Community-header-background Cet article, Lames de Valgast / Maisons Valgast, a été écrit par Quelric. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.


Techno-Prêtre.jpg Cet article, Lames de Valgast / Maisons Valgast, est actuellement en construction. L'auteur s'excuse pour le dérangement.

Les Lames de Valgast, appelées aussi ‘‘Maisons Valgast‘‘ sont une alliance de plusieurs petites Maisons basées justement sur la planète Valgast, située dans le Segmentum Solar. Leur sens de l'honneur et leur loyauté est intouchables et, tels l'ancienne Légion à laquelle ils étaient rattachés; les civils et leur préservation passent souvent en priorité absolue. Ils portent leur nom principal lorsque leur Haut-Roi les mène directement, mais sont souvent plus reconnus selon la dénomination de leur Maison inféodée :

  • Maison Ysgarst
  • Maison Javalast
  • Maison Vicodar
  • Maison Midgard
  • Maison Karast

Souvent peu appréciée par les généraux impériaux par leur indépendance revendiquée par rapport aux ordres qu'ils reçoivent, cela ne change pas la crainte que partagent tous leurs ennemis face à leur charge inarrêtable et la versatilité de leur Lance face aux serments qu'elle prête.

Sommaire

Histoire et événements majeurs

Colonisation, chasse et séparation

Comme tous les Mondes Chevaliers, l'histoire des Chevaliers de Valgast commence durant le grand exode humain au début du Moyen Âge Technologique. Les milliers de colons arrivant sur la planète se retrouvèrent face à un très grand nombre d'espèces de créatures hostiles : des créatures draconiques telles décrites dans les contes de Terra parcourrait les terres de l'est, des serpents de mer sortait des eaux pour attaquer les côtes et se nourrir de toute créature ayant l'imprudence de s'y rapprocher, les foules noires des lynx des neiges traquaient en meute et essayaient de noyé sous leur masse les golems de montagne.

Ainsi commença la création des machines de guerre et pendant énormément d'années, la purge de la planète où colon avançait main dans la main débuta dans le sang et l'acier. Malgré que son isolationnisme fût aussi prononcé que pour les autres Mondes Chevaliers, la planète n'était pas restée pour autant coupée totalement, un ascenseur planétaire avait été érigé afin de pouvoir exporter les ressources de la chasse et d'importer un plus grand nombre d'espèces domestiques.

Ironiquement, les derniers super-prédateurs de la planète furent massacrés dans les terres du nord au même moment que l'Ère des Luttes commença. Sans un ennemi commun et séparé des restes de l'Empire Humain, les Chevaliers se tournèrent les uns contre les autres et bientôt la planète se fragmenta en de très nombreux royaumes se faisant la guerre et alors que l'honneur qu'il partageait ne devint plus qu'un prétexte pour différents conflits.

Unification

Au fils des millénaires les tensions entre les différentes Maisons de Chevalier avaient plongé le monde dans un cercle autodestructeur et beaucoup des Seigneurs voyaient le niveau de vie de leur population diminuer à vue d’œil alors qu'il se devait de faire passer les défenses de leur territoire avant eux. L'ascenseur planétaire était en ruine alors que la Maison Vefer sur la Lune de Dainlach fut la seule à encore l'utiliser pour ne pas être isolée des autres. Ce fut par ailleurs durant cette période que furent construites les grandes Forteresses munies des restes technologiques conserver du Moyen Âge Technologique que sont des boucliers empêchant des tirs orbitaux.

Note de précision : les événements suivants de l’Unification ne sont pas à prendre tel quel et le rôle de Deryn Midgard est à relativiser. La raison de cela est due à l'absence de source impartiale sur ces événements et à la quasi-déification de la première Haute-Reine de la planète. Les multiples sources corrigeront cela par la suite.

Ralliement de la Maison Midgard : début du rêve

Nul ne sait exactement les origines de la puissante Chevalière Deryn Ysgarst, certain parle d'une Maison mineure réduite en cendre par les flammes des rivalités, d'autres parlent d'une bâtarde s'étant élevée de ses propres moyens, mais une chose est sûre : la jeune fille âgée d'à peine seize ans apparut devant les portes de la Maison Midgard aux commandes d'un Cerastus Acheron incandescent littéralement telle une boule de feu un matin d'automne. Elle réclama un duel envers l'héritier de la Famille et réclama le soi-disant droit de devenir la Suzeraine de leur Maison. Aussi amusé par la demande que touché dans son honneur, le Seigneur de la Maison sortie en grande pompe, armé de son Chevalier Relique et accepta sûr de gagner face à la fillette. L'humiliation de la défaite fut tous aussi impactant que le combat fut bref, la jeune Chevalière battit à plat de couture le dirigeant des Midgard, mais au lieu de l'achever comme le voulait la tradition et de réclamer le dut gagné avec le duel, la jeune fille l'aida à se relever, le remercia et demanda son aide pour un rêve : celui d'une Valgast unis face aux adversités et aux ténèbres qu'elle prophétisa.

" Relève-toi Chevalier. Relève-toi pour notre futur. Relève-toi pour nous rejoindre. Nombreux nous serons et ensemble nous triompherons "
—Deryn Ysgarst

L'enfant triomphante ne prit donc pas le contrôle d'une Maison et déclara la création de sa propre Famille régente, la nouvelle Maison Ysgarst lors d'un discours qui ne laissa aucun doute sur ses intentions et sa qualité d'oratrice. Malgré son très jeune âge, chacun des membres de la Maison considérer comme la plus puissante à cette époque plia lui jura fidélité éternelle.

La ‘‘Couronne des Flammes’’ fut forgé dans les basses forges de la Forteresse sous la montagne, marquant à jamais dans l'histoire de la planète ce qui sera appelé en toute simplicité ‘‘L’Unification’’ dans les livres d'histoires de la planète.

Ralliement de la Maison Osbern et Karast : La bataille des Trois Armées

À partir de ce moment-là, la jeune femme accompagnée de Lanig Midgard partit vers la Maison Osbern et la Maison Karast, ses deux Maisons étaient les rivaux directs de la Maison Midgard déjà assujettie. Chacune des trois se dispute le contrôle des mines de l'est, très riche en matériaux de récupération pour la maintenance des exo-armures Chevaliers.

L'ont dit que Deryn arriva au milieu d'une bataille entre les Osbern et les Karast à la tête de la Midgard sépara les deux armées préférant prenant avec ses Chevaliers les coups sans en rendre aucun. Ce geste mis à bas les préjugés des opposants qui entendirent par la suite eux aussi l'appellent à l'unité de la jeune femme et lorsque l'invaincu Gregor Karast la Lame Bleue jura fidélité à Deryn, tous la suivirent.

À ce moment-là, la jeune femme prit une année complète afin de stabiliser l'alliance entre chacune de ces trois premières Maisons ralliées. Des mariages entre elles et des traités d'échanges avantageux entre elles furent conclus de même que des plans pour le futur du nord unifié furent tracés par les trois Barons, aux côtés de celle qu'ils appelaient déjà la Haute-Reine Incandescente.

Ralliement de la Maison McKellen et Javalast : L'Arbre et la Rose

Suivant les conseils de ses Barons, Deryn Ysgarst ne partit pas droit vers l'ouest et continua vers le sud et les plateaux forestiers des Maisons McKellen et Javalast. Les plateaux étaient le centre d'une guerre économique, la région avait comme principale ressource ses forêts de bois noir, un bois aussi dur que l'acier si on ne le travaillait pas d'une manière précise et aussi très résistante aux risques d'incendie. Et chacun des deux souhaite l'avoir.

Les portes de la Forteresse de l’Île Esseulée furent grand ouvertes par la Maison McKellen à l'arrivée de l'Unificatrice et le vieux Barons McKellen souhaita rejoindre Deryn à la condition qu'elle les débarrasse de leurs rivaux Javalast. Elle reçut aussi la demande venant du second né de la Famille, Feactan Mckellen, de ne pas écouter son père et de continué sa route vers les Javalast. La jeune femme avait noué une relation avec le jeune dirigeant de la Maison rivale et elle révéla à Deryn les différentes étapes rituelles à suivre pour qu'elle puisse réclamer l'allégeance à la très traditionaliste et rituel Maison. La Reine Incandescente fit part de son plan à ses Barons et partie seule, sans son armure, suivre les conseils de Feactan Mckellen qui fut lui jura allégeance secrètement.

Deryn arrivant sur le territoire de la Maison Vicodar s'enfonça dans la forêt et parcourut le sentier des ombres, parla à la tête des mystères, chassa un Valar alpha, le tout en ayant pris témoin à chaque fois et sortit vainqueur à chaque épreuve qui avait pourtant triomphé de bien d'autres. Elle se présenta devant les portes de la Forteresse de l'Île Verte drapée de son manteau de plume noir avec ses témoins afin de réclamer un duel pour le droit à la régence de ces terres. Le combat contre le jeune, mais puissant Allan Javalast devint légendaire sur Valgast, durant plusieurs heures avant que l'un ou l'autre prenne l'avantage sur l'autre. Finalement, Allan Javalast à bout de force suite aux multiples blessures infligées par la Reine Guerrière tombèrent et dut accepter de sa défaite en prêtant allégeance à la femme, mais conserva la direction de la Maison Javalast.

Lorsqu'elle revint vers la Maison McKellen, elle le fut avec Allan Javalast, impatiente de rejoindre son aimé et avec les autres Barons, ils défièrent et tuèrent en duel quiconque voulut s'opposer à la prise de pouvoir de Feactan Mckellen à la tête de sa Maison.

Ralliement de la Maison Alatean : Reine Écarlate et Reine des Épices

Maintenant entourée d'une lance de cinq Barons l'ayant juré fidélité, Deryn continue sa route vers le sud et les terres productrice d'épices des Alatean. Craignant pour sa vie en territoire potentiellement ennemi, Deryn se cacha parmi les nombreux voyageurs entrant et sortant de la cité blanche, siège des Alatean. Elle envoya le Baron Grégor Karast déguiser en messager rencontrer la Baronne et lui apportant les termes d'une alliance. Elle-même était cachée dans sa suite. Au grand étonnement de la jeune Reine Unificatrice, la belle Baronne Nahira Alatean et Reine de l'Or Vert (l'or vert est le surnom donné à la Feracal, une épice se rapprochant du poivre de l'ancienne Terra) fut plutôt encline à l'accepter. Il était évident que les échos de ses exploits et que son message avait atteint ses terres prospères.

Les terres de la Maison Alatean étaient à l'époque les plus riches de tous les domaines de Valgast.

La Maison Alatean contrôlait les caravanes neutres de marchands marins parcourant la planète et devait être les principaux renseignés sur tous les avantages que serait l'absence de conflit entre les Maisons. Le commerce ne s'en porterait que mieux. Deryn se dévoila et rencontra donc la seconde Reine de Valgast. Un traité de libre-échange et de commerce fut échangé entre les deux femmes et la chef de la Maison ploya volontiers le genou face à la Reine Flamboyante.

Création de la Maison Vicodar

Durant le banquet célébrant le ralliement de la nouvelle Baronne, des paroles vinrent aux oreilles de Deryn, il existerait encore plus au sud des Chevaliers nomades survivant à travers la Mer des Sables et la Crevasse des ossements. Ils défendraient les habitants laissés pour compte des bêtes tels que le feraient les autres pilotes sous serment. Ces rumeurs vinrent en même temps que celle venant du centre et de l'ouest du continent faisait part d'un regroupement de Maisons traditionalistes opposées à elle commençait à se former. Deryn choisit de se rendre elle-même plus au sud à la rencontre de ses Chevaliers et envoya son second de toujours, le Baron Lanig Midgard négocier avec ces Maisons.

Chacun des Barons ayant été renvoyés à sa Forteresse afin de pallier à tout problème si jamais cette alliance devient un réel problème pour leur mission d'unification et souhaitera mettre fin à leur serment par un moyen ou un autre. L’expédition vers le sud se fit autour de la Reine Deryn accompagné d’une petite garde rapprochée composée en particulier de la Baronne Nahira Alatean. Ce fait étant celui qu'il est, il n'y que peu de trace sur la suite de ce voyage et est voilé de légendes, la principale version étant que Deryn et sa garde finirent par remonter la piste des rumeurs et des éclaireurs et tombèrent sur le groupe de Chevalier errant. Leur chef, un certain Feral Vicodar était surnommé le vieux Chevalier poète par ses Lames Vagabondes qui formait un simili de Maison autour de lui. L'on parle ensuite d'une chasse à l'une des bêtes mythologiques d'un ancien temps. La légende raconte que ce fut Deryn elle-même qui détruisit l'énorme monstre de sa tronçonneuse enflammée après un combat éprouvant.

Feral Vicodar prêta serment à la Reine après un long entretien en privé à l'écart, l'on dit que le serment tel qu'il l'est encore 10 000 ans plus tard serait né dans ce moment. Deryn par ses pouvoirs de Reine déclara que ses Chevaliers Errants seront reconnus comme étant à présent la Maison Vicodar, que chacune des terres du sud sera leur territoire et de par cela, chaque autre Baron aura le devoir de leur prêter assistance en cas de problème.

"Grande et éclairant la sombre nuit de sa présence, la Reine Deryn Ysgarst fit face à l'autel rempli de cendre qu'était le tombeau des guerriers anonymement morts dans le désert, emportés par l'honneur et le devoir de protection qui fut à jamais le leur. Feral Vicodar, noble de cœur à défaut de naissance, s'approcha de l'autel sorti sa lame et ouvrit une plaie dans ses mains calleuses. Le rouge sang coula et ce mêla aux cendres des inconnues et le Chevalier prononça son serment : "Je prends les ancêtres comme témoin en ce jour. Moi, Chevalier en ces terres, je jure d'être à jamais la lame sur laquelle ma Reine et ses successeurs pourront se reposer. Je jure d'être la protection de l'Humanité contre les dangers qui nous attendent dans le futur. Je jure fidélité à la Couronne de Flamme et à l'idéal qu'elle représente. Que l'oublie nous fauche si je me délie de ce serment immortel et que la mort soit le seul obstacle à sa réussite.""
—Extrait du grand livre des mémoires de Valgast


Guerre de l'Ouest : Triomphe de la Maison Ysgarst. Fin d'une œuvre et début d'une seconde

Les terres du centre et de l'ouest sont les terres les plus fertiles de la planète et ont donc été naturellement source de conflit entre les différentes Maisons. À la différence des autres régions, le centre n'avait aucune Maison dominant les autres, mais avait une multitude de petites en alliance plus ou moins importante à celle ayant réussi à prendre le contrôle symbolique de l'ascenseur planétaire.

Ces Maisons n'avaient aucun but de s'allier, mais pour beaucoup de ses petits Seigneurs, leurs existences étaient à présent menacées par l’Unification de Deryn Ysgarst. Le téléphone arabe déforma les événements survenus dans les autres contrés et bientôt la Reine Flamboyante devint la Reine Rouge Sang pour eux. Suite malheureusement logique, les messagers menés par Lanig Midgard furent presque tous massacrés et seul le Baron du nord s'en sortit sans réelle blessure. L'arrivée de ses nouvelles brisa quelque chose en la jeune Reine qui naïvement croyait qu'elle n'aurait pas à faire la guerre en ces propres terres.

Elle fit revenir chacun de ses Chevaliers et hommes d'armes sous la bannière de la guerre. Ce fut la première fois depuis des centaines d'années qu'autant d'exo-armure allaient s'affronter sur les terres de Valgast. La confédération centrale s'était aussi elle-même ralliée sous une seule bannière et leur nombre total se rapprochait de ceux de la Reine flamboyante. L'avancée initiale des forces de Deryn fut coupée rapidement par la maîtrise du terrain des confédérés, chaque petite Forteresse familiale se devait d'être prise afin de garder les voies de ravitaillement d'une si grande armée intact. Les prisonniers faisant partie des Familles ayant massacré ses envoyés diplomatiques eurent le même sort.

Les combats restèrent très serrés, mais la supériorité numérique couplée aux luttes intestines des confédérés fit que les forces royales poussèrent leur avancée jusqu'à un dernier carré non loin de la Forteresse qu'était l'ascenseur planétaire. La bataille se gagna grâce à la trahison ouverte de la Maison Aleris qui depuis le début avait embrassé la cause de Deryn. Il ne resta plus que la Forteresse de l’ascenseur.

Il n'eut aucun combat pour la Forteresse qui s'ouvrit à elle. Un Chevalier s'approcha de la Reine triomphante accompagnée de grands guerriers aux armures baroques vertes et surmontées d'écailles. Il s'agissait de Cinderella Vefer, cheffe de la Famille Vefer présente sur la lune de Valgast. Elle fut la première à rentrer en contact avec les forces de la Grande Croisade.

La planète était alors unie sous le règne de Deryn Ysgarst, mais la question de la Grande Croisade arriva avec cette unification.

Grande Croisade

Rattachement à l'Imperium de l'Humanité

La planète, à peine unifiée, accueillit les forces de la Grande Croisade et le Capitaine Te'Larka de la XVIII Légion engagea des pourparlers avec Deryn Ysgarst. Elle refusa de se soumettre disant qu'une Reine ne pouvait accepter de prêter semant à un Capitaine, aussi prestigieux soit-il.

Vulkan, Primarque des Salamanders

Alors que les négociations continuaient et que Reine et Baron refusaient de se soumettre, la solution se présenta d'elle-même : Le Primarque de la Légion, Vulkan des Salamanders entendu parler de l'honneur des engagements des Chevaliers et profita de sa prise de contrôle de cette flotte expéditionnaire pour venir jusqu'à Valgast. Il fut reçu avec tous l'honneur possible sur la planète et toutes les personnalités de la planète furent ici. La première à le rencontrer fut la Haute-Reine qui, comme tout mortel ayant croisé la route de Vulkan, fut aussi impressionnée par la carrure du Primarque que par l'aura qu'il dégageait. Malgré cela, la Haute-Reine accepta de céder son allégeance au Primarque et à l'Empereur de l'Humanité. Le rituel d'allégeance entre Deryn et Vulkan fut conclu et la coupe du serment d'amitié éternel fut partagé entre les deux dirigeants. Suite à cela, une immense fête fut célébrée à travers tout Valgast : ils n'étaient plus seuls et leur chemin allait continuer.

Préparation à la Croisade : Traité de la Lune Écarlate

Toute allégeance est suivie de traité et de restructuration, il en va de même dans le cas présent. Mais il restait un dernier problème à gérer pour la Haute-Reine Incandescente : La Maison Vefer habitant sur la lune de la planète n'avait pas encore jurer allégeance à la Couronne de Flammes. Deryn et ses Barons choisirent de régler les deux points en même temps.

Une réunion fut organisée entre la Haute-Reine : Deryn Ysgarst, la dirigeante de la Maison Vefer : Cinderella Vefer, la Libre Marchande ayant été le premier contact impérial avec la planète : Tinuviel Pavonis et l'Archmagos du Monde Forge Zigarwind : Veig Tarn. Cette réunion marqua la planète Valgast à jamais car ce fut le moment officiel où la planète unifiée devint impériale. Ce fut ce jour-là que Valgast reçut le plein soutien du Monde Forge Zigarwind en échange de la permission d’étudier les anciennes technologies dormant encore sur la planète.

Suite à cela, les moyens affluèrent et la planète désormais unifiée fut réellement aménagée, aussi bien politiquement que socialement. La couronne fut établie dans la nouvelle capitale, fondée au pied de l'ascenseur planétaire et nommé la ‘’Cité des Cascades’’. La Haute-Reine et les différents Barons se réunirent dans une confrérie politique et militaire qui sera appelée par la suite : Les Serres de la Reine.

Les améliorations structurelles ne furent pas les seules à arriver et, alors que la planète débutait un nouvel Âge d'Or, ils reçurent de nombreuses nouvelles exo-armures afin de combler le nombre ahurissant de Chevalier rejoignant les différentes Maisons en plein boum démographique.

Un début de Croisade Verdâtre

Tumblr opk7s6ZdlS1vjjcaco1 400.jpg

Participer à la Grande Croisade n'était pas une mince affaire, mais c'est plus nombreux que jamais que les toutes nouvelles Lames de Valgast s'élancèrent dans la trainée de la Legion des Salamanders. Anciennes machines réparées et nouvelles, prêtes à en découdre, pilotées par des pilotes galvanisés par le fait d'écrire l'Histoire de l’Humanité, partir affronter les différentes menaces de la galaxie.

Le vide ne fit que rendre aux Chevaliers un défi à la mesure de leurs compétences martiales : de très nombreux Spaces Hulks ork polluant le vide après avoir été rejeté par les limbes du Warp faisaient rage à certain endroit de la galaxie et les Salamanders étaient chargés de leur purge. Leurs attaques contre les mondes rattachés à l'Imperium étaient une vraie gangrène et leur existence une véritable injure à tout ce que représentait l'honneur des Chevaliers. Nombre d'entre eux moururent au combat dans le mépris le plus complet des xénos, hilarant de pouvoir affronter d'aussi grosses machines. Ce fut pourtant le moment des premières prouesses guerrières des Serres de la Reine, telles de véritables oriflammes de courage et de détermination, ils détruiront de très nombreuses abominations mécaniques issues de l'imagination sans limites des Mekboyz orks. Leur renommée et leurs forces attirèrent d'ailleurs le regard et l'intérêt de très nombreux commémorateurs.

Malgré cela, la gloire récupérée par les Chevaliers fut cordialement refusée par eux-mêmes. De leur vision, les Chevaliers de Valgast n'étant que des alliés de la prestigieuse Légion qu'ils suivaient et un juste retour des choses pour les avoir autorisés à être leurs dignes Frères de Bataille. Nombre de serments d’amitié furent forgés dans le creuset des combats et d'autres viendront encore.

Guerre "Gigantique"

Après cette longue période dans l'ombre d'une Légion, les Chevaliers de Valgast semblaient ne demander qu'une chose, l'honneur d'avoir à diriger leur propre mission d'unification pour le compte de l'Imperium tel que le faisaient les Légions et autres Régiments de l'armée impériale. Au vu de leur contribution militaire et des preuves de leur loyauté, la Haute-Reine Deryn Ysgarst fut autorisée à monter une Flotte Expéditionnaire sous la surveillance d'une Compagnie de Salamanders et un Legio Skitarii issu du Monde Forge Zigarwind. Un conseil formé de la reine, du Capitaine et du Magos devint les têtes pensantes du projet, mais Deryn détenant le mot final.

Redoutables et résistants, les géants furent de puissants adversaires

Le regard de l'expédition se tourna vers un petit empire sectoriel d'étrange xénos. Ces xénos, nommés sombrement par les commémorateurs "Géant", avaient dominé et réduits en esclavage les anciennes populations humaines ayant par le passé colonisé ces lieux. Ils se servaient d'eux comme animaux de compagnie et de main-d'œuvre périssable, mais aussi comme sacrifices lors d'étranges rituels liés au Warp.

Les trois mondes sous contrôle xénos furent choisis selon un ordre de calculs établis par le Mechanicum et approuvés par les stratèges de la Haute-Reine.

Le premier monde fut d'une résistance mineure car semblant être une réserve nourricière de cette civilisation. Les créatures gigantesques, semblables à de grands humanoïdes d'une quinzaine de mètres, semblaient sur cette planète être les surveillants de leur bétail humain, qu'ils utilisaient dans de grands champs, mais aussi comme de proies qu'ils chassaient pour se nourrir, tel que le ferait les hommes avec des moutons. Les combats y furent simples et rapides pour les Chevaliers, car les créatures étaient très éparpillées et peu nombreuses. De plus, les humains chassés et les autres exploités se rallièrent facilement à eux et trahirent leurs anciens maîtres.

La seconde planète semblait être leur capitale, les combats y furent acharnés et les troupes du Mechanicum subirent de lourdes pertes durant ces derniers car leur but était la capture d’un xénos vivant. Pour afin que cette mission soit un succès, ils demandèrent de l'aide aux Chevaliers. Encore une fois, les Serres de la Reine furent les principaux héros des batailles charnières, les Barons allant défier les chefs militaires et religieux avant de les broyer sous la puissance de leurs armes ou la vitesse de leurs lames. Les humains sur ces mondes étaient plus récalcitrants à les rejoindre, se complaisant dans leur servitude connue plutôt que dans une liberté nouvelle : nombre d'entre eux commettront des sabotages et autres attaques insensées contre leurs libérateurs, entraînant par la suite de sanglantes purges de la part des Astartes. Ce fut que lorsque le nombre de géants diminua que les nombreux humains se laissèrent sauver. La planète fut purgée de la présence xéno après de longs mois de combats acharnés.

La troisième et dernière planète était un monde servant de sanctuaire religieux pour cette espèce, la Flotte Expéditionnaire avait pensé finir par ce monde afin de pouvoir capituler pour une possible réédition, en brisant le moral suite à leurs défaites, mais ce ne fut en rien le cas. Les créatures, telle une proie acculée, semblaient débordées d'énergie physique et leurs capacités de régénération déjà observées semblaient tout droit sortir de l'imagination tordue d'un écrivain surréaliste. Les esclaves humains étaient fanatisés et fonçaient sur les lignes impériales sans ne serait-ce que s'occuper de leur propre existence, prélevant de lourds tributs sur les forces de l'armée impériale de l'Expédition. Le Mechanicum détermina après une série d’analyses, que se furent les lieux de cultes et les rituels psychiques liés aux sacrifices religieux des géants qui entraînaient ce regain d'énergie. Suite à cette mise à jour stratégique, Deryn envoya de véritables meutes d'Armingers foncer détruire et désacraliser ses infâmes lieux après avoir consacré ses forces dans un assaut de diversion. Le plan marcha et, sans cet apport surnaturel, le lieu tomba rapidement sous la puissance technologique de l'Imperium.

Malheur cristallisé

Cette campagne fut une preuve que les Chevaliers purent devenir une véritable force autonome de la Grande Croisade et ils laissèrent leurs Frères de Serment s'occuper des purges mineures restantes.

Les Barons et la Reine choisirent de se diriger vers les parties plus lointaines de la galaxie et rejoignirent une expédition menée par le Capitaine Arh'slan des Thousands Sons. Accompagné des forces de l'armée impériale, le détachement d'Astartes demandait de l'aide face à un Monde Forge dissident nommé Crétordan.

Crétordan

La planète en elle-même était une immense ville décharge dominée par un groupe dictatorial de Magos munis de pouvoirs psychiques essayant d'étudier diverses choses liées au Warp, notamment d'étranges cristaux semblant absorber les pouvoirs psychiques. Ces cristaux ne poussaient que sur des personnes vivantes et étaient "cultivés" parmi la population oppressée.

Lors de la phase de négociation, Deryn Ysgarst envoya ses conseillers au lieu d'y aller elle-même. Elle venait de survivre à un étrange empoisonnement lié au Warp qui l'avait touché à son arrivée. Ce fut un Archiviste de la Legion qui la soigna. Sa non-présence aux négociations servit de casus belli aux Magos qui n'hésitèrent pas à utiliser leurs reliques pour tirer sur les forces expéditionnaires.

L'invasion commença et les combats furent particulièrement éprouvants pour les Chevaliers, les horreurs mécaniques des Magos allèrent jusqu'à la présence d'horribles "I.A" faites de chair et de sang lié et possédant des aptitudes liées au Warp. Ce ne fut pas le seul point qui fit que le moral des attaquants était impacté. Les civils de la planète étaient les principales victimes du conflit et le semblant de protection des Chevaliers s'en voyait particulièrement affecté : les Magos les utilisaient comme chair à canon sous contrainte contre les Impériaux mais ce fut la découverte des camps de rééducation et des "fermes à cristaux" qui fut une véritable horreur, de par le sort réservé aux humains pris dans la tourmente.

Capitaine Arsh'lan dans sa lourde armure Terminator modèle Cataphactii

Durant les affrontements, les Astartes de la Legion de Magnus le Rouge furent plus qu'efficaces contre toutes ces créatures, et le Capitaine Arh'slan détruisit le grand Manufactorum avec l'aide de la lance de Lyan Vefer. Les Mages Spaces Marines ne combattaient pas de la même manière que les Salamanders et, sans étonnement, leur volonté de conservation du savoir rencontra un écho parmi les Lames de Valgast.

Ce fut dans les derniers instants que le combat changea et devint un compte à rebours. Les interrogatoires poussés des prisonniers révélèrent que les Magos savaient que leur fin était proche et souhaitaient dans un dernier baroud d'honneur, mêlée d'une possible survie sur un autre plan, emporter un maximum de personnes avec eux. Au centre de la planète, leur réserve de ce terrible cristal était en train d'être alimentée de leur propre existence. Le problème était que cette solution allait créer une explosion emportant la planète. Un groupe d'élite fut créé, mené par Grégor Karast et le Capitaine Thousand Sons afin d'empêcher cela, alors que les autres forces se chargeaient de l'évacuation si jamais la mission échouait.

Les dernières forces du Monde Forge essayèrent de les empêcher d'arriver jusqu'à l'endroit où se produisait ledit rituel et réussirent. Le Baron Karast et Arsh'lan n'arrivèrent pas à temps pour stopper le rituel et la planète commença à s'effondrer sur elle-même emportée par la surcharge psychique. Grâce aux pouvoirs psychiques phénoménaux de l'équipe du Capitaine renforcés par le moment, ils réussirent à s'extraire à temps, mais d'autres n'eurent pas cette chance. Des milliards de civils sauvés, des millions des soldats impériaux et même des Chevaliers moururent en même temps que ce monde.

Trahison maladive et déshonorable alliance

Nul ne sait réellement d'où vint le prochain acte touchant les Chevaliers de Valgast, mais une chose est sûre, c'est qu'il les toucha lors de la pacification de planètes humaines de Velcra. Les faits sont troubles de par le désordre qu'il engendra et les oppositions des différents écrits. Alors que les combats se passaient particulièrement bien pour les Chevaliers et leurs alliés retrouvés contre les forces séditieuses, une pluie d’astéroïdes toucha la planète. Bien que ses impacts ne furent que sporadiques, les études approfondies pensent qu'il s'agit là du moment où les batailles commencèrent à dégénérer.

Durant les premiers jours suivants, des cas de combats internes semblèrent toucher le camp adverse puis cela se propagea aux natifs alliés. Les personnes infectées semblaient devenir un nouveau camp et tournèrent leurs armes vers leurs anciens amis en leurs suppliant de les pardonner. La Haute-Reine commença par demander une isolation des cas, mais la violence fit que cela ne dura pas et ça dégénéra rapidement lorsque le premier Chevalier fut infecté et tua un membre de sa lance emporté par la folie inconnue.

Ce retournement de situation fit que tout fut paralysé dans l'attente d'une solution. Celle-ci se présenta de manière aussi étrange que silencieuse dans la tente de commandement de Deryn Ysgarst : des Eldars. Les odieux non-humains ne semblaient apparemment pas affectés par le phénomène, à croire qu'ils l'avaient déclenché, et proposaient leur aide dans l'éradication de l'épidémie. Les Barons des Serres de la Reine infectés furent les premiers à bénéficier du traitement qui sembla fonctionner. Alors que la cure marcha sur certains, beaucoup étaient, aux dires des Eldars, irrécupérables et durent être massacrés dans les flammes des Dominus Vaillant au grand désarroi de la Haute-Reine.

La maladie sembla avoir touché tous les hostiles, qui semblaient avoir perdu toute humanité restante et semblaient être devenus des sortes de zombies assoiffés de sang. Les Eldars aidèrent à affronter cet ennemi, mais disparurent une fois l'astéroïde détruit par une frappe orbitale de leurs étranges navires. Le déroulement des combats et la présence des eldars, alliés de circonstance, fut masqué à la flotte de Spaces Wolves, arrivée en renfort par crainte de conséquence (la réputation des Exécuteurs de l'Empereur les ayant précédés).

Lacuma, la mort de la vertu, le triomphe du devoir

Alors que le Xénocide Rangdan faisait rage, les lances de chevalier de la reine écarlate furent redéployés vers une zone frontalière à tout cet énorme conflit où s'opposait plusieurs légions deSspace Marine à de vils xénos : Lacuma. L'ordre venait de l'Empereur lui même et, dans la tête de beaucoup des chevaliers, cela résonnait comme une épreuve de loyauté faisant suite à leur alliance contre nature de leur dernière campagne. Comment le maître de l'Humanité avait il put en entendre parler ? Cela restait un mystère.

L'ordre était simple, ce rendre dans le système et détruite les opposants à la vérité impériale s'y trouvant. Un simple ordre pour une tache plus lourde qu'il n'y paraissait.

Une fois sur place, les formations furent séparer afin de pouvoir agir sur les différents lui et un membre des serres de la reine prendre la commande de chacune. Les barons devinrent alors les commandants de diverse force de la croisade alliant des troupes du Mechanicum, de l'armée impériale et bien sur de leurs propres forces respectives. Les 9 barons présents débarquèrent dans les zones qui avaient été déclarer comme cible mais ne découvrir aucune tension sur les lieux alors que la reine resta pour supervisé le tous. Les chaque lieux "sécessionnistes" étaient parfaitement loyal à l'Imperium, les forces furent accueillit comme des héros et une fête suivit chacune des arrivés. Il fallut attendre le pinacle de ses fêtes pour que les forces remarques où était le problème : Tous vénérait l'Empereur comme un dieu et tous avait érigé de grand monument et leur société autour de ses croyances.

Cathédrale impériale.png

Chacun des commandants redirigèrent leur regard et leur attention vers la haute reine afin qu'elle tranche. Les ordres étaient les ordres et leur serment devait être tenue, l'honneur l'exigeait. La reine Deryn Ysgarst trancha alors : toutes œuvres et bâtiments religieux devaient être détruit et toutes personnes refusant d'abandonner sa foi devra rejoindre ses croyances dans leurs destructions.

Serment au delà de l'individu

La maison Aleris, Osbern, Karast, Vicodar et Mckellen obéirent froidement pragmatiquement de suite aux ordres de la reine et cela entraîna par la suite un véritable massacre chez les très nombreux croyants qui refusait d'abandonné leurs visions. Certain ce laissèrent tué par les forces de leurs dieux, bien décider à accepté ce traitement qu'ils jugeaient être une punition divine. D'autre encore prenait les armes et les attaquaient en les insultant de menteur et de traître à l'Imperium, allant même jusqu'à ce venger sur les populations ayant suivit l'ordre royal.

Ordre et vertu lié

La maison Vefer et Alatean jouèrent de concert et mirent en avant la vérité impériale grâce aux charismes des deux baronnes dirigeante :

Nahira Alatean décrédibilisa les prédicateurs de tel manière que ce fut les citoyens eux même qui le mirent à mort après avoir détruit les lieux de cultes.

Pour le cas de la maison Vefer, ce fut sous l'ordre de sa suzeraine que Lyan Vefer défia en duel chacun des champions "divins" qui ce furent désigné par les membres religieux puis les battit en ce mettant lui même des bâtons dans les roues. A chaque fois, sa victoire fut crédité à l'éducation découlant de la vérité impériale et Cinderella Vefer mis en avant la contradiction de ces victoires. Nombre de tête dirigeante ouvrirent les yeux et réduisirent les pertes civils aux mieux.

Dans les deux cas, les pertes inutiles furent minimises en comparaison avec la majorité des maisons.

Moral contredisant le devoir

Le dernier cas fut celui de la maison Javalast. Pour un Javalast, ces personnes n'étaient que des loyaliste perdu et encore moins des ennemies, chacun des confrères chevaliers essayèrent de convaincre les croyants d'arrêter mettant en avant les destructions fait par les autres maisons. Le baron Feral Vicodar conversa et ce prit même d'une grande amitié avec la "sainte" locale Talys Intias et vint a respecter sont point de vue profondément pacifiste.

Pendant un long moment, ils essayèrent pacifiquement mais la religion continuait à rester la norme bien que certain groupe se mirent à prendre les armes contre les chevaliers. Ces groupes de combattant signèrent leur arrêt de mort en prenant les armes, la moral des Javalasts les identifiant alors comme adversaire fit qu'ils n'eurent aucune pitié ni retenue pour eux. Cette acte ne fit que grandirent encore la foi envers l'Empereur, sabotant leur précédent effort.

Puis vint le moment ou chacun des autres barons avaient finit avec leur zone puis tous leur regard ce tournèrent vers les Javalast. Deryn fut presser à nouveau par les autorités impériale qui avait besoin de renfort sur certain endroit contre des Rangdams s'éloignant des conflits principaux et ne laissa que peu de temps à Feral pour finir sa tache. Grégor Karast et Allan Javalast furent envoyé pour l'aidé, mais alors qu'ils constatèrent du non avancement de la tache, un débat violent commença avec le troisième baron. L'histoire ne ce souviendra pas du contenue de la discussion mais cela tourna à la violence et Feral fut mis au arrêt.

La suite ce termina dans un bombardement orbitale des principaux centre religieux et suivit des purges qu'il y avait déjà eu lieux autre part. A un moment, les chevaliers de la maison Vicodar ce mirent entre les chevaliers et les civils permettant surement à d'autre de s'enfuir. Mais ils réalisèrent que leurs efforts étaient futile et firent profil bas.

Conclusion et cœur lourd

Le résultat était en double teinte, ils reçurent tous les félicitations pour leur efficacité mais aucun ou presque parmi les chevaliers ne regrettait leurs actes durant cette purge. La dénaturation de leur mission première laissa une tache noir dans l'histoire des maisons. Le baron Vicodar fut punis suite à ça qu'a moitié et il redoublera d'effort dans les combats qui suivront contre les Ragdams mais une tension persistera entre lui et le baron Karast et Javalast. C'est à ce moment là aussi que la haute reine commença aussi à plus encore s'isoler des siens et beaucoup diront qu'elle prenait ce massacre comme son acte personnel.

Retour sur Valgast et Ullanor

Suite aux trop nombreuses pertes, les Chevaliers rentrèrent tous vers Valgast afin de se ravitailler. Sur le retour, ils croisèrent de nouveau la Libre Marchande Tinuviel Pavonis, avec qui ils parlèrent énormément des projets futurs, et l’invitèrent sur la planète afin qu'elle y soit inaugurée comme citoyenne d'honneur. Durant leur absence, Valgast était devenue une véritable forteresse digne de l'Imperium et un lieu de vie particulièrement remarquable pour ses citoyens.

Triomphe d'Ullanor

Les forces furent réparées alors que l'Empereur de l'Humanité et plusieurs Légions s’apprêtèrent à attaquer Ullanor. Afin de ne pas déroger à leur réputation d'alliés sur qui l'Imperium pouvait compter, Deryn envoya les deux Maisons ayant le moins souffert de leur conquête, épauler les forces contre le centre de l'Empire Peau-Verte. Ainsi, les Maisons Mckellen et Javalast arrivèrent en renfort au futur Maitre de Guerre Horus, alors que le combat final était sur le point de commencer. Ils participèrent aux différentes conquêtes et combats qui s'ensuivirent. Ils seront parmi les forces auxiliaires, à triompher durant la Grande Parade d'Ullanor sous les yeux de multiples Primarques, bien que leur présence ne fut rien comparée aux autres.

Poursuite des conquêtes

Les conquêtes qui s'en suivirent furent particulièrement traditionnelles et sans saveur ni grande exception. La Baronne Cinderella Vefer fut la principale médiatrice avec la Libre Marchande Tinuviel Pavonis qui servit d'éclaireuse et négociante avec les planètes, beaucoup furent ramenés sous le giron impérial sans coup de feu et d'autre beaucoup moins… Les rapports des événements présents dans les différents tomes des histoires de Maison sont particulièrement fournis, mais extrêmement romancés, de par la présence importante des commémorateurs artistiques, désormais partit intégrante de leurs forces.

L'Hérésie d’Horus

L'hérésie du maître de guerre surprit tous le monde et prit au dépourvut tous le monde.

Au secours des Frères de Semant

Lorsque l'Hérésie d’Horus se déclara, la flotte expéditionnaire était alors formée des Chevaliers, mais aussi accompagnée de certains vaisseaux Word Bearers. Ensemble, la décision fut prise de rejoindre les forces vengeresses se dirigeant vers le Secteur Istvaan.

Ils arrivèrent peu de temps après les combats d'Istvaan V, leurs alliés Astartes d'autrefois tournèrent alors leurs armes vers eux lors de la jonction avec le reste de leur Légion. Submergés par les flottes traîtresses, les vaisseaux des Chevaliers et de leurs alliés durent fuir pour leurs vies. La retraite se passa chaotiquement et les forces furent séparées, lorsqu'ils croisèrent la route de Salamanders en péril face à des Emperor's Children, la flotte alors organisée se scinda en plusieurs partirent suite à la perte de relais et les blessures que subira la Haute-Reine dans la foulée.

Le sauvetage des Fils de Vulkan et le saut Warp s'en suivant créa une scission dans la flotte : la très large partie des vaisseaux fila vers le chemin prévu à l'origine, emportant avec eux les quelques survivants Astartes loyalistes. Alors que les autres Chevaliers isolés partirent vers les mondes d'Ultramar menée par Lyan Vefer sous les conseils de la Libre Marchande Tinviel Pavonis, ne pouvant rejoindre directement leur monde à cause des combats explosant dans la zone.

Retraite vers le Segmentum Solar

Wip

Bataille de Valgast

wip

La Guerre de la Bête

wip

L’Âge de l'Apostasie

wip

La trahison de la Maison Osbern

wip

De nos jours

wip

Organisation

L'organisation des Lames de Valgast est à la fois d’une simplicité claire et d'une difficulté dissimulée. Comme beaucoup de mondes et Maison Chevalier, le système est féodal, mais à la différence de beaucoup, il s'agit d’une confédération formée des différentes Maisons de la planète. Chaque Maison garde une très grande liberté en matière d'organisation et de culture (bien qu'en conservant une commune) et est vassaliser qu'à la "Couronne des Flammes" porté par le Haut-Roi ou la Haute-Reine de la planète.

Haut-Roi/Reine

Haut-Roi actuel : Percival Ysgarst

Fonction la plus importante des Lames de Valgast. Être Haut-Roi signifie avoir tous les pouvoirs de commandement militaire du monde Chevalier. Il s'agit à la fois d'un des plus grands honneurs possibles et de la plus grande responsabilité du monde. Le régent est alors la seule personne capable d'imposer une autorité sur chacun des Barons des autres Maisons, mais doit faire attention à ne pas abuser d'un tel pouvoir sous peine d'attirer un déshonneur et une "haine" sur son histoire.

La Couronne de Flammes est attribuée à vie et une destitution est, en temps normal, impossible. À la mort d'un Haut-Roi, chaque Baron et chaque Chevalier de la planète se réunissent à la salle des ancêtres de la capitale et élisent démocratiquement le nouveau régent. Le vote est basé sur son honneur, sa valeur martiale, son charisme et bien sûr son prestige militaire. Les absents de ce vote sont représentés par le membre de sa Famille présent lui étant son supérieur direct en autorité. Chacun est libre de se présenter, mais doit le faire en sachant qu'il ne sera plus réellement un membre de sa Famille, mais appartenant à chacune d'entre elles.

Le Haut-Roi est en effet neutre et ses conseillers se doivent de le lui rappeler en cas d'écart. Sur Valgast, la neutralité politique est imagée par une tenue officielle blanche, marquée d'une longue bande rouge coupant son corps en deux représentant sa dévotion envers son peuple.

Conseillers

Le Régent dans sa tâche est aidé par un conseiller venant de chacune des Maisons de la planète, ils sont choisis par les Barons de ces dernières et peuvent être remplacés s’ils le souhaitent. Leur tâche auprès du Haut-Roi est déterminée par lui-même souvent en prenant en compte leurs compétences.

Pour donner un exemple, les conseillers actuels sont :

  • Wilfried Ysgarst. Il est chargé aux bons fonctionnements des ressources internes.
  • Derosa Midgard. Principale conseillère militaire, elle a la tâche d'organiser les différentes campagnes des Maisons.
  • Falca Javalast. Conseillère du roi pour tout ce qui touche le financement externe et le commerce.
  • Garar Karast. Conseiller du roi en matière de relation avec le Mechanicus. Sa tâche revint à tout ce qui touche de près ou de loin les membres de l'Omnimessie.
  • Daefa Vicodar. L'histoire et le savoir ont une place particulièrement importante pour les Chevaliers de Valgast. Cette conseillère est le point central de l'organisation de toutes ses données.

Gardes royaux

Tous vêtu d'armure blanche, la garde royal est reconnaissable même en dehors de leurs appareils.

Toutes personnes dirigeantes à toujours eu besoin de prétoriens. Il en va de même sur Valgast. Le haut-roi a depuis 10 000 ans autour de lui une garde de 10 chevaliers trié sur le volet pour sa protection et pour être l’extension de sa Lance personnelle. Ses braves venant de toute maison ont le privilège de pouvoir revêtir les couleurs de la royauté sur leurs emblèmes personnels et sur leur tenue personnel : Le rouge mêlée au blanc mais renonce aux devoirs envers leur maison d'origine afin de ce concentrer sur leurs taches honorifiques de protecteurs royaux.

Gardiens de la couronne

Ses deux Chevaliers sont parmi les plus honorés de Valgast. La légende raconte qu'ils sont les gardiens de la fonction royale. Ils seront, avec la Lance du Régent, ses derniers prétoriens, mais aussi ses principaux contre-pouvoirs. Par le passé, ces Chevaliers en armures Acastus aux couleurs de la neutralité, abattirent les régents abusant de leurs pouvoirs comme le feraient des commissaires dans la garde impériale.

Ses deux gardiens implacables sont voilés de mystère et nul ne sait réellement comment ils trouvent leur successeur. Les deux théories sont que soit les armures sont vides, soit le Chevalier gardien observe son successeur puis s’il le juge digne, le forme secrètement à sa nouvelle fonction avant de lui laisser la place.

La vérité est que ses deux machines sont en faite totalement vide et marche seul. Les deux prétoriens sont en faite les deux derniers membres de la garde royale ayant été tué durant le siège de la planète lors de l'hérésie d'Horus, Anders et Theressa Vefer se sont vidé de leur sang lors de ses combats et leur esprit à plus que marqué leur trône de commandement. Depuis cela, le frère et la sœur demeurent les indéfectibles gardiens de la couronne de Valgast.

Les Maisons

Un Haut-Roi n'est rien sur Valgast sans les Maisons qui forment la colonne vertébrale des personnalités dirigeantes et militaires de la planète. Par le passé les Maisons étaient bien plus nombreuses, mais les affres du temps et de la guerre ont fait leur effet. Nombreuse ont donc disparu et elles sont passé de dix à l'heure de la Grande Croisade à cinq au début du 42ème Millénaire.

Grandes, puissantes, honorables et chargées d’une longue histoire marquée par les traditions, les Maisons sont si liées à Valgast qu'une croyance dit que si elles disparaissent, la planète elle-même s'effondrerait. Cette légende est, bien évidemment, fausse pour son sens littéral, mais sur le plan social est bien vraie. Les Maisons dirigent en effet et supervisent la totalité des tâches administratives, sociales et militaires. Chacune d'entre elles est libre de gérer pour le mieux son domaine, mais doit souscrire à des obligations de protection pour son peuple et de prospérité. Elles doivent aussi payer l’impôt vers la capitale qui servira de Dîme Impériale.

Maison Ysgarst

Baron : Wilfried Ysgarst

Effectif : 160 Chevaliers

Maison fondée à l'aube de la Grande Croisade par ni plus ni moins que la première Haute-Reine de Valgast : Deryn Ysgarst. Les Ysgarst sont la Maison placée sur le bloc occidental et central entourant les terres de la capitale. Leur terre est riche et d'une grande fertilité, ceci explique la grande croissance de celle-ci à travers les âges.

wip

Maison Midgard

Baronne : Cathala Midgard

Effectif : Une dizaine de Chevaliers

Forteresse : Daingneach beinne

wip

Maison Karast

Baron : Grinfor Karast

Effectif : 110 Chevaliers

wip

Maison Vicodar

Baron : Enginal Vicodar

Effectif : 140 Chevaliers

Les chevaliers de Valgast sont parfois injustement jugé que comme des combattants mais quiconque ayant déjà parler avec un membre des Vicodar sait que cela est faux. Ces chevaliers ce disent être des gardiens des hommes et de la connaissance de Valgast. La grande bibliothèque de la cité blanche est le lieux le accueillant les livres des mémoires originelles de la planète et accueille sous certaine condition toute personne souhaitant lire les livres s'y trouvent. Leur manière de pensé est qu'il faut ce souvenir du passé pour anticipé le futur et leur tactique suivent principalement les conseils de leur trône de commandement. Il s'agit là de leur spécificité, les chevaliers sont entraîner à développer leur sensibilité par l'isolation et l'introspection interne. Les aspirants ayant été sélectionné par leurs maîtres d'armes s'isolent dans une pièce pendant plusieurs longues heures sous le regard des vieilles armures détruites et doivent réfléchir sur leurs pensés et le regard de ces ancêtres millénaire pendant de longue heures entre chacune des épreuves finals.

Maison Javalast

Baron : Eveleif Javalast

Effectif : 70 Chevaliers

Gardiens des traditions depuis leur début. La maison Javalast est parmi celle des Lames la maison la plus traditionaliste et puritaine de chacune d'entre elle. Son dévouement au code de conduite et à la couronne de feu est presque religieuse. L'entêtement habituelle des chevaliers de Valgast ce transforme en une froide détermination sur le champ de bataille et le silence envahis leur communication car chacun d'entre eux sait ce qu'il doivent accomplir en vertu de leur serment. L'on dit des chevaliers Javalast qui leur détermination est aussi droite que la lance qu'il plonge dans le cœur de leurs proies. Ce code de conduite est tatoué sur le dos de chacun d'entre eux et les tatouages d'ornementation sont rare mais un véritable honneur que beaucoup d'entre eux affiche.

La forteresse de la maison ce situe au cœur de la forêt dense de Pirhal ou leurs arbres sacrés et mouvant forme une barrière naturel tournante et écrasant tous ceux n'étant pas avertie par leur mouvement. Cette foret abrite de nombreux prédateur c'étant habitué aux cycles de mouvement et sert de lieu rituel d'entrainement et de tradition des chevaliers et leur apprentie. L'épreuve final de sélection de la maison Javalast est d'ailleurs une série de 6 épreuves répartie au différent endroit du royaume et alliant les capacités requise pour tous chevalier. La sélection final et plutôt mortel et filtre d'autant plus les membres de la famille avant qu'il ne ce présente devant la chambre des anciens. De toute les maisons, ils sont ceux avec l'acceptation des anciens le plus élevé.

Croyances et traditions

Les Lames de Valgast ayant la particularité d'être plusieurs Maisons regrouper sous un même drapeau, des croyances et traditions endémiques se sont développées entre chacune. Par exemple des fêtes existent chez l'une, mais pas forcément chez l'autre. Malgré ça, certaine lie le peuple de la planète autour d'autre qui se retrouve chez chacune.

Culture commune

Langage

Le principal élément d'une culture commune est une langue commune, sur Valgast et parmi les Chevaliers, il s'agit bien évidemment du bas pour les citoyens normaux et Haut Gothique pour le milieu élitiste. Ses langues sont inculquées à chaque membre de la planète comme langue universelle.

Malgré ça, il existe une langue propre aux Chevaliers de Valgast : elle s'appelle le Valguien. Par le passé, avant le rattachement impérial, elle était une langue en soi. Mais avec le passage des âges, elle a intégré des éléments du Bas Gothique mais reste incompréhensible pour tous ceux qui ne l'ont pas appris. Le Valguien est une langue aux prononciations gutturale et dure. Ses nombreuses déclinaison et exception en font un parfait langage militaire interne pour les membres des Lances et ainsi contrer les possibles écoutes de communication. Les Lances de Chevalier n’hésitent donc pas à l'utiliser sur les champs de bataille en interne.

Culte Impérial

Présent sur Valgast et parmi les Chevaliers comme sur toute planète loyale à l'Imperium, le Culte Impérial et la vénération en l'Empereur-Dieu sont présents parmi eux. Malgré l'absence de fanatisme, la religion a été introduite à la planète par le Haut-Roi Declan Karast suite à la réconciliation avec le Ministorum. La croyance dans le Culte varie d'une Maison à l'autre bien que globalement les Maisons plus au nord seront plus attachées à elle de par leur histoire passée, la Maison Karast étant la plus fervente.

Vénérations des ancêtres

L'Empereur n'est pas la seule personne vénérée par les Chevaliers : comme sur beaucoup de monde, il existe des Saints locaux. Pour les Chevaliers de Valgast, rien n'est plus digne d'être l'équivalent d'un dieu qu'un des ancêtres. Ses hommes et femmes de tous âges sont ceux qui ont modelé Valgast à leur image. Ils sont des personnes ayant fait passé la planète et leur honneur avant leur propre personne et son donc élevé au rang d'exemple à atteindre pour les autres Chevaliers et nul n'est plus grand honneur qu'être déterminé comme l'une de ces personnes. Malheureusement, les ancêtres ne le deviennent qu'après leur mort.

Le nombre de ses ancêtres varie selon la Maison et selon les âges, mais une chose est sûre, insulter l'un d'entre eux est puni très lourdement et revint à une injure envers ce qu'est la mémoire des Chevaliers de ses terres et ce qu'il représente.

La Faucheuse de Peau-Verte Judicaël Javalast obtiendra, par exemple, sa place après avoir purgé la totalité des peaux vertes de la bête ayant eu l'outrecuidance d'essayer d'attaquer Valgast. Les armes ne sont pas la seule chose permettant d'obtenir ce rang : malgré que Declan Karast fut un grand guerrier, c'est son œuvre de réconciliation avec le Ministorum et son instauration de la Foi Impériale qui amèneront à son ascension au rang d'ancêtre. De nombreux autres ancêtres peuplent les histoires et les comtes de Valgast, mais parmi ceux-là, les plus grands restes sans conteste, la Reine Écarlate Deryn Ysgarst et ses serres ayant traversé les périodes de l'Hérésie d’Horus.

Les Haines

Peu de personne ou de faction peuvent se vanter de figurer parmi les Haines des Maisons de Valgast. Telle une rancœur, une Haine est marquée dans les mémoires d'une des Maisons suite à une injure ou une humiliation infligée à n'importe quel Chevalier de ladite Maison.

Ces serments sont des serments de vengeance qui pourraient se traduire par la Loi du Talion de l'ancienne Terra : ce qui est marqué par le sang ne peut être effacé que par le sang. Les Chevaliers de Valgast prennent cette maxime au premier sens, les Haines sont écrites dans une encre diluée avec le sang de l'écrivain et rejoins les autres. Chaque année, le Baron doit relire les Haines et s'assurer qu'elle doit être arrosée du sang de l'adversaire afin de sceller celle-ci.

Cultures de Maison

wip

Doctrine de Combat

Lance du Royaume

Wip

Lance de Maison

Wip

La "Griffe"

Le principe de la Griffe a été énoncé pour la première fois par la Haute-Reine Erinal Ysgarst suite à la révolte de la Maison Osbern, mais c'est seulement son fils, le Haut-Roi Garen Ysgarst qui la mise en place. La Griffe est une formation de Chevaliers faite de membres venant de chacune des 5 Maisons de la planète, élevés depuis leur plus jeune âge ensemble et partageant une culture guerrière commune issue d'un mélange de chacune des Maisons natales. L'efficacité de la formation fit qu'à présent, ils sont considérés comme les champions de la planète et des Maisons. Les Hauts-Rois les considèrent à présent comme sa lance d'honneur et son ultime atout dans des combats ardus.

Généralement une Griffe est constituée d'un modèle spécialisé dans l'assaut frontal pour guider la charge, de deux polyvalents et de deux chargés de couvrir leur avancer dans un déluge d'obus explosif.

La Première Griffe

Ce fut au début M42 que la Première Griffe fut fondée, elle sera composée de :

  • Percival Ysgarst, Haut roi, chef de Lance et pilote un Questoris Crusader
  • Derosa Midgard est au commande du Questoris Warden nommé le Lazarus
  • Falca Javalast est toujours dans les premières dans les mêlées avec son Quetoris Gallant
  • Garar Karast suivra de très près Falca Javalast lui aussi au commande qu'un Questoris Gallant
  • Daefa Vicodar est le soutient indéfectible de l'équipe et l'appui feu rapproché parfait avec son Dominus Vaillant.

La Seconde Griffe

Trente ans plus tard, une Seconde Griffe fut forgée pour subvenir au besoin de plus en plus important de combat et pour assurer la pérennisation des liens entre les Maisons. Elle sera composée de :

Personnages Importants

Haut-Roi/Reines marquantes

Nul n'est plus important que le rôle de Haut-Roi ou de Haute-Reine parmi les Chevaliers de Valgast. À travers les âges, de très nombreux ont eu l'honneur et la lourde tâche de tenir ce rôle.

Deryn Ysgarst

Deryn Ysgarst, première Haute-Reine, peint par un Ithérateur inconnu. Circa M31

Première dirigeante incontestée des Lames de Valgast. Elle est devenue avec le temps une figure légendaire et déifiée de la planète. Vénéré comme l'apothéose de ce que doit être un Chevalier de Valgast, Deryn Ysgarst est portant une figure plutôt mystérieuse si on exclut les récits historiques et fables à son égard.

Nulle ne sait les origines de celle qui deviendra la Reine Flamboyante de Valgast. Sa vie privée reste tous aussi secrète que fantasmer par beaucoup la vouant à des relations avec ses Barons où des personnes telles que la Libre Marchande Tinuviel Pavonis.

Parmi les certitudes nous trouvons tous ce qui ne concerne pas les faits historiques qui lui sont liés. Elle est celle qui unifiera sous une même couronne l'intégralité des Chevaliers de sa planète. Suite à cela, elle créera avec l'aide de ses conseillers proches et plus fidèles toutes les bases de ce qui deviendra par la suite les Lames de Valgast.

Presque toujours entourés de ses Barons, qui porteront le nom de ‘‘Serre de la Reine’’, c'est une femme d'une grande beauté et d'une habileté à l'épée aussi grande que pouvait être son impétuosité aux combats lorsqu'elle pilotait "L'Ultime Braise", son Chevalier Relique.

Elle fut extrêmement zélée lors de la Grande Croisade, ne montrant aucune trace de remords quant à sa tâche de Haute-Reine. Son courroux ne fut que plus important lorsque l'Hérésie d’Horus commença et qu'elle dut faire le long chemin retour jusqu'à Valgast et après la défendre.

Nul ne sait avec qui elle aura par la suite un enfant et ce secret sera emporté dans sa tombe alors qu'elle mourut de vieillesse, elle qui n'avait passé sa vie qu'à combattre.

Sa tombe est l'un des lieux les plus sacrés de Valgast et est présente dans son propre mausolée de la crypte familiale et marquera son inauguration.

Judicaël Javalast

Rocky-su-.jpg

"Purifiez la peau verte par les flammes ne suffit pas. Vous devez la traquer. La réduire à l'état d'une proie et lui montrer qui est le chasseur. Elle doit vous craindre sans qu'elle ne s'en rende compte. Montrez que vous ne lui accordez rien d'autre comme choix que celui de vous combattre. Ainsi, elle se jettera sur vous et là, vous pourrez lui trancher la tête afin qu'elle rejoigne la fange depuis laquelle, elle n'aurait jamais dû sortir."
—Judicaël Javalast, surnommé la Reine Faucheuse depuis ses massacres de Peaux-Vertes lors de la Guerre de la Bête.

wip

Declan Karast

Declan Karast sur la fin de son règne semblait particulièrement ressentir le poids de sa tâche.

"Alors que les marteaux continuent de résonner sur l'enclume du destin qu'est le temps, nous répondrons encore et toujours à notre serment. Aussi sombre que puisse être la nuit, les pas de nos ancêtres résonneront à travers les nôtres et jamais ne cesseront avant que tous nos ennemis ne puissent plus les entendre. Mes frères et sœurs, ce jour sera rouge de sang, rouge de rage et de tristesse, mais ne sera rien comparé à la douleur de la défaite qui attend les Peaux-Vertes à l'orée de leur existence."
—Fin du discours du Haut-Roi Declan Karast avant l'assaut final aux côtés des Sœurs de Bataille

wip

Percival Ysgarst

Portrait du jeune Roi Percival Ysgarst réalisé par un artiste anonyme. M42

Actuel Roi des Lames de Valgast, il fut choisi pour hériter à son père lors de sa mort durant la seconde bataille de Valgast contre les rejetons de Fulgrim. Alors qu'il n'était pas encore Roi, beaucoup le virent déjà comme étant un futur héros. En effet, sa place à la tête de la formation spéciale nommée La Griffe et regroupant des membres de chacune des Maisons soudés autour d'un serment d'amitié indestructible lui valut déjà une énorme renommée.

"Ensemble nos ancêtres se sont installés sur ces terres rudes que nous appelons notre Maison. Ensemble ils ont détruit les prédateurs originaux qui les menaçaient. Ensemble, ils ont suivi le Fils Enflammé de l’Empereur à travers les cieux étoilés pour construire notre futur glorieux. Ensemble, ils ont combattu et vaincu la grande traîtrise des Primarques félons. En ce jour, nous partons en guerre une fois de plus pour la Dame Pourpre et nos ancêtres.

Nombreux nous viendrons. Ensemble nous triompherons."

—Haut-Roi Percival Ysgarst lors du rassemblement des Lances de Chevalier des Lames de Valgast pour la campagne des Flèches de Jade.

L'on dit de lui qu'il est la droite suite de ses ancêtres, sa capacité à commander n'est égale que l'écoute de ses conseillers. Bien qu'il ne soit pas le plus puissant des combattants des Maisons, personne sur Valgast n'osera remettre en cause ses décisions finales, car chacun sait qu'elles ont été prises avec justesse et intelligence.

Plutôt agréable au dire des alliés avec qui il a combattu, il garde malheureusement le même trait de caractéristique que ses prédécesseurs en ce qui concerne sa vie privée, restant dans un secret presque intégral. Seuls les membres de La Griffe et ses plus proches conseillers savent qui il est réellement.

Les Serres de la Reine

Parmi toutes les formations de combat aligné par les Chevaliers de Valgast, aucune n'a jamais été aussi puissante et soudé que les Serres de la Reine. Cette formation est la toute première Lance du Royaume alignée par Valgast et guidée par la Haute-Reine Deryn Ysgarst parcouru les étoiles aux côtés de la Grande Croisade. Chacun de ses Barons était des héros et chacun d'eux est devenu une figure de légende sur Valgast.

Cinderella Vefer

Aussi sauvage que magnifique une fois l'épée à la main, CInderella Vefer était considéré comme la seconde Reine de la planète jusqu'à sa mort.

Considéré par beaucoup comme ce qui pourrait se rapprocher le plus de la chef des Serres de la Reine. La cheffe de la Famille Vefer est devenue la grande alliée de la Haute-Reine à un tel point qu'elle était sa régente et son héritière potentielle en cas de mort de la dirigeante.

Pourtant, avant cela, son accession à la régence de la lune de Valgast, Dainlach, fut traditionnel et sans histoire et promis à une vie sans vahue, mais l'arrivé de la Grande Croisade changea tout. Elle fut la première à négocier avec l'Imperium et créera les bases d'une bonne relation avec eux par l'intermédiaire de Tinuviel Pavonis, la Libre Marchande les ayant redécouverts.

Elle ploiera le genou elle aussi devant Deryn Ysgarst croyant en elle pour pouvoir maintenir la cohésion et servir de leader à tous les Chevaliers de Valgast et ce malgré qu'elle aurait bien pu la renverser grace aux forces de la croisade impériale à ces cotés.

Ses cheveux aussi blancs que la neige et sa peau laiteuse sont caractéristiques des Vefer. Elle était pour beaucoup décrite comme l'une des plus belles femmes de la planète et décrite à tort comme parfaite. En effet, elle est une Psyker cachée et d'une douce naïveté masquée sous un air sérieux et protocolaire. Comme chacun des membres des Serres, elle est une combattante aguerrie utilisant sans s'en rendre réellement compte ses pouvoirs pour améliorer ses réflexes lorsqu'elle est aux commandes de son armure, un Cerastus Lancer aussi blanc qu'elle nomme le "White Thorn". Avec Lanig Midgard, elle sera l'une des deux conseillères principales de la Reine.

Elle sera la dernière des Chevaliers de la Maison Vefer et mourra des mains de Tinuviel durant les événements du Siège de Valgast. Son corps sera perdu après les profanations des hérétiques, surement souillé par les Emperor's Children bien que la vérité est qu'elle sera enterrer sur un monde éden dans le secteur Sartarnos par sa meurtière. Cette magnifique tombe est, des milliers d'années plus tard, devenue un monument bien que son origine est disparut de la mémoire des vivants.

Lanig Midgard

Lanig.png

Premier parmi à ployer le genou face à la Reine de Valgast, Lanig est décrit comme le plus intelligent du groupe, mais pas le plus puissant. Il était encore jeune lorsque Deryn vainquit son père et fut celui qui prit la décision de la suivre, entraînant avec lui le reste de sa Maison. Depuis ce jour, il suivit la Reine Deryn dans chacune de ses entreprises, l'aidant à faire ce qu'elle est devenue. Tous le décrivent comme la figure fraternelle du groupe, notamment celui de la Reine.

En comparaison aux autres, Lanig n'est pas un grand combattant et son Cerastus Lancer "Mount Vigil" est plus son symbole d'autorité que celui de ses compétences. Il est pourtant le principal consultant de la Reine avec Cinderella Vefer et une personne en qui l'ont pu avoir confiance. Son intelligence et son efficacité d'organisation sont ses principales qualités militaires.

Il vivra une longue vie et survivra à l'Hérésie d’Horus, il épousera une femme aimante qui lui donnera des successeurs et mourra paisiblement dans son lit. Il reposera aux centres de la crypte familiale des Midgards après des funérailles planétaires organisées par la Reine elle-même.

Grégor Karast

Le Champion de Valgast est la seule personne ayant le droit de porter la fameuse Lame Bleue. Grergor Karast le fut pendant la Grande Croisade.

Le futur Baron de la Maison Karast fut par le passé seulement qu'un combattant : avide de gloire et bouffit d'orgueil, l'homme ne pensait qu'à ce qu'il affronterait dans le futur. Il deviendra le chef de sa Famille qu'une fois en âge de défier son père pour le rôle, il gagnera son titre par l'épée lors du duel rituel de passation selon les traditions de sa Maison. Il prendra possession de la lame relique de sa Famille et prit contrôle du "Raised Fist", une armure de modèle Cerastus équipé d'un bouclier, mais aussi d'un gantelet de combat surmonté d'armes automatiques. Il commencera dans la suite à reformer la Famille autour de sa personne alors que les tensions avec leur voisin direct qu'étaient les Osbern grandissaient. Le conflit commença, mais fut arrêté par la Reine Flamboyante.

Grégor ne sera le premier à baisser les armes suite à son attaque contre Deryn Ysgarst qui ne se défendit même pas. Il finira suite à un entretien privé avec elle et Christine Osbern par plier le genou et prêter allégeance à la couronne.

Grégor par la suite sera blessé lors d'un duel qu'il gagnera et consolidera ses relations avec la Famille Midgard en épousant la sœur cadette du Baron Lanig Midgard et l'ayant soigné : Louane Midgard.

Loyal jusqu'au bout des ongles, à la couronne et à Valgast comme chacun des membres des Serres de la Reine. Il est caractérisé comme étant le plus puissant d'entre eux. Grand de 2 mètres et puissant comme un ours, il est toujours représenté avec la lame bleue caractéristique de son titre de Champion de la Couronne, mais aussi de ses yeux augmentiques aux mêmes couleurs que son arme.

L'homme se battra jusqu'à son dernier souffle et mourut lors des combats du Siège de Valgast des mains des hérétiques et son corps sera retrouver puis amener à la crypte familiale.

Christine Osbern

Véritable matrone du nord. Christine Orbern se dresse toujours en toute simplicité au milieu des étendues enneigées.

Membre de l'une des deux Familles du nord, Christine Osbern a été élevée à la dure et dans le rôle du Veilleur des Terres Maudites ayant vu le dernier combat contre les grandes bêtes. Elle fut l'une des premières à rejoindre la Haute-Reine Midgard, mais restera la figure d'opposition aux paroles de la Reine de par sa nature extrêmement pragmatique. Certains récits la disent d'elle qu'elle est contreproductive, mais la vérité et que ses remises en question des plans furent d'une utilité tous le long des guerres où elle accompagnera la Reine Flamboyante.

Puissante combattante, elle est celle qui sait le plus s'effacer lorsqu'elle se sait perdante, ne laissant pas son orgueil gagner sur son code d'honneur. L'image qu'on a d'elle est celle d'une grande femme silencieuse, ne parlant que si la situation l'oblige. Elle pilote un modèle Questoris galant d'une vitesse légendaire dont le poing est réputé comme détruisant tout ce qu'il affronte : le Straight Fast. Elle est une femme intelligente avec un sens de la stratégie importante faisant d'elle l'une des plus importantes aides tactiques.

Elle mourra durant la purge suivant l’Hérésie d’Horus et son corps sera amené et enterré dans la Forteresse des Osbern. Durant la révolte de la Maison, le sanctuaire sera épargné et la tombe sera déplacée vers la chapelle de Deryn pour y être à nouveau inhumée.

Faectan Mckellen

6) Feactan Mckellen.jpeg

Surnommé la Lionne Vagabonde par sa propre Famille, Faectan est une combattante émérite et, comme son époux Allan Javalast, une femme d'une grande valeur morale. Pour elle, une lame tirée est du sang qui va couler autant donc qu'elle ne le soit pas pour rien. Son surnom de Vagabonde lui vint du fait qu'elle était une grande rêveuse solitaire, troquant les salles de réunion et les banquets pour la simplicité de la nature et les petits bourgs perdus. La "Lionne" quant à elle vient du fait qu'elle tuera une lionne lors de la chasse d'intronisation lorsqu'elle devint Chevalière.

Lors de la Grande Croisade, elle sera, avec sa lance, la personne que tout le monde voudrait pour couvrir ses flancs. Rapide, puissante et sachant quand intervenir, la Haute-Reine dira d'elle qu'elle est tient plus de l'oiseau de chasse que de la lionne. Faectan ne pilotait pas un imposant Dominus ou un Questoris, mais avait choisi un Arminger Warglaive comme armure signature. Le "Valar rouge" était considéré comme l'appareil le plus rapide et agile de tout l'arsenal de Valgast.

L'Hérésie d’Horus ne l'épargnera pas, les terres de sa Famille seront le lieu d'atterrissage principal des forces hérétiques et il ne restera rien d'elle suite au tir de macro-armement du Titan Warlord qui la heurta de plein fouet. Un autel sur elle et sa Famille sert de porte principale à la Famille Javalast. Il fut construit par son époux Allan Javalast après la guerre.

Allan Javalast

Brave parmi les braves, Allan est surement ce qui peut être considéré comme le parangon de la Famille Javalast

La Famille Javalast a toujours été rude, souvent été comparé aux Familles du nord de par son implication guerrière et son sens de l'honneur important, Allan est le résultat parfait de ce genre d'éducation. Il rejoindra les Lames de Valgast simplement, car la Haute-Reine c'est montré digne des épreuves traditionnelles puis le vaincu en duel. Le fait qu'elle avait déjà rallié Faectan Mckellen avec qui il entretenait une relation passionnée fut ironiquement qu'une raison secondaire à sa décision.

Il est un l'une des plus fines lames du groupe et est considéré comme le Gardien des Traditions et l'indéfectible suivant de la Reine. Lorsqu'un ordre lui est donné, il fera tout pour qu'il soit accompli. Quitte à se mettre en danger pour cela.

Il est un peu le Leman Russ de la Haute-Reine : son exécuteur personnel. L'histoire ne retiendra pas le fait que ce titre était mérité et qu'il a déjà tué plus d'une personne lui faisant de l'ombre.

Son Cerastus Castigator "Courage's Blade" est utilisé de manière agressive et puissamment. Il survivra à l'Hérésie d’Horus et mourra des années plus tard lors d'un combat contre les Orks, sa vieillesse le rattrapant. Son corps a été incinéré et les cendres dispersées à travers le bois rituel de la Forteresse familiale.

Nahira Alatean

La Reine des Épices est aussi belle qu'influente sur Valgast lors de l’Unification.

La seconde fille du Baron fut formée aux arts de la chevalerie et reçut les commandes d'un Questoris Warden "Sun Spear", mais elle se retira rapidement des affaires et de la vie publique vers son domaine en bordure de la Cité Blanche : La Perle.

Elle devint la Baronne de la Maison Alatean lors de l’Unification malgré qu'elle ne fut à la base pas destinée à ce rôle, l'assassinat des membres de sa Famille par son avide cousin la poussa sur le devant de la scène. Elle prit le contrôle du Dominus Valiant relique "Unbroken" appartenant à son père après se sinistre fait et parti en quête. Celle-ci consista simplement à venger l'empoisonnement déshonorable de l'ancien pilote du Dominus ainsi que celui de sa mère et de sa sœur aînée. Elle détruisit l'armure et tua net son cousin d'un coup d'Harpon Tonnerre. Sa vengeance ce terminera lorsque Nahira incinéra directement son cadavre et sa mémoire afin de le renvoyé vers l'oubli. Le nom de ce cousin sera aussi "damnatio memoriae".

Alors le dernier membre de sa Famille, elle devint une veritable Reine du commerce respecté et même craint avec un emprise indirect considérable sur le reste de la planète. Ce fut dans son intérêt qu'elle se soumettra à la couronne de feu de Valgast.

Coureuse de jupons et véritable tombeuse de ses messieurs, elle est réputée comme l'une des trois plus belles femmes de Valgast aux côtés de la Reine elle-même, mais aussi de Cindrella Vefer. En plus de sa beauté indéniable, elle est clairement décrite comme la plus dure femme d'affaires de la planète, mais aussi une organisatrice née. Elle est une combattante déterminée, rapidement sous-estimée par son apparence plus que travailler et fait pour plaire.

Elle succombera durant le Siège de Valgast par les Emperor's Children. Il ne restera rien de son corps, détruit par les combats. Feral Vicodar inhumera pourtant une tombe en son nom et un sanctuaire fut dressé en l'honneur de son sacrifice sur le lieu de sa mort.

Surcam Aleris

Surcam Aleris lorsque son vrai visage apparaissait pouvait être le plus cruel des membres de la Serre.

Fier Chevalier de bloc occidental de Valgast, il est parmi les membres de la Serre le Chevalier qui a dû prouver le plus sa loyauté envers la couronne. Considérer comme une personne déloyale de par sa traîtrise envers ses anciens alliés à ses débuts, la Haute-Reine lui accorda pourtant une place de choix à ses côtés afin de faire table rase des conflits du passé.

Le nouveau Baron de la Maison Aleris fut une personne étrange, son calme et sa personnalité hautaine étaient contrebalancés par son zèle et son manque de compassion envers ceux qui étaient désignés comme les ennemis de la Couronne de Valgast. On attribuera souvent cela à sa volonté constante de faire ses preuves envers les autres Chevaliers, mais aussi envers lui-même.

Il était le pilote d'une relique importante issue d'un âge perdu : le Cerbère. Ce Questoris de classe Gallant avait un trône de commandement si puissant qu'il permettait à son pilote de contrôler deux Armingers en plus de celui-ci.

Il mourra sous les coups vengeurs de Tinuviel après que son armure fut endommagée, elle l'éventrera sauvagement avant de le décapiter. Son corps ne fut jamais retrouvé, surement désacralisé par les Emperor's Children. Un mémorial commémoratif a été dressé à l'endroit présumé où il est tombé.

Feral Vicodar

Ferall.png

Juste parmi les justes. Feral Vicodar n'est pas un Chevalier, né Chevalier. Il fut recueilli par un des nomades bannis par la Maison Alatean. Il était un homme du peuple déjà à l'époque et tel un Robin des Bois, il les protégeait contre les menaces et les Seigneurs tyranniques. Ce fut lui qui réunira des Chevaliers Errants de Valgast contre les énormes prédateurs originels qui commencèrent à réapparaître.

Ce groupe deviendra, lors de l’Unification, la Maison Vicodar et sera chargé de protéger le sud de ses bêtes telle une confrérie de frères et sœurs d'épée.

Durant la Grande Croisade et l'Hérésie d’Horus, Feral deviendra une sorte de figure paternelle du groupe et ses sages conseils seront recherchés de tous. Il sera considéré comme le protecteur des faibles par tous, prônant la défense des non-combattants et allant jusqu'à défendre les propres civils de ses adversaires.

Il pilote une armure surnommée "la Dernière Ombre". Il s'agit d'un Questoris modèle Errant équipé d'un système de camouflage archéotechnologique lui permettant de devenir invisible lorsqu'il est immobile.

Il survivra à l'Hérésie d’Horus, mais mourut des années plus tard lors d'un combat contre un ver des sables géants sur Valgast. Son corps sera inhumé et ses cendres rejoindront ceux des autres membres de la Famille Vicodar.

Chevaliers

De nombreux Chevaliers se sont illustrés par leurs prouesses martiales ou bien même simplement leurs histoires plus ou moins atypiques. Leurs noms marquent d'une manière ou d'une autre les grands recueils d'histoire familiale de Valgast.

Lyan Vefer

Il était le champion de la dernière Baronne des Vefer durant l'Hérésie d’Horus. Durant sa vie il massacrera d’abord multitude de diverses menaces au nom des conquêtes des Grandes Croisades. Puis lorsque la guerre civile commença, il tourna toute ses compétences vers les traîtres. Le récit de ses exploits parle même d'une chasse aux Titans hérétiques sur les terres des 500 mondes d'Ultramar aux côtés d'autres Chevaliers. Son nom est quelque peu oublié à l'heure actuelle, son histoire s'étant finie en même temps que celui de sa Maison, ses seules mentions sont faites dans le livre des Ysgarst en tant que grand ami de la Maison et de la première Haute-Reine.

Lyphea Osbern

Lyphae.png

Fruit de l'union de Christine Osbern (Futur serres de la haute reine Deryn Ysgarst) et Cararic, Lyphea est l'ainé des nombreux héritiers de la noble famille Osbern.

Copie physique de sa mère, le mental de la chevalière diffère en bien peu de point de celui de la baronne. Dès sa jeunesse, tout semblait la promettre à un grand avenir. Surnommée le Prodige, Lyphea se distingue du reste des chevaliers de part ses talents martiaux et son esprit affuté. Cela est principalement due à son entrainement, certainement parmi les plus rude. Depuis des générations, les Osberns apprécient cultiver leur esprit et sens critique, et sont bien plus indépendant que les autres maisons. La première chose que les précepteurs éveillèrent chez la jeune fille fut donc son esprit critique. Sans pour autant désobéir, elle remet souvent en cause les plans proposés, n'hésitant pas à prendre le rôle de la voix dissidente. Ce rôle est très apprécié dans sa famille, où l'on préfère élire un esprit affûté plutôt qu'un excellent duelliste comme dirigeant. Le maniement des armes reste évidement primordial, et n'est en aucun cas éclipsée. Quand on se rendit compte de son talent, on lui confia les commandes d'un Lancer. Lyphea est donc experte dans le maniement de la lance. Malgré son entrainement, la jeune femme n'hérita pas du pragmatisme de sa mère. Elle s'éprit durant sa jeunesse d'un chevalier, William Midgard, frère du baron Lanig. Alors en trêve, les deux amants eurent le plaisir de se retrouver plusieurs fois, bien évidement sans en toucher un mot à leur famille respective. Mais un jour, la fragile paix qui reliait Osbern et Karast fut brisée. Rongée par la peur de ne jamais revoir William, Lyphea se comporta bien étrangement durant la guerre, au grand déplaisir et incrédulité de sa famille. Fort heureusement, le hasard défait bien les choses. Durant la bataille, qui serait plus tard connue sous le nom de bataille des trois armées, Midgard s'interposa

Quand les forces de Deryn arrivèrent, la bataille avait d'ors et déjà débuté. Lyphea était, comme à son habitude, en première ligne. Bien qu'inatendue, la vue des forces de Midgard ne l'empêcha pas de continuer de la mêlée dans laquelle elle s'était engagée. Trop concentré sur son duel, la chevalière ne remarqua pas William s'approcher. Il essaya donc logiquement de s'interposer pour mettre fin au combat, comme le fit plus loin Deryn. Mais ce dernier avait choisis un bien mauvais moment. L'homme et son chevalier furent transpercé par sa lame. Horrifiée par le crime qu'elle venait de commettre, la jeune femme quitta immédiatement sa monture pour se ruer au secours de William, pour le voir mourir, impuissante, dans ses bras. Seul Louane Midgard fut témoin de la scène, et comprit réellement la tragédie qui venait de se dérouler. Lyphea est depuis hantée par ses actes. Elle n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était. La femme noble, fière et flamboyante n'est plus, remplacée par un être rongé par les remords. Elle suit désormais le code d'honneur des Osbern de manière bien bancale. Lyphea essaye du mieux qu'elle peut de ne pas le briser, mais, de peur d'à nouveau échouer et souffrir, elle a bien du mal à accomplir aveuglément son devoir. Autrefois ouverte et joyeuse, Lyphea est désormais renfermé, n'osant parler à personne de ce qu'elle ressent, pas même à sa famille.

Derosa Midgard

Surement l'une des plus puissantes parmi les Chevalières de Valgast durant les événements du début du 42ème Millénaire. Elle participera à la guerre des deux boss par exemple et suivra les forces impériales à la Croisade des mondes de Sarbédia. Très proche du Haut-Roi Percival Ysgarst, l'on dit d'elle qu'elle est promue à rentrer dans les légendes avec les autres membres de la Griffe.

Cynthia Midgard

Membre principale de la famille Midgard, l'ancienne fille bâtarde de Kendal Midgard s'est illustré plusieurs fois au combat. Elle était notament présente lors de la croisade des mondes de Sarbédia durant l'aube du 42ème millénaire et durant de nombreuses batailles. La jeune femme à la chevelure blanche est surtout le début de rattachement de pont avec la famille Pavonis car elle a épouser l'inquisiteur Bastien Pavonis. Elle pilote un Questoris Gallant nommé Pureté avec une grande aisance et brutalité, ce qui jure avec son apparence presque angélique.

Ibérial Ysgarst

Héraut Valgast.jpeg

Preux parmis les preux, le chevalier Ibérial Ysgarst n'a jamais réussi à s'intégrer dans une lance et a donc choisit de devenir un "héraut de Valgast". Parcourant les étoiles, il est là pour retrouvé d'ancien allié et leur venir en aide tel que son serment lui dicte. Grand naïf, il a fréquenter toute les organisation impériale et affronté toutes les menaces majeurs que l'Imperium affronte en ce début de 42ème millénaire.

Il est toujours accompagné par une troupe de soeur de bataille de l'ordre de l'écume des dieux mené par la chanoinesse Evagar, l'histoire officiel est qu'elles ont renouvelé un ancien traité d'assistance envers sa famille suite à un sauvetage de la part du dit chevalier. Ses pas l'auront amener jusque dernièrement le territoire de la maison Shield.

Apparence et distinctions

Apparence

wip

Disctinctions

wip

Reliques

wip

Relations

Alliés

Au court des millénaires de combat des Chevaliers de Valgast, de très nombreuses alliances se sont forgées dans le creuset de la guerre et les rares moments de la paix. De nombreuse n'étaient que temporaire alors que d'autre se sont transformé en grande amitié durable.

Adeptus Astartes

  • Les Salamanders : Une grande tradition d'amitié lie les Fils de Vulkan avec les Lances de Chevalier d'Odsver. Les Chevaliers de Valgast semblent s'en vouloir de ne pas avoir été présents à leurs côtés durant les événements d'Istvan V et durant la Guerre de la Bête aux côtés du Primarque Vulkan durant sa dernière apparition. Malgré cela, les voeux d'assistance mutuelle et d'amitié sont partagés avec le Chapitre. Chaque nomination d'un nouveau Roi est suivie d'un voyage de celui-ci vers Nocturne afin de le renouveler.
  • Les Spaces Wolves : Certain Chevalier de Valgast apparait dans les sagas de certain membre de la Vlka Fenrika, notamment Filgrad Karast qui aurait combattu au côté du Maître de Chapitre des Loups de Fenris lors de la reprise des Lunes de Petraldan. La bannière de la Grande Compagnie trônerait dans l'allée d'honneur de la Maison Karast depuis ces jours.
  • Les Bloody Swan : Durant les événements de "la Nuit des Charges", la Première et Troisième Compagnie de ce Chapitre successeur des Blood Angels lança un assaut contre les forces tyranides envahissant le Sous-Secteur Litos. Le maître de Chapitre mourut en défendant l'héritier de la Maison Javalast alors que le Baron Kert Vicodar de la Maison Vicodar mourut de ses blessures peu de temps après avoir tué le Prince Tyranide et sa garde à la tête de l'invasion. Depuis ce moment, le sang versé durant ces batailles est rappelé annuellement lors de la Sanguinala.
  • Les Ignitor : Les registres des Lames de Valgast semblent chaotiques à leur sujet, mais plusieurs choses sont sur, ils ont combattu souvent avec les différentes Maisons de Valgast et seraient liés à eux dans le sang et le feu. Leur bannière est visible dans la Forteresse de la Maison Vicodar, Javalast et surtout Ysgarst dans lequel elle prend une place de choix. Certains parlent de l'Hérésie d’Horus et de leur présence potentielle durant la bataille pour la planète qui y aurait eu lieu, mais les récits en parlant semblent avoir été écrits bien des années après ces événements et pourraient avoir été fantasmés.
  • Les Knight of Aryith : Lors de la Croisade des mondes de Sarbédia, la Baronne Gwendal de la Maison Midgard a combattu aux côtés des sanguinaires Astartes des Knight of Aryith. Durant les dernières années de la Croisade, ils sauveront les derniers survivants de leurs alliés, dont le mari de la fille cadette du Baron gagnant par conséquent une place à leur table et à leurs côtés dans de possibles futurs champs de bataille.
  • Les Iron Purity : La Croisade des mondes de Sarbédia permit aussi à la Maison Midgard d'établir un contact plutôt positif avec le Chapitre Astartes aux commandes des manœuvres militaires de la Croisade : les Iron Purity principalement par le biais de leur Seigneur de Fer Ivander Cestius. La Maison, accompagnant le Régiment de la Garde des Premiers d'Odsver, combattit férocement à ses côtés sur bien des fronts en commun avec eux et firent en sorte d'être à la hauteur du Maître de Guerre nommé par le Lord Commander Guilliman en personne.

Astra Militarum

  • Le 142ème d'infanterie Valhalla : Le monde de Barafardian II fut témoin d'une invasion démoniaque et de nombreux Régiments de la Garde furent envoyés. Un détachement des Chevaliers Gris réquisitionna une Lance de la Maison Midgard alors sur le retour vers la planète. On dit que le Chef de la Lance tomba amoureux de la colonelle du Régiment des Valhalla présent, mais du malheureusement accepté sa purge avec le reste de son Régiment par les Chevaliers Gris suite à leur exposition aux forces démoniaques et pour garder le secret de leur confrérie. Depuis ce jour, la bannière du régiment trône parmi l'allée des disparus de la grande Forteresse sous la montagne de la Maison Midgard.
  • Les Cuirassés de Grenafarc : Le monde pénitencier Fidorf IV est sur le trajet d'une bande chaotique, Cretarca Vicodar demande à ce que la flotte transportant sa lance soit dérouter afin qu'elle puisse le vider de ses détenues et empêché un grossissement des forces ennemies. Le général lui rira au nez en parlant des moindres risques que cela constituait. Seul le Colonel Gersandre du 38ème Régiment des Cuirassés de Grenafarc fut du même avis qu'elle et touna les talons avec elle pour s'acquitter de cette tâche.
  • Les Premiers d'Odsver : Alors que les forces d'une bande renégate des Emperor's Children tente de finir le travail entrepris il y a plus de 10 000 ans et de détruire le Monde Chevalier. Les terres de la Maison Midgard normalement épargnées par l'assaut subissent un assaut surprise par l'avant-garde hérétique. La Baronne Cathia Midgard et sa fille Derosa Midgard défendent leur propriété, bien convaincues qu'elles donneront leur vie à cette tache reçoivent le soutient du régiment de la Garde Impériale ayant désobéi aux ordres de leur supérieur pour les soutenir et sauvé les membres de la Famille. Une Lance constituée du Baron Gwendal Midgard, de ses deux fils et de sa fille accompagnera par la suite le Régiment jusqu'à payer leur dette de sang.

Adepta Sororitas

Chanoinesse de l'Ordre de l'Écueil des Dieux

  • L'Ordre de l'Écueil des Dieux. Le monde d'origine de l'Ordre de ce petit couvent de Sœur de Bataille fut attaqué par les forces orks du Boss Ork Mad'Shock et la Lance du Haut-Roi Declan Karast répondit aux appels à l'aide des Sœurs jusqu'alors ignorés. Mettant de côté les griefs du passé qu’ils eurent avec les Sœurs de Bataille, le Baron une force considérable de Chevalier au secours du monde chapelle en péril. Les combats furent terribles pour la Maison Karast qui sacrifia une lance entière durant la destruction finale de l'énorme Téla-tépula ork qui acheminait des renforts constants. La légende qui suit veut que le Haut-Roi épousât une des sœurs pour sceller leur alliance définitivement.

Inquisition

  • La Conjuration Sélénite : La Cabale Inquisitoriale formée à l'aube du 42ème Millénaire prendra la lune de la planète comme siège suite à la demande des Inquisiteurs. La Maison Midgard soutiendra le projet et se portera garante du groupe, l'une de ses membres étant l'épouse de l'Inquisiteur Bastien Pavonis.

Hostile

Forces chaotiques

  • Les Emperor's Children : Les membres de la Troisième Légion, combattirent à un moment aux côtés des Chevaliers de Valgast durant la Grande Croisade. L’attitude hautaine des Astartes n'avait déjà pas été appréciée par la Haute-Reine et bien des Barons (malgré que certains partageaient le même gout des arts). Lorsqu' arriva Istvaan V, le nom des Emperor's Children rejoignit celui des Traîtres dans les rancunes à combler pour avoir osé trahir la vision du futur de l'Imperium, mais surtout pour avoir osé s'en prendre à leur ami de toujours qu'étaient les Salamanders. L'Hérésie d’Horus fut marquée dans le Livre des Mémoires de Valgast par les combats qu'ils furent avec les Hérétiques corrompus Fils de Fulgrim qui alla jusqu'à le premier siège de la planète en elle-même. Pendant les âges qui suivirent, chaque demande d'assistance faite aux Chevaliers où les Emperor's Children se trouvent fut acceptée avec promptitude.
  • Les Frères de Micénar :
  • Le Fratricide : Durant la seconde attaque des Emperor's Children sur Valgast, un géant d'adamantium se battait à leurs côtés, ce monstre avait été recruté comme mercenaire par eux. Durant la bataille qui suivit, les Lames de Valgast placèrent la marque de la rancune sur lui alors qu'il tua le Haut-Roi Garen Ysgarst en duel. Il recroisera la route de la Maison Midgard durant la Croisade des mondes de Sarbédia et croisera le fer avec Derosa Midgard.

Orks

Les Orks sont synonymes de "haine" parmi les Maisons de Valgast, principalement la Maison Midgard et Javalast.

Les Orks et les Chevaliers se sont affrontés dès leur avancée à travers les étoiles. Ceci dit, cela va de soi quand on fait partie de la Grande Croisade aux côtés des Légions Astartes. Nombre de Peaux-Vertes ont pris la vie de bien des Chevaliers durant cette époque et la vengeance se fit dans le sang et la gloire. Les assauts sur les Spaces Hulks furent très nombreux au point qu'un Schéma de Construction fut créé pour adapter les Chevaliers à des assauts directs tels des Drop Pods modèles XXL (le Schéma est désormais disparu).

La Guerre de la Bête n'aida pas aux nombres de "haine" adresser aux Orks et bien qu'ils furent tous massacrés et les serments résolus. Les Maisons en ayant le plus souffert garde un énorme ressenti et des envies de combat importantes, ainsi la Maison Midgard et Javalast se sont souvent portée volontaires pour guidé des Lances à travers des combats punitifs contre les Xénos.

Citations

Par les Chevaliers

"Tu es à présent gardien de ma vie et je le suis pour la tienne. Tant que ma respiration portera les convictions de l'Empereur-Dieu, tu trouveras une épaule sur laquelle t'appuyer au combat. Que je sois maudit par le sang et la mémoire si je faillis à ce serment sacré. Je suis à présent ton Frère de Bataille jusqu'à la fin de ma vie."
—Serment lié des Chevaliers de Valgast

Sur les Chevaliers

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.