur leurs mondes ont progressivement conduit les Life Takers à prendre des mesures pour faire face à la menace pesant sur leurs sujets. Plusieurs points du Codex Astartes, trop restrictifs pour répondre efficacement au péril guettant Styx est ses mondes-vassaux ont donc dû être abandonnés. L'Inquisiteur Avelor Orthis soupçonne fortement une hausse des effectifs du chapitre à 1500 space marines, peut-être même 2000 bien qu'il soit plus circonspect avec cette estimation. Toujours est il que les très nombreuses interventions simultanées du chapitre laissent présager des effectifs au moins supérieurs à un millier de space marines. Toutefois, c'est loin d'être le seul point du Codex abandonné par les Life Takers.

Unités spécifiques
Bourreaux

Ces Life Takers comptent parmi les plus sinistres du chapitre. Il s'agit d'Escadrons de la Mort violents et spécialisés dans le combat au corps à corps. On les reconnait au capuchon pointu qu'ils portent par dessus leur casque ainsi qu'à la grande Hache Energétique à deux mains qui est l'insigne de leur fonction. Ces terribles justiciers font bande à part au sein du chapitre, ayant presque formé une confrérie parallèle. En dehors de "l'Ankou", le doyen et le gardien de leurs lois secrètes, seul le Maître du Chapitre a autorité pour leur donner des ordres. La mission première de ces exécuteurs est de traquer et d'abattre tous ceux qui, après leur avoir juré fidélité ont trahi les Life Takers d'une façon ou d'une autre. Les Bourreaux disposent de leurs propres vaisseaux et traverser la Galaxie ne les découragera pas si telle est la condition pour éradiquer les traîtres. Il est même possible que certains des leurs aient été aperçus plusieurs décennies avant la révélation du chapitre lors de la Guerre de Blacklocke.

Taumaturgistes

Les Taumaturgistes forment un corps d'Archivistes particulier. Rompus à l'art complexe de la divination, les premiers des leurs auraient possiblement été formés par les Augures de Styx. Ces puissants Psykers sont armés de Sacrificateurs de Force, des dagues de Force améliorées pour la charge des Taumaturgistes. Leur mission consiste à lire l'avenir proche dans les entrailles des malchanceux ennemis passant à leur portée pour fournir aux officiers un rapport bref via un canal vocal exclusivement réservé à leurs prédictions. Un Thaumaturgiste pourra aisément changer le cours d'une bataille et nombreux sont les Capitaines Life Takers qui ont recours aux services de cette redoutable caste. Du point de vue des Inquisiteurs de l'Ordo Astartes ayant eu vent de l'existence de ces Archivistes cependant, ces derniers constitueraient la preuve de la corruption des Life Takers car l'étrange fonctionnement de leurs pouvoirs, requérant invariablement des sacrifices de sang ne ressemble à rien de connu parmi les Psykers impériaux.

Veilleurs Sépulcraux
Fichier:Terminator LT.jpg
Seuls les meilleurs parmi les meilleurs au sein du chapitre des Life Takers peuvent un jour prétendre au rang de Veilleur Sépulcral. Ces guerriers ne peuvent être issus que de la Ière Compagnie. Ils sont les gardiens des profondeurs de la Crypte de Carfax et jamais leur vigilance ne doit diminuer car ils sont le dernier rempart défendant les secrets et les plus précieuses reliques des Anges de Styx. Au moins une de leurs unités doit toujours demeurer devant les Portes du Crépuscule derrières lesquelles nul hormis le Haut Commandement du chapitre ne peut pénétrer. Accessoirement, ils peuvent être réquisitionnés pour servir de garde rapprochée à un officier Life Taker ou même -bien que très rarement- à un serf du chapitre ayant reçu une mission d'ambassadeur auprès d'étrangers. Les Veilleurs Sépulcraux sont des forteresses en marche, engoncés dans de vénérables Armures Terminators, ils brandissent au combat les meilleures armes de leur chapitre, qu'il s'agisse des mystérieuses Faucilles Noires, de Boucliers Tempêtes ou encore d'armes combinées aussi anciennes que l'Hérésie d'Horus. Chacune de leurs armures est équipée d'Auto-Lanceurs capables de projeter des grenades à Gaz Thanatos qui achèvent de faire des Veilleurs les plus implacables des Life Takers. Ils ne doivent quitter Styx qu'en cas de grand péril, et alors, ceux qui les ont tirés de leur garde ne peuvent que désespérer ...

Titres spécifiques au chapitre

Très imprégnés de la culture mortuaire de habitants de Styx, les Life Takers ont développé un ensemble d'appellations alternatives destinées aux grades de leurs officiers. Loin d'être purement cérémoniels, ces derniers renseignent sur le rôle tenu par l'officier ainsi que sa place dans la hiérarchie. Il sera plus naturel à un Life Taker d'employer ces dénominations pour parler de ses supérieurs que celles prônées par le Codex Astartes. L'exemple le plus connu demeure la distinction établie entre les Capitaines des Compagnies de Combat, excluant la Ière Compagnie et s'étendant jusqu'à la Vème, qui portent parmi leurs titres celui de "Chevalier Mortuaire" et ceux des Compagnies de Réserve, s'étendant de la VIème à la IXème, qui arborent celui de "Gardien des Morts".

Titre Life Taker Titre Codex Occupant actuel
Castellan de Styx Maître de Chapitre Iorn Hamgull
Augure des Morts Maître Archiviste Aust Melgull
Pontife Mortuaire Haut Chapelain Malachor Theorn
Forgeur de Mort Maître de la Forge Caenor Hasgull
Arbitre du Destin Maître Apothicaire Uthrell Gorl
Seigneur du Sépulcre,

(maître des Veilleurs Sépulcraux)

(Non Codex) Sigon Morl
Ankou

(doyen des Bourreaux)

(Non Codex) Letho Vangull
Seigneur Crépusculaire,

Bouclier de Styx

Premier Capitaine Thalum Caesull
Main de l'Extermination,

Chevalier Mortuaire

Deuxième Capitaine Orull Liogr
Margrave du Deuil,

Chevalier Mortuaire

Troisième Capitaine Moregull Orm
Commandeur du Trépas,

Chevalier Mortuaire

Quatrième Capitaine Egaron Vulor
Epée du Désespoir,

Chevalier Mortuaire

Cinquième Capitaine Ruel Vosull
Défenseur des Cryptes,

Gardien des Morts

Sixième Capitaine Melor Logra
Seigneur au Suaire,

Gardien des Morts

Septième Capitaine Deon Orsull
Juge à la Faux,

Gardien des Morts

Huitième Capitaine Khendor Draun
Veilleur des Ténèbres,

Gardien des Morts

Neuvième Capitaine Helon Igorn
Passeur des Elus,

Maître d'Armes

Dixième Capitaine Grell Danthor

Styx, le "Monde des morts"

Géographie

Le Monde-Forteresse sur lequel les Life Takers se sont établis, Styx, est à l'origine un vaste Monde-Cimetière que ses Seigneurs Astartes ont fortifié avec le temps. L'Histoire de cette planète est très incomplète, surtout après que l'Anomalie Stygienne se soit abattue sur elle. Les rares traces conservées dans les antiques grimoires de l'Administratum la dépeignaient déjà comme un vaste complexe mortuaire lorsqu'elle a été reconquise durant la Grande Croisade, des tribus de barbares nécrophages et de mutants s'y affrontant à l'époque.

Les Cimetières sans fin de Styx

Styx est une planète aux cieux très souvent encombrés. Son soleil distant donne une teinte violacée à son ciel. Des antiques cimetières agencés de façon totalement anarchique se mêlent aux ruines de veilles cités humaines antérieures au ralliement de la planète à l'Imperium. Ils peuvent couvrir des régions entières de l'Hémisphère Nord et s'enfoncer très profondément dans les ravins qui zèbrent la surface de Styx. Entre les pierres tombales se chevauchant et agglutinées les unes aux autres se tiennent parfois les campements des natifs de la planète.

Hors des Cimetières

Les quelques régions demeurées sauvages sont les vastes désolations de l'Hémisphère Sud où rôdent quelques prédateurs nécrophages faméliques ainsi que les quelques bois équatoriaux, des forêts de cauchemar aux arbres nus, noueux et tordus.

Population

Les Stygiens, nomades des Cryptes

Les Stygiens sont les descendants des nécrophages primitifs découverts pendant la Grande Croisade sur la surface de Styx, eux-mêmes probablement descendants du peuple ayant bâti les vastes complexes mortuaires de la planète. Bien qu'évangélisés depuis longtemps pour suivre les préceptes de la Foi Impériale, les Stygiens ont apporté à leur dévotion à l'Empereur un grand nombre de leurs propres rites et traditions très complexes, axées sur les cérémonies funèbres et l'adorations des reliques. Ils forment un peuple nomade divisé en clans se déplaçant de tombe en tombe pour rendre hommage aux noms gravés sur chaque stèle, couvrant ces dernières d'amulettes en os, de chandelles ou de petites offrandes. Les rares témoignages d'explorateurs s'étant arrêtés sur Styx avant l'Anomalie dépeignent ses habitants comme des individus maigres, d'une pâleur cadavérique, parfois voûtés, souvent vêtus de noir et dont la tendance au mysticisme très poussée n'a d'égale que leur méfiance envers les étrangers. Ces représentations sont cependant peu nombreuses et perdues dans de vieux recueils. Elles pourraient fort bien ne plus correspondre à l'aspect actuel du peuple de Styx ou le représenter de façon exagérée, relevant ainsi davantage du cliché que d'une observation plus objective.

Les Stygiens et les Life Takers

Quoi qu'il en soit, les liens de ce peuple avec les Life Takers ne font aucun doute, les Stygiens vénérant ces Space Marines comme des divinités guerrières secondes seulement à l'Empereur. De nombreux totems et statues couvertes d'amulettes morbides représentant des guerriers en Armure Energétique ponctuent les cimetières de Styx, constituant d'ailleurs des points de repères pour les caravanes des clans Stygiens. Une fois l'an, ceux-ci se retrouvent devant les portes du Mausolée des Anges qui marque l'entrée la plus connue de la Crypte de Carfax. C'est là que les jeunes guerriers les plus vigoureux seraient apparemment sélectionnés par le Passeur des Elus, le Dixième Capitaine des Life Takers pour renflouer les effectifs du Chapitre.

La Crypte de Carfax

Profondément enterrée sous la surface de Styx, la Crypte de Carfax est la Forteresse-Monastère des Life Takers. C'est un gigantesque réseau de Bunkers Mortuaires, de Caveaux fortifiés s'étendant sur des milliers de kilomètres dans des ténèbres que seuls les yeux de leurs maîtres peuvent percer. Hormis le Castellan de Styx et les autres membres du Haut Commandement, nul ne connaît le plan exact de ce labyrinthe tortueux. Seuls les Life Takers et leurs serfs sont libres d'arpenter ces lieux mais, parmi les Stygiens les légendes abondent sur cet endroit mythique, considéré comme le Royaume des Morts. Les Anciens des clans parlent de halls immenses aux murs décorées de statues d'Astartes en Adamantium géantes capables de s'éveiller pour terrasser les intrus. Il est aussi question de mosaïques réalisées avec des ossements, de centaines de niches où figurent des crânes saints gravés de noms de leurs anciens propriétaires, de forges où s'activent des demi-dieux aux bras d'acier pour créer des armes incrustées d'os et de reliques, de forêts de canons orbitaux destinés à s'élever hors des crevasses en cas de menace dans le ciel, de temples où des Astartes Psykers jeûnent lors d'interminables rituels ou encore d'amphithéâtres où se réunissent des dizaines de Life Takers pour énoncer leurs victoires et conter leurs exploits entre deux séances d'entraînement intensif. Ce serait aussi quelque part dans la forteresse que serait sis le sacro-saint Sanctorum des mystérieux Devins de Styx, oracles de l'Empereur auprès du Chapitre. Aucune de ces légendes n'a pu être vérifiée depuis longtemps mais connaissant les Anges de Styx il y a fort à parier qu'elles reposent toutes sur un fond de vérité ...

Chronologie

Les anciens jours

  • 977 M.39 : Purge des Mondes-Forges d'Ulthor disputés par le Mechanicum Noir
  • 318 M.40 : Affrontement avec les Drukhari de la Cabale du Sang Venimeux dans la Passe d'Orren
  • 848 M.40 : Campagne du Sous-Secteur de Phrasina contre les Orks du Clan des Blood Axes alliés à une coalition pirate
  • 961 M.40 : Début de l'Anomalie Stygienne sur les fiefs stellaires des Life Takers

Le retour des Life Takers

  • +++inconnu+++
  • 986 M.41 : Premiers Life Takers post-Anomalie observés par une sonde de l'Adeptus Mechanicus sur la lune Ork de Mohorog
  • 988 M.41 : Alliance avec le 107ème Régiment de la République d'Hauran sur le monde d'Acuan, ciblé par une coalition esclavagiste Drukhari
  • 993 M.41 : Alliance avec le 318ème Régiment de l'Union de Blacklocke face à la nouvellement formée Flotte-Ruche Hécatonchire
  • 996 M.41 : Première rencontre avec l'Inquisiteur Avelor Orthis lors de la campagne des systèmes d'Osmerra contre les Word Bearers
  • 998 M.41 : Affrontement avec les Aeldaris du Vaisseau-Monde de Biel-Tan sur le monde mort de Marphedum
  • 999 M.41 : Eclatement de la Cicatrix Maledictum, les démons attaquent à nouveau Styx

Le nouvel Âge

  • 096 M.42 : Début de la Guerre parmi les Morts; les Dynasties Maäkht et Arkhost, avec le soutien de la Dynastie Novokh lancent les hostilités contre les Life Takers, parvenant à prendre deux de leurs mondes-vassaux; actuellement, la guerre fait toujours rage
  • 111 M.42 : Envoyé par le Castellan Iorn Hamgull, le Capitaine Melor Logra rencontre le Seigneur Commandeur Roboute Guilliman

Flotte

  • Iron Scythe, Barge de Bataille, supposé vaisseau amiral de la Flotte du chapitre
  • Ordered Death, Croiseur d'Attaque rattaché à la IIIème Compagnie
  • Questor, Croiseur d'Attaque rattaché à IVème Compagnie
  • Resolution, Croiseur d'Attaque, supposé rattaché à la VIème Compagnie
  • Terror of Livings, Croiseur d'Attaque, supposé rattaché à la VIIème Compagnie
  • Black Flame, Croiseur d'Attaque, supposé rattaché à la VIIème Compagnie
  • Dark Peace, Destroyer Hunter rattaché à la IIIème Compagnie
  • Iron Coffin, Destroyer Hunter rattaché à la Vème Compagnie
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .