FANDOM


Community-header-background Cet article, Freakin'Gitz, a été écrit par Szazhen. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
Techno-Prêtre Cet article, Freakin'Gitz, est actuellement en construction. L'auteur s'excuse pour le dérangement.

Les Freakin'Gitz auraient pu n'être qu'une flotte de Korsaires parmi tant d'autres, et tel était le cas jusqu'à l'essor du Morkiral Grubbark Nar'Rip-off.

"Un Morkiral, cé kom un Amiral, mé pluz Ruzé"
—Morkiral Grubbark Nar'Rip-off

Ils forment une flotte de mercenaires connus pour être particulièrement prolixes, ce sont des baratineurs hors pairs qui noient leurs clients sous un flot de parole leur faisant bien souvent oublier le propos du deal et accepter n'importe quoi, qu'ils soient Orks, Humains ou de quelque autre civilisation que ce soit. La rumeur prétend qu'ils pourraient causer des migraines à un Aeldari.

Histoire

On ne sait pas vraiment quand ce qui allait devenir les Freakin'Gitz se constitua et commença à se faire un nom et une identité, l'inconstance des Orks et le manque d'informations fiables n'aidant pas.

On ne sait pas s'ils se rassemblèrent spontanément, s'ils sont issus de la scission d'une armada plus importante, s'ils sont une vieille bande ayant changé de nom, les survivants d'une Waaagh avortée ou les prémices d'une Waaagh qui n'a jamais su rallier les Tribus.

Korsaires au rabais

Les premiers rapports sur les Freakin'Gitz les catégorisent comme charognards, ferrailleurs et chapardeurs fouillant les cimetières spatiaux résultants de batailles auxquelles ils ne participaient pas du tout, ou tardivement pour capturer et achever les fuyards tout en restant loin des combats.

On les a aussi observé tendre des embuscades aux vaisseaux isolés, poser des champs de mines ou attaquer des stations spatiales mal défendues.

Ces rapports sur leur compte ont causé beaucoup de remous auprès de l'Ordo Xenos tant leur comportement tranche avec la brutalité insouciante habituelle des Orks, au point que des théories ont établi qu'il s'agissait plus probablement de renégats et de pirates humains aux commandes de vaisseaux volés.

Le Morkiral

WIP

Le Sourire de Mork

WIP

Spécificités et trait de caractères

Boyz Freakin'Gitz

Les Freakin'Gitz, comme tous les Korsaires, sont des parias et des anomalies de l'Orkitude : ces fous de la gâchette, ravis de tirer avec n'importe quoi sur n'importe quoi et relativement peu enthousiastes lorsqu'il s'agit d'en venir au Kikoup, sont étonnement couards pour des Orks et sont connus pour foutre le camp en vitesse quand la situation n'est pas à leur avantage.

En revanche, ils ont développé à l'extrême la capacité naturelle des Orks à justifier n'importe quoi, probablement en raison de capacités intellectuelles accrues. En effet, la majorité d'entre eux semble capable de compter jusqu'à 10 avant d'en venir à employer le chiffre "Beaucoup" :

"J'comptais sur mes doigts, pis j'ai vu que j'avais deux mains, alors j'me suis dis qu'je pouvais compter deux fois jusqu'à cinq, sauf que ça sert à rien. C'est là qu'j'me suis dis Bog, si tes deux mains c'était qu'une seule main et qu't'y comptes les doigts, ben ça fait vachement plus de doigts !"
—Bog, Runtherd Freakin'Gitz

Aucune trace écrite n'existe pour le prouver, mais l'on suppose que cette armada fut fondée avec une majorité de Bad Moons et de Deathskulls, et que c'est de là que viendrait leur cupidité sans pareille ainsi que leur amour du dakka, du marchandage et de la rapine.

Héraldique

Comme tout Korsaire qui se respecte, les Freakin'Gitz arborent des bannières et des tenues bariolées, voyantes et clinquantes. Ils n'ont pas spécialement de code couleur particulier et chacun fait un peu comme il veut avec sa tenue, même si une certaine tendance à l'imitation se retrouve dans leurs rangs : les Boyz essayent de ressembler aux Nobz qui essayent de ressembler aux Boss qui essayent de ressembler au Morkiral, dont le manteau n'a rien à envier aux Harlequins Aeldari.

Orks célèbres

Grubbark Nar'Rip-off

Autoproclamé Morkiral des Freakin'Gitz

WIP

Arsenal

L'Armada des Freakin'Gitz est hétéroclite et changeante à mesure que des "véssos" sont perdus et que d'autres sont conçus à partir d'épaves ennemies.

Ark Mekaniak

Le Magnarimor est une Arche Mechanicus rattachée à la flotte du Cyberexplorator Extremis Protemus Von Kurios "offerte" au Morkiral comme "paiement" pour avoir nettoyé le Monde Forge Malleatron d'une terrible invasion du Chaos « sans trop casser vos trucs, promis, aussi vrai qu'je suis Ork ! ».

Elle est devenu le vaisseau personnel de Grubbark et la tête de l'armada des Freakin'Gitz, et son nouveau propriétaire ne tarda pas à payer les meilleurs Mékaniaks du Segmentum Ultima pour kustomiser sa prise de guerre ; lui ajoutant entre autre une épaisse mâchoire à l'avant pour percuter ses proies au corps à corps.

L'Adeptus Mechanicus considère cette situation comme un affront insupportable et un odieux blasphème à l'Omnimessie, aussi n'est-il guère étonnant que le Cyberexplorator Extremis Protemus Von Kurios promette une rançon sans commune mesure à quiconque reprendra ce précieux appareil sans l'endommager et qui lui ramènera le Magnarimor pour qu'il soit purifié et remis en service.

La légende prétend que Grubbark aurait tenté de "ramener" son vaisseau pour repartir avec la récompense SANS rendre son vaisseau amiral, mais les archives Impériales démentent ces rumeurs absolument non fondées ; quant à ceux qui les propagent, ils sont traqués pour sédition et hérésie.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .