FANDOM


Community-header-background Cet article, Kahlan Arkevyl, a été écrit par Bastien Pr. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"Kahl...ma petite Kahl...je t'en prie viens dans mes bras...je ne t'ai pas abandonné tu sais...je t'aime...."
—Propos recueilli de l'Inquisiteur Pavonis après ingérence d'obscurae dans sa cabine.

Si une personne peut être considérée comme l'ironique origine du radicalisme de Bastien Pavonis, c'est bien Kahlan. De ses origines, nous ne savons rien. Elle n'était connue que sous sa fonction d'interrogatrice au côté d'Ishmael. Puis elle devint inquisitrice, amante, et amour de Bastien, elle sacrifia beaucoup pour qu'il devienne une légende vivante de l'inquisition. Sa vie, en quelque sorte. Et sa mort plongea Bastien au désespoir.

Kahlan, en tant qu'inquisitrice de l'ordo astartes, était compétente, respectable et respectée. Amalathienne, elle aurait pu obtenir une carrière grandiose si elle ne s'était pas dévouée à aider son amant dans l'ombre, afin de le faire parvenir jusqu'aux Grands de l'Organisation Inquisitoriale. Nul doute qu'elle regretterait, si elle savait ce qu'il était devenu.

Implacable en mission, délicate avec ses collègues, Kahlan est cependant une personnalité rieuse mais sans scrupule. Elle sait se montrer charmante quand il le faut, violente aussi, mais rarement cruelle. Elle n'en voit pas l'utilité et, plus que tout, elle avait une trop grande bonté d'âme pour de telles exactions.

Biographie

La vie en rose

Si tout était à refaire

De l'origine de Kahlan, l'Inquisition n'en sait que peu de choses, les informations les plus probantes étaient jalousement gardées par feu l'inquisiteur Ishmael, et de ses comparses, seul l'inquisiteur Pavonis semble connaître davantage ses origines. Il est communément admis que celle ci voit le jour à l'aube de la 879 ème année du 40ème millénaire. De sa famille, les informations ne sont pas avares, mais son teint pâle, aristocratique et droit laisse à penser qu'elle est issue d'une lignée aisée, voire noble. Pourtant celle ci reste évasive, notamment sur sa vie. Elle apparaît en 997 aux côtés de l'inquisiteur Ishmael comme acolyte, puis interrogatrice quelques mois plus tard. Discrète, évasive, elle restait souvent en retrait derrière son maître, attendant qu'il ait besoin d'elle pour agir sans jamais prendre parti, sauf celui de son maître. Pourtant rien ne laissait présager au tournant que prendrait sa vie en 998. À peine un an plus tard...

L'enfant

Sa vie changea du tout au tout lors de la brève excursion sur la planète Latran IV. Descendu sur la planète pour discuter avec la famille régnante des Pavonis, Ishmaelrevint pourtant avec un trophée. Un gamin, l'atteignant à la cuisse, d'une dizaine d'années, tout au plus. Au grand étonnement de Kahlan, l'inquisiteur la choisit comme tutélaire de l'enfant, futur interrogateur. C'est ainsi que le destin lia les âmes de Bastien Pavonis et Kahlan Arkevyl. Celle ci se montra pourtant réticente à l'idée d'éduquer un garçonnet incapable de contrôler ses émotions, s'efforçant à lui faire apprendre l'escrime, les arts du mensonge, de la dissimulation, Kahlan se démenait pour assurer une formation d'interrogateur envers l'enfant. Pourtant, au fur et à mesure qye les mois passaient, Kahlan considéra l'enfant autrement que comme un hypersensible précoce, il se révélait être bien plus que ça. C'était un psyker, un psyker alpha selon les dernières batteries de test. Alors la jeune Arkevyl changea de stratégie du tout au tout, prenant une place maternelle dans la vie du jeune interrogateur, elle préféra enseigner la méditation à la torture, le contrôle de ses pouvoirs au maniement des armes conventionnelles. Elle troqua dès lors l'influence d'Ishmael en prenant pleinement son rôle de tuteur, et une fois devenue inquisitrice, elle l'amena avec elle participer à divers affaires inquisitoriales de plus ou moins grandes envergures. Ainsi, elle déjoua un complot mettant en danger le sous secteur Trajan, puis entama une série d'opérations dabs le secteur Caligari, quand Bastien ne pouvait la suivre, elle se lançait corps et âme dans sa fresque investigatrice, au mépris du danger ou de la corruption. Les années passèrent, cet amour de soeur à petit frère évolua, progressa, muta avant de devenir un parfait idylle. Elle avait 26 ans, il en avait 19, il achevait sa formation d'interrogateur, elle, devenue inquisitrice, l'attendait avant de pouvoir quitter Ishmael et vivre sa vie avec lui. Tout ne se passa pas comme elle l'escomptait.

Le jeune homme

Si Kahlan et Bastien partaient de plus en plus souvent en mission, prétextant que l'interrogateur se devait d'aller sur le terrain, le couple ne devint pleinement autonome qu'en 20.m41 à la mort douteuse du mentor Ishmael. Bien que leur amour avait déjà été consommé durant leurs "escapades" inquisitoriales, cette libération leur permettra de vivre trois ans d'un idylle amoureux parfait, enchaînant affaire sur affaire, hérétiques, mutants, xenos et démons, et bien sûr une vie de couple tumultueuse et passionnée. A partir de ce moment là, il reste précisément 6 ans de vie à la jeune Kahlan, peut-être que s'ils l'avaient su, Bastien ne serait pas parti sur Scintilla pour continuer son ascension dans la hiérarchie inquisitoriale. Pourtant ce ne fut pas le cas.

Bastien partit, un beau jour en plein milieu d'année, vers Scintilla, lui promettant de revenir rapidement, auréolé de gloire, car c'est ce qu'il était à l'origine, un ambitieux. Seule, elle repartit donc de secteurs en secteurs, s'assurant de la survie de son protégé en utilisant son influence grandissante. Si l'on entendit moins parler de ses exploits, Kahlan reste pourtant un pilier dans la pacification du secteur Caligari. Elle poursuivit la cabale renégate des inquisiteurs de la Larme Pourpre et ce en seulement six mois. Uje action parfaitement menée qui permit en un temps records de mettre fin aux menaces pesantes sur la totalité du secteur. Une chasse qu'elle mena en finesse, soit par la ruse, soit par l'éloquence, soit par la force. Elle n'hésita pas à simuler l'amour envers certaines de ses victimes, futurs mouchards, mais n'alla jamais plus loin que le baiser, son coeur revenant irrémédiablement vers Bastien, espérant secrètement que ce fut un tant soit peu réciproque. Mais elle veilla à ne pas faire de vagues, se taillant un nom dans le secteur caligari, attendant le retour de son amant, échangeant de longs mois d'attente pour quelques jours passionnés.

L'hymne à l'amour

Peu m'importe si tu m'aimes

Les retours de Bastien se faisaient cependant de plus en plus espacés, et ses enquêtes de plus en plus longues. Les sentiments que Kahlan lui éprouvaient semblaient noyés dans ses travaux, dans sa richesse..dans sa gloire. Pourtant, elle nia en bloc l'idée de n'avoir été qu'un pion pour l'aider à atteindre l'ascension, et en soi, elle faisait bien, car elle se serait trompé lourdement. Rapidement lassée des purges classiques et des ferveurs habituelles de ses collègues, elle opta pour une réintégration dans l'ordo astartes. Se refusant la moindre paresse, Kahlan étudiait minutieusement le cas de chaque chapitre présentant des anomalies tant génétiques qu'administratives. Ses travaux la poussaient à souvent voyager d'un bout à l'autre de la galaxie, sans jamais faillir à sa tâche. Cela lui permit de retrouver Bastien, elle se chargeait des enquêtes, lui des purges, et ils savaient fêter ça sans soucis de pudeur. Cependant, là où Bastien n'était encore qu'un puritain armé d'un eviscerator, Kahlan faisait preuve d'une plus grande...maturité. Elle taisait donc le nom de chapitres affectés de tels ou tels manquements au codex, tant que cela restait mineur, souhaitant éviter à tout prix de possibles guerres civiles, gagnant à la fois l'estime de ses paires, mais aussi des frères astartes. Elle se montrait douce, courtoise mais savait très vite changer de ton quand il le fallait, devenant implacable, méticuleuse. Ce qui causa sa perte.

Car moi je mourrais aussi

Le drame autour de Kahlan reste brumeux et emplie de mystères. L'inquisitrice menait des opérations relativement communes sur la planète Agripine, mettant fin à un culte jugé alarmant, lorsque celle ci se fit sauvagement assassiner. L'ironie cruelle du destin est ici que quelques minutes avant sa mort, elle reçut un appel de son amant. Prémonition ? Doute ? Vision ou coup de chance ? Nul ne le saura jamais, mais celui ci venait en fait lui proposer son aide. Si elle lui avait dit oui, les choses auraient été sûrement différentes, Bastien aurait sûrement vécu bien moins longtemps, Miranor étincèlerait toujours..mais laissons le passé au passé. Elle refusa doucement son aide en apprenant qu'un thunderhawk aux blasons du loup venait d'atterrir, elle lui promit de fêter sa victoire comme il le faudrait avant de couper la communication et rejoindre ses alliés...Neuf jours plus tard, l'Emperor's Destiny orbitait autour de la planète, Bastien découvrant avec effroi l'épave du Rosace dans le vide stellaire...puis sur terre le corps martyrisé de sa défunte amante. Profondément meurtri par la perte d'un être si cher, Bastien se jeta sur les premiers coupables possibles, les renégats des Extasy Lycans, dans ce qui deviendra la Croisade de Rétaliation Kahlanienne. Pourtant ce drame reste marqué par le secret et le doute. En effet, les Extasy Lycans n'étaient pas les seuls bandes de guerre, ou même chapitres dans le secteur à arborer un insigne du loup. De même le thunderhawk ayant atteri ne montrait nulle trace de corruption, il aurait sinon été déjà abattu. Plus sombre encore, la disparition des recherches de Kahlan sur le chapitre des Knight of Aryith, alors qu'elle affirmait à voix basse, avoir découvert bien des choses...

Nous aurons pour nous l'éternité...

La mort de Kahlan, en elle même, ne changea pas la galaxie. Des millions de monde brûlaient, mais le secteur Caligari restait sous giron impérial. Elle fut regrettée, puis remplacée, ses recherches classées, ses travaux transmis à son successeur. La véritable influence de Kahlan fut sur un seul être vivant, son propre amant, Bastien. Lui qui se croyait intouchable et tout puissant revint brutalement sur terre avec sa mort. Plus encore, il découvrit du même coup tant et tant d'occasions manquées de rester vivre avec elle au lieu de chercher l'apothéose. Sa mort , même aujourd'hui, reste le poids le plus lourd de sa conscience. Savoir qu'il était la dernière personne avec qui elle a parlé le ronge, se sentant coupable. Coupable de ne pas être venu plus tôt, de ne pas avoir vécu avec elle, d'être parti. Il est officieusement accordé pour un très petit cercle de proches, que c'est sa mort qui condamna l'homme au radicalisme. Il usa et abusa pendant des années de pouvoirs, de recherches occultes, de théories pour la ramener, et ce dans le plus grand secret. Lorsqu'il s'essaya enfin, il fut le seul à préparer le rituel, ses acolytes attendant dans une pièce adjacente. Il fut dès lors le seul à savoir ce qui s'y passa. Ses acolytes cependant entendirent tour à tour , larmes et rires, puis cris...jusqu'à ce que l'inquisiteur ne ressorte, seul, son état mental davantage piteux qu'avant son essaie. Paradoxalement, Bastien commença dans le même temps à prendre de l'obscurae, souhaitant oublier les événements de "l'antichambre" pour retrouver les bras de son aimé..ne fut ce que pour deux heures.

 Descriptions

Physique

Informations manquantes

Psychologique

Informations manquantes

Equipements

Informations manquantes

Connaissances

Informations manquantes

Faits Notables

Informations manquantes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .