Community-header-background Cet article, Ghost Hammer, a été écrit par Krainhell. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.


Techno-Prêtre.jpg Cet article, Ghost Hammer, est actuellement en construction. L'auteur s'excuse pour le dérangement.

 

Le Chapitre des Ghost Hammer sont un chapitre successeur fondé au cours du 38ème Millénaire, conçu avec le patrimoine génétique du célèbre primarque Rogal Dorn, pendant la mystérieuse 23ème Fondation. Chapitre au caractère ferme et sans faille, il n’est pas le plus ancien mais son zèle et son esprit tactique en font un des chapitres les plus efficaces au cours de ses derniers siècles, malgré sa lenteur d’action, repoussant jusqu’à la dernière cartouche les ennemis de l’Imperium et du Trône d’Or.

Histoire du Chapitre :

Origine

Le Chapitre des Ghost Hammer tient son origine de la 23ème Fondation, nommé la Fondation Sentinelle, les archives impériales estimant la création du chapitre entre 682.M38 et 830.M38, une corruption des archives ayant rendu assez difficile la datation précise de la création de nombreux chapitres sur les 57 au total.

Première affectation

Rassemblé autour du même étendard en très peu de temps, le millier de Space Marine du chapitre fut envoyé immédiatement sur le front, dans le Secteur Gothique du Segmentum Obscurus, dans le sous-secteur de l’Amas du Cyclope pour être plus précis. La menace des pirates Orks empirant rapidement, le chapitre ne tarda pas à utiliser son arsenal standardisé lors du déploiement initial dans le secteur, les repoussant de l’Agri-Monde de Numitor. La sécurisation de la planète prit un délai estimé long par les autorités de l’Adeptus Administratum, les Ghost Hammer eurent pendant une longue période une réputation chapitre-mollusque à cause de leur tactique et leur mode d’action assez atypique, même au sein de l’Adeptus Astartes.

Campagnes Notables

- Reprise de Numitor (début 850.M38 - fin 100.M39) :

Baptême du feu pour le Chapitre. Le résultat a été sans appel pour les vainqueurs par une extermination pure et simple des forces Orks de la surface de la planète. Aucune perte biologique à signaler côté Astartes, parc à véhicule du chapitre chutant malheureusement sous les 75%. Attribution du titre « Mollusque » pour les légionnaires du Chapitre par l’Astra Militarum à la fin de la campagne, malgré une aide providentielle ayant réduit de 70% les pertes des forces sur place à l’arrivée du Chapitre.

- Pacification de Misere (110.M39 – 160.M39) :

Le Chapitre fut envoyé sur Misere afin de « pacifier » les différents sites miniers de la planète. Incident de type émeute à grande échelle, dirigé par des renégats. Le Maître de Chapitre Lohr Ulrech demanda une enquête de commandement et un remplacement d’urgence à l’encontre du Colonel Weist des Forces Locales pour incompétence. Chute du parc à véhicule sous les 65%. Révision des doctrines de combat.

- Extermination de CCX-104 (666.M40) :

Imperial Knights in battle.PNG

Alors en campagne pour donner le coup de grâce final contre les forces Orks, le Chapitre reçut un assaut massif de forces Hérétiques se rassemblant en limite du sous-secteur. Le Chapitre repoussa au côté de la Maison Orhlacc du Monde Chevalier de Dark Haven  les forces supérieures en nombre, perdant ainsi 80% de son parc à véhicule contre une perte minime des effectifs. Refonte des doctrines de combat.

- 12ème Croisade d’Abbadon le Fléau (143.M41 – 180.M41) :

Conflit le plus meurtrier du 41ème Millénaire, les Ghost Hammer combattirent aux côtés de l’Astra Militarum et, étonnamment, aux côtés des Eldars. Les pertes furent énormes pour le Chapitre, autant biologiques que matériels. Parc à véhicule sous le seuil critique des 95%, effectifs sous les 200 combattants. Refonte des doctrines de combat.

Organisation du Chapitre

La hiérarchie au sein du Chapitre est conforme au Codex Astartes, sans aucune déviance dans l’appellation des grades et fonctions, afin d’éviter les problèmes s’assimilation avec les intégrations futures. L’organisation du chapitre resta lui-aussi standardisée. Toutefois, comme dans tous les chapitres de l’Adeptus Astartes, les Ghost Hammer possédaient son lot de particularités.

Particularités du Chapitre

Malédiction de l’Esprit de la Machine :

Depuis sa mise en fonction, le Chapitre posséda le record de destruction et de défaillance technique dans son parc à véhicule, comme si le Chapitre lui-même avait été partiellement abandonné par l’Esprit de la Machine lui-même, la malédiction ne touchant étrangement que les véhicules, même ceux sorties d’usine. Cela créa quelques tensions bénignes entre les Techmarines et les Techno-Prêtres de l’Adeptus Mechanicus et une augmentation des rituels de réparations et d’apaisement, ce qui explique le nombre non-conséquents de Techno-Prêtres au sein de l’armurerie et de la Forteresse-Monastère.

Doctrines de combat :

Devastator Centurion.png

Au cours des trois derniers millénaires, le Chapitre changea à trois reprises de doctrines de combat, notamment dû à la destruction prématurée des véhicules. L’articulation martiale du chapitre changea, préférant combattre à distance qu’engager un combat au contact, saturant l’ennemi d’un déluge de bolter et le clouant sur place. Le Chapitre s’articule ainsi sur une infanterie légère, appuyée par des unités d’infanterie de soutien mobile des Inceptors ou bien lourde des Aggressors voir des Centurions Devastators, sans oublier les vénérables Dreadnoughts. Les Ghost Hammer prirent les techniques de siège de leur aîné, les vénérables Imperial Fist, les modulant pour les adapter dans tous les milieux, que ça soit dans les mondes ruches, industriels, agricoles ou autres. Malgré cette ingéniosité tactique prodigieuse, les Ghost Hammer font preuve d’une lenteur exacerbant (exception faite pour la prise de la Forteresse Noire IV) dans leur campagne, mettant des mois pour une opération qui n’en nécessiterait qu’un seul. Toutefois, leur perte restait relativement basse en opération, si ce n’est pas nulle (exception fait pour la 12ème Croisade).

Chapitre égalitaire :

Au fil de leur courte histoire, les Ghost Hammer ont accueilli de nombreuses recrues et dernièrement la nouvelle génération de Space Marine, les Primaris. Malgré leur différence autant physique que mentale, ces derniers furent très bien intégrés au Chapitre, tout comme les générations antérieures. Il existe, au sein du Chapitre, une égalité des chances qui favorise l’intégration des nouvelles générations aux nouvelles, par un partage des connaissances quelque soit le grade (exception fait pour certains documents classifiés ou sans rapport avec la fonction. Exemple : un Techmarine ne peut accéder à un document du Librarium, mais un Acolytum du Librarium peut avoir accès à toute la base de données, même ceux du Maître Archiviste sauf ceux classifié). Ce principe permet de fluidifier le partage d’information et donc d’expérience au sein d’une même compagnie, créant un climat de confiance, tout en respectant d’une main de fer le principe de hiérarchie.

Héritage Génétique :

Les Ghost Hammer possèdent de nombreuses qualités et défauts en commun avec les Imperial Fist, y compris au niveau des gènes. Outre la ressemblance, les héritiers de Dorn possèdent aussi une tare génétique, l’absence de la glande de Butcher permettant de saliver un acide corrosif et la membrane cataleptique qui permet de se maintenir dans un état de stase prolongé. Malgré cette tare mineure, les Ghost Hammer possèdent malgré tout une endurance plus élevée que leur confrère et une détermination aussi froide que l’acier, ne cédant à leurs émotions que dans de très rares situations. Cet attribut leur permet de garder leur sang-froid en toute circonstance.

Transfiguration de masses :

Naissance Space Marine.jpg

Une volonté commune émergea dans l’esprit du Chapitre, voulant prendre exemple de leur Maître de Chapitre, Lorh Ulrech. Tous les Spaces Marines des Ghost Hammer, très peu vivants des suites de nombreuses campagnes sauvages, demandèrent à faire partie des expériences afin de devenir Primaris. Malgré une certaine réticence de la part des Seigneurs de Terra devant leur détermination au risque de mourir lors du procédé, tout le Chapitre fut envoyé dans le Monde-Forge de Mezoa où la Transfiguration se déroula. Grâce à leur incroyable détermination et leur endurance, quasiment tous les membres réussirent l’épreuve. Ceux qui échouèrent virent leurs noms gravés dans les chambres chargés d’encens des braves morts pour la gloire de l’Empereur-Dieu. Depuis ce jour, les Ghost Hammer devinrent l’un des Chapitres entièrement composé de Spaces Marines Primaris.

Fardeau de la faute :

Les Ghost Hammer ne peuvent pas s’empêcher d’avoir une même pensée collective concernant le passé de leur légion-mère, les Imperial Fist, pendant l’Hérésie d’Horus où la VIIème Légion arriva trop tard pour sauver l’Empereur. Possédant une amertume assez prononcée pour cet évènement tragique, tout le Chapitre retira la dorure de leur insigne de plastron et ornement, ne se jugeant pas digne de recevoir la lumière de l’Empereur, symbole de leur fardeau, devenant l’ombre de l’Empereur-Dieu, le marteau spectral traquant les ennemis de l’Impérium et les écrasant de sa puissance.

Relations

Astra Militarum Icon.jpg

Astra Militarum :

Le Chapitre des Ghost Hammer entretiennent une solide antipathie envers les membres de la Garde Impériale, non envers les soldats avec qui les Spaces Marines ont lutté et admirent leur acharnement malgré leur frêle constitution, mais envers les officiers et officiers supérieurs de l’institution à cause de leur attitude parfois trop présomptueuse. Bien entendu, l’antipathie est réciproque, les officiers n’acceptant pas que des surhommes ayant transcendés l'humanité avancent plus lentement qu’eux, malgré les victoires sans pertes.

Adeptus Mechanicus :

1430670805-mechanicus.png

Les Techno-Prêtres de cette faction éprouvent une relation assez changeant en fonction de la situation. Ils apprécient l’ouverture d’esprit des Spaces Marines de ce Chapitre vis-à-vis de leur Foi et les échanges qu’entretiennent les deux parties sont rarement négatifs. Toutefois, les membres de l’Adeptus Mechanicus ont du mal à concevoir la malédiction concernant les véhicules. Alors qu’ils constataient un respect des protocoles, manipulations et rituels de la part des membres de l’Armurerie et du Chapitre entier, ils n’arrivaient pas à comprendre l’usure voir la destruction prématuré des véhicules hors et pendant les combats, sans que les personnels en son sein ne soient affectés.

Orhlacc Icon.jpg

Maison Orhlacc – Monde Chevalier de Dark Haven :

Frères de bataille ayant lutter côte-à-côte pendant l’extermination de CCX-104, les deux ordres se sont liés d’un respect réciproque, la maison Orhlacc admirant la détermination et le sang-froid des Ghost Hammer devant un ennemi beaucoup plus nombreux, et le Chapitre respectant le courage et l’esprit de sacrifice de la maison. A la fin de l’extermination, alors que le sol de la planète morte était jonché de corps se comptant par million, mélangeant autant les orks que les hérétiques, le sang des frères de batailles et des knights détruit, les vainqueurs s’échangèrent des vœux d’assistance et des écus, l’écu des Ghost Hammer siégeant dans la salle d’honneur, celui de la maison-chevalier se trouvant dans la grande salle, aux côtés de l’emblème du Chapitre.

La Forteresse-Monastère

La Forteresse-Monastère des Ghost Hammer se trouvait être un antique bastion, datant d'avant l'Hérésie d'Horus, ayant appartenu à une maisonnée aujourd'hui disparue, sur le monde de Moab. La forteresse se trouve située dans un lieu très difficile d'accès, au milieu de montagne, dans une région aride et vide de vie sur des kilomètres à la ronde, entouré d'un milieu inhospitalier. Le Chapitre obtint ce site grâce à la Maison Orhlacc, qui leur transmit les coordonnées exactes, les avertissant de la sombre histoire du lieu, ayant succombé jadis aux forces du Chaos.

Art-tomaknights-peyzazh-zamok.jpg

Il fallut, en tout et pour tout, quelques années pour purifier les lieux et les inspecter de fond en comble avant que le Chapitre y prenne ses quartiers, la structure était largement suffisant pour accueillir le Chapitre sans foyer, son centre de recrutement et de formation, un département complet de l’Adeptus Mechanicus, ainsi qu’une aile pour accueillir les invités de la Maison Orhlacc et leur imposants Knights.

Les défenses ont été revus et renforcées jusqu'à l'extrême par les savants de la poliorcétique, l'art subtil du siège, rendant le lieu déjà bien abrité des vues, quasiment imprenable grâce à la topographie montagneuse et un réseau de tourelles et de murailles, de profondes douves tombant dans les ténèbres entourant la forteresse à l'image du Chapitre, froid et solide.

Citations

« J’ai déjà eu l’honneur de combattre aux côtés des Spaces Marines, mais je n’ai jamais vu un Chapitre avancer aussi lentement que des mollusques. »

- Major Andrew Liebning, Numitor, M38.

« Avec tout le respect que je vous dois, mon Colonel, votre attitude et vos décisions reflètent grandement votre incompétence en tant que chef d’armée, mais aussi en tant que leader et frère d’arme. Si nous n’étions pas entourés de vos hommes, je vous cracherais au visage car c’est la seul chose que vous mériteriez, pas une médaille. »

- Capitaine Eirick Malgris, 1er Compagnie des Ghost Hammer, lieu inconnu, date inconnu.

« Cher maître de la forge, pouvez-vous m’expliquer comment des véhicules sortant d’usine bénis par l’Omnimessie se retrouve abandonné par l’Esprit de la Machine entre les mains de vos
frères ? »

- Techno-Prêtre Euromastus, Misere, M39.

« Mes frères, aujourd’hui, nous allons renvoyer ces hérétiques dans leur fosse putride à coups de bolterr. Pour l’Empereur et pour nos morts ! Nul abri, juste la Mort ! »

- Maître de Chapitre Lohr Ulrech, système Rebo, M41.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .