FANDOM


Community-header-background Cet article, Escouade Maledictor, a été écrit par Reyn la Marmotte. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"Nous sommes la Malédiction ! Nous sommes la Ruine ! Que tremblent les esclaves du Faux-Empereur car tant que nous arpenterons la Galaxie, il ne connaîtront nulle échappatoire !"
—Dreith Khadon, Seigneur des Maledictors


Description

Les légendes abondent concernant la redoutable Escouade Maledictor. Dans l'Imperium, on raconte qu'il s'agit d'une meute de chevaliers-démons surgissant des Enfers pour y emporter les âmes infortunées qui leurs ont été désignées par leurs sinistres Maîtres. Les Eldars les nomment avec amertume les Khayii Dranii, ou "traqueurs venus de l'abîme" en langue commune, les désignant comme la manifestation de la volonté insatiable de destruction émanant du Warp. Cependant, c'est dans les rangs des Légions Renégates que la véritable nature des Maledictors est le mieux connue.

Les Chevaliers de l'Enfer

Les terrifiants Maledictors sont un groupe de dix champions du Chaos d'élite sélectionnés pendant l'Hérésie d'Horus pour semer la terreur dans l'Imperium. Tous sont liés par un pacte démoniaque qui accorde à chacun d'entre eux le pouvoir d'emporter l'âme de son assassin pour l'échanger dans le Warp de façon à pouvoir ressusciter et poursuivre la croisade vindicative de l'Escouade contre l'Imperium de l'Humanité. Pour cette raison, malgré l'hostilité latente entre les champions, aucun ne tentera de porter sérieusement la main sur ses "frères". En vérité, il leur arrive même de se protèger mutuellement car la proximité de chacun de ses compagnons d'armes renforce la puissance de chaque Maledictor jusqu'à des sommets que seuls les véritables élus des Dieux peuvent envisager.

Couleurs et marquages

Tous arborent les couleurs de leur Légion d'avant ou d'après l'Hérésie selon les goûts de chacun et leur épaulière droite est gravée du Pentacle, une ancienne rune de Terra, un symbole de malheur dont la signification est aujourd'hui perdue. Chaque champion est le vétéran de dizaines de milliers de combats ayant eu lieu aux quatres coins de la Voie Lactée et même au-delà ...

Une Croisade Noire à eux seuls

L'Escouade Maledictor combat pour faire tomber l'Imperium. C'est une tâche à laquelle elle se consacre depuis dix mille ans et qu'elle n'abandonnera jamais. Pour ce faire, les Maledictors combattent autant au grand jour sur le champ de bataille qu'ils intriguent depuis les ombres pour saper la puissance et la stabilité des autorités impériales, assassinant les simples Libres-Marchands comme les plus puissants Inquisiteurs et Seigneurs-Généraux de l'Astra Militarum. Il est aussi maintes fois arrivé que les champions de l'Escouade aient pratiqué le mercenariat auprès des Seigneurs de Guerre du Chaos ou de tout autre ennemi de l'Humanité, considérant le fait d'affaiblir le contrôle de l'Empereur sur la Galaxie comme une récompense en soi.

Histoire

Création

Le Projet d'Horus

C'est à la suite de la victoire des forces renégates sur Isstvan que le Maître de Guerre ordonna la formation de ce qui allait devenir l'Escouade Maledictor. Le plan d'Horus, après son succès sur Isstvan, voulait que ses armées puissent atteindre Terra le plus vite possible car il savait pertinemment que Rogal Dorn, le Primarque des Imperial Fists s'attèlerait à la tâche de renforcer les défenses du Monde-Trône et que chaque seconde perdue jouerait en faveur des loyalistes. Cependant, le Maître de Guerre avait aussi conscience que la traversée passerait par de nombreux mondes impériaux et prêts à envoyer leurs propres forces pour le prendre en tenaille une fois arrivé à destination. Ne pouvant prendre le risque de diviser ses forces, il fit mander un guerrier de chacune des Legiones Astartes qui l'avaient suivi. Ces guerriers seraient désignés par leurs Primarques respectifs comme des champions capables de coopérer sur n'importe quel champ de bataille ainsi que lors des missions d'infiltration. Les champions seraient missionnés pour affaiblir et distraire suffisamment les autorités de l'Imperium sur le chemin de Terra pour que celles-ci ne puissent s'opposer efficacement à l'avancée d'Horus. Chaque Primarque qui s'était détourné de l'Empereur répondit en envoyant l'un de ses marines les plus féroces et les plus déterminés. Tous furent placés sous le commandement de celui qui dirigerait l'Escouade jusqu'à la fin de l'Hérésie : le Capitaine Azmandor Thrygon des Sons of Horus et furent soumis à un pacte noir passé avec les Puissances du Warp qui leur permettrait de revenir à la vie lorsqu'ils tomberaient au combat et qui augmenterait force lorsqu'ils combatteraient de concert.

Des résultats terrifiants

L'Escouade fût finalement dotée d'un Destroyer Iconoclast baptisé Fatalitas. Dès lors, elle entrepris de massacrer sans compter en avant garde des forces d'Horus, éliminant les têtes pensantes loyalistes qui auraient pu menacer les plans du Maître de Guerre. Les flots de sang versé permirent à ces combattants de se distinguer aux yeux des Dieux, particulièrement le Seigneur de l'Escouade, Azmandor Thrygon qui développa de puissants pouvoirs surnaturels de divination ainsi que la capacité d'invoquer des flammes-démons pour consumer ses adversaires jusqu'à l'âme. Aucune des cibles qui leur étaient désignées n'échappait au courroux de ceux qui choisirent de se nommer "les Maledictors", annonçant leur venue par une devise aussi simple que terrible : "Nulle échappatoire".

La Disgrâce

Ce ne fut que lors de la Bataille de Terra que les Maledictors connurent leur première défaite et la disgrâce qui les frappe encore aujourd'hui. Ezekyle Abaddon, le Premier Capitaine des Sons of Horus avait confié aux Maledictors leur plus importante mission : éliminer les principaux commandants supervisant la défense du Palais de l'Empereur, soient Rogal Dorn, le Capitaine-Général Constantin Valdor de la Garde Custodienne et Malcador le Sigillite eux-mêmes afin de désorganiser les armées loyalistes au sol. Toutefois, arrivant en vue du Sigillite, Thrygon sentit grâce à ses pouvoirs psychiques que l'Empereur venait de quitter le sol de Terra pour se téléporter sur le Vengeful Spirit et ordonna la retraite à ses guerriers pour venir en aide au Maître de Guerre le plus vite possible. Cependant, les autres Maledictors ne l'entendaient pas de cette oreille et considéraient l'accomplissement de leur mission comme prioritaire. Le ton montant se mua très vite en mutinerie et Thrygon dût se battre contre ses propres frères d'armes.Il brûla deux d'entre eux dans les flammes du Warp, détruisant leurs âmes et compromettant toute renaissance avant que les autres ne le maîtrisent en le mutilant atrocement et lorsqu'ils réalisèrent leur erreur, leur cible s'était échappée Horus Lupercal, Maître de Guerre du Chaos et Primarque des Sons of Horus avait été défait par l'Empereur.

Bannissement

Les Maledictors prirent alors la fuite avec leurs anciens frères dans les régions corrompues de l'Œil de la Terreur où Abaddon les retrouva, furieux de leur échec. Le Premier Capitaine de feu Horus les accusa de lui avoir désobéi et les bannit définitivement de leurs Légions avant de les emprisonner dans leur propre vaisseau qui, une fois trafiqué par les Technoprêtres d'Abaddon se perdit dans le Warp durant plus de mille ans ...

Le retour des Maledictors

Le Fléau de Khoellium

Le Fatalitas ne refit surface qu'au début du 33ème millénaire dans l'orbite du petit Monde-Ruche Khoellium alors attaqué par les Eldars du Vaisseau-Monde mineur d'Ydliath. Les témoignages des rares survivants décrivirent un groupe de sept astartes enragés qui ne firent aucune distinction entre les Forces de Défense Planétaire et les Aeldari qui durent s'allier pour faire face aux invincibles marines. Cet évènement signa la mort des commandants impériaux sur place et la fuite des Eldars survivants tandis que la population de Khoellium périssait sous les coups frénétiques des champions du Chaos ou, plus tard, sous les bombardements du Fatalitas qui durèrent un mois entier. De nombreux événements similaires se produisirent partout dans l'Imperium et à mesure que la légende noire des "Chevaliers de l'Enfer" se répandait sur les mondes de l'Empereur, leur popularité allait croissante dans les rangs de Ses ennemis. Très vite, de nombreux Seigneurs du Chaos, Voïvodes Drukhari et Big Boss Orks contactèrent la mystérieuse escouade pour combattre à leurs côtés en échange d'armes, de butin et d'esclaves pris au combat. Jamais les Maledictors ne refusèrent la moindre opportunité de porter un coup à l'Imperium tant que la proposition demeurait sérieuse. A chacun, les Maledictors laissèrent un étrange appareil alimenté par le sang d'une victime sacrificielle qui leur permettrait de contacter à nouveau l'escouade.

Dans les ténèbres d'un lointain futur ...

Au 41ème Millénaire, l'Escouade Maledictor combat de nouveau à son plein effectif, de nouveaux champions jugés dignes étant venus combler les places vacantes dans l'équipe. Désormais, la sinistre réputation des Maledictors n'est plus à faire et seul l'Archi-Ennemi lui-même peut se permettre de refuser leurs services pour s'assurer la victoire lors de ses campagnes, ne leur ayant toujours pas pardonné l'échec de Terra. Les autres, ceux qui invoquent la redoutable escouade le font en s'adressant à ses champions au moins comme à des égaux, leur promettant des butins faramineux en échange de la mort d'un dignitaire impérial ou de la victoire lors d'une bataille car l'aide des Maledictors vaut tous les sacrifices, les légendes racontant désormais qu'ils se tiendront à nouveau un jour sur le sol du seul monde que même le Maître de Guerre n'a su conquérir ...

Membres actuels

Dreith Khadon, Maledictor Primus

Khadon

Le Premier et le plus implacable des Dix ...

Dreith Khadon est l'un des sept Maledictors originaux encore en vie au 41ème Millénaire, c'est lui qui commande l'Escouade désormais. Issu de la IVème Légion, les Iron Warriors, Khadon aurait dû suivre l'entraînement sur Mars pour devenir techmarine tant son affinité avec la technologie était grande. Cependant, cet avenir brillant fut contrecarré par l'Hérésie d'Horus durant laquelle il réalisa son apprentissage de manière autodidacte. Appelé par Perturabo pour servir au sein de l'Escouade Maledictor en vertu de sa discipline, de ses bonnes notions tactiques et de sa détermination à toute épreuve, Khadon ne se déroba pas et intégra sans discuter les Maledictors. Il fut le premier à s'opposer à l'arrêt de la mission de l'Escouade sur Terra et c'est par sa main que le Capitaine Thrygon fut mortellement blessé avant de subir par la suite un sort encore plus sinistre. Khadon prit le commandement de l'escouade après son exil dans le Warp, non parce qu'il était le plus fort ou le plus rusé de ses frères mais parce qu'il était le seul à pouvoir entretenir leur équipement ainsi que le vaisseau sans lesquels les champions se seraient retrouvés bien démunis. Khadon est un guerrier intelligent et implacable, changeant aussi souvent d'avis qu'il lui arrive de sourire, c'est à dire jamais. Froid et sans scrupules, il ne recule devant rien ni personne pour anéantir les ennemis désignés à l'Escouade Maledictor ainsi que tout ce qui aurait le malheur de se trouver sur le chemin de cette dernière. Il manie de nombreuses armes mais se rend le plus souvent à la bataille bardé de son Armure Mk III (et une armure subdermique sous sa peau), Fer Furieux son épée-tronçonneuse modèle "Croc" dans une main, Fin des loyalistes son combi-Fulgurant doté d'un canon de fuseur dans l'autre, soutenu par un servo-bras d'armement. De tous les Maledictors, il est de loin le plus haineux et le plus déterminé à abattre le Faux-Empereur.

Xandros et Mythros Naar, Maledictors Secundus et Tertius

Frères Naar

Xandros … Ou Mythros, impossible de savoir ...

Issus de l'Alpha Legion, ces sorciers jumeaux furent envoyés à l'escouade par le Primarque Alpharius. Lors de leur intégration à l'escouade, tous deux occupaient le rang d'Archivistes et très vite, au contact du défunt champion Ptolemeth des Thousand Sons, décédé sur Terra, ils manifestèrent un intérêt de plus en plus démesuré pour l'étude de la sorcellerie qui les mena à jurer allégeance au Grand Architecte. durant l'exil de l'escouade dans le Warp, le Maître du Changement, apercevant l'avenir prometteur de ces deux sorciers fit muter leurs esprits, les fusionnant pour former une conscience unique et démente forte des expériences individuelles de chacun des deux frères déjà pratiquement indissociables. Cette particularité allait s'accompagner de nombreux pouvoirs télépathiques leur permettant notamment d'effacer la personnalité de leurs adversaires, leur volant ainsi leurs connaissance et ne laissant derrière eux que des loques lobotomisées. Bien qu'ils puissent tout à fait recourir à des sortilèges dévastateurs, les frères Naar sont plus portés sur la tromperie et l'utilisation d'illusions démentes, leur coup favori consistant à plonger leur victime dans une vision où elle combat une infinité des versions identiques d'elle-même sans savoir laquelle elle est. Leur grande intelligence stratégique les a hissés jusqu'aux places de Maledictors Secundus et Tertius qui ne sont secondes qu'à celle de Dreith Khadon lui-même car, malgré la méfiance extrême de ce dernier à leur égard, l'Iron Warrior ne manque jamais d'écouter en priorité les conseils des jumeaux lorsque l'escouade se prépare à passer à l'action. Les frères Naar ne sont dissociables que par leurs armes de prédilection, Xandros manie la Lame-Labyrinthe, une-épée démon fabriquée avec l'écharde de l'essence d'un Duc du Changement et un Pistolet à Plasma. Mythros utilise le bâton Doigt de l'Architecte forgé avec l'acier fondu des anciens bâtons de force des deux marines, bénis avec leur propre sang. De tous les Maledictors, ils sont les plus rusés et les plus insaisissables.

Eliagaban Khysarion, Maledictor Quartus

Khysarion

Eliagaban Khysarion lorsqu'il a juré allégeance au Prince de l'Excès

Issu de la IIIème Légion, ce champion est peut-être le meilleur duelliste de l'escouade. Entraîné par les Capitaines Lucius et Eidolon puis intégré aux sein du corps des Palatines Blades avant d'intégrer l'Escouade Maledictor, Khysarion continue de suivre la doctrine perfectionniste de sa Legion qui a guidé toute sa vie tout en affichant clairement son ralliement au Prince de l'Excès en arborant le noir et le violet qu'utilisent désormais les Emperor's Childrens. Au cours de l'avancée vers Terra, Khysarion a été doté sans le savoir d'un puissant potentiel psychique qu'il ne maîtrise qu'inconsciemment. En effet, au combat, il peut deviner les coups de ses adversaires et les hypnotiser pour les persuader qu'ils ne pourront jamais le vaincre et que le mieux à faire est de se laisser exécuter. Khysarion met ces comportements sur le compte de son talent exceptionnel qu'il étale jusqu'à l'écœurement pour bien rappeler à tous qu'il se considère comme le meilleur épéiste, non de l'Escouade mais de l'univers entiers. Il recherche systématiquement les meilleurs combattants et commandants ennemis sur le champ de bataille. Sa conception de la valeur au combat est purement esthétique et, alors qu'il pourrait abattre ses ennemis en quelques horions, il cherchera toujours à leur démontrer d'abord sa maîtrise infaillible de l'escrime. Bardé de son armure Mk IV Maximus, il combat avec deux épées énergétiques jumelles baptisées Venus et Venimus. De tous les Maledictors, il est de loin le plus arrogant et le plus téméraire.

Mathuzariel, Maledictor Quintus

Fichier:Mathuzariel 2.png

Nul ne sait pourquoi le Fallen Mathuzariel a rejoint l'Escouade Maledictor lorsque celle-ci émergea du Warp au M.33, pas même ses nouveaux frères d'armes. Ce chevalier en armure noire a simplement vaincu Khadon en duel d'honneur avant de lui demander de l'intégrer à l'Escouade. Le Seigneur des Maledictors lui garde rancune pour cette humiliation mais reconnaît néanmoins les talents martiaux du mystérieux guerrier. En effet, si le champion Khysarion est le meilleur épéiste avec une lame dans chaque main, Mathuzariel ne souffre aucun rival à l'estramaçon, maniant le sien comme une extension de ses propres bras pour faucher les légions des ennemis de l'Escouade Maledictor. C'est également un tireur très doué ayant abattu de nombreux ennemis en quelques rugissements de son Pistolet-Bolter. Bien qu'il soit loin d'être un guerrier taciturne, toutes les paroles prononcées par Mathuzariel paraissent dotées d'un double sens qui échappe à ses interlocuteurs. Aucun de ses frères ne le considèrent comme totalement digne de confiance même si Mathuzariel a obtenu le respect de certains d'entre eux comme Khysarion ou Mangorn. Khadon fait néanmoins étroitement surveiller le Fallen par ses esclaves hors combat. Mathuzariel se bat avec un lourd estramaçon énergétique sans nom et avec un Pistolet Bolter amélioré baptisé Lamentation des Anges. De tous les Maledictors, il est le plus honorable, n'attaquant jamais son adversaire dans le dos ni ne s'en prenant à des civils.

Gorsh Harovus, Maledictor Sextus

Harovus

L'invulnérable Harovus

A l'origine, c'était le champion Orvas Moarrag qui avait été sélectionné par le Primarque Mortarion pour intégrer l'Escouade Maledictor mais Moarrag, pour redoutable qu'il fut, n'avait pas suivi sa Légion au service du Père des Epidémies sans que le Premier Capitaine de la Death Guard, Callas Typhon, ne l'ait préalablement manipulé pour cela. Au plus profond de lui-même, Moarrag savait qu'il se mentait en se répétant qu'il était juste de massacrer sans discernement le peuple de l'Empereur et lorsque l'Escouade Maledictor croisa la route du Capitaine Garro et des Chevaliers de Malcador, le champion de la Death Guard, reconnaissant son ancien commandant préféra se tirer une décharge de plasma dans le crâne plutôt que de l'affronter. Humilié par le comportement de son fils, Mortarion le remplaça alors par le Terminator Blightlord Gorsh Harovus. Harovus ne désirait pas se séparer de sa Légion mais sa profonde loyauté à son Primarque lui fit accepter ce départ sans discuter. Ombrageux et taciturne, il gagna les faveurs du Seigneur de la Déchéance lors des opérations des Maledictors sur la route de Terra, son corps incroyablement musclé se faisant plus résistant que de l'adamantium et devenant le réceptacle d'une terrible maladie-démon nommée "le Mépris de Nurgle" qu'il lui est possible de transmettre à ses victimes d'un simple contact du gantelet. L'infection se propagera alors sur toute la peau de l'infortuné adversaire d'Harovus sous la forme d'une vague de bubons ne laissant derrière eux que les restes décomposés de ce qui l'instant d'avant était de la chair et des os. Cependant, le pire aspect du "Mépris de Nurgle", loin d'être la douleur insoutenable qu'il procure est la distorsion de la perception du temps par les victimes qui croiront souffrir des siècles avant que leur âme ne soit elle-même détruite par la maladie. Harovus avance au combat engoncé dans la Cage à Chair une antique armure Terminator Cataphractii aux anciennes couleurs de la Death Guard et armé d'une Faucheuse à une main offerte par Mortarion lui-même ainsi que d'un puissant auto-canon. De tous les Maledictors, il est le plus silencieux et le plus fort physiquement.

Thurse Mangorn, Maledictor Septimus

Mangorn

Mangorn durant l'Hérésie

D'aussi loin qu'il se souvienne, le berserk Thurse Mangorn a toujours eu à se battre au cours de son existence. Issu de la Légion des World Eaters, il mettait autrefois un point d'honneur à résister à la frénésie meurtrière que lui insufflaient les implants calqués sur les Crocs du Boucher imposés par Angron à ses fils, considérant qu'il valait mieux qu'un animal enragé. Pour ce faire, Mangorn avait pris l'habitude de s'entraîner le plus souvent possible selon les techniques de combat les plus discpilinées élaborées au sein de l'Adeptus Astartes et surtout de garder le décompte strict des vies qu'il prenait sur le champ de bataille. Sa droiture et sa maîtrise de la hache-tronçonneuse lui valurent d'être envoyé comme représentant de la XIIème Légion au sein de l'Escouade Maledictor au sein de laquelle il fit merveille. Cependant, sa résistance forcenée aux implants corticaux causa de graves déséquilibres dans son esprit si bien que son habitude de compter ses victimes se mua en une obsession malsaine, notamment durant l'exil de l'Escouade dans le Warp. En effet, ce qui autrefois l'aidait à se souvenir qu'il était humain et qu'il y avait une limite de morts à ne pas dépasser devint l'exact inverse. A chaque bataille, Mangorn veut dépasser son record. Il compte sans cesse, établissant une moyenne de tués par minute qu'il corrige à chaque instant. Il est persuadé que fort de ces arguments, il sera élevé au dessus de la condition des mortels par le Dieu du Sang lui-même. Sa rivalité avec le champion Khysarion est bien connue de leurs autres frères, l'Emperor's Children considérant que la valeur au combat se mesure de façon qualitative tandis que Mangorn lui rétorque qu'elle se calcule de manière quantitative. Le berserk est bien souvent le premier Maledictor à se jeter dans la mêlée, hurlant le terrible credo des adorateurs du Seigneur des Crânes : "Du sang pour le Dieu du Sang !". Lorsqu'il part au combat, Mangorn le fait bardé d'une armure Mk V arborant l'ancien blanc de sa Légion et le rouge aux épaulières et aux jambières, avec dans ses mains Morsure et Déchirure ses deux haches-tronçonneuses vrombissantes, propulsé par un réacteur dorsal qui lui a été fabriqué par Khadon. De tous les Maledictors, c'est le plus belliqueux et le plus violent.

Zell-Cyraq, Maledictor Octavius

Zell-Cyraq

Zell-Cyraq lorsqu'il a rejoint l'Escouade

Les Maledictors ne s'apprécient guère entre eux mais font montre d'une forme de respect les uns envers les autres, cependant, Zell-Cyraq le Raptor Night Lord fait exception à la règle car tous ses frères l'exècrent au plus haut point. Zell-Cyraq n'a jamais voulu devenir un space marine. Il a été pris des bras de sa mère en pleurs lorsqu'il était encore enfant par ceux qui allaient devenir ses frères. Cet état de fait, il l'a fait payer à la VIIIème Légion chaque fois qu'il le pouvait, désobéissant à sa supérieurs, portant même la main sur eux. Il ne se passe pas un jour sans que Zell-Cyraq ne songe à la vie qu'aurait été la sienne si les fils de Konrad Curze ne l'avaient pas enlevé et cette vision le fait souffrir atrocement bien qu'il ne s'en ouvre à personne. Du temps où il combattait en tant que Night Lord, il acceptait toujours les missions jugées suicidaires afin de noyer sa mélacolie dans le sang de ses adversaires, non sans les avoir torturé préalablement, utilisant ses grenades à Gaz Nox, un puissant psychotrope noir comme du charbon exacerbant la terreur chez ceux qui l'inhalent et leur suggérant des présences menaçantes à la lisière de leur regard. C'est autant pour se débarrasser de Zell-Cyraq que pour son efficacité brutale que son Primarque, Konrad Curze l'a envoyé servir au sein de l'Escouade Maledictor. Bien qu'il s'y soit distingué par des faits d'armes tous plus sinistres les uns que les autres, Zell-Cyraq n'a jamais été du genre à suivre les plans établis par ses supérieurs, préférant tracer son propre chemin sanglant dans les rangs de ses ennemis, une mauvaise habitude qui irritait fortement le Capitaine Thrygon du temps de l'Hérésie d'Horus et qui enrage aujourd'hui Dreith Khadon avec qui le Raptor en est plusieurs fois venu aux mains. Il traque toutes les proies isolées qu'il aperçoit dès qu'il se rend sur le champ de bataille, volant en cercles concentriques au dessus des forces ennemies. Au combat, Zell-Cyraq arpente les cieux armé de Fléau des Viscères son épée-tronçonneuse et de Hurle-la-Nuit son Pistolet-Bolter. De tous les Maledictors, il est le plus instable et le plus sadique.

Deimos Lothr, Maledictor Nonus

Lothr

Le Maledictor le plus récent, mais certainement pas le moins dangereux ...

Membre le plus récemment intégré à l'Escouade, Deimos Lothr est un guerrier du Crimson Slaughter recruté pour ses talents de tireur d'élite. Comme tous les autres marines du Crimson Slaughter, Lothr était hanté par les milliers de voix des victimes qu'il a tué sauf lorsqu'il combattait. Cependant, il trouva un remède à sa condition lorsque dans un Space Hulk il découvrit un mystérieux Bolter-démon nommé Aaz'Khanrath le Hurlemort. A peine eut-il touché l'arme qu'il se retrouva possédé par le pouvoir du démon qui fit taire les voix envahissant l'esprit du space marine. Pour cette seule délivrance, Lothr était prêt à tout sacrifier au démon. Celui-ci le mena à l'Escouade Maledictor pour qu'au sein de cette confrérie brutale il puisse servir les plans des Dieux Noirs. Grâce à Aaz'Khanrath la vue de Deimos Lothr devint supérieure à celle de n'importe quel space marine, le champion voyant même les âmes de ses cibles et son arme ne tombait jamais à court de munitions. Parfois, le Bolter-démon dirigeait tout seul la main de son propriétaire (à moins qu'"esclave" soit un terme plus approprié ?) lorsque quelque danger s'approchait trop de l'astartes en dehors de son champ de vision. Lothr décida un jour de compléter l'utilisation de son "ami" comme il aimait à appeler son arme par le Fulgurant d'avant bras d'un infortuné Chevalier Gris s'étant opposé à l'Escouade Maledictor. Depuis, la présence de celui que la légende surnomme le "Faucheur Ecarlate" est synonyme d'une tempête de Bolt démoniaques s'abattant sur les ennemis des Maledictors et malheur à qui parvient à engager Deimos Lothr au corps à corps car alors le démon s'empare totalement du marine et remodèle temporairement son anatomie pour en faire une abomination enragée engoncée dans une armure mutante et dotée d'une force irrepressible. De tous les Maledictors, Deimos Lothr est le plus patient et le plus mortel avec une arme à feu entre les mains.

"Maledictor Decimus", autrefois le Capitaine Azmandor Thrygon

Maledictor Decimus

Le plus redoutable des Maledictors !

Lors de leur duel contre Thrygon sur Terra, les Maledictors savaient qu'ils seraient damnés en tuant l'un des leurs aussi se contentèrent-ils seulement de maîtriser le Seigneur de l'Escouade et de mutiler ses membres pour qu'il ne tente rien contre eux tandis que les jumeaux Naar empêchaient le capitaine de déverser ses flammes-démons sur ses frères. Ils emmenèrent avec eux celui qui avait été leur chef et qu'ils considéraient comme responsable de l'échec qui leur avait valu leur exil dans le Warp. Là, il fut rabaissé au rang de Maledictor Decimus, le dixième et le plus méprisé des membres de l'Escouade suite à une décision unanime de ses frères. Khadon construisit ensuite un sarcophage Dreadnought dans lequel il enferma Thrygon avant de le placer en sommeil grâce à la sorcellerie de Xandros et Mythros Naar. Rendu fou par la rage, la honte et par ses pouvoirs psychiques qui se développaient de façon totalement anarchique, Thrygon se plongea dans d'horribles cauchemars qui ne firent qu'aggraver l'état de sa santé mentale. Chaque fois qu'il était réveillé par Khadon, ne faisant plus la différence entre rêve et réalité, celui qui autrefois s'était nommé Azmandor Thrygon oubliait un peu plus son passé lors de chaque veille, ne se souvenant que des bribes les moins glorieuses de son ancienne existence, la pire de toute étant le jour où il avait été baptisé "Maledictor Decimus". Le Maledictor Decimus est un abominable Metabrutus enragé et devenant de plus en plus incontrôlable à chaque heure de veille. Cette monstruosité est nantie de pouvoirs pyromantiques corrompus qui ont horriblement fait muter son châssis et qui se manifestent aléatoirement sous la forme de flammes vivantes et affamées selon ses sautes d'humeur. Seuls les efforts conjoints de Dreith Khadon et des jumeaux Naar parviennent à contenir temporairement la fureur démente du dixième Maledictor, le temps de le placer en hibernation à bord du Fatalitas une fois qu'il n'y a plus rien à massacrer. Khadon a équipé son horrible frère d'un multi-fuseur et d'une arme-tronçonneuse dont il avait mémorisé le S.C.S., achevant de faire du Maledictor Decimus la mort incarnée sous son aspect le plus violent et arbitraire. De tous les Maledictors, celui-ci est de loin le plus dangereux, pour ses ennemis comme ses alliés et pour cette raison, il n'est mobilisé que lorsque ses frères sont dans l'impasse et n'ont guère d'autre choix bien que sa présence les rende plus forts que jamais.

Organisation et techniques de combat

La loi du Primus

Dans l'Escouade, seul le Maledictor Primus est décisionnaire quant à la ligne de conduite stratégique à adopter. Ceux de ses frères qui sont en désaccord avec lui n'ont d'autre option que de se taire et d'obéir à moins qu'ils ne parviennent à détruire autant le corps que l'âme de leur seigneur lors d'un duel rituel. Un tel événement n'est jamais arrivé -du moins pas dans les formes pour le cas de Thrygon- au cours de l'histoire sanglante des Maledictors et Dreith Khadon veille à ce que jamais son autorité ne soit remise en cause. Le premier des Maledictors tient ses frères en laisse car sans ses talents en mécanique, leur équipement et le Fatalitas finiraient par tomber en morceaux. Cependant, Khadon, obsédé par la conservation de son pouvoir a également choisi de donner voix au chapitre à certains de ses frères lors des prises de décisions stratégiques. Xandros et Mythros Naar étant les tacticiens les plus expérimentés de l'Escouade, leurs conseils trouvent toujours une oreille attentive en Dreith Khadon. Khysarion est lui aussi souvent sollicité, les Emperor's Childrens ayant pour habitude d'étudier le moindre aspect de chaque situation de combat afin de parvenir à la victoire parfaite. Dans une moindre mesure, les avis de Deimos Lothr sont également prisés par le Seigneur des Maledictors, le champion du Crimson Slaughter étant doté d'une ruse de prédateur patient et implcable ainsi que de la hauteur de vue d'un démon. Les autres Maledictors sont davantage considérés comme des exécutants par Khadon et les sorciers jumeaux, un statut qui est pris avec plus ou moins de philosophie suivant le cas. Il n'y a guère que Zell-Cyraq qui reste réfractaire à toute autre décision autre que les siennes ce qui lui a valu plusieurs fois de sentir les poings de Khadon s'écraser contre son visage, le Maledictor Primus ne supportant aucune insubordination.

L'Assaut des Maledictors

Sous le commandement de Thrygon

Thrygon avait l'habitude de jouer sur la surprise et de commencer les assauts de l'Escouade en séparant ses guerriers en binômes venus de directions différentes devant se regrouper sur la position de la cible, devenant plus forts avec la distance se réduisant entre eux. Khadon a une approche différente de la guerre. Lorsque le Fatalitas atteint l'orbite des mondes visés par l'Escouade, le nouveau Seigneur des Maledictors ordonne d'abord de bombarder la surface de ces planètes avec des charges pyro-nucléaires avant de descendre au sol pour traquer les proies qui lui sont désignées. Dès lors l'Escouade va tâcher de rester unie tout au long de sa mission ou à tout le moins, de constituer deux groupes du même effectif. Leur premier objectif consistera à couper toute retraite à leurs ennemis en détruisant les transports qui n'auront pas brûlé sous le feu du Fatalitas. La deuxième étapes de la sinistre besogne des Maledictors consistera en un jeu sadique du chat et de la souris méthodique, destiné à empêcher leur victime de sortir d'un périmètre qui se resserrera jusqu'à ce qu'elle soit cernée, alors seulement les Chevaliers de l'Enfer procèderont à son exécution.

La main de fer de Khadon

Sous l'impulsion des frères Naar néanmoins, l'Escouade a pu développer de nouvelles approches qui ont fait leurs preuves. Beaucoup de cultes du Chaos ayant eu par le passé recours aux services des Maledictors ont reçu un télédemonium, un appareil élaboré par Dreith Khadon sur le conseil de Xandros et Mythros Naar. Ces machines que seul le sang peut alimenter permettent non seulement de communiquer avec le Fatalitas mais peuvent aussi servir de balises de téléportation ayant une portée d'une année-lumière et demie à peu près. Grâce à ces appareils, les Maledictors peuvent gagner discrètement la surface de leurs mondes-cibles, leur permettant ainsi de mener des opérations plus discrètes de sabotage et d'assassinat avant de se lancer dans des projets plus violents et moins subtils.

Exactions célèbres :

  • 007 M.33 : l'Escouade Maledictor émerge du Warp et massacre les habitant du monde de Khoellium ainsi que les Eldars qui l'assiégeaient
  • M.36 : l'Escouade Maledictor se joint à la croisade du Cardinal Bucharis durant l'Age de l'Apostasie
  • 011 M.41 : Massacre des Sœurs de Batailles du Monde-Couvent de Trillantes
  • 141 M41 : l'Escouade Maledictor, alliée à la Cabale du Cœur Noir ravage les mondes de l'Amas d'Ordée, non loin de Chogoris
  • 188 M.41 : l'Escouade Maledictor est appelée à combattre les Ultramarines par le Seigneur Vayren des Night Lords
  • 253 M.41 : l'Escouade Maledictor combat aux côtés des Forces de la Death Guard pour assiéger le Monde-Bastion de San Ilchar et assassiner les commandants de l'Astra Militarum qui tiennent la place
  • 322 M.41 : l'Escouade Maledictor s'associe au Clan Ork des Bad Moons pour éradiquer une poche de résistance de l'Astra Militarum sur le Monde-Sauvage de Corell Prime
  • 578 M.41 : l'Escouade Maledictor, engagée par le redoutable Seigneur des Clones, Fabius Bile s'attaque au Monde-Forge d'Hephastorum III pour ramener des technoprêtres comme sujets d'expérimentation à leur employeur
  • 691 M.41 : l'Escouade Maledictor est engagée par le Culte Genestealer de l'Eglise du Genosauveur pour assassiner le gouverneur du monde de Cistercia ainsi que l'Inquisiteur de l'Ordo Xeno venu enquêter sur les activités du Culte
  • 719 M.41 : Affrontements avec les Blood Angels lors de l'exploration du Space Hulk Mouth of the Ghost
  • 802 M.41 : l'Escouade Maledictor est engagée par le Tétrarque Voryankh de la Dynastie Arkhost pour chasser les humains établis sur les Mondes-Nécropoles de Vyrakthos et de Manthora
  • 876 M.41 : Assassinat de l'Inquisiteur Faull
  • 943 M.41 : Massacre de la Kill Team "Decimus" après l'avoir piégée sur le monde d'Andrimor II
  • 987 M.41 : Affrontement avec l-Inquisitrice Verita Devonis et sa suite sur le monde mort d'Orphell, l'Inquisitrice réussit à s'échapper
  • 994 M.41 : Le Culte de l'Œil fait appel à l'Escouade Maledictor pour traquer un mystérieux justicier sévissant sur les mondes contrôlé par le Culte
  • 999 M.41 : retour en grâce de l'Escouade Maledictor auprès de l'Archi-Ennemi qui l'envoie en première ligne sur Cadia
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .