FANDOM


Community-header-background Cet article, Cécile Faust Pavonis, a été écrit par Quelric. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

Cécile Faust est une inquisitrice de l'ordo héréticus, bien que son apparence ne le laisse pas deviner, elle est considérée comme zélée dans son puritanisme et l'application de la justice impériale par beaucoup de ses collègues, la réalité est peut être plus nuancée. Elle est au centre d'une vendetta entre ses deux pères que sont Bastien Pavonis et Edmund Faust.

"J'ai toujours cru à la Destinée, certaines choses parfois sont bien trop surprenantes pour ne pas se révéler prévues...Cécile en fait partie..."
—Lord Inquisiteur Bastien Pavonis

Biographie

Cécile membre de la schola.

Fille cachée de Bastien Pavonis et de Alyzea, une noble proche du gouvernement planétaire d'Endymion. Alors âgée de moins d'un an, et, suite à une opération inquisitoriale, sa mère brûla sur le bûcher dressé par l'inquisiteur Edmund Faust. Son père ignorant son existence ne put la prendre avec lui et elle fut placée à la schola progenita par le bureau de sa mère.

Durant l’éprouvante éducation de la schola, elle se révéla d'un mental à toute épreuve et d'une volonté de fer: une élève modèle. Comme tout enfant de la schola, elle reçut l'éducation martiale, religieuse et politique. Mais elle se caractérisa par un sang froid apparent et un manque de compassion qui commencèrent à lui tracer une voie normalement se finissant à l'officio assisinorum mais Edmund Faust, qui continuait à la surveiller, falsifia les rapports et la pistonna plutôt vers une formation inquisitoriale.

Lors des combats organisés entre enfants pour les renforcer physiquement, elle s'emporta plus d'une fois brisant les os de ceux qui se retrouvaient en face et qu'elle avait jugé comme trop faibles, se donnant sans le savoir le devoir de les tirer vers le haut non pas par la récompense mais par le châtiment.

Cécile acolyte/interrogator.

Une fois ses 18 ans atteints, son tuteur caché la récupéra pour l'intégrer à sa suite comme interrogator et il commença à la former dans la doctrine monodominante enseignant que seul l’Empereur et les saintes paroles du lectito divinitatus comptent réellement, le reste passe en second et peut être sacrifié sans réel remord.

Les premières années furent l’application des principes qu'elle a durement appris durant son enfance à la schola, en concurrence avec la seconde interrogatrice, une certaine Lucia Hood

L’hérésie était partout pour elle: ceux qui ne la pratique pas sont ceux qui la pratiqueront demain.

Son maître joua sur cela, lui révélant petit à petit les tenants et aboutissants des rapports sur son père biologique, le désignant au passage comme le responsable plus ou moins direct de la mort de sa mère : "elle était une des rares innocentes et pures que Pavonis aurait corrompu et purgé juste après pour je ne sais quelle raison.". A partir de là, elle développa une grande haine pour son géniteur, sous le regard approbateur de Edmund Faust, qui tenait là, sa meilleure arme contre son mortel collègue, rival et ennemi.

Sa formation inquisitoriale fut peuplée de purges sanguinaires, l’inquisiteur Faust avait pour habitude de perdre énormément d’acolyte qu’il ne considérait que comme de simples outils. Le haut taux de perte était récompensé par une efficacité notable, sur les planètes qu’il visitait la violence de ses actions décourageait souvent les survivants, s'il y en avait. Cécile et Lucia préparaient en avance ses arrivées, selon ses instructions elles récoltaient des informations, semaient le doute dans l'esprit des potentiels coupables et préparaient des alliés pour sécuriser la capture des ennemis de l'Imperium. Lucia préférait utiliser ses charmes naturels et jouait sur des promesses alors que Cécile préférait la peur de la répression, chacune complétait l'autre. Elle admirait toujours l'arrivée de son maître voyant l'effet qu'il produisait chez les moutons dont l'Empereur était le berger et eux les chiens de garde du troupeau.

Alors que les années filèrent, les deux femmes, encore et toujours en concurrence, devinrent les ombres de l'inquisiteur et elles devinrent une extension de la volonté de l'inquisiteur vieillissant qui se déplaçait de moins en moins, accaparé par les histoires qui découlaient des actions de ses opposants idéologique au sein même de l'Inquisition.

Après la mission de routine sur Kuraï, elle fut appelée au chevet de son maître, elle reçut sa dernière mission en temps qu'acolyte, retrouver et tuer Lucia qui apparemment serait passée à l'ennemi.

Durant plusieurs années, elles s'affrontèrent et se traquèrent, par moment Cécile eut l'avantage sur son ancienne collègue et l'inverse se produisit aussi. Ce jeu du chat et de la souris se prolongea jusqu'à la planète Odsver, Lucia qui avait été aperçue cachée sur ce monde perdu, attira Cécile dans un piège et bientôt, elle tomba dedans. L'interrogator, alors entre les griffes de la traîtresse, récitait une dernière prière en direction de l'Empereur Dieu juste avant qu'elle ne se fasse tuer, mais Lucia baissait la main et retint sa lame. Ce moment d'hésitation fut salvateur pour Cécile qui repris son arme et décapita sans hésitation son opposante d'un violant coup de sabre, l'Empereur avait répondu à sa prière et l'avait épargnée.

Elle revint vers son maître avec le cadavre de son adversaire comme preuve de sa réussite. Bientôt, il fit réunir ses alliés et commença son rituel d'intronisation pour faire d'elle une inquisitrice à part entière.

Cécile inquisitrice.

Ses premiers moment d'inquisitrice furent littéralement marqués au fer rouge comme cela se fait souvent. Un I stylisé symbolisant sont éternel sacrifice pour l’Imperium fut gravé au milieu de sa poitrine, de plus Edmund Faust rajouta sur son dos l'insigne de son ancienne famille surplombant un énorme aquila impérial.

Cécile mirkand

Malgré son puritanisme, Cécile "s'abaissa" à des déguisements reconnaissant l'apport de tel moyen

Elle rejoignit les rangs de l'ordo hereticus et ses enquêtes étaient d'une droiture exemplaire à son ordre, si le chaos était débusqué à son arrivée : il était sanctifié dans les flammes du bûcher. Si il était absent alors elle laissait la preuve qu'il faut craindre l'inquisition car l'innocence n’existe pas. Entre chacune des missions, elle revenait voir son maître afin de lui remettre directement son rapport en main propre, seulement après sa lecture, le rapport devenait officiel, ou pas...

Alors que les années de devoir filaient, au cours d'une mission concernant un réseau d'esclavagisme illégal, elle se retrouva nez à nez avec Bastien Pavonis. Lui et son acolyte Libre Marchant, avaient remonté une piste adjacente et l'avaient devancé concernant la résolution de cette dernière. Cécile garda son calme et les invita à bord de sa valkyrie, la conversation s'envenima et nul ne se souvient de qui tira le premier, le pseudo meurtrier de sa mère la vainquit mais lui laissa étonnamment la vie sauve.

Elle rumina sa rage pendant plusieurs mois, se jurant que si l'inverse arrivait, elle lui ferrait regretter son acte de clémence mal placé. Elle recroisa sur plusieurs affaires, son ennemi mais jamais elle n'eut cette occasion.

Sarbédia

Et arrivèrent les événements de Créor : ce passage de sa vie lui valu un début de remise en cause. Alors en plein milieu de la croisade des mondes de Sarbédia, l'inquisitrice qui participait à la traque aux hérétiques dans leurs rangs et aux purges des survivants capturés, Bastien Pavonis la quémandait pour l'aider sur cette affaire et elle répondit, notamment parce qu'elle se situait à un point centrale d'une croisade. Alors à peine arrivée sur le théâtre d’opérations et alors qu'elle fit connaissance de la situation, l'inquisiteur radical la prit à partie et lui révéla qu'il venait à peine de savoir qu'il était son père. Cette nouvelle la bouleversa et bientôt la mort de son interrogatrice dans les événements qui suivirent n’aidèrent pas à la faire penser normalement.

Une fois repartie, ses positions avaient commencé à s'ébranler, mais elles furent replacées par son mentor et l'inquisiteur Lytos Devaron, elle prit le second pour époux. Elle se retrouvait en lui, et à présent à deux, ils traquent l'hérésie.

Suite du périple

La suite fut une série d'enquête sans grand intérêt : Rechercher les hérétiques, trouver les hérétiques, tuer les hérétiques. La routine commençait à s'installer, une routine plaisante dans laquelle Cécile s'épanouissait. Son travail fut reconnu car Edmund lui permit à elle et à son mari de rejoindre une cabale aux cotés d'inquisiteurs de plus grand renom et jouissant de moyen plus important grâce à leur contact. Elle manqua de ce faire tuer par l'inqusiteur Oltran Svast de la dite cabale durant la purge du monde de Hashten.

Les années défilèrent doucement jusqu'à ce qu'on fit appel à elle comme juge pour le jugement de Bastien. Durant les événements, elle fut blessée par une attaque warp qui l'envoya dans le coma pendant toute la durée des événements de la station. Elle ne réussira pas à se prononcer contre lui malgré les instructions de sa cabale, poussée par le manque évident de preuves et un sentimentalisme pour lui qu'elle se refusera d'avouer. Lors d'un échange vox entre l'ancien accusé et elle, Bastien lui proposa de le rejoindre sur Valgast mais elle refusa.

Descente dans les abysses

Suites aux procès, Cécile dut faire preuve de beaucoup de zèle pour prouver sa loyauté à sa cabale car une grande purge en interne était en cours. On lui présenta des preuves comme quoi son mari était un hérétique et on lui fit savoir que si, elle ne le retrouvait pas pour lui appliquer la justice impériale alors elle serait elle aussi considérée comme traîtresse. Elle le retrouva et refusa d'écouter ses suppliques jusqu'au moment où elle alluma son bûcher. Elle s'enferma dans les écrits saints essayant de trouver un réconfort en eux, appliquant la sentence envers ceux qui porte l'uniforme au moindre écart de conduite.

Plongé dans le radicalisme

(en cours de rédaction)

Céclie radicale

Description

Physique

Cécile est une inquisitrice ayant une apparence puissante et élancée, elle suit les enseignements militaires qu'elle apprit à la schola gardant un esprit sain dans un corps sain. Cet entrainement est justifié par le fait qu'elle demande à aller elle même sur les principaux terrains d'action.

L'inquisitrice pourrait être très belle si elle faisait en sorte de se mettre en valeur, mais son but n'est pas de paraître attrayante mais d'être l'outil de la foi. Ainsi son visage est peu souriant et ses cheveux blancs, pouvant être aussi beau que le reste de son être, ne sont coiffés que le minimum requis.

Psychologique

L'inquisitrice à hérité de ses pères son attitude jusqu'au-boutiste qui la caractérise particulièrement mais tient seulement à la doctrine puritaine venant d'Edmund Faust. Bien sur, elle est une croyante en la religion impériale. Ses croyance dogmatique sont restée inchangée bien que les dernières décennies ont été marquées par des révélations et des actes donnant de l'eau à ce moulin, notamment la révélation sur la paternité de Bastien et la tentative de meurtre par un membre de sa propre cabale...

Equipements

Cécile terminator

Lorsqu'elle va au combat, Cécile revêt une armure terminator afin de maximisé sa propre efficacité.

Tenues et armures

Cécile, comme beaucoup de membre de l'inquisition, porte souvent une armure. Traditionnellement, elle porte une armure carapace ne la gênant que peu dans ses mouvements.

Lorsqu'elle doit choisir de participer aux missions de purges risquées aux cotés des chambres militantes, elle utilisera l'appui de sa cabale pour avoir accès à une colossale et solide armure terminator pour augmenter sa protection et aussi sa mortalité. L'amure à été bénie par les saints procédés inquisitoriaux et comme toute armure terminator est munie d'un système de téléportarium fiable.

Entre les deux, Cécile possède une armure énergétique des plus traditionnelles.

Le travail inquisitorial n'est pas que combat et enquête. Suite à de multiples infiltrations, elle a acquis une quantité de costume important allant de la fille de joie à celui de libre marchant, en passant par le traditionnel membre de la noblesse et gangers.

Armes

L'inquisitrice à toujours été une meilleure combattante lorsqu'elle faisait directement face à son adversaire. Naturellement, elle développa donc plus encore ses capacités aux armes de corps à corps, ses talents pour les armes d'hast était bien connu par ses professeurs de la schola et bien qu’exacerbé, il ne fut pas ceux qu'elle utilisera le plus par la suite. Avec le temps elle viendra à choisir avec soins son armement par rapport à la mission.

Duty of witness

Cette arme est une hallebarde énergétique fabriquée par les maîtres forgeron de sa cabale inquisitoriale, parfaitement équilibrée, on dit que d'un coup elle peut fendre une armure énergétique de part et d'autre. Il s'agit pourtant d'une arme de très grande taille que Cécile n'utilise que lorsqu'elle a la possibilité de s'en encombrer. Lorsqu'elle le peut, elle fait honneur à la facture d’exception de cette arme avec une mortel élégance.

Redemption Hammer

Quiconque est dans l'inquisition sait que toute personne détient au moins un objet qu'il a reçu de son précepteur et maître, pour Cécile il s'agit de ce marteau. Il fut offert par Edmund le jour de son intronisation et serait apparemment une relique qu'il aurait lui même eu grâce à l'aval de la cabale.

Pistolet Inferno

Inferno pistol

La petite porté d'un pistolet inferno va très bien à cette inquisitrice.

Comme beaucoup d'inquisiteur, Cécile utilise très souvent comme arme de point un pistolet Inferno, cette arme est redoutable à la fois contre la chair et les blindage et va souvent de pair avec son style de combat très proche.

Unknow Martyr

Cécile Faust est depuis un moment toujours accompagné d'un cerveau crane baptisé simplement l'Unknow Martyr. Il est armée d'un fusil plasma mais aussi d'un bolter servant d'appuis feu à l'inquisitrice lors de ces missions. Son origine est source de rumeur parmi les acolytes de cette dernière, certains parlent d'un amant disparu réutilisé, d'un ami mort au combat et pour les plus folles théories parlent d'un enfant direct de l'inquisitrice aujourd'hui mort.

Connaissances

Alliés

  • Edmund Faust : Inquisiteur Puritain et mentor.
  • Lytos Devaron : Inquisiteur Puritain et époux

Acolytes principaux

  • Sandra Khafias : Apoticaire
  • Falco Dawnson : Psyker assermenté (décédée)
  • Soeur Cirela : Soeur de bataille/Interrogator (décédée)
  • Völker Ölbrïch : Croisé (renvoyé)
  • Castellan Folker : Black Templar mandaté par le Sénéchal Oliusse durant la bataille de Créor.
  • Soeur Sylla : Soeur du silence
  • Créti Vufgar : Gangers

Faits notables

Les faits notables d'un acolyte étant souvent attribués à l'inquisiteur le mandatant, les faits suivant ne concerne que Cécile en tant qu'inquisitrice. L'inquisitrice Faust aurait participé à de nombreuses opérations mais seules les plus marquantes seront citées.

Purge de Denetor II

La première fois que le nom de Cécile Faust fut remarqué, c'était lors des émeutes de Denetor II. Le gouverneur local avait nourri la haine de son peuple envers l'Imperium pour avoir son soutien lorsqu'il révélera son allégeance aux dieux sombres qu'il abreuvait des cranes et du sang qui coulaient à flot dans les arènes de son palais. Il ne se douterait pas que cela remonterait jusqu'aux oreilles de l'inquisition et qu'un agent arriverait accompagné d'une petite flotte de pacification. Cette agent était la jeune Cécile Faust. La purge des hautes administration fut intégrale et exercée avec zèle.

Pour ce qui était de la population, elle n'allait pas perdre le temps à réorganiser elle même et le munistorum avait déjà montré son efficacité relative. Elle prit la décision de faire tuer un civil sur deux, tiré au hasard, quelque soit la classe sociale et la richesse.

Tragédie de Irafor

Iragor fut la planète sur laquelle l'inquisitrice appliqua un exterminatus, malgré son entrainement mental, elle s'effondra et ce fut la première fois qu'elle tomba sous les effets d'une trop grande consommation d'alcool.

La planète nocturne était tombée sous les cultistes de Nurgle qui avaient grandis dans les galeries de celle ci. Un assaut avait été tenté par deux fois, Cécile fut même blessée par un tir et les nouvelles de renfort de la Death Guard étaient en approche. La décision fut dure à prendre car ce monde était une importante source de minerais.

Créor

Durant les événements de la croisade des mondes de Sarbédia, Cécile fut un des nombreux agents de terrains de la sainte inquisition, elle participa aux purges des mondes après leurs conquêtes et à la réorganisation de ceux là aux cotés des arbites. Elle ne fit que peu de remous excepté durant les actes de Créor et la bataille qui en découla : Ayant captée le signal de détresse des forces de défense de la toute nouvelle colonie, elle fut parmi les premiers arrivés avec les régiments de la garde.

Elle inspecta les régiments des Premiers d'Odsver, d'un régiment d'infanterie lourde de Janissaires, du 274 aéroporté Catachans et d'un régiment blindé, le 174eme Cadiens et fit en sorte d'organiser une chaîne de commandement en parallèle du travail du commissariat et fut la première à suspecter la présence de traître au sein des gardes loyalistes. L'arrivée de l'inquisiteur Bastien Pavonis jeta de l'huile sur le feu mais, paradoxalement, redonna un second souffle qui permit la découverte d'un culte mutant au sein des commandants des Janissaires et des Cadiens.

La bataille terminée, Cécile s'occupa du cas des janissaires restant en organisant une ordalie par le feu pour eux. Tout doute de l'inquisitrice étant souvent suivit par l'utilisation de la "question" inquisitoriale. A la fin le régiment était très diminué mais pur de toute corruption.

Trahison d'Oltran Svast

Sur le monde de Hashten, un culte de nurgle faisait rage dans les ruches inférieur, Cécile Faust fut envoyée pour enquêter sur les origines de celle ci et le détruire. Ce fut chose faite grâce à l'adepta sororitas du couvent des Twilight Keeper. A sa sortie des souterrains elle fut attaquée par son supérieur de sa cabale Oltran Svast qui à l'aide de tempestus scion essaya de réduire au silence les survivants. Cécile Faust s'en sortira et tuera son opposant.

Le rapport officiel dira que l'homme était devenu fou et voulu pour x raison s'accaparer du succès de la purge pour son renom personnel.

Procès de Bastien Pavonis

Mandaté par sa cabale, elle devait soutenir Edmund Faust dans sa déclaration en défaveur de son père biologique afin qu'un radical de plus disparaisse légalement. Mais le procès ne se déroula pas exactement comme prévu : La station sur laquelle se passait le jugement fut le témoin d'une sorte de complot dont elle ne sut rien et fut isolée dans le warp. L'inquisitrice participa à la défense mais fut touchée par le pouvoir warp de l'un des inquisiteurs et mise hors combat. Elle en garda une longue marque partant de son coup jusqu’à son flanc droit.

Lorsque le jugement eut vraiment lieu, elle n'eut la force d'appuyer son père adoptif, ni l'envie d'ailleurs ...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .