FANDOM


Community-header-background Cet article, Bastien Pavonis, a été écrit par Bastien Pr. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

Bastien Pavonis est une des personnalités les plus contrastées de l'Inquisition. Radical jusqu'à la moelle, il est difficile d'imaginer qu'il fut un jour un puritain pétri d'idéaux. Il y a de cela un millénaire, à cette époque, il ne maniait pas encore ses dons, ni son étrange lame qui semble le maintenir en vie.

Depuis son enlèvement de Latran IV et son intronisation dans l'Inquisition, l'inquisiteur a vécu de nombreuses, très nombreuses, trop nombreuses aventures, l'ayant poussé au radicalisme. Il est craint de beaucoup et sa sinistre réputation est omniprésente tant chez les puritains que les radicaux, au point qu'un procès ait vu le jour contre lui. Ses objectifs personnels si nébuleux, si on peut encore dire qu'il en a, se confondent avec sa dévotion au trône au point qu'il semble difficile de discerner l'un de l'autre.

La psychologie de Pavonis est difficile à cerner. Nul doute qu'il fut un jour sain d'esprit. Mais les effets de la lame démon sur lui, les trahisons répétées et l'immanquable perte de ses proches, lui ont graduellement gangrené la raison, entre devoir et folie, il n'y a qu'un pas. Pourtant, il est un être sociable, charmant même avec ceux qui lui parlent et il semble difficile d'imaginer que celui ci soit responsable de tant et tant d'accusations..

Biographie

Enfance et Adolescence

Bastien Pavonis voit le jour sur le monde de Latran IV, en 988.M40. De quelques secondes cadet de la famille; il partage avec son frère jumeau une forte cohésion qui transcende le simple lien de fraternité visible en tout un chacun, ceux-ci font preuve de véritables talents psychiques innés. Fort de cette information, celle-ci ne tarde pas à tomber en de meilleures mains, celles de l'Inquisition. C'est en 998.M40 que le vaisseau noir de l'inquisiteur Ishmael Varfendur aborde la planète avec pour exigence d'obtenir le garçon, la famille Pavonis, consciente qu'Ishmael exigerait leur premier né, échangea la place des jumeaux de telle sorte que Bastien fut le candidat prélevé par l'inquisiteur. Son apprentissage s'avère alors plus difficile qu'il ne put l'imaginer, élève d'un puritain monodominant, Ishmael n'hésite pas à utiliser les pouvoirs psychiques de son élève à ses propres fins, tout en le blâmant de détenir le gêne du sorcier. Malgré tout, celui-ci se lie d'amitié avec la jeune interrogatrice Kahlan; avec qui Bastien passera la majeure partie de son entraînement.

Bastien, Inquisiteur

Ce n'est bien qu'en 20.M41 que Bastien accède au rang d'inquisiteur dans l'ordo hereticus suite à la mort accidentelle de son maître lors du soulèvement d'Argus (notes de l'incident ci jointes, dossier 300.12.3.41). Celui ci jouit alors d'une certaine vengeance à l'égard de son défunt maître, puis est envoyé 6 ans plus tard dans le secteur calixis, au grand regret de Kahlan, avec qui il semblait entretenir une relation privée bien plus étroite qu'il ne le montrait, qui se retrouve chargée du sous secteur Triglav. Ses premières années sont passées à mettre en place des groupes d'information tout au long du secteur, recrutant au passage les membres qui formeront sa première suite inquisitoriale. Il entame enfin ses premières affaires qu'il enchaîne avec ferveur, amalathien convaincu, il tient en échec les cultes des puissances de la ruine, et au bout d'une décennie, sa réputation est déjà consolidée. Cette ascension aussi fulgurante n'aurait sans doute jamais vu le jour sans l'usage important des groupes d'information que Bastien avait préalablement mis en place, et il n'était pas rare de le voir assister ses confrères des ordos, maniant son eviscerator face aux ennemis de l'Humanité. C'est durant cette fulgurante ascension que l'homme, alors à la chasse d'une cellule de la cognitae, fit la rencontre importune et impromptue d'une inquisitrice radicale forte en gueule, une jeune femme fière et méprisante dont Bastien se plaisait à dénigrer ses actes et ses gestes. Leurs traques les menaient indéniablement à se recroiser, encore et encore, à chaque rencontre, leur haine mutuelle laissait place à une amitié croissante n'ayant d'égale que leur rivalité.
Unknown-27

"Je ne vous ferai pas l'éternel discours de l'importance de la rosette. Je me contenterai de vous l'enfoncer dans l'oeil." Bastien Pavonis, alors jeune Inquisiteur, durant l'interrogatoire d'Horitgan chef du xenoculte sephardite.

Ces victoires successives ne sont pourtant pas la garantie de son invincibilité, et le destin le lui rappelle sèchement lorsque celui ci apprend la mort de son amante, abattue par un chapitre renégat, ivre de douleur et de rage, il prend lui même en main les commandes d'une opération de représailles conjointement menée par le capitaine Valerius des Knight of Aryith et le Sénéchal Oliusse des Black Templar afin d'éradiquer le Chapitre des Extasy Lycans, et, accessoirement, ramener Quinthus XIII dans le giron impérial. Cette purge lui est d'autant plus utile qu'il sauve aussi le dernier Shadow Wolf, un archiviste nommé Iserius, qui va régler sa dette de vie en entrant à son service. Il est unanimement reconnu que ce jour marqua le début d'une étroite coopération entre les Aryith et l'inquisiteur. L'homme quant à lui, réfugia son mal être et ses larmes dans la chambre de l'inquisitrice Aelius, du moins jusqu'à son assassinat par le corsaire eldar Elarion, qui ne fit qu'accentuer la douleur déjà présente du jeune Inquisiteur.

Les Chemins de la Damnation

Inquisiteur bastien

Pix de l'inquisiteur Pavonis lors du schisme Calixien. 725.m41

Les décennies qui suivirent marquèrent le tournant définitif de l'inquisiteur aux yeux de la galaxie, d'une foi jusqu'alors rarement, si ce n'est jamais, remise en cause se retrouva sérieusement ébranlée. Lors de la remise en place d'un gouvernement planétaire sur Endymion, l'inquisiteur trouve l'amour avec une noble proche du gouverneur planétaire, la jeune Alyzea, avec qui il vivra 2 ans. Son amour cependant n'est que de courte durée lorsque celui ci, découvrant un culte de la ruine au sein même de la société requiert l'aide de son rival le chasseur de sorcière Faust, qui mettra un terme radical à la conjuration en condamnant à mort les nobles, y compris Alyzea qui est envoyée sur le bûcher sous les yeux de Bastien qui se retire de la planète. Faust profitera de sa retraite en prenant en charge une jeune enfant d'un an à peine, Cécile qui, selon ses soupçons, ne serait nulle autre que le fruit de l'amour insidieux entre Alyzea et Bastien.

Plus tard, Bastien Pavonis rencontrera le rogue trader Marco Ricardo Glaz lors d'une de ses affaires durant laquelle celui-ci se démarquera par sa ruse et sa malice. Il n'en fallut que peu pour que l'inquisiteur lui propose une place dans son équipe, chose que Marco accepta prestement. Cette collaboration marqua le début de plusieurs années de réussite, qui s'arrêtèrent abruptement avec la mort de Mysandra; que Bastien chérissait comme sa fille. Pourtant si une chose est à retenir durant cette période si tumultueuse, c'est la découverte et l'utilisation de plus en plus prononcée d'une rapière étrange dotée de capacités surnaturelles, en des termes moins lyriques, une arme démon, qui semble s'être amourachée de l'âme de l'inquisiteur.  

Des ambitions et autres recherches de grandeur

Bastien s'avère être un chef charismatique et sociable avec ses alliés, qui se font multiples, puissants et eux-mêmes influents. Celui-ci ne le fait pourtant pas de manière désintéressée. En vérité, Bastien est las des conflits et autres divisions parcourant l'inquisition. Du schisme Calixien, aux Guerres Horusiennes, Bastien a assisté aux conflits les plus sanglants du dernier millénaire, dont il en ressort un profond dégoût et un mépris palpable pour les puritains, que Bastien juge arriérés. Il nourrit de ce fait un idéal qui, à terme, devrait voir le jour et guide chacun de ses actes: l'unification des partis radicaux et la mise sous silence des inquisiteurs puritains et, par conséquent, la remise en place des pratiques horusiennes afin de pouvoir réveiller l'Empereur juché sur son trône D'or. Celui ci ne peut cependant mettre en place son plan pour une seule raison: Cécile. Ayant appris son lien de parenté avec elle, l'Inquisiteur se refuse à déclarer une guerre ouverte aux puritains tant que sa fille n'aura pas rejoint son camp.

De ses pathos

L'Inquisiteur est un homme aux allures bien changeantes, souvent marquées par les différentes périodes de sa vie. À l'origine un homme proche du mutisme et d'une discrétion naturelle, son maître le méprisait d'autant plus pour cet air particulièrement réservé qu'il conservait pour lui. Impression qui ne se dissipait qu'avec ses rares rencontres avec la jeune Kahlan. Il se révélait dès lors bavard, guilleret et confiant. Tout du moins dans une certaine mesure, faut il l'avouer. Pourtant, cet état si effacé laissait aussi une large place à une rancune toute particulière pour son maître, qu'il apprit à haïr jusqu'à la mort prématurée de celui-ci.

Ce n'est que sous la férule de l'inquisitrice radicale Kenno que l'homme apprend réellement à dompter ses sentiments, y compris les plus forts, et les plus passionnés. C'est en apprenant sous son égide que, consciemment ou non, Bastien va connaître une évolution mentale qui va frôler l'orgueil et le dénuement de conscience, une forme d'immaturité mentale accentuée par l'obtention de l'étrange lame Silisia qui, dès lors et jusqu'à maintenant, lui fera subir une influence viciée sur son âme.

Bastien, ironiquement, gagne en expérience après deux bouleversements majeurs: la mort de Kahlan, et Cécile. Deux nouvelles qui vont progressivement forcer Bastien à remettre en cause ses acquis et ses convictions les plus profondes. Bien que conservant des liaisons romanesques avec une shadowseer et parfois quelques humaines, il semble avoir délaissé son côté hédonistique, se recentrant sur son héritage, ses bavures.

De son radicalisme

Creor, le début d'une fin

"Beaucoup imaginent le radicalisme comme étant la tumeur de l'inquisition, que dire alors du puritanisme ? Une méthode de soins dépassé ou une hypocrisie religieuse ?"
—Bastien Pavonis, traité sur les arts de la guerre idéologique.

  Beaucoup considèrent Bastien comme démagogue, fou, ou bien manipulateur. En bref, à leurs yeux il ne serait ni plus ni moins qu'un radical immodéré et immoral. Pourtant, il se révèle dans son radicalisme bien plus complexe qu'il ne le laisse d'abord penser. Tout compte fait, a minima, il parait être un simple amalathien très laxiste sur le sujet, mais plus on s'aventurait dans ses aventures et plus ses idéaux semblaient troubles, difficiles à cerner. Il semble s'allier à qui celui-ci le pouvait peu importe leurs origines, cela ferait de lui un dangereux radical oui, pourtant il se révèle doux, compréhensif avec les autres même les puritains ce qui faisait de lui un homme difficilement étiquettable. Il sait aussi se débarrasser de ses scrupules en un clin d'oeil, quitte à faire des dommages collatéraux pour un moindre mal, c'est un mal nécessaire. Mais il semble répugner l'idée même de vouloir employer les manières brutales et superflues, les alliances, voilà le nerf de la guerre. Du moins c'est ce que pense Bastien. Les guerres après tout n'ont elles pas dégénérés par faute d'une amitié de trop ?

Sa chute dans le radicalisme connaît une rapide chute lors de la perte des deux tiers de son équipe inquisitoriale personnelle en 110.m42 sur le monde en guerre de Creor, en pleine croisade de Sarbédia. Nonobstant le fait que celui ci apprend les origines de Cécile, c'est sur ce monde maudit que l'inquisiteur, tout en retrouvant sa fille, en perd une autre. Et elle n'est pas la seule. Ainsi, Fishin, un de ses acolytes les plus proches, le poète révéré de l'équipe, trouve la mort face aux abominations du chaos. Cette tragédie est suivie d'une seconde pis encore. L'empoisonnement de Mysandra lors du soulèvement de traîtres cadiens. Sa vengeance fut, comme sa manière de penser, radicale. Empoisonnant la totalité du régiment, femmes et enfants compris pour assouvir sa peine. Marco partit à la fin de la campagne, bien qu'il ne sut jamais que celui-ci chercha le remède pour sauver sa bien aimée, il prit son départ comme une trahison. Et assista seul avec Andromède aux derniers instants de la jeune femme. Jusqu'à ce qu' Andromède le quitte aussi, devenue inquisitrice, pour rejoindre Sebastian, alors il fut seul. Lui, Sephael et Silisia.

De nouveaux alliés

Pourtant, aux yeux de Bastien, il fallait désormais rebattre les cartes. Et il ne compte plus jouer dans les règles de la modération. Il chercha dans un premier temps le magos fou Heidugen, seul être capable de lui ramener sa fille. Lui promettant l'équipement, une place, et une nouvelle vie. Sans jamais s'interposer à ses expériences, si douteuses fussent elles. A condition qu'il ne trouve un moyen de ramener Mysandra. Son second choix se porta sur Anton, prisonnier dans les geôles inquisitoriales depuis la purge de la Cognitae. Bastien lui donna l'amnistie en usant, et abusant, de ses intérêts et autres contacts. Outre ses connaissances sur les cultes les plus féroces des segmentum, son autrement plus intéressante capacité était son génome. Car oui, Anton était un paria. Fort de ce nouveau gain, son dernier choix se porta sur la sorcière Graesha, recherchée dans plusieurs secteurs, agitatrice, manipulatrice, celle ci ne serait entrée au service de Bastien qu'à la vue de la lame démon ornant sa ceinture. Alors elle s'inclina, et accepta de le suivre... Enfin, plus imprévue qu'autre chose,ce fut l'arrivée de l'ex soeur Ardelia, répudiée par son ordre et accueillie par Bastien. Elle fut très vite acceptée par Graesha qui' inexorablement venait la corrompre. Jusqu'à ce que cette jeune prude ne perde la vie sur Miranor.

De son procès

(en cours de rédaction)

De sa famille

De ses amours

Complexe est sûrement la définition la plus proche de la réalité concernant les péripéties amoureuses de l'homme, représentative de ses différents états d'esprit tout au long de sa vie. Si Kahlan était l'espérance candide d'un amour fondateur d'une vie de famille trépidante ponctuée par ses affaires héroïques et passionnantes. Ce rêve marqua une rupture brutale avec le retour à la réalité, le jour du décès de Kahlan . Avec le temps, Bastien enchaîna des relations passionnées et torrides mais rarement aimantes. Les rares à avoir reçu ce privilège connaissant du même coup un destin violent, tragique et sanglant. Peu à peu au fil des siècles, la conception d'amour venait disparaître au profit de simples "plans d'accompagnement provisoire" pour échapper à la solitude. Ce comportement était sans doute provoqué en partie par Silisia, dont l'influence sur son esprit se faisait grandissante. Cette impression se renforçait davantage par l'usage et l'abus de substances nocives, soit pour oublier ses amours perdus, soit retrouver le bon vieux temps avec Kahlan. Cette impression morne va pourtant disparaître lors de sa rencontre avec l'écuyère Cynthia durant la campagne de Créor. Victime d'une tentative de viol, Bastien s'était étrangement montré empathique, compréhensif... et concerné par la détresse de l'écuyère, et fut à l'origine d'un châtiment implacable. Cette histoire se coupa pourtant brutalement lors de la perte de ses acolytes, omnibulé par sa vengeance, oubliant un instant tout autour de lui pour appliquer un courroux cruel sur chaque responsable volontaire ou non de la perte de sa fille adoptive. Pourtant en quittant Créor, Bastien admit un certain regret, souhaitant revoir cette jeune femme qu'il avait sauvé malgré la distance. C'est durant l'opération des joyaux de Miranor que Bastien retrouva la nouvellement nommée chevalière, le temps lui avait permis de comprendre ses ressentis pour elle, un amour qu'il n'avait plus retrouvé depuis Kahlan, le début d'un amour franc, vrai et passionné, au grand déplaisir de Silisia...Cet amour, il put pleinement l'éprouver quelques mois plus tard, après l'affaire des joyaux, Bastien se rendit sur Valgast, planète mère des chevaliers de Midgard pour demander la main de sa dulcinée. Il vécut des années d'idylle avec elle, idylle qui ne fut stoppé que par son procès, quittant sa femme à regret, lui promettant de revenir...ignorant qu'elle était enceinte.

De ses enfants

Bastien a eu pléthore d'enfants tout au long de sa carrière. Pas des bâtards non, en général ils étaient morts nés, mais plutôt pléthore de fils et filles plus ou moins spirituels dont Bastien a marqué leur existence au fer rouge en les entraînant irrémédiablement à un destin peu enviable qui les aurait maintes fois fait réfléchir sur le sort de leur confrères orphelins. Il est pourtant intéressant de noter que si Bastien semble refuser les enfants biologiques, il tolère plus aisément la présence de fils et filles spirituels, ce qui, envers et contre tout, témoigne d'une volonté d'héritiers.

Mysandra

La première répertoriée à ce jour est Mysandra Vefer, l'assassin personnelle de Bastien. Récupérée et élevée par ses soins, la jeune femme s'est éprise d'un amour platonique pour son maître qu'elle voyait comme un modèle à suivre. Cet amour réciproque de l'un envers l'autre résulta en une vision père / fille du couple. Cela ne l'empêcha pas de prévoir sa retraite anticipée avec Marco au dépend de Bastien. Cela ne l'empêcha pas non plus de mourir après d'interminables mois d'agonie.

Marco Ricardo Glaz

si le rogue trader n'est pas considéré comme le fils adoptif de Bastien, il n'en reste pas moins un des fils spirituels les plus marqués par le moule de l'inquisiteur. Lui même amant de Mysandra, les choses ont pourtant tourné au vinaigre avec la mort de celle ci, cela n'empêcha pas Marco de partir, cela n'empêcha pas les choses de poursuivre.

Loutre

"Demi" Eldar retrouvé lors d'une de ses enquêtes dans les bas fonds d'une cité ruche, l'inquisiteur l'avait pris sous son aile en tant qu'acolyte. Inéluctablement, Loutre commença à considérer le vieil inquisiteur comme son père, et lui comme son fils. Cela ne les empêcha pas de se respecter, cela ne les empêcha pas de se maudire.

Cécile Faust

Fille "légitime" de l'amour entre Bastien Pavonis et la gouverneure Alyzea, Cécile fut recueillie par Edmund Faust, rival invétéré, qui lui apprit à haïr les Pavonis et à leur donner la chasse. Avec les révélations sur sa véritable famille durant la campagne de Créor, Cécile connut le doute. Cela n'empêcha pas de continuer de haïr Bastien. Cela ne l'empêcha pas d'être aimée de lui.

Madenn Pavonis Midgard

La plus jeune fille de Bastien Pavonis, et la seule véritablement souhaitée. Elle est le fruit de l'amour entre Bastien et Cynthia Midgard devenue chevalière, une petite fille qu'il adore et protège, la mettant à l'abris de ses problèmes, tous ? Non, elle a tout de même un magnifique "flocon" sur la joue...

Descriptions

Bastien

Physique

L'inquisiteur est notoirement connu pour son allure altière, noble qui le caractérise partout où celui-ci passe. Il a beau être un inquisiteur plus grand que la moyenne, cet effet est très vite nuancé par une minceur déstabilisante qui' sans son armure, peut faire douter de l'état de santé de l'homme. Il reste malgré tout un homme aguerri et souple, assez pour tenir un duel ou un combat.

Son visage est d'ailleurs symbole de cette contradiction permanente. Si d'un côté Bastien détient des traits affinés et sans âge, ses yeux trahissent cependant l'impression de siècles accumulés, rarement rieur, son regard est au pire méprisant, au mieux, à l'égal d'un scalpel. De même que ses cheveux, à l'occasion brun, d'aucun n'ont l'impression d'en avoir vu, pendant une demi seconde, se teinter d'un gris blanc, avant de retrouver leur coloration d'origine.

Bastien est certes un inquisiteur charmant, agréable à l'oeil, cette beauté reste contrastée par quelque chose d'"autre". Une sensation d'incertitude et de faux semble parfois sortir de chacun des pores de sa peau avec l'unique intention de déceler une vérité muette et pourtant omniprésente dans chacun de ses mouvements.

Psychologique

Pavonis est un inquisiteur difficile à suivre, à la fois pour les autres et pour lui même. Il est en soi un être changeant, dont les idéaux ont mué d'espoirs en déceptions à mesure que celui-ci a mené purge sur purge, mission sur mission. Le résultat de tout ceci donne un individu au caractère à première vue impulsif, mais très vite nuancé par des réflexions, plans et des expressions qui laissent transparaître une vision bien plus fine, réfléchie, manipulatrice.

Il est difficile de savoir, par exemple, comment Bastien considère l'être humain en face de lui, tantôt il y exprime un attachement maladif, tantôt une répugnance palpable, et, le plus souvent, une forme d'indifférence anoblie. L'erreur serait de croire que ses quelques formules de politesse et son sourire tranchant démarque une réelle volonté amicale, si ce n'est qu'une volonté d'aséptiser une quelconque bête avant de la faucher au hachoir.

Néanmoins il faut nuancer le propos, Bastien n'est pas non plus un être dénué de sentiments, mais ceux-ci sont profondément ambiguës. L'amour chez lui se manifeste généralement dans un concept platonique et d'un prisme autrement plus familial. Il n'aime rarement un ami autrement que comme un frère, ou un acolyte autrement que comme un fils. Il est rare, cependant, qu'il puisse haïr quelqu'un profondément, mais quand la chose arrive, il sait joindre l'utile à l'agréable et conserve une mémoire d'une longueur rancunière peu enviable. Le tout est enrichi par une profonde mélancolie, propre aux êtres qui ont trop vécu, et les mène petit à petit à une déraison, des réactions excessives pour des émotions excessives, qui ne sont en rien facilitées par sa maudite lame.

A cela s'ajoute un caractère cynique, dernières ruines de ses ambitions de grandeur, dont il ne reste pratiquement rien à la suite de ces siècles perdus et dont les piques mornes percent son coeur comme le tisonnier remue le bois cendré couvant la flamme que l'on appelle orgueil.

Equipements

(en cours de rédaction)

Connaissances

Acolytes

Liste non exhaustive des alliés dressée par l'Inquisiteur Kedrim en vue de son jugement au conclave:  

Des principaux acolytes:
  • Mysandra : Assassin psyker, statut: décédée. Cause: empoisonnement.    
  • Fishin: garde impérial, statut: décédé. Cause: affrontements de Créor.  
  • Hélène : interrogatrice. Statut: vivante.  
  • Anton Sevatar: paria {suspecté d'être un agent de la cognitae}, statut: comateux. Cause: affaire 567, Miranor.    
  • Loutre: pickpocket. Statut : vivant.    
  • Léanore: interrogatrice {fille de l'inquisiteur Akaelus, possible relation avec Loutre}. Statut: vivante.    
  • Graesha: psyker {suspectée de sorcellerie}, statut: vivante. {Corruption ?}    
  • Ardelia: soeur de bataille, statut: décédée. Cause : Transformée en bombe humaine par Alaneath Traitorwing durant l'affaire de Miranor.    
  • Heidugen: Magos, adeptus mechanicum {xanthite ?}, statut: fonctionnel.    
  • Hezion: noble, chevalier impérial, statut: vivant.  
  • Marco Ricardo Glaz: Rogue Trader, {protégé ?}, statut: vivant.  
  • Paolo Arnesson : Apothicaire, Dealer, statut: vivant.  
  • Iserius: dernier archiviste des Shadow Wolf, statut: vivant.  
  • Escouade de vétérans Knight of Aryith menés par frère Lupus, statut: vivants.  

Alliés

 Des inquisteurs:   
  •  Inquisitrice Kahlan, {relation possible}, ordo hereticus, statut: décédée. Cause: Lycans of extasy.
  •  Inquisitrice Aphrodite Aelius, ordo xeno, statut: morte. {Radicale.}
  •  Inquisitrice Andromède, {ancienne acolyte}, ordo xeno, statut: vivante. {Radicale.}
  •  Inquisiteur Sébastian Castellanos, ordo xeno, {liaison Andromède}, statut: vivant. {Radical.}
  •  Inquisiteur Markolf, ordo malleus, statut: vivant. {Radical.}
  •  Inquisitrice Evaleria Kenno, ordo malleus, statut: disparue. {Mentor, Radicale.}
  •  Inquisiteur Azkaelus, ordo malleus, statut: porté disparu. {Radical ?}
  •  Inquisitrice Verita Devonis, ordo hereticus, statut: vivante.
Des Astartes et autres Forces de l'Imperium:
Des Xénos:
  • Arlequins du masque des Astres Glacées: Shadowseer Naeris {liaison ?}, Death jester Gédéon.
  • Eldars partisans d'Ynnari.
  • Ranger Pro Ynnari Glaelnar.
Des puissances de l'au-delà:
  • Sephael: //////////
  • Silisia: /////////

Rivaux

  • Inquisitrice Cécile Faust Pavonis, ordo hereticus. Statut: vivante.
  • Inquisiteur Edmund Faust, ordo hereticus. Statut: vivant.
  • Inquisiteur Porphyr, ordo malleus. Statut: vivant.

Faits remarquables

  • Affaire des voleurs de visage.
  • Schisme Calixien.
  • Jugement de l'Inquisiteur Verj Kilma.
  • Croisade de Rétaliation Kahlanienne: un des principaux instigateurs de la Croisade.
  • Chasse de la Cognitae.
  • Croisade du secteur Angelus.
  • Croisade des mondes de Sarbédia.
  • Campagne de purge: Créor.
  • Le Désastre.
  • Les Joyaux de Miranor.
  • Le procès.
  • L'affaire des Maledictors.
  • La lutte contre le Culte de L'Oeil.

Citations

"Je n'ai jamais vu deux inquisiteurs identiques, mais ils tombent chacun de la même manière que l'autre, soit dans l'ignorance, soit la damnation, dans un cas la chute est d'une tragédie, dans le second, c'est une farce."
—Attribué à Bastien Pavonis, conclave Calixien, 756.M41.
"J'ai toujours cru à la Destinée, certaines choses parfois sont bien trop surprenantes pour ne pas se révéler prévues...Cécile en fait partie..."
—Lord Inquisiteur Bastien Pavonis dans son autobiographie
"Andromède ? Un nom qui fait office de prénom et un prénom qui fait office de nom, douce ironie de la part d'une jeune femme à la vie pourtant si mouvementée, si riche, et dont l'identité ne se résume qu'à un nom...je ne lui donne pas quatre ans à mon service."
—Bastien Pavonis à propos du dossier Andromède.
"Kahl...ma petite Kahl...je t'en prie viens dans mes bras...je ne t'ai pas abandonné tu sais...je t'aime..."
—Propos recueilli de l'Inquisiteur Pavonis après ingérence d'obscurae dans sa cabine.
"L'inquisitrice Aphrodite...hm Aelius était exotique, tant dans sa manière de penser, que dans ses actes. Elle était excessive, cela faisait son charme..et elle a excessivement perdu pour cela"
—Témoignage de L'Inquisiteur Bastien Pavonis en préambule à son Réquisitoire de Strajan.
"Au début je les prenais pour des Word Bearers. Un énième rassemblement de fanatiques..si Creor m'a appris une chose. C'est qu'ils sont pires que ça. Méfiez vous ce sont des tumeurs."
—Explication de Bastien Pavonis face au conseil de guerre post Creor sur les Frère de Micénar
"Il y a de ces êtres singuliers qui ont beau paraître comme étant un stéréotype mais arrivent à développer en moi ces rares instants d'affection profonde où je me voyais père. Marco en fait partie."
—Bastien Pavonis au sujet du libre marchant concerné
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .