FANDOM


La bataille d'Azephus est un conflit ayant opposé le Chapitre des Sons of Shadow contre la Flotte-Ruche Aristée dans le système de Azephus.

Première partie : le Culte Noir

La 8e compagnie des Sons of Shadow fut appelée en renfort par l’inquisitrice Cyrène pour mater un culte chaotique situé dans le système d’Azephus, composé de cinq planètes. Les combats furent d’abord d’une facilité déconcertante pour la compagnie, mais, lorsque le Seigneur-Exécuteur crut prendre le chef du culte en embuscade sur le monde-ruche Azephus I, le véritable ennemi apparut. Le Culte n’appartenait pas au Chaos, mais aux infiltrateurs Genestalers. Le "chef du culte" n’était qu’un leurre et l’embuscade fut brutalement détruite par le piège du culte. Auem Nigri failli mourir, mais survécu au prix d'un bras, des 5 Ombres Nées et des 10 scouts qui l’accompagnaient. Après cette embuscade, la 8ème compagnie mena des combats très durs et essuya des lourdes pertes.

Plus de la moitié des Forces de Défenses Planétaires étaient en réalité du Culte et la planète fut presque perdue, si les renforts des 3ème et 5ème Compagnies n’étaient pas arrivés à temps. Les autres planètes du système ne s’en sortaient guère mieux quand le culte se révéla, mais l’arrivé des renforts permis à l’Imperium de riposter. Sur Azephus I, où le gros des forces luttait, une féroce guerre souterraine à l’intérieur des cités-ruches éclata, Sur le monde-forge d’Azephus II les combats se déroulèrent dans les mines et les industries. Le Monde-Chapelle de Azephus III fut défendu dans les flammes de l’ordre de Sœurs de Batailles présente et de l’arrivée des Primaris Aggressors de la 5ème compagnie. Sur le Monde Pénal d’Azephus IV, c’est un duel entre 3 factions qui se déroula entre l’Adeptus Arbites, le Culte et les prisonniers. Les unités de la 3ème compagnie envoyées sur le Monde Pénale firent de nombreuses embuscades dans cet environnement idéal et les Reivers se révélèrent particulièrement utiles. L’Agri-monde d’Azephus V, qui fournissaient de l’eau douce au système de par sa surface recouverte à 80% d’eau douce fut mystérieusement épargnée par le Culte. Le Père des ténèbres fut informé de la situation et sachant qu’un Culte Genestealers n’étaient que l’avant-garde d’une Flotte-Ruche Tyranide, décida de venir en personne avec sa Garde d’Honneur, la 4ème Compagnie, le Maître du Librarius et le reste des Compagnies de Réserve, ne laissant au Chapitre que les 10ème, 1ère et 2ème Compagnies. Ce fut la première fois que le Chapitre étaient réuni en si grand nombre. Le Père des Ombres appela aussi en renfort les Space Foxes qui répondirent en envoyant les 2ème et 5ème Compagnies. Quand le Père des ombres apparut avec la quasi-totalité du chapitre, le cours de la bataille s’inversa définitivement en faveurs de l’Imperium. Sur Azephus IV, les forces de la 3ème compagnie reçurent l’aide de la 7ème et 9ème compagnie, tout les prisonniers furent purement et simplement exterminés. Le Magus, dirigeant spirituel du Culte, fut tué par des Reivers, pendant que le Maître des Reliques s’illustra en tuant le Primus.

Sur Azephus III, les Sœurs de Bataille et les Sons of Shadows reçurent l’aide de la 6ème et 4ème compagnie. Le monde fut ravagé par les flammes purificatrices des Sœurs et par les tirs de bolter avant que la victoire soit arrachée.

Sur Azephus II, la 4ème compagnie et le Père des Ombres accompagné de sa garde d’honneur apportèrent des renforts aux Skitarii. le Père des Ombres en personne mena une embuscade dévastatrice pour le Culte, tuant lui-même le Magus et le Primus au cours de cette escarmouche.

Sur Azephus I, l’aide des 2ème et 5ème Compagnies des Space Foxes furent décisives. Les Spaces Foxes remirent les défenses planétaire en place afin de sécuriser le terrain durement gagné par les 3ème, 5ème et 8ème Compagnies des fils de Corax. Le Seigneur-Exécuteur fit honneur à son titre en tuant le Magus et le Primus présent sur la planète, se vengeant ainsi de l’embuscade qui failli le tuer. L’Inquisitrice traqua, avec l’aide du maître du Librarius, le Patriarche de chaque planète afin d'achever le Culte.

Cependant alors que la première menace venait d’être détruite, l’Ombre dans le Warp se manifesta aux Psykers Impériaux. Le système d’Azephus allait connaître des heures encore plus sombres.

Deuxième partie : l'Invasion Tyranide

L’arrivée d’une vrille de la Flotte-Ruche Aristée fut brutale. La première incursion eu lieu sur l’Agri-monde d’Azephus V. Les Space Marines n’avaient envoyé aucune forces combattre sur ce monde, ce fut donc une victoire facile et le monde périt quelques heures après l’arrivée des Xénos. Le monde pénal d’Azephus IV désormais vide de prisonnier ne méritaient pas qu’on le défende et Cyrène fit subir un Exterminatus à la planète peu après le départ des forces combattantes de celle-ci. L’Imperium devait donc défendre 3 planètes : Azephus I avec ses colossales Cités-Ruches. Le Monde-Forge d’Azephus II avec ses forges et ces mines et le Monde-Chapelle d’Azephus III avec ses immenses Cathédrales dédiées à l’Empereur-Dieu. La défense de ces monde fut réorganisée par le Père des Ombres comme ceci :

Azephus I était défendue par les 3ème et 8ème Compagnies menées par le Père des Ombres et sa Garde d’Honneur ainsi que par le Maître du Librarius. L’Inquisitrice prit la tête de l’Adeptus Arbites du Monde Pénal, supporté par la 5ème compagnie des Space Foxes.

Azephus II était gardé par les 5ème et 7ème Compagnies, supportant les défenseurs Skitarii.

Azephus III pouvaient compter sur l’Ordre de Sœurs présent, ainsi que les Space Marines des 6ème et 9ème Compagnies des Sons of Shadow, ainsi que la 2ème Compagnie des Space Foxes. La 4ème compagnie des Sons of Shadow, spécialisée dans les combats spatiaux, prit le commandement de la flotte de défense qui se plaça en embuscade, cachant au possible les signatures thermiques de leurs vaisseaux. Les mondes étaient prêts pour la guerre.

La Guerre de l'Ombre.

La tactique de guerre de la Flotte-Ruche Aristée repose sur l’infiltration, les embuscades et les assauts souterrains. Un rival de choix pour le Chapitre. Sur Azephus I, la 8ème Compagnie, supportée par les gangs locaux, combattirent dans les bas-fonds des ruches, chaque couloirs devenant le théâtre d’embuscades et de combats sanglants. Les Lictors et Genestealers se camouflaient parfaitement dans ces lieux ténébreux, ou bien surgissaient sous les pieds des défenseurs grâce des Trygons. Si la 8ème compagnie tint, ce fut grâce à son capitaine, le seigneur exécuteur Auem Nigri, qui chassait dans les ombres des tunnels les plus grosses créatures Tyranides pour faire pencher la balance en faveur de l’Imperium à grand coup de son Eviscerator. Si les combats dans les bas-fonds étaient rudes, il en allait autrement à la surface du monde. Chaque assaut des Tyranides était repoussé, chaque embuscade contrée par le génie tactique du Père des Ombres ou de Advarius Cornix. La 3ème Compagnie et la 5ème Compagnie des Space Foxes s’illustrèrent grandement au combat tandis que Nigrantibus, profitant des ses années d’expérience dans la Deathwatch combinées à ses talents de stratège semblaient prédire les plans des Xénos. Des vagues de créatures brûlèrent sous les flammes psychiques du maître du Libraius. L'ordre sur la planète était maintenu par l’Adeptus Arbites et Cyrène.

Sur Azephus II, chaque forge et mine était le terrain d’une guérilla féroce entre les deux camps. La 5ème tenait les forges tandis que la 7ème s’occupait des mines, appuyant les Skitarii.

Sur Azephus III, le monde baigna une fois de plus dans les flammes purificatrices des Sœurs de Bataille, épaulées par les Compagnies de Space marines.

Cependant Aristé n'était pas encore vaincue. Loin de là....

La réponse d'Aristée.

La Flotte-Ruche identifia Nigrantibus Alis comme la cible à abattre pour sécuriser ses chances de victoire. Pour le tuer, elle envoya sa plus terrible création, le Fléau Noir. Cette terrible créature, capable d'absorber la mémoire de ses victimes, apprenait les stratégies du chapitre et ses plans de batailles à chaque combat. Le silence radio qui faisait la force du chapitre était inutile face a un tel ennemi, rendant le Père des Ombres incapable de contrer les stratégies adverse, à moins d'intervenir personnellement sur le front. Ce fut Adviarius Cornix qui identifia pour la première fois le Fléau, au cours d’un combat dans une Ruche. Son Champion de Compagnie fut tué par la créature et le Capitaine remarqua le processus utilisé pour sucer le cerveau du guerrier. Le Maître du Librarius, Vultur Tinnunculus, quand à lui failli perdre la vie face à un essaim de Zoanthropes. S'il parvint à les vaincre, ses blessures furent si grave qu'elles l’empêchèrent de pouvoir se battre durant la suite de la Campagne. Dans les Sous-ruches, un Tyran des Ruches fut envoyé arracher la victoire, sa ruse et sauvagerie seulement contrées par la résolution de la 8ème qui tint la ligne malgré les pertes, Auem Nigri fit plusieurs embuscades contre le Monstre, mais ne parvint jamais à le tuer ni même à le blesser.

Sur Azephus II, un Tyran des ruches mena un essaim d'organismes Tyranides plus grands et féroces, obligeant les Impériaux à changer de stratégie. Les Hellblasters ainsi que les Devastators devinrent le pivot de la défense, mais les forges et les mines tombèrent une à une face à ce mur de chair vivante inopposable. Le capitaine de la 7ème compagnie perdit la vie, déchiqueté par les griffes d'un Carnifex.

Sur Azephus III cependant, l’Imperium remporta la victoire. En effet, la moitié de la flotte Xénos présente se déplaça en direction d’Azephus I et II, donnant à la 4ème Compagnie, cachée depuis le début des combats l'opportunité de détruire ce qui restait des bio-vaisseaux et de renforcer la surface avec des guerriers frais, arrachant la victoire. Le Capitaine de la 6ème Compagnie fut retrouvé mort, au milieu d'un vaste essaim de Gaunts.

Cependant, les dégâts infligés à la flotte de l’Imperium et la puissance restante de Aristée interdirent aux défenseurs victorieux d’Azephus III de venir en aide aux autres mondes. Par la suite, l’impensable ce produit sur Azephus I.

Dans les sous-ruches, le Seigneur Exécuteur mérita son titre en tuant le Tyran des Ruches dans une embuscade parfaitement maîtrisée, la créature tombant sous un déluge de tirs d'armes lourdes. Après cette victoire, la 8ème extermina les dernières forces d’Aristée présentes dans les profondeurs de la planète. Mais à la surface, Nigrantibus Alis cru tendre une embuscade au Fléau Noir, tombant en réalité dans le piège du xénos. Le Père des Ombres et sa Garde d’honneur se retrouvèrent piégés et entourés de Tyranides. Bien qu'il était un excellent combattant et ses hommes étaient l’élite du Chapitre, ce qu'apprirent nombre de Tyranides. Malgré cela, la situation étaient perdu d’avance, et se décida lorsque le Fléau engagea le Maître du Chapitre, tandis que ses gardes subirent toute la sauvagerie d'un essaim de Genestealers. Malgré tout le courage de l’élite du chapitre, l’embuscade des xénos étaient parfaite et aucun d’entre eux ne survécurent. Quand le capitaine de la 3ème compagnie arriva enfin avec des renforts, il ne put que regarder le pire se produire : Nigrantibus Alis, tué par le Fléau des Ombres au cours d’un duel d’anthologie. Alors que la créature dévorait le cerveau du Père, celui-ci fut prit d'un dernier souffle de vie, peut-être accordé par l'Empereur, qui lui permit de planter ses griffes énergétiques dans le cœur de la créature, qui s'écroula, morte. La situation pour le chapitre semblait perdu : leur maître mort, son esprit, ces tactiques et les secrets du chapitre absorbé par l’Esprit de la Ruche et ses dernières défenses au bord de l’anéantissement. Cependant se fut le moment où des renforts inattendus firent leurs apparitions.

Des vrais alliés.

Cyrène avant le début de la campagne avait appelé les Space Raiders à l'aide et ils arrivèrent enfin sur le système au prix de la vie de plusieurs de leurs archivistes, ils réussirent à détruire la flotte-ruche tyrannides. Sur Azephus I le poing de fer et le talent tactique du maître de l’embuscade permirent d’exterminer les Tyranides présents, Sur Azephus II se furent les véhicules de ces renforts combinés à leurs 2 compagnies de renfort qui permirent d’arracher la victoire. Le Tyran des Ruche fut tué par Canopus. Enfin la victoire fut acquis pour l’Imperium aux prix de 300 Sons of Shadow dont le maître du chapitre, ses gardes, le capitaine de la 6ème compagnie et celui de la 7ème. Les pertes pour les Space Raiders s’élevèrent à 50 frères tandis que les Space Foxes perdirent 70 marins. Les dommages infligés au système furent terrible, deux planètes étaient purement et simplement détruite tandis que les 3 restants étaient à feux et à sang.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .