FANDOM


Community-header-background Cet article, Kings Fangs, a été écrit par Clovis Kalish. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"Nous avons longtemps été seuls, loin de notre propre raison de vivre, loin de nos obligations, loin de la vérité. Aujourd'hui nous subissons la colère de l'humanité envers les parjures, les lâches et les hérétiques."
"Par Yhor nous serons loyaux! Par Khermos nous le resterons!
"
Chronique du Jugement

Le chapitre fut découvert en 800.M36, peu d’informations sont connues quant à l’origine des autorisations de sa création mais les dates pourraient coïncider avec la tristement célèbre treizième fondation. Ils ne partagent pas de génome commun avec le reste des chapitres et leurs origines ont depuis longtemps sombré dans l'oubli, seules quelques rares personnes encore en vie gardent ce savoir verrouillé dans leur mémoire.

Origines

"Toi qui a eu la permission de voir les vérités, les secrets que nul ne doit dévoiler, toi qui lit ce grimoire dont le tabou surclasse tous les devoirs, soit témoin de notre histoire."
— Ouverture de l'édit du Kershiv des Kings Fangs.

Des découvertes uniques

Rares sont les informations concernant les origines du chapitre, il est probable que les hauts seigneurs n'aient pas donnés leur autorisation quand à la création du chapitre mais rien ne peut prouver cet état de fait. Il est cependant de notoriété publique que les projénitor du chapitre furent trouvés à l'arrivée de Dalak dans le système au milieu de ce qui semblait être de vastes champs d'astéroïdes. En se rapprochant avec les barges il s'aperçut de leur nature réelle, des vaisseaux par milliers gravitaient tout autour du système probablement depuis des millénaire, certains était d'une facture totalement étrangère, d'autre semblait avoir des traces de fabrication Impériales très datées.

Lors de l'inspection auspex des différentes épaves, un signal faible fut détecté en provenance un space hulk étrangement bien conservé comparé au reste des épaves. Il était cependant impossible d'identifier l’appartenance de ce dernier, aucuns système n'était fonctionnel à l’exception d'une chambre de stase. Cet dernière contenait des gènes space marine, ainsi que plusieurs armures astartes modèle maximus vierges ainsi que des conteneurs dont les vitres givrées laissaient transparaître des objets plus organiques, des ressource que le génétor ne put se résoudre à détruire, leur préservation devenant aussi importante que l’exportation du système entier.

Parallèlement une missive fut envoilée afin d'en informer les génétors de Mars, le nombre important de progénitors permis de fonder le chapitre dans la décennie qui suivie, ce fut Cawl qui l'autorisa lors de la première fondation maudite et autorisa Dalak à gérer la production des marines en utilisant le peuple de Kalaris, il se garda cependant de faire parvenir à ses supérieurs les autres découvertes du space hulk.

Une dynastie au delà des temps

La flotte d'exploration détermina plusieurs zones d’intérêts dans le système et en particulier sur Kalaris, où une civilisation humaine peu avancée fut identifiée, Dalak prit la décision d'entrer en contact avec ces hommes mais restait plus intéressé par la lune de la planète ainsi que par le monde tombeau qu'il nommera Racxus Mav. Le premier contact avec les hommes de Kalaris fut pacifique, ils acceptèrent de donner des objets divers pour que le magos les étudies. Dalak faillit perdre pied en remarquant le symbole du mechanicus sur des artefacts vieux de plusieurs millénaires, le magos entreprit d'étudier le système entier à la recherche d'artefacts plus importants encore.

Les engrenages de la guerre furent enclenchés par le réveil accidentel de forces nécrons sur Racsus Mav, les skitariis limités ne purent pas contenir les vagues croissantes de guerriers aux faisceaux mortels, et furent par conséquent tous détruits dès la première campagne contre la Dynastie Vosyhic. Le système semblait voué à la destruction dans les décennies à venir emportant ses secrets dans la tombe, Dalak ne pouvait accepter cela et décida d’organiser comme il pourrait sa défense. Au cours d'une excavation visant à réunir le plus de ressources que possible pour permettre à la population de Kalaris de se défendre avec honneur en servant l'Omnimessie que Dalak trouva son destin en un artefact antique, une relique d'origine inconnue, qui lui donna une vision d'un pylône gigantesque sur Racsus Mav mais aussi d'un autre pylône bien plus grand et de manière peu précise dans les systèmes environnent, Dalak décida qu'il donnerait tout pour ne serait-ce qu’apercevoir les monument de ces visions et il tenta de réactiver les conteneurs et de réveiller les astartes est stase, une faible partie se réveilla de leur sommeil, mais ils permettraient peu être l'attaque et la destruction de la dynastie sur Racsus Mav.

La guerre porta un lourd tribu au chapitre naissant, le nombre d'astartes déjà faible fut considérablement réduit et les pertes humaines furent conséquentes mais la nécropole de Racsus Mav était détruite et ses artefacts furent étudier par Dalak afin de mieux appréhender les futures menaces concernant la dynastie, cette bataille n'étant que le début d'une vaste série de campagnes menées par le chapitre pendant plus d'un millénaire.

Le Jugement

Le chapitre fut redécouvert par l'inquisiteur Cabardan Vocius lors de l'âge de la rédemption en M.38, quand l'inquisiteur ordonna à voir le chapitre repéré par les servo-cranes envoyés en reconnaissance sur le monde de Kalaris. Les marines n'accordèrent pas le respect qui est habituellement prêté aux inquisiteurs car ils n'avaient jamais vraiment connu l'imperium au-delà des explications incomplètes du mecanicus, par conséquent ils manquaient de rigueur concernant le credo impérial et en particulier concernant l'inquisition. Leur monde chapitral, Kalaris fut ravagé par une purge inquisitoriale, la flotte bombarda la planète une minute durant avant que l'inquisiteur ne reçoive une transmission.

Le chapitre perdit son Kalish : Gael Kalish qui fut exécuté mais a survécu en négociant un pacte innommable avec l'inquisiteur qui vu la disparition de la quasi totalité des membres du chapitre, laissant leur équipement aux rares frères qui n'avaient pas été +++censuré par l'Inquisition+++. Cet événement marqua fortement la doctrine et la mentalité du chapitre et ils se réfèrent à cet événement comme étant le Jugement.

"Ainsi tu as le savoir, celui des sages, celui des braves, de ces écris désormais il te restera les pensées, puisse tu les garder verrouillée en ton sein, héritier de la louve."__Fermeture de l'édit du Kershiv des Kings Fangs.

Monde chapitral

Kalaris

Le chapitre est présent dans le système Menhir du Segmentum Ultima sur la planète Kalaris à proximité relative de la tempête warp appelée Storm of the Emperor's Wrath.

Avant le Jugement

Kalaris était avant le Jugement, un monde sauvage composé de vastes plaines parsemées de chaines de montagnes, d’un climat glacial perturbé par des tempêtes neigeuses mortelles courants à travers sa surface et de deux océans situés aux pôles : Kermos et Yhor, l’un étant entièrement gelé en surface et produit des effets étranges sur la psyché des individu s'y plongeant, l’autre est liquide et d’une profondeur insondable, il perce l'unique continent formant presque une grande mer intérieure. Cette géographie particulière pourrais être dû à une terraformation datant probablement de l’âge de la technologie cette supposition est renforcée par la présence de nombreuses ruines plus ou moins conservées de cette époque sur la planète mais également en gravitation autour de celle-ci, expliquant la présence de la cité forteresse de l’adeptus mecanicus Rahm sur la lune du même nom.

Après le Jugement

Classifié aujourd'hui comme un monde mort après cet événement tragique, le bombardement orbital qu'a subit la planète causa un dérèglement de son climat la rendant encore plus inhospitalière, en effet le noyau devint instable et des éruptions volcaniques devinrent communes dans la zone aillant subit le bombardement. Les tempêtes glaciales devinrent de plus en plus imposantes obligeant la population des sept cités forteresses a vivre enfermé dans des cités internes et tentaculaires, durant la majorité des cycles stellaires.

Faune

La faune y est très diversifiée et nombreuse en comparaison des rares espèces végétales, des carnivores cannibales parcoures les plaines en meutes et d'autre peuples les grottes et les zones souterraines de la planète. L'espèce la plus représentative est le warlish une bête immense dominant plusieurs fois un homme ordinaire, dont les os ainsi que les excroissances sont aussi dur que l'adamantium, les magos biologis de l'impérium ont établi une éventuelle origine fenrissienne mais cela n'est en rien avéré.

Peuple

Le peuple de Kalaris, les kalariens sont des humains braves et fiers, d'avantage accroché à leur tradition qu'à leur vie, ces dernières pouvant supplanter l'instinct de survie humain. Cette résistance naturelle à la peur de mourir peut également prendre ses origines dans les encodages abhumains mineurs de la population, en effet les traits physiques distinctifs consistes en une pupille ambré et un visage dur, aux traits sauvages bien que la population soit passée rapidement à un âge plus technologique.

Recrutement

La sélection des néophytes du chapitre ou Croc Blanc, est réalisée sur Kalaris lors d’un événement aillant lieu une fois tous les dix ans. Cet événement est une cérémonie se déroulant sur plusieurs mois dont l’objectif vise à surmonter trois épreuves autrefois utilisées par les tribus pour définir un chef de guerre, elles furent modifiées afin de permettre la sélection des futurs astartes.

L'éveil

Le Croc Blanc doit plonger dans l’océan gelé de Yhor et y rester plusieurs minutes durant, la difficulté de cette épreuve étant de repousser les limites physiques du corps par le froid et les limites spirituelles qui sont encore plus fortement sollicitées à cause des effets ésotériques de l'océan sur la psyché.

Le Croc Blanc qui échoue en survivant est renvoyé de son clan et exilé dans les terres mortes.

Devenir la bête

Warlish

Représentation du Warlish

Le Croc Blanc doit parcourir les plaines enneigées et tuer un warlish, l'animal sacré des peuples de Kalaris, avec des équipements plus que rudimentaires comme des lances, un arc et l'équipement de survie minimum. Des sites sacrés de ruines antiques ou d'énormes cavernes naturelles sont susceptibles de contenir un ou plusieurs warlishs, ces derniers devenant autant la convoitise du jeune aspirant que son possible futur tombeau. Une fois la bête morte il devra ramener sa peau dans une des cités forteresse en évitant de mourir sur le chemin du retour suite à quoi une expédition ira chercher la carcasse. Il aura le droit unique de manger la chair tiède du fauve qu’il a tué, chose normalement proscrite dans la culture kalarienne et les membres de sa tribu seront emplis de révérence devant sa personne voir l’honorerons dans le cas d'une bête de grande taille.

Il n’existe pas d’autres issues que la mort ou la réussite du Croc Blanc à cette épreuve.

Rejoindre la meute

Une fois enfermé et suspendu par des chaines à chaque membre dans une des chambres rituelles de la forteresse monastère et baigné dans la lumière de la pleine lune, Le croc blanc reçoit l'implantation du progénitor de la part d'un Druide de la toison et une fois intégré le sage procédera au premier psycho endoctrinement de l'aspirant en récitant des paroles tout en dispersant des vapeurs issues des os du fauve tué lors de l'épreuve précédente, si le Croc Blanc survit aux visions dû aux modifications d’ordre psychologiques, ainsi qu'aux effets ravageurs des spasmes que subira son corps, il partira dans la forteresse du chapitre pour y subir la longue transformation en astartes et pour y recevoir des entraînements aux tactiques de combat du chapitre ainsi que des tests psychologiques pour le transformer finalement en vrai frère de bataille, il recevra alors son armure avec ses frères aillant réussi les épreuves, la troisième épreuve ne connait cependant pas de réelle finalité sinon la mort du marine au service de l’Empereur.

Le sort réservé au Croc Blanc échouant à assimiler le progénitor ou à suivre les entraînements rigoureux est peu enviable, il sera envoyé sur Rahm pour devenir un peau de fer.

Organisation

Dénomination

Fonction Désignation dans le chapitre
Maître de chapitre Kalish
Vétéran Menhir
Capitaine Indompté
Frère de bataille Fauve
Initié Jeune croc
Néophyte Croc Blanc
Maitre Chapelain/Aphoticaire/Libraire Druide de la Toison
Chapelain/Aphotcaire/Libraire Druide
Maître de Forge Cœur de braise
Techmarine Fer de feu
Servitor de combat Peau de fer

Les Compagnies

Les Crocs de Kalaris
Kings Fangs Logo

La première compagnie du chapitre est composée de l'élite, les plus expérimentés des marines des Kings Fangs. Ils ont accès aux équipements antiques de Kalaris, chaque marine possède ainsi une apparence ainsi que des capacités individuelles radicalement différentes, les escouades sont donc très indépendantes et variablement spécialisées, l'ennemi est donc déstabilisé car ils ne peuvent pas vraiment définir une cible précise à faire tomber en priorité si ce ne sont les gradés. Celle ci à également accès à la barge de bataille légendaire du chapitre, le Kalaris Edge, dont elle se sert pour mener des batailles spatiales généralement lors d’incursion chaotique, d'invasion de vrille tyrannide ou de waaagh ork. Les abordages sont effectués après avoir ouvert des brèches dans les vaisseaux ennemis à l'aide des canons principaux, généralement les moteurs ainsi que le pont adverse sont des zones clé à détruire ou à endommager pour l'envoi des modules de débarquement.

Une fois à bord la compagnie privilégie les attaques lourdes a base d'armes plasma et de marteaux énergétiques, quitte à ouvrir des brèches dans la coque pouvant rendre inutilisable les navires ennemis, les escouades sont séparés dès le début des opération afin d'atteindre sous différents angles les points stratégiques comme la chambre du moteur warp ainsi que les salles de commandes et de batterie. Dans le cas ou le vaisseau adverse s’avérerait trop ardu à détruire avec les armements classiques, les deux barges possèdent des capacités et des armements uniques leur permettant des tactiques de combats avancé et plus diversifiées que le reste des vaisseaux impériaux.

Les Lames des géants
Epées de la purification logo wiki

Cette compagnie se démarque du reste du chapitre par son style de combat, en effet les lames énergétiques à deux mains sont très appréciées. Elle est réputée pour son efficacité à surclasser des ennemi pourtant plusieurs fois plus fort physiquement au space marine moyen, leur style de combat consistant à se mouvoir en faisant corps avec l'arme rend presque infini les combinaisons de coups pouvant être portés et chaque bataille permet aux épéistes de la compagnie d'affiner leurs connaissances dans leur art augmentant graduellement l’efficacité de la compagnie.

La compagnie se démarque par le port d'une patte de warlish sur l'épaulière droite et également par le port de gravures de phrases parlant des exploits de la compagnie écrites dans le langage runique de Kalaris, sur l'épaule droite et le roi fauve de la compagnie possède deux épées blanches gravées sur le casque.

Les Bêtes de Rahm
Machines du sacrifice logo wiki

Elle est la compagnie la plus différente du chapitre, elle mène généralement seule la plupart des ses opérations et elle est dirigée par le grand magos Dalak. Tout les membres de cette compagnie sont fortement cybernétisés ou engoncés dans les sarcophages dreadnought par ailleurs la compagnie concentre la totalité des forces cybernétiques du chapitre, les autres compagnies ne possèdent donc pas de dreadnought dû fait du rejet idéologique du chapitre au implants. De toutes les nombreuses unités qui la composent une ce démarque, les peaux de fer , des marines ou des néophytes reconstruit en skitarii et parés de nombreuses fourrures. Leur équipement est très diversifié en fonction de la composition des escouades. Les gradés de cette compagnie sont des fer de feu, dirigés par Dalak aux côtés du cœur de braise.

Lorsque cette compagnie est déployée, leurs ennemis ne tardent pas à trembler devant les lignes de dreadnoughts et les peaux de fer les précédant. Un fer de feu commande une escouade seul, car généralement le fer de feu dirige lui même les frères qu'il a transformé sur Rahm et cherche à leur offrir la destinée dont ils ont été privé malgré eux.

Les Gueules d'acier

Cette compagnie contient la totalité des terminators du chapitre au nombre total de trente, cette compagnie est de loin la moins populeuse car composée de soixante marines mais représente une force de frappe précise et puissante. Il est habituel pour les frères d'utiliser de nombreuses armes lourdes automatiques comme des canons assaut ou les bolters lourds richement décorés, deux manœuvre se distinguent, l'une mobile et l'autre statique, une avancée en battu renfermant l'ennemi dans un étau d'où il ne peux réchappé est utilisé en l’absence de couvert important, dans le cas inverse une position à défendre sera désigné par le fauve noir, la compagnie peut donc avoir une fonction défensive comme d'assaut.

Elle s'est illustrée dans la treizième croisade noire, face à la Black Legion, tenant une forteresse héroïquement en abattant des armées entières de démons mais leur sous nombre évident ne leur permit pas de tenir la ligne, la compagnie perdit la majorité de ses vétérans, ces rangs ne comportaient plus qu'une poignée de marine et la sixième compagnie qui les avaient accompagnés avait été anéanti dans ça totalité. L'arrivé des primaris permit de remplir les rang de la compagnie d'Hellblasters et d'Aggressors, les rares survivants devenant les gradés de la compagnie.

Les marquages typiques de la compagnie sont des bandes noires sur le bras et l'épaulière droite ainsi que sous les yeux, reprenant les tatouages d'un ancien clan de Kalaris.

Les Meutes des plaines

La plus différente et atypique de toutes les compagnie, elle est basée sur l'assaut rapide, et brutal cependant il n'y a aucunement de véhicules du fait que Rahm n'a pas de schéma de construction particulier pour les véhicules.

Le chapitre c'est évertué à dompté des warlishs afin de s'en servir comme monture, puissamment bâtis et résistants à la plupart des impacts directs, ils sont le fer de lance si plusieurs compagnies sont déployées simultanément ils seront ceux qui viendront percer les lignes ennemis et qui araseront les défenses statiques ainsi que les unité lourdement armées.

La mentalité de cette compagnie est plus tribal que les autres, elle regroupe un certain nombre de rites ancestraux, occupant encore plus de place dans la journée des frères et leur fanatisme envers les xenos religieux ne connait pas de comparable au sein du chapitre.

Les fils de cette compagnie couvrent leur armure de nombreuses peaux et ornent leur épaulière d'un crâne de warlish pour les plus âgés, des os jonches leur armure comme autant de décorations leur donnant un aspect de sauvage bien que cela soit plus que faux et leur permet de cacher leur intellect aisément.

Les fils lunaires

Cette compagnie fut renommée suite à sa destruction lors de la treizième croisade noire, elle est composée en totalité de primaris, usants de techniques variés rappelant les édits du codex astartes sous certains aspects. Elle est également la seule compagnie usant des rares véhicules terrestres produits par Rahm et d'autres envoyées par Mars. Son rôle principal reste cependant l'équivalent d'une compagnie de réserve, diffusant des astartes dans les autres compagnies durant les périodes de nécessité.



Idéologie et vie quotidienne

"L'animosité, cette part de l'homme est repoussante, quel homme peut se prétendre évolué si il n'est pas capable de contrôler ses passions ?"
—Ruffa Elsif, Indompté.

Humble

Le chapitre compte environ mille cinq cent marines, ce chiffre tend à varier en fonction du taux de réussite aux épreuves. Ils ne se considèrent pas comme des demi-dieux à proprement parler et le zèle est mal perçu parmi les frères, considéré une source d’erreurs et de jugement hâtif. Ils préfèrent adopter un caractère sobre à l’instar de leurs prédécesseurs induisant qu’il arrive rarement qu’un Kings Fang perde son stoïcisme, qu’il soit gravement blessé ou en présence du warp et ce après le tumultueux événement du Jugement.

Traditionaliste

Le chapitre reprend la vérité impériale, considérant l’Empereur comme un père et non un dieu ne faisant pas plus de cérémonie en son nom en revanche ils célèbrent de nombreuses fêtes liées à leur monde natal. Lorsqu'ils ne combattent pas, les compagnies se réunissent sur Kalaris et procèdent à la plus vieille tradition du chapitre, se purifier en s’immergeant dans les étendus glaciales de Yhor. Cette thérapie pourrait être considérée comme un besoin primaire et traduire une faiblesse génétique mais il s’avère qu’elle favorise la régénération des corps sur le long terme et préserve les glandes progénoïdes améliorant leur viabilité lors de l’implantation à un néophyte.

Entrainement

Quotidiennement, les marines s’entraînent très différemment les uns des autres en fonction de la compagnie, des chants sont communément effectués avant chaque repas et des séances de profonde médiation sont obligatoires lors de la vérification des implants et des traitements chimiques. La moitié de la journée est composée d'entrainement martiaux et au tir tendit que le quartier libre est variable celons les cycle de passage des différents quart de lune.

Rituels

Quand les frères sortent de leur système dans leurs vaisseaux ils procèdent à des marquages rituels sur leur corps narrant légendes et histoires du chapitre afin de se savoir entourer des esprits de leurs frères défunts après ce rituel les frères se réunissent dans le hall principal et méditent en répétant de nombreux chants kalarissiens tout en dispersant des fumées d’encens. La première compagnie est plus souvent amenée à partir loin de son système en raison de sa spécialisation, les menhirs du chapitre étant donc les plus promptes à procéder à ce genre d’activité sous le regard du Patriarche.

La Meute

Les Kings Fangs ont une mentalité de meute, chaque frère est uni par un lien familial dont le père est l'Indompté, les gradés et vétérans du chapitre sont quand à eux considérées comme des aînés, la seule compagnie n'aillant pas le droit à cette fraternité est la troisième à cause de sa nature et des membres spéciaux qui la compose.

Regard sur les autres chapitres

Ils perçoivent les autres chapitres comme des membres lointains d'une famille qui doivent prouver leurs capacités après avoir combattus cote à cote avec eux un ennemi singulier, les chapitres appliquant une doctrine extrêmement guerrière sont donc susceptibles d’être apprécies si ils ne sont pas ostentatoires ou psychotiques. Le chapitre est l'un des plus loyaux car au cours de ses six milles ans d'existence, pas un Kings Fangs n'est devenu renégat malgré les souffrances qu'il à enduré, notamment à cause de l'Impérium.

Honneur

Le chapitre ne compte aucun scout et ne cherche pas la discrétion la décrivant comme une insulte à leurs rites et à leur honneur, ils abhorrent les armes de destruction massive en dehors d'un combat spatial, considérant un combat sans confrontation directe comme déshonorant et les jeunes crocs sont mis sous la tutelle de leur frère plus âgés, écoutant avec respect les conseils et obéissant aux ordres sans discuter.

Matériels

La proximité avec le mecanicus facilite la production de dreadnoughts et permet au chapitre d'avoir une grande indépendance en matière de ressources et d’équipements aussi le chapitre fut partagé quand à l'intégration des primaris car ces derniers n'ont pas passé les épreuves nécessaires pour avoir le droit de porter le fer aux ennemis à leurs cotés.

Intégration des primaris

L'arrivé des marines primaris divisa fortement le chapitre, certains y voyant même une tentative de l'inquisition qui chercherait à trouver un prétexte pour les discréditer en leur ajoutant cinq cent frère qui n'avaient ni subi les rites d’initiation ni grandi sur Kalaris.
Primaris KF

Génome

Cawl avait étudier chaque chapitre pour y envoyer un type de primaris au patrimoine génétique correspondant, il avait découvert avec surprise un génome inhabituel, mais cela n'empêcha pas la production de marines.

Renfort nécessaire

Les frères primaris furent finalement pleinement intégré au chapitre, leur soutien étant plus que nécessaire à cause des pertes subies durant la treizième croisade noire et vinrent remplir les rang des deux compagnies de réserve ainsi que ceux de la quatrième.

Culture

Les primaris embrassèrent totalement les modus operandi du chapitre, sans doute à cause du pyscho-endoctrinement violent qu'ils durent subir dès leur arrivé cependant des fragments de leur entrainement ultérieur resurgissent en combat et peuvent trahir leurs liens avec le codex astartes.

Génétique

Le patrimoine génétique des Kings Fangs est relativement stable, ils ne souffrent pas des mutations que l'on peut retrouver chez d'autres chapitres ou du moins dans une moindre mesure, seul quelques traits physiques comme un jaunissement de la pupille et un blanchissement léger de la peau, lié à une mutation mineure du mélanochrome sont à noter.

Spécificités

Le chapitre ne possède aucunement les glandes de Betcher, un rejet inexplicable se produit sur tous les marines du chapitre lors de l'augmentation du croc blanc en jeune croc. L’intégration des gènes suite aux épreuves entraîne également des modifications psychologiques dénuant le marine de toute forme d'agressivité et le rendant parfaitement maître de ses émotions, ce calme donne un caractère d'analyse froid aillant permit de nombreuses victoires au chapitre et a facilité les relations avec les forces impériales cela pourrait être dû partiellement à une évolution du nodule cataleptique qui affecterait différemment plusieurs zones du cerveau mais aussi dû aux nombreux rituels de psyco-endoctrinement.

Primaris

Malgré les travaux de Cawl une erreur c'était glissé parmi les chapitres astartes, les primaris subirent une avarie génétique irréversible empêchant l'implantation du magnificat, ils restèrent donc à la taille originel d'un marine et les organes ne reçurent donc pas les effets bénéfiques de cet implant.

Apparence

L'armure du chapitre est d'un vert émeraude surmontée une épaule au remplissage jaune or. Un bras couleur ivoire fait écho aux nombreux frères qui se sont sacrifiés en se donnant à l'inquisition pour garantir un avenir au chapitre lors du Jugement. Les frères portent des ornements et des décorations de Kalaris comportant notamment une fourrure de félin ou divers colliers à base de bêtes.

Armures reliques

Étant donner le long passé isolé de toute forces reliées directement à l'Imperium et du manque de schémas d'armures, la majeure partie des marines portent des modèle d'armures anciens datant d'avant l'hérésie et marquée par les combats. Les corps des marines sont parsemés de cicatrices acquises souvent avant leur transformation en surhomme du à la faune très hostile de la planète. Les marines ont généralement des coupes de cheveux barbare longues et composées de nattes et de tresses ou des cheveux courts et hérissés, des yeux de félins allant du jaune luisant au orange pâle et le visage orné d'une barbe plus ou moins bien entretenue.

Physique

Leurs regards sont froids pareils a autant de grandes bêtes à l'intelligence insoupçonnée, brillants d'une lueur glaciale et inquiétante, plus le marine vieilli plus ce trait devient évident. La peau des marines et généralement de la population est pale et parcouru de taches de naissances étranges se transmettant de génération en génération sans se troubler. Leur démarche est d'une noblesse animale, pas forcément élégante, mais elle traduit une grande fierté celle de la puissance bestiale contrôlée contenue dans chaque marines.

Reliques :

Le chapitre possède des équipements uniques issues des ruines sur la planète, ces derniers sont étudiés et reproduits par Rahm cependant la technologie complexe, le nombre limité d'artefacts et l’aléa de leurs fonctionnalités allant des armures antiques aux armes énergétiques en passant par les barges de combat, empêchent le mecanicus de la planète de fournir un tel équipement pour tous les frères et par ailleurs sont retissant à partager ce savoir avec le reste de l’Impérium ,pour les marines ce sont des objets de culte aussi sacrés que leur armure, les plus notables sont :

  • Le Kalaris Edge, il est le vaisseau principal du chapitre, une relique ancienne et mystérieuse à la puissance de feu et à la taille dépassant les standards de l'Impérium, sa carcasse fut retrouvé sur Rahm et reconstruite sous la supervision de Dalak, diverses systèmes de combat uniques furent implémentés,, octroyant des manœuvres uniques pour un vaisseau de sa taille et les rangés de batterie forment un mur de feu et d'acier lorsque qu'elles sont déployées.
  • Les Armures rois sauvages, conservées par l'escouade de la première compagnie, elle datent toutes de l'age de la technologie et furent découvertes en même temps que les deux barges. A leur découverte elles étaient endommagés seul quelques éléments pouvant être réutilisés et intégré à des armures cathaphracii formant des armures lourdes au gorgerin et larges épaulières triangulaire, l'aspect donné par le mecanicus et l'ajout d'ornements modifie l'aspect général de l'armure.
  • Le Kershiv, Un artefact d'un alliage inconnu aux propriétés psychiques ésotériques. Il sert d'opus enregistrant la mémoire de chaque Kalish et contient donc les plus grands secret du chapitre, il est conservé au plus profond de la forteresse du chapitre au milieu de champs de stase. Gare à celui qui oserait le tenir sans en être digne car une sécurité psychique l'enveloppe envoyant des éclairs sur les importuns.

Membres Notables

Gael Kalish, Kalish - (Mort en M37)

Ariaric Kalish, Kalish - (Mort en M38)

Euric Kalish, Kalish - (Mort en M38)

Thorismond Kalish, Kalish - (Mort en M39)

Amalaric Kalish, Kalish - (Mort en M40)

Clovis Kalish, Kalish - (Intronisé en 11.M41 et mort en M42)

Harold Kalish, Kalish - (Intronisé en 207.M42)

Sigéric Thrace, Indompté de la deuxième compagnie - (Mort en 540.M38)

Magos Dalak, Indompté de la troisième compagnie / Archmagos de Rahm - fonctionnel)

Kilrich Yhal, Druide de la quatrième compagnie - (Mort en 999.41)

Tuga Geila, Druide de la toison - (vivant)

Combats notables

Bataille de Gaellis

"Leurs esprits sont paisibles en toutes circonstances, jamais je n'ai vu de guerriers aussi dénués de rage que les fils de Kalish"
—Attribué à un capitaine Salamanders

Baptême du feu

En 435.M38 le chapitre participe à sa première opération d'envergure avec les forces impériales, étant donné le faible nombre de marines que comporte le chapitre à ce moment là, ils sont accompagnés par les Salamanders dans un premier temps pour défaire une fois de plus la dynastie Vosyhic avec à sa tête son pharaon, Nectatef.

Une guerre d'usure

La campagne fut longue car le pharaon usa de doubles afin de gagner du temps en faisant mainte fois croire à sa mort, son objectif étant de réveiller une antique machine monolithique, un colosse de métal de la taille d'un titan impérator. Les mois passèrent durant cette guerre d'usure avant que les Iron Hand ne furent envoyés en renfort pour prendre la position du titan d'assaut.

Les pertes furent importantes dans tous les camps mais les marines réussirent à sécuriser le périmètre autour du géant, affrontant vague après vague les soldats mécaniques lorsque Nectatef joua le tout pour le tout en se téléportant sur la tête du colosse. La structure commençait à se mouvoir tandis que le pharaon entamait un rituel, il fut stoppé en étant coupé en deux d'un coup de lame par L'Indompté Sigéric Thrace de la seconde compagnie, les Lames des géants.

Victoire et premières alliances

Le corps du pharaon tomba en poussière après cette défaite, et s'envola au vent. Il est fort probable que Nectatef soit toujours présent mais très affaibli, le monde machine Gaellis fut quand à lui détruit par les armées de l'Ordo Xeno. Cette victoire lia fortement les Salamanders aux Kings Fangs de plus des dialogues cordiaux avec les Iron Hand furent établis permettant l’intégration définitive du chapitre à l'imperium.

Le chapitre se lança alors dans une croisade de cent ans pour honorer son entrée complète dans l’Imperium.

Le duel

"Les bêtes de Kalaris sont des soumis qui ont ployés devant l'inquisition, des déracinés, la honte de leurs propres pères. Puisse nos chemins ne jamais se recroiser"
—Inferus Kharceart, capitaine de 3ème compagnie des Knight of Aryith.

Après avoir déstructuré les restes de la dynastie, le chapitre continua sa croisade en remontant toujours plus loin dans le Segmentum Obscurus jusqu'à arriver aux frontières du Secteur Gothique. La flotte du chapitre, après d'innombrable batailles face aux ennemis de l'Empereur finit par rencontrer une flottille des World Eaters à coté de l'agri-monde Ilonys d'ores et déjà détruit par les renégats qui semblaient justement repartir en quête de nouveaux carnages.

La bataille fut engagée et l'étrange troisième compagnie des Machines du sacrifice fut envoyée directement dans les vaisseaux ennemis via des modules de débarquement suivi des Crocs de Kalaris et des Gueules d'acier massacrant les hérétiques alors en sous nombre. Une flotte loyaliste émergea du warp, celle des Knights of Aryith qui avaient reçu l'appel de détresse de la planète mais étaient arrivés trop tard suite à un départ précipité dans le warp et vinrent se joindre aux Kings Fangs pour détruire les restes des forces renégates.

Mésalliance

Une fois cette tache accomplie avec peu de pertes, les deux vinrent se rencontrer sur Ilonys et les maîtres de chapitre Thorismond Kalish et Furioso Calceus entrèrent dans une discutions en seule présence de leur garde d'honneur. Le sujet de la discutions était vraisemblablement la manière d'aborder le combat des deux chapitre, nul ne sait si se fut le Kalish qui reprocha au Dévoreur de Chair l'exaltation malsaine que son chapitre prenait à massacrer en doutant de sa foi ou si se fut Calceus qui rappela l'inaction des Kings Fangs durant le Jugement mais la seule chose que l'on retint de ce dialogue fut un duel brutal entre les deux qui coûta son bras à Thorismond et Calceus reçu une entaille large et profonde au ventre.

Une inimitié forte subsiste depuis ce jour et ils essayent autant que possible de ne pas se rencontrer bien que cette tendance ce voit moins évidente due à l'apparition de la Cicatrix Maledictum.

Le champ d'acier

Suite à la croisade de Sarbédia et à la perte du Kalish Clovis, le chapitre se retrouva fortement affaiblit. Un deuil habita les cœurs des fauves pendant plusieurs décennies, la place de Kalish restait vacante et la menace du chaos se faisait de plus en plus importante au sein de l'Impérium Nihilus. Le chapitre fut invité à béatifier son maître de chapitre aux côtés des Iron Purity eux aussi en deuil du Seigneur de fer Ivander Cestius. Sur le monde de Caros, les funérailles eurent lieu, les corps ou restes des maîtres de chapitres étaient allongés côte à côte dans des sarcophages recouverts par la bannière de leur chapitre respectif. Hector Adrian prononça en premier un discours en rappelant l'inflexibilité d'Ivander, tant à la tête des siens que durant les événements de Sarbédia. Qu'il avait toujours su prendre la bonne décision, celle de servir l'intérêt de l'Impérium et du chapitre avant tout le reste jusqu'à la toute fin et qu'il se ferait un devoir de suivre ses enseignements à son tour avec autant d’abnégation.

Suite au discours d'Hector, une flotte fut repérée en orbite et l'information transmise aux com-vox des astartes. Le moment solennel et véritablement unique que vivaient les frères de bataille venait d'être troublé par un invité indésirable, de la pire engeance.

Un silence s'installa, jusqu'au moment où dans l'espace plusieurs vaisseaux furent percutés par des masses, des amas de chair immenses muni de gueules. Tous les astartes sortirent leurs armes, les restes d'une vrille tyrannide venait d'arriver dans l'orbite de la planète. Depuis les barges de batailles, les marines affrontèrent non sans mal les vaisseaux xenos pendant ce temps la situation sur la planète fut encore plus périlleuse, la protection des corps des anciens maîtres de chapitre obligea les astartes à tenir une position extrêmement désavantageuse et nombre d'entre eux tombèrent en faisant rempart de leur propre personne. Hector faillit se faire empaler par les membres acérés d'une créature fouisseuse, mais fut sauvé par Harold Merova, qui dévia l'attaque d'un coup de sa lame et ouvrit le torse du xeno avant de repartir vers une autre cible.

Au bout de plusieurs heures de combats acharnées, la victoire fut acquise, les capitaines Kings Fangs présents choisir Harold afin qu'il monte sur la place où Hector avait fait son discours pour qu'il en fasse de même, il c'était illustré pendant Sarbédia, et même pendant cette bataille ainsi, il prit la parole :

Kf X ip
"Notre père à veillé pendant plus de mille ans sur nous, la lignée des Kalish a toujours dirigé avec la même force et la même sagesse, ils nous ont appris que la plus belle des victoires est de vivre et mourir pour celui qui tiens depuis dix milles ans. Sachez que lorsque ma vie s'achèvera, un autre sera roi et il en sera ainsi indéfiniment. Pour ce qui est vrai et juste !"
Un silence s'installa et les Kings Fangs s'agenouillèrent, le druide de la toison Tuga Geila s'avança vers le sarcophage de Clovis, il alluma un feu qui consuma le corps du défunt en dispersant des cendres d'os de son encens, il proclama que celui qui disparaît aujourd'hui transmettra sa force au nouveau chef, ainsi le Kalish Harold fut intronisé au cours de cette cérémonie, et prit la tête du chapitre dans un silence sobre et respectueux.

Après que le rite de passation des Kings Fangs eut pris fin, le véritable sacrement d'Ivander Cestius fut effectué. Dans les vastes fonderies du Redemption's Stars le corps de l'ancien seigneur de fer fut plongé dans le métal en fusion, coulant lentement et son visage s’enfonçant au milieu de flammes jaunâtres. La chaleur autour de son faciès figé brouillait l'air et certains crurent entrevoir comme un sourire d'adieu sur la bouche de Cestius, celui de la confiance et de la certitude. 

Les événements et les célébrations communes lièrent les chapitres entre eux par des liens plus forts que ceux du sang, devenant ainsi des alliés éternels au cœur de la guerre éternelle.

Dates des événements notables

  • M36 - Création théorique du chapitre
  • M36 - Le chapitre repousse la dynastie nécron Vosyhic sur Racsus Mav
  • 32.M37 - Découverte de l'épave du Kalaris Edge
  • M37 - Purge inquisitoriale de l’âge de la rédemption surnommée «Le Jugement»
  • M38 - Ariaric Kalish prend la tête du chapitre en tant que Kalish
  • 435.M38 - Bataille de Gaellis
  • 635.M38 - Le Duel
  • 602.M41 - La seconde compagnie se confronte au bandes de guerre des Tears Cruors
  • 999.M41 - Le chapitre subit de lourdes pertes face à la Black Legion lors de la 13ème croisade noire
  • 999.M41 - Intégration des Primaris
  • M42 - Croisade de Sarbédia
  • 207.M42 - Le champ d'acier

Citations 

"Kalaris vivra !"
—Cri prononcé par les premiers Kings Fangs face à la dynastie Vosyhic
"A jamais ses fils !"
—Cri prononcé lors de l’ascension de Clovis Kalish au rang de Kalish
"Que vos lames soient affûtés et vos esprits inflexibles car aujourd’hui nous rejoindrons l’Empereur et nos frères"
—Kilrich Yhal, Druide des gueules d'aciers face aux cohortes de la Black Legion
 
==Galerie==
KF mk3 2nd

Astartes de la deuxième compagnie, les Lames des Géants

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .