FANDOM


Community-header-background Cet article, Hélène, a été écrit par Bastien Pr. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"Et l'affaire 403-30 ? Comment ça vous ne l'avez pas finie ?! Elle est directement reliée au dossier 765 ! Imaginez vous ce qui se passerait si je ne faisais pas mon travail ?!"
— Hélène à un agent en retard.

 
Hélène Verez est l'interrogatrice officielle de Bastien Pavonis. Fille d'un inquisiteur renégat abattu par celui qui deviendrait son employeur, elle fut prise sous son aile de par ses compétences fortuites en matière de gestion et son redoutable esprit analytique.

Ambitieuse, Hélène rêve de devenir inquisitrice. Et Bastien semble la former autant que possible à accéder à cet ordre. Cependant ses origines, bien que cachées par Bastien, posent problèmes. Tout comme les opinions de son maître qui déteignent sur sa réputation...

Hélène est dotée d'une personnalité en acier trempé et d'un caractère bien à elle. Elle est belle, elle le sait. Et elle joue dessus. Tout comme sur ses exigences quasi perfectionnistes et sa sévérité implacable lorsqu'elle dirige ses équipes.

Biographie

De "modestes" débuts

Inquisitrice dans le sang

Hélène est la fille aînée de l'infâme inquisiteur Oedion Verez et de la savante Adrae. Celle ci voit le jour avec son frère Hector, dans la surprise commune des deux parents rigoureux et pourtant aimants. Pourtant, leurs vies se résument à la planète Anchyon, où ses parents conservent un mystérieux artefact du warp, tout en l'étudiant au nom de la sacro sainte Inquisition. Elle reçoit dès l'âge de six ans un entraînement intensif en vue de devenir interrogatrice au côté de son frère pour épauler Oedion dans ses travaux de plus en plus poussés sur la machine, y cherchant désespérément un moyen de percer ses secrets. Pourtant, dans de nombreux cas, il est cependant plus sage de ne pas troubler l'eau qui dort. Sous peine de réveiller les sombres puissances qui y résident. Ainsi à l'âge de 9 ans, Hélène assista à la défenestration volontaire de sa mère, possédée par une entité étrange et malsaine. Son père et son frère quant à eux, poussaient tous deux plus loin encore dans leurs recherches sur l'artefact, sombrant lentement mais sûrement dans une corruption insidieuse des puissances de la ruine. Ce ne fut que 9 ans plus tard qu'un second changement s'opéra lorsque l'inquisiteur et l'interrogateur sombrèrent pleinement dans l'influence du chaos. Dans le même temps, la planète s'était retrouvée brutalement coupée du reste de la galaxie. Incapable de partir, Hélène se résigna alors à jouer le jeu de la duperie en acceptant les dérives de sa famille, attendant pourtant patiemment l'arrivée de sauveteurs impériaux.

Inquisitrice dans l'âme

Cette libération n'arriva pourtant que tardivement, avec les opérations dites de l'Aube et du Crépuscule, une force de reconquête menée par le frère Bouclier Alerius Helios Phalenders, menée conjointement avec l'inquisiteur montant Bastien Pavonis. Le custodes avait en effet entendu parler des sombres événements ayant secoué la planète et s'était fait un devoir de reprendre le contrôle de la planète et sécuriser l'artefact warp aux mains de l'inquisiteur déchu. C'est durant cette opération que le jusque là très puritain Bastien Pavonis abattit le renégat, et gagna l'accès à l'antique artefact. Il ne dit jamais ce qu'il découvrit en l'utilisant, mais il est indéniable que sa découverte a changé sa vision de l'imperium et des renégats. Tous deux capturés, Hélène et son frère sont amenés sur le vaisseau noir de l'inquisiteur : l'Emperor's Destiny. Après un bref interrogatoire, Hector est très vite jugé comme une cause perdue, puis se fait froidement abattre d'un tir de Bacchante entre les deux yeux. Ce n'est cependant pas le cas d'Hélène qui est épargnée pour des raisons propres à l'inquisiteur. Celui-ci met directement à profit l'expérience déjà acquise par Hélène et l'élève au rang d'interrogatrice personnelle, la chargeant très vite de s'occuper de ses centaines de cellules d'acolytes par delà la galaxie. Celle ci se retrouve donc croulante sous le travail de liaison, d'investigation et de mise à exécution des cellules et des affaires parcourant le bureau inquisitorial. A cela s'ajoute un entraînement rigoureux tenu par un maître sévère qui lui apprend l'intégralité du savoir et des méthodes inquisitoriales, exigeant si ce n'est la perfection, au moins l'excellence. Hélène n'intervenait donc que rarement avec la fameuse Équipe 1 composée du poète, de la ganger et de la tueuse, dont les rares interactions laissaient une impression de tension polie entre ces membres et l'interrogatrice. Néanmoins, elle pouvait se vanter de jouir de certains privilèges, comme une plus grande marge de manœuvre dans ses "affaires", tant professionnelles que personnelles. Alternant entre travail, mission, entraînement et détente. Le tout en conservant une efficacité indéniable en tant qu'aide inquisitoriale. Elle se découvre une seconde passion, celle de l'interrogatoire stricto sensus, où elle se plaît à varier les techniques tantôt douces ou violentes, manipulatrice ou empathique. Pourtant Bastien semble répugner par ses stratégies peu morales alors que celui ci semble un fervent adepte de l'honneur prôné par la noblesse...ce qui ne l'empêche pas de faire appel à ses talents pour obtenir des résultats plus rapides, ce dont elle ne se prive pas de lui rappeler avec une once de fierté.

Mais inquisitrice ?

Le fait est que malgré des talents plus que capables et une tendance à faire un travail propre et sans bavure, l'accession au rang d'inquisitrice pour Hélène reste particulièrement difficile. En premier lieu en raison de ses origines. En effet, malgré la censure passée sur son enfance, le fait que sa famille ait sombré dans la folie et le radicalisme n'est qu'un secret de polichinelle. Effet davantage renforcé par les partis pris de son mentor, aux opinions extrêmes et tranchées, lui ayant maintes fois assuré de rayonner dans diverses réunions entre radicaux, mais ayant aussi servi de frein durant les sommets mêlant aussi bien puritains que radicaux, beaucoup se montrant suspicieux face à l'élève du sinistre inquisiteur. Si ces passifs semblent faire effet de boulets au pied de la jeune femme, elle s'en sert cependant comme un moyen d'accentuer ses talents de manipulation et de diplomatie, la poussant à développer une certaine prestance unique proche d'un charisme démagogique. En soi, il n'aurait été qu'une question de temps avant qu'elle ne devienne une inquisitrice redoutable et reconnue de tous, mais Créor changea la donne, comme pour beaucoup des membres de la "famille" Pavonis.

Le bourreau condamné

Avec la perte de la totalité de l'Equipe 1 sur Créor, Hélène se retrouva à gérer les affaires d'un inquisiteur de moins en moins présent, prenant en main ses affaires les plus urgentes et le contrôle total de diverses cellules. Parallèlement, elle fut témoin de l'ascension d'Andromède au rang d'inquisitrice, dont elle conserve une certaine rancœur, elle qui était restée interrogatrice. Sa situation se dégrada encore lorsque Bastien décida de partir sans raisons à la recherche de "nouveaux alliés". Celle ci dut donc prendre et son titre et ses actifs pendant deux ans avant que celui ci ne revienne avec une nouvelle Équipe bien différente de l'ancienne, au déplaisir d'Hélène. Celle ci entretenait une relation exécrable face au magos fou, ne supportant pas ce qu'il a fait de l'ancienne tueuse, bien qu'Hélène ne la portait pas dans son cœur. Elle détestait Anton, davantage pour sa nature de paria que pour sa personnalité..Quant à Graesha..elle semblait représenter le radicalisme croissant de Bastien, ce qui fit monter la tension d'un cran entre Hélène et les acolytes, bien qu'elle resta fidèle à son mentor. Pourtant, après la croisade de Sarbédia, où elle se distingua par ses actes, puis au Désastre, Bastien annonça la nouvelle fatidique, il était voué à être condamné pour hérésie. Celui ci décida donc d'écarter autant que possible Hélène de tous risques contre elle, la ramenant à un de ses contacts de libre marchand, lui promettant de la contacter de nouveau quand tout ce serait arrangé..

Une virée dans la cité du crépuscule

Enfin ce fut sans compter que ledit libre marchand s'était retrouvé dans un sacré pétrin. Profitant d'affaires juteuses, le capitaine se retrouva mêlé à une sinistre affaire de cabales drukhari, lui coûtant son vaisseau, son équipage et sa liberté. Et Hélène dans le lot ? Elle fut revendue en tant que gladiatrice dans les arènes. Combien de temps y resta t'elle ? Elle l'ignorait. Mais, profitant d'une effusion de sang provoquée par une révolte de combattants, réussit à s'enfuir pour errer dans les plus sombres quartiers de la cité crépusculaire, ne sachant vraiment que faire, elle a pris l'identité d'une mercenaire en vendant au plus offrant ses services, se faisant un petit réseau de contacts pour trouver un vaisseau et sortir de cet enfer dimensionnel, errant dans la ville de jour comme de nuit sans répit à la recherche d'alliés, espérant revenir chez elle...un jour...

 Descriptions

Physique

Informations manquantes

Psychologique

Informations manquantes

Équipements

Informations manquantes

Connaissances

Informations manquantes

Faits Notables

Informations manquantes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .