FANDOM


Community-header-background Cet article, Douce Compassion, a été écrit par Trigenn. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

'' Inflexible mais honnête et digne, l'Ordre de la Douce Compassion nous fait comprendre chaque jours que nous, ceux que vous appelez rebuts, insultes à la perfection humaine ou même de monstres, sommes tout simplement des victimes de l'influence du chaos et que nous sommes aussi de fidèles serviteurs de l'Empereur! ''

-Mutant Anonyme.

l'Ordre de la Douce Compassion est composé de soeurs hospitalières ayant voué leurs vies aux soins à tous les membres de l'imperium et ceux combattant pour celui-ci, qu'ils soient humains, mutants, abhumains et dans de rares cas, xenos. Mais celles-ci ce sont aussi vouées à la destruction des séides de Nurgle et aux cultes genestealers.


Histoire de l'Ordre

Origines

Fondé vers la fin de M38, l’Ordre de la Douce Compassion est un ordre Non-militant hospitalier qui fut envoyé sur le monde-féodal dont le nom d’origine a été oublié aujourd’hui, mais ce que nous savons, c'est que ce monde portera très vite le nom de Miséricorde et deviendra un Monde-Saint après l’arrivé de ces sœurs. L’Ordre de la Douce Compassion fut envoyé sur ce monde car une terrible épidémie le gangrenait et l’Ecclésiarque de l’époque, Deacis Vl, voulait que cette ordre parte pour y soigner les pauvres citoyens impériaux affligés par ce terrible fléau.

Le Fléau

Les habitants se trouvaient affligés de terribles mutations qui devenaient de plus en plus dégénérescentes, devenant ainsi des mutants et donc normalement considérés comme des hérétiques en passe d'être exécutés. Mais l’Ordre de la Douce Compassion se refusa à un massacre injuste contre une population de fidèles serviteurs de l’Empereur. Par des moyens chirurgicaux et via des implants cybernétique, l'Ordre arriva à retirer les mutations et remplacer les membres infectés par des implants, mais il y avait toujours de plus en plus de personnes souffrantes de mutations et une terrible secte de Nurgle qui semblait être responsable de ce drame commençait à s’en prendre aux sœurs venues soigner les malades et au final assiéger le couvent.

Les Miracles

C’est lors du siège que la sœur-supérieure Mercy accomplit une série de miracles. l’Un d’entre eux fut lorsque Sœur Mercy se fit encercler par des séides de Nurgles avec plusieurs de ses sœurs et de patients, une vague purificatrice tel un soleil se dégagea de son corps qui frappa autant les alliés que les ennemis, les séides de Nurgles virent leurs maladies et mutations tout simplement disparaître ! Les blessures de ces consœurs et patients guéries et il y eut même des témoignages de sœurs ayant été ressuscitées par cette vague de lumière. Les cultistes ayant perdu leurs dons et leurs liens avec leur dieu perfide se firent vite massacrer par les sœurs hospitalière et leurs patients.

Miséricorde

Miséricorde fût sauvé et Sœur Mercy continua avec ses nouveaux dons accordés par le Dieu-Empereur, de soigner les blessures, maladies et même de faire disparaître les mutations de ses patients. Elle devint très vite l'Abbesse de l’Ordre de la Douce Compassion et elle y appliqua très vite sa vision de l’ordre à ses sœurs qui ont été très vite acceptées. l’Ordre de la Douce Compassion continua donc son devoir de soigner tous les malades et blessés qu’ils soient humain ou mutants. Mais un jour Sœur Mercy partit dans les profondeurs du couvent et plus personne ne l'a jamais revue, seules les chanoinesses de l’ordre sont au courant de la sombre vérité et du terrible sacrifice et souffrance que vit encore leur Sainte.

Organisation de l'Ordre

l’Ordre ne diffère pas vraiment des autres ordres non-militant d'hospitalières au niveau de l’organisation. 

Fichier:Ordre de la douce compassion.png

Effectifs

Une trentaine de sœurs restent dans le couvent du "Sanguis Colombae" à Miséricorde et s’occupent des soins de la population.

Missions

Plusieurs missions composées d’une dizaine de sœurs dirigées par une chanoinesse sont envoyées aux quatre coins de l’Imperium, allant dans les bas-fond des mondes-ruche pour venir en aide aux mutants et leurs offrir la soupe populaire et des soins que ce soit physique ou psychologique et leur offrant aussi la messe. D’autres missions sont envoyés dans des mondes habités par des abhumains pour leur offrir exactement la même chose. Elles vont aussi très souvent dans des mondes atteints d’épidémies pour venir en aide aux malades et pour y combattre les potentiels cultes du Dieu de la maladie qui pourraient être responsables de ces catastrophes.

Monde-Couvent

Miséricorde est un Monde-Saint recouvert de neige et de glace, la seule population de la planète se trouve autour du couvent de l’Ordre et la population est composée majoritairement de mutants venus de tous les horizons de l’Imperium.

Monde Sanctuaire

Depuis la fondation de l’Ordre de la Douce Compassion cette planète a eut l’autorisation d’y accueillir les mutants qui pourraient venir y vivre sur ce monde. Donc très souvent les membres de la noblesse ou de l’Adeptus Terra y envoient leurs enfants atteints de ce genre de difformités pour que l’Ordre de la Douce Compassion puisse s’occuper d’eux, et c'est sans parler des flottes de pèlerinages guidées par des sœurs de la Douce Compassion qui sont remplis de mutants et qui se dirigent pour vivre en sécurité à Miséricorde. La ville autour du couvent est digne d’une cité ruche mais chaque monuments ont été fait à la gloire de l’Empereur-Dieu qui leur a envoyé ces sœurs de l’Ordre de la Douce Compassion.

Le Couvent

Le Couvent de la Sanguis Colombae ressemble à n’importe lequel couvent des ordres hospitalier, un mélange entre une cathédrale ecclésiastique, un hôpital et un sanatorium. 

La population

La population de la planète ne produit rien en tant que t-elle pour l’imperium même si sa population a les infrastructures pour vivre en complète autarcie, mais l’Ordre de la Douce Compassion reçoit énormément de don venant de tous les Segmentums, venant surtout des maisons nobles et autres dynasties de Rogue Trader et même de membres particuliers de l’Ecclessiarchie et autres membres de l’Adeptus Terra, car beaucoup des membres de la population mutantes sont leurs enfants, des parents et des amis.

Doctrine de Combat

Les sœurs de la Douce Compassion ne combattent seulement que si leurs vies et celles de leurs patients sont en danger ou si elles doivent combattre les forces de Nurgles et des Cultes Genestealers.

Miséricordieuse

Elles sont aussi connues pour que peu importe l’ennemi en face, qu’il soit hérétique ou xenos, de ne jamais utiliser des armes considérées comme ‘’inhumaines’’ et qui apportent la souffrance a l’adversaire, voulant toujours accorder a leurs ennemis une mort rapide et la moins douloureuse possible, donc elles n’utilisent jamais les fuseurs et les lance-flammes, sauf bien sûr contre les démons, les séides de Nurgles et les Genestealer et autres Tyranides.

Croyances de l'Ordre

l’Ordre de la Douce Compassion croit que tout ceux combattant ou servant l’Imperium méritent leurs soins et compassion, même si ce sont des abhumains et des mutants et même dans de rares cas les rares populations xenos ayant été autorisées à vivre dans des réserves au seins des mondes de l’Imperium. C’est pour cela que les missions de cet ordre partent souvent dans les mondes abhumains et les réserves xenos et les bas-fonds des ruches pour apporter les soins et la foi du Dieu-Empereur. Ceux trop malades ou souhaitant la mort auront le droit de mourir dans la dignité via un poison qui sera injecté aux patients et qui lui donnera une mort paisible et sans douleur. Même les hérétiques, les égarés et les xenos contestant le droit légitime à l'Imperium et l’Humanité de régner dans la galaxie auront le droit de recevoir la juste pitié de l’Empereur, une mort rapide.

Cette ordre se fait aussi un devoir de combattre les maladies sous toutes formes et de soigner ceux y étant atteints et d'exterminer par les flammes les monstres les propageant volontairement. Elles vouent aussi une haine farouche envers les Genestealers car ceux-ci corrompent le ‘’génome’’ parfait de l’humanité pour y répandre leurs horribles engeances et faire détourner les innocents de la "Juste Lumière de l’Immortel Empereur". l’Ordre se refuse peu importe les raisons et l’ennemi, de faire utilisation de la torture et de toutes autres formes d’armes qui n'est faient que pour faire souffrir ses victimes.

Alliées de l'Ordre

Comme tout ordre de l'Adepta Sororitas, il a le soutient de l'Adeptus Ministorum, et au vu de ses actions en tant qu'hospitalier, il a beaucoup de soutient au sein des Gardes Impériaux et de la population citoyenne de l'Imperium. Mais au vu des actions bénéfiques au sein de ceux considérés comme des rebuts, il a une très grande popularité auprès de l'Auxilia Abhuma, de certains peuples xenos mineurs et beaucoup de mutants sont prêt à combattre et mourir pour les protéger.

Malheureusement à cause de cette ''compassion'' considérée comme malsaine par beaucoup, elles sont mal vues et même méprisées au seins des autres membres de l'Adepta Sororitas et d'autres membres très puritains de l'Adeptus Ministorum et de l'Inquisition.

Ennemis de l'Ordre

Les sœurs hospitalière combattent tous les ennemis de l'Imperium, mais ceux auxquels elles considèrent vraiment qu'il n'y a vraiment aucune chance de rédemption et ne méritant pas leurs compassions et pitiés sont les séides de Nurgle et les cultes genestealers.

Personnages Notable de la Douce Compassion

Sainte Mercy

Fondatrice et Sainte de l'Ordre de la Douce Compassion, elle était reconnue pour sa grande compassion même envers ceux qui le méritaient pas. Ses dons de soins et sa capacité à faire effacer des maladies et des mutations lui ont fait mériter le titre de Sainte, son respect envers la vie et son dégoût de la violence font qu'elle n'aurait jamais fait acte de violence, ni utilisé une arme contre qui que ce soit. Pour des raisons mystérieuses elle est partie dans les profondeur de son couvent sans jamais en sortir et personne mis appart les abbesses de son ordres, ne sont au courant du triste destin qu'elle fut atteint, mais aussi le terrible secret qui ferait que si cela devait être découvert par l'Inquisition, cela sonnerait la fin de l'Ordre et de toute la planète Miséricorde.

Reliques de la Sororité

Les Parchemins du Sanctum Medicae

Ces parchemins écrits en haut-gothiques sont des informations médicales tellement avancées que elle permet a l'Ordre de la Douce Compassion a avoir une connaissance et des méthodes médicinales et chirurgicales égalisant celles de l'Adeptus Mechanicus.

La Martyre

Il ou plutôt elle, la ''relique la plus importante de l'Ordre", mais aussi son secret le plus sombre. Le Martyr est en faites un gigantesque Enfant du Chaos qui était anciennement la Sainte Mercy, cette horrible créature qui est tellement grande, grosse et recouverte de mutations, qu'elle ne peut plus bouger. La Martyre possède pourtant toujours le don qu'elle possédait quand elle était Sainte Mercy; elle est capable d'absorber toutes les mutations d'un corps et de malheureusement les faire ''siennes'' car malgré les légendes, son don ne détruisait pas les mutations... Elle les absorbait pour que les mutations quittent le corps d'une victime et qu'ils changent tout simplement de corps. Sainte Mercy le savait et le jour où elle sut qu'elle ne pourrait plus contenir toutes les mutations qui risquait d’apparaître sur son corps, elle décida donc d'aller au profondeur du couvent.

Quand une des sœurs de l'Ordre est atteint d'une mutation, ses yeux sont bandés et ses oreilles bouchées par l'Abbesse, ainsi, celle-ci mène la soeur vers la Martyr pour que celle-ci ''absorbe'' ses mutations.

Campagnes Notables

l'Ordre de la Douce Compassion n'a pas participé vraiment à des combats notables, étant seulement présentes pour servir de médecins de campagnes, à l'occupation de certaines zones de quarantaine et à certains combats contre des forces de Nurgle et a des insurrections Genestealer.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .