FANDOM


Community-header-background Cet article, Arkhost, a été écrit par Reyn la Marmotte. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.
"La soumission vous fera bénéficier de la sécurité, du savoir et d'un travail utile pour l'avenir de la Galaxie. Toute résistance sera châtiée par l'anéantissement de votre race sur ce monde. Telle est la promesse du Nécron Blanc."
—Le Nemesor Voryankh à la population du Monde-Ruche d'Orris Vectar

De toutes les Dynasties Nécrons, Arkhost est peut-être celle dont a situation reste la plus paradoxale. Très étendu et présent dans presque chaque Segmentum, son empire est cependant divisé et en proie à la confusion depuis les premiers jours de son éveil. Beaucoup d'érudits de l'Ordo Xeno tendent à penser qu'il s'agirait davantage d'un ensemble de petites Dynasties différentes et non pas d'une seule et même entité reprenant lentement conscience d'elle même après le Long Sommeil. C'est peut-être cette erreur qui risque de précipiter les jeunes races vers une ère d'esclavage sans fin sous la férule des Seigneurs Immaculés d'Arkhost et de leur mystérieux maître, le Monarque Blanc.

Description

Couleurs

La Glyphe de la Dynastie Arkhost

Le symbole qu'arborent les légions de la Dynastie Arkhost représentent au centre le Monde-Primordial artificiel de Tarantor où siège le Monarque Blanc. Les cercles et demi cercles plus petits qui lui sont reliés, eux, figurent les plus anciennes colonies de la Dynastie telles que les Possessions d'Ozymand ou encore les Concessions d'Ombos.

De façon plus synthétique, le Glyphe des Nécrons d'Arkhost rappelle à tous le vaste empire colonial dont jouissait autrefois la Dynastie, synonyme de sa puissance. C'est cette démarche colonialiste qui a poussé les Seigneurs Immaculés à une place prépondérantes dans la société Nécron lors de la Guerre Céleste et aujourd'hui leur ambition, clamée par leur Glyphe, est de retrouver cette prospérité.

Le blanc monarchique

De par la répartition de ses enclaves à travers la Galaxie, la Dynastie Arkhost a pu être observée à de très nombreuses reprises bien que peu aient échappé aux Nécrons pour les décrire. Il est admis que ces androïdes arborent tous le blanc royal qui représente l'autorité de leur Phaëron. Plus un Nécron sera doté d'un statut élevé, plus son exosquelette sera immaculé. Ainsi, les Guerriers, esclaves lobotomisés de basse extraction n'arborent guère que le masque mortuaire et les épaulettes ainsi colorées tandis qu'un noble Tétrarque, lui, portera une armure presque entièrement blanche. Un aristocrate d'Arkhost qui ne porte pas le blanc est généralement un paria, banni et privé de tous ses biens en dehors de ses armes pour avoir commis un crime tel que seul son rang lui a évité la destruction.

Empire

Les nombreux fiefs d'Arkhost consistent en de multiples enclaves de taille variable dispersées dans la Galaxie et rattachée théoriquement à l'autorité du Monarque Blanc de Tarantor, le Phaëron de la Dynastie. Dans les faits, l'absence de communication entre les Mondes-Nécropoles et l'éveil de certains avant d'autres ont pu conduire plusieurs nobles à la conclusion qu'ils étaient les derniers de leur Dynastie et que par conséquent, il leur revenait de la diriger. Cette situation confuse n'a pas manqué de profiter aux ennemis des Nécrons et de retarder l'expansion de la Dynastie jusqu'à l'éveil de son dirigeant en 999 M.41 même si des initiatives d'unification comme celle du Nemesor Voryankh ont abouti avec plus ou moins de succès. A l'heure actuelle, il semble impossible d'en savoir plus avec exactitude, Tarantor étant effectivement bel et bien éveillée mais située dans l'Imperium Nihilus.

Comportement

Colonialistes

Les plus anciens Aeldaris se souviennent encore des légendes évoquant les premières campagnes de la Dynastie Arkhost avant le Biotransfert. Ces Nécrontyrs choisissaient minutieusement les mondes qu'ils envahissaient, prenant les plus riches en métaux précieux, en énergie ou en populations à asservir, parfois après avoir trompé ces dernières avec des promesses de commerce fructueux et de progrès.

Ce comportement n'a pas changé. La possession de la technologie la plus avancée et l'ancienneté de leur race semblent justifier l'attitude profondément colonialiste adoptée par les Nécrons d'Arkhost envers les autres peuples de la Galaxie. Ainsi, il n'est pas rare de voir les nobles de la Dynastie détailler à la population de leurs futures conquêtes les avantages d'un règne Nécron. Ces promesses se transforment vite en un esclavage généralisé des naïfs prêtant foi aux androïdes qui videront les planètes concernées de leurs ressources précieuses et tueront leurs habitants à la tâche à moins qu'ils ne les vendent comme serfs à des Dynasties alliées. Le journal du Libre-Marchand Ethrel Farx, capturé par les Nécrons d'Arkhost livre beaucoup de détails sur leur propension à l'asservissement des jeunes races.

Toutefois, ce mode de pensée colonialiste a pu être plusieurs fois utilisé à l'avantage des ennemis d'Arkhost. En effet, la destruction des ressources de leurs Mondes-Cibles par leurs propres habitants, bien que ce soit un coût terrible à payer, a pu faire rebrousser chemin à plus d'une armada de la Dynastie.

Supérieurs par la technologie

La technologie justifiant la colonisation

La mentalité colonialiste de a Dynastie Arkhost est justifiée par plusieurs arguments. Il y a bien sûr celui de l'ancienneté ou du "droit d'aînesse souverain" tel que le Seigneurs Immaculés l'appellent mais c'est surtout celui de la technologie qui est avancé. En effet, la noblesse d'Arkhost voue à la technologie un respect presque mystique que l'on pourrait presque comparer au dogme du Mechanicus. Pour eux, la supériorité technique signifie absolument tout. Elle ferait des Nécrons des sages et des autres races des barbares arriérés et puériles sans aucune notion de ce qu'est la vraie civilisation. La destinée manifeste d'Arkhost serait d'éclairer les sauvages en leur apportant le progrès, ou de les détruire si ces derniers osent refuser.

Le respect voué aux Crypteks

De par leur statut de Technosavants entretenant la technologie Nécron, les Crypteks sont mieux considérés dans la Dynastie Arkhost qu'auprès de la plupart des autres royaumes Nécrons. Beaucoup comme Meneptarkh le Refaçonneur arborent les couleurs des Seigneurs Immaculés et reçoivent le commandement de certaines de leurs armées. La noblesse encourage n'importe quelle expérience des Crypteks et mettra des moyens conséquents à leurs disposition. La technologie justifiant la place dominante des Nécrons dans la hiérarchie des races d'Arkhost, ceux qui en maîtrisent les secrets sont manifestement respectés et bénéficient d'une place de choix au sein des Cours Royales. Lorsque les légions de la Dynastie se mettent en marche, les Crypteks l'accompagnent, prêts à lâcher leurs Constructs Canopteks sur les ennemis de leurs mécènes et à faire tonner les canons d'armes ébranlant les étoiles.

Histoire et légendes

Les ténèbres d'un lointain passé

Origines mythiques

La Dynastie Arkhost, selon les anciennes légendes Nécrontyrs descendrait d'une prestigieuse lignée de seigneur de guerre baptisés les Rois Blancs qui aurait fait parti des premiers de leur race à prendre les armes contre les Anciens et les Aeldari. Cependant, ces derniers auraient tous été vaincus et exécutés les uns après les autres malgré des batailles audacieuses livrées lors des premiers jours de la Guerre Céleste. L'Arkhosha, surnom énigmatique donné au premier d'entre eux connu aurait longtemps auparavant fondé les grandes lignées des Seigneurs Immaculés qui plus tard se constitueraient en Dynastie sous la bannière des Rois Blancs. Il est aussi raconté que ces seigneurs de guerre auraient à un moment indéterminé de l'Histoire Nécrontyr combattu d'immenses entités inconnues et en auraient triomphé, les motivant peut-être à combattre les Anciens par la suite sans se poser de question. Ces légendes restent cependant incomplètes et doivent être nuancées car presque aucune autre source que les bas reliefs de la Tombe-Forteresse de Tarantor ne permettent de vérifier ces allégations. Quoi qu'il en soit, les nobles d'Arkhost revendiquent fièrement cette ascendance auprès des autres Dynasties.

Le Biotransfert

Que les Rois Blancs aient existé ou non, la Dynastie Arkhost avait depuis longtemps adopté le modèle traditionnel de la société Nécron avec un Phaëron à la tête de la noblesse guerrière lorsque les C'tan se manifestèrent pour apporter le Biotransfert à sa race. Ce dirigeant, à l'identité inconnue et surnommé le "Monarque Blanc" manifestait déjà un intérêt très marqué pour la technologie aussi ne mit il que peu de temps avant d'abandonner son enveloppe charnelle pour l'exosquelette du Nécron.

La Guerre Céleste

Lorsque toute la Dynastie fut convertie et mise aux ordre du Roi Silencieux, celle-ci fut déployée en divers lieux de la Galaxie pour y détruire les Grands Portails Warp qui y avaient été bâtis par les Anciens et tenir la place pour empêcher toute reconstruction. Les légions d'Arkhost étaient toutes trouvées pour cette mission car leurs premières expéditions coloniales leur avaient déjà permit d'établir des têtes de pont dans de nombreuses régions de la Galaxie. Le Monarque Blanc s'acquitta de sa tâche avec une facilité déconcertante, rasant des mondes Eldars entiers pour y poser les fondement de ses futurs Mondes-Nécropoles. Cependant, l'opération divisa fortement les forces de la Dynastie et l'ordre de tenir les anciens Mondes-Portails les empêchèrent de regagner Tarantor lorsque le Long Sommeil fut ordonné par le Roi Silencieux, aboutissant à la situation d'empire éclaté que connaît aujourd'hui la Dynastie Arkhost.

Les éveils

Toutes les colonies de la Dynastie Arkhost ne se sont pas éveillées en même temps. La plupart d'entre elles est demeurée isolée des autres. Les spécialistes de l'Ordo Xeno s'étant penchés sur la question se disputent encore pour savoir quel Monde-Nécropole du Monarque Blanc serait sorti du Long Sommeil le premier, une question à laquelle les Nécrons d'Arkhost eux-mêmes n'ont peut-être pas la réponse. On retient cependant le réveil de plusieurs fiefs coloniaux importants lors de la seconde moitié du 41ème Millénaire comme les Possessions Ozymandiennes, les Tombes-Colonies de Sepheth ou encore les Concessions d'Ombos qui demeurent les exemples les plus célèbres des prémices de l'éveil des Seigneurs Immaculés.

L'avènement des Possessions Ozymandiennes

Autrefois le théâtre d'une des victoires les plus durement acquises de la Dynastie Arkhost face aux Eldars, les Mondes-Nécropoles baptisés les Possessions Ozymandiennes du fait de leur vassalité due au Monde-Prince d'Ozymand sont l'une des plus puissantes antennes du Monde Primordial de Tarantor. Elles regroupent des planètes aussi vitales que prestigieuses telles que la Tombe-Caserne de Noggoth, un monde creux abritant en son sein les innombrables Cohortes de Noggoth qui à elles seules représentent le dixième des forces de la Dynastie. On peut également citer le Monde-Sauvage de Kryptis qui, sous ses jungles marécageuses abritent le tombeau des célèbres Immémoriaux de Kryptis, un ordre de Factionnaires puissant et célèbres pour avoir tenu tête face à des vagues d'Aeldari cent fois supérieurs en nombre pour reprendre Kryptis aux Nécrons.

L'éveil d'Ozymand

L'actuel Seigneur d'Ozymand, le Nemesor Voryankh est à l'initiative de la tentative de réunification de la Dynastie Arkhost ayant connu le plus de succès et pendant longtemps, il a été celui qui a véritablement dirigé les Seigneurs Immaculés. On estimerait son éveil vers la fin des années 790 M.41 et plusieurs sources affirment que cet évènement coïnciderait avec l'apparition d'une mystérieuse épidémie ayant décimé la population des Spatioports Impériaux établis dans les Possessions. Des Technoprêtres fous retrouvés sur les lieux auraient parlé d'un puissant Technovirus Canoptek dévorant toute forme de vie à l'échelle cellulaire. Toujours est il que l'avancée de l'armée de Voryankh pour reprendre ses mondes ne reçut pratiquement aucune opposition si ce n'est quelques poches de résistance humaines appuyées éventuellement par des forces expéditionnaires Aeldari.

Voryankh régent

Ses mondes repris, Voryankh aurait alors lancé ses armées vers les autres systèmes autrefois sous la domination de la Dynastie Arkhost afin de les unir sous sa bannière, arguant qu'il apportait de cette façon son unité perdue à l'empire colonial de la Dynastie. Il est cependant à envisager que le Nemesor aurait davantage agi dans son intérêt personnel pour satisfaire ses seules ambitions, se dirigeant partout sauf sur le Monde Primordial de Tarantor pour éveiller son Phaëron. De plus, tout noble ayant posé des questions sur la légitimité de Voryankh a prendre la régence de la Dynastie ou ayant exigé d'en discuter avec le Monarque Blanc avant de se soumettre au Nemesor d'Ozymand se serait vu accusé de félonie et exécuté pour haute trahison avant d'être remplacé par l'un des vassaux du Seigneur Voryankh.

De cette façon, de nombreuses colonies du Sud du Segmentum Pacificus et du Segmentum Tempestus se seraient retrouvées sous la férule de l'autoproclamé Régent d'Ozymand vers la fin du 41ème Millénaire. On peut à cet égard citer la Guerre Félonne de Zamathras de 958 M.41. En effet, le Haut Dynaste Mäzrekh, s'était renseigné sur les agissements de Voryankh via son important réseau d'informateurs, arrivant à la conclusion que le Nemesor cherchait à mettre en place un coup d'état sur Zamathras. Le Haut Dynaste serait alors entré en guerre ouverte contre Voryankh. Ainsi, la réintégration de Zamathras à l'empire de la Dynastie Arkhost aurait fait suite à de coûteuses batailles entre Nécrons jusqu'à la capture, la dégradation et le bannissement de Mäzrekh par Voryankh lui-même, dépouillant son adversaire du blanc royal de son armure.

L'émergence des Tombes-Colonies de Sepheth

Le Monde-Labyrinthe glacial de Sepheth est le centre politique et commercial de la troisième Enclave Coloniale la plus riche de l'empire d'Arkhost. C'est avec l'es Possessions Ozymandiennes la zone la plus active contrôlée par la Dynastie. Le commerce de matières premières nécessaires à la fabrication ou à la répartition d'armes Nécrons ainsi que les chantiers navals orbitaux de Septheth profitent à de nombreuses autres Dynasties, notamment la Dynastie Mhynos, alliée de longue date du Conseil des Pyramites qui dirige le Monde-Labyrinthe et ses fiefs stellaires. Ici se jouent des alliances avec les Seigneurs des Nécrons, assurant au Conseil des Pyramites de nombreux associés pour conquérir de nouveaux mondes dont les ressources permettront d'enrichir toujours plus les Tombes-Colonies de Sepheth.

Le paisible éveil

Les Tombes-Colonies de Sepheth font partie des rares enclaves d'Arkhost n'ayant jamais été inquiétées par les agissements du Nemesor Voryankh. En effet, Sepheth a toujours été un centre économique important et depuis l'entrée en hibernation des Mondes-Comptoirs de la Ceinture de Tarantor ainsi que celle de Phräzka, la Lune Bancaire de la Dynastie, les Tombes-Colonies sont devenues le cœur des activités commerciales et diplomatiques des Seigneurs Immaculés. Les ressources des différentes colonies s'y échangent contre des alliances politiques et militaires, renouvelant à Arkhost la loyauté de ses Dynasties vassales et lui permettant de gagner des alliés précieux comme les Nécrons de Nekhertiene ou encore ceux de Charnovokh. C'est aussi sur Sepheth que des Crypteks prestigieux comme Meneptarkh le Refaçonneur ont été recrutés par la Dynastie. La chute ou la soumission de ces mondes aurait freiné considérablement la montée en puissance progressive d'Arkhost au cours du 41ème Millénaire.

L'expansion des Tombes-Colonies

Les Tombes-Colonies de Sepheth sont loin d'être l'enclave d'Arkhost la plus étendue mais paradoxalement il s'agit de celle ayant le plus cherché à conquérir des systèmes Non-Nécrons depuis son éveil lors des années 820 M.41. Le Conseil des Pyramites, se composant des plus puissants et des plus riches Tétrarques Sephethites a dès son éveil fait l'inventaire des ressources possédées par les Tombes-Colonies et en a conclu que de nouvelles planètes devaient être soumises pour que les rendements ne viennent pas à s'épuiser. Leurs nombreuses Dynasties alliées n'ont pas manqué de se joindre à eux dans leur campagne d'expansion contre les Orks des Mondes de l'Anneau de Jarka et contre les Avant-Postes Impériaux de Pullo-Cortanis.

Toutefois, l'événement le plus important lié à l'Histoire récente des Tombes-Colonies de Sepheth demeure la guerre de position menée contre la Flotte-Ruche Apophis, attirée jusqu'à Anthär, l'un des principaux centres militaires de Sepheth par un Space Hulk habité par un Culte Genestealer dont le rayonnement psychique servait de balise pour les Tyranides. C'est lors de cet affrontement que les Dynasties Nécrons unies parvinrent à sauver les Tombes-Colonies de la destruction, notamment grâce à l'utilisation massive des dispositifs de téléportation affectionnés par les Nécrons d'Arkhost. Encore aujourd'hui, cette victoire est instrumentalisée par le Conseil des Pyramites auprès du Monarque Blanc pour renforcer l'influence des émissaires de Sepheth au sein de la Cour Royale.

La colère d'Ombos

Les Concessions d'Ombos sont un ensemble de Mondes-Nécropoles entouré de Planètes-Colonies destinées tant à servir de tampon entre le centre politique que de mines et de laboratoires pour les Crypteks. Une Académie de ces Technosavants s'y trouverait dissimulée et l'on murmure que des expériences étranges ainsi que des débats interminables s'y dérouleraient. L'Illuminor Szeras lui-même aurait a de multiples reprises honoré ces lieux de sa présence. Quoi qu'il en soit, c'est indéniablement dans les Cryptes d'Ombos que les Crypteks sont les mieux reçus par la Dynastie Arkhost. Des sièges leur sont réservés au sein du Conseil Restreint du Tétrarque Drazon et il est même arrivé que certains d'entre eux aient assuré la Régence lorsque le Tétrarque était sommé hors de ses domaines pour combattre les ennemis de la Dynastie. Les Concessions d'Ombos sont ainsi le centre scientifique de l'empire colonial d'Arkhost. Ses armées compensent leur effectifs plus réduits que ceux d'autres enclaves par un armement à la pointe de la technologie Nécron et des centaines de véhicules dévastateurs tels que les imposants Monolithes ou encore les redoutables Arches du Jugement Dernier les accompagnent.

La guerre ininterrompue

Le site du Monde-Prince d'Ombos était durant la Guerre Céleste l'une des bases secrètes Aeldaris destinées à la conception d'armes terriblement puissantes. Les détails des projets auxquels elles ont été destinées ont depuis longtemps été perdus mais les Crypteks de la Dynastie, en particulier le puissant Meneptarkh ont avancé l'idée selon laquelle ces artefacts auraient été destinés à la destruction des C'tan eux-mêmes. Lorsque les Nécrons d'Arkhost envahirent Ombos, les Eldars présents se seraient battus comme des lions jusqu'au dernier pour empêcher les adversaires sans âmes de s'emparer de leurs recherches, tentant même d'en détruire certaines. Ces artefacts, confiés aux Crypteks de la Dynastie auraient pu jouer un rôle dans l'élaboration des armes qui fragmentèrent les Dieux des Etoiles mais rien n'est moins sûr. Toujours est il que les Aeldaris n'ont jamais cessé de tenter de reconquérir Ombos, et ce même pendant le Long Sommeil. De nombreuses batailles furent menées contre les Enfants des Anciens par les Crypteks d'Ombos menant des hordes de Constructs Canopteks alliés au puissants Prétoriens du Triarcat et lorsque Drazon, le gouverneur d'Ombos s'éveilla, ce fut au son des combats opposant les Nécrons à leurs ennemis de toujours.

Les représailles de Drazon

Lorsqu'il fut éveillé en 856 M.41, voyant les Eldars infester son Monde-Prince, Drazon serait entré dans une colère noire et aurait renversé le cours de la bataille alors que plusieurs Crypteks avaient été tués et que les autres étaient harcelés par des troupes ricanantes d'Harlequins. Plusieurs Factionnaires des Immémoriaux de Kryptis auraient été téléportés sur Ombos pour accompagner le puissant Tétrarque dans la boucherie qu'il perpétra dans ses halls mortuaires, reprenant à chaque pas un peu plus possession de sa planète. Cependant, même ce massacre n'apaisa pas le Seigneur d'Ombos, loin de là. Les Aeldaris boutés hors de chez lui, une longue campagne de reconquête de ses fiefs contre les Eldars fut lancée. Les combats auraient duré jusque dans les années 960 du 41ème Millénaire avant que toutes les planètes n'ayant pas été détruites par les Enfants des Anciens aient été reprises soit près d'un siècle après l'éveil de Drazon. La victoire finit par échoir aux Nécrons, notamment grâce à la technologie avancée dont ils étaient nantis bien que leurs effectifs furent très fortement réduits par les affrontements.

Pourtant, ce n'était toujours pas la fin. Le Vaisseau-Monde Elsianar ayant lancé la plupart des expéditions contre Ombos fut retrouvé grâce aux appareils de détection sophistiqués des Crypteks et l'armada des Concessions fut alors lancée sur les dômes Aeldaris. Les versions de ce qui s'y est réellement passé divergent fortement. Les Seigneurs Immaculés parlent d'une leçon que tous les Eldars devraient retenir à l'avenir si jamais leurs pas devaient à nouveau les mener sur les territoires des Nécrons. Les Harlequins, eux, racontent une triste histoire de peine, de destruction et d'humiliation à travers des danses troublantes peu représentées. Un cataclysme traumatisant comparable au Fléau de Malan'tai. Les raids des Aeldaris sur les Concessions d'Ombos n'ont pas cessé cependant mais se sont raréfiés, avec des effectifs et des moyens bien moindres qu'auparavant, permettant aux nobles et aux Crypteks d'Ombos de les repousser sans la moindre difficulté.

Tarantor se lève

Jusqu'à la fin du 41ème Millénaire, Tarantor, le Monde Primordial de la Dynastie Arkhost est demeuré endormi avec en son sein le Monarque Blanc, sa Cour et ses légions. La Cicatrix Maledictum ouverte par Abaddon a changé cela. Les Matrices de Champs de Négation, détectant la forte activité Warp dégagée par la Grande Faille se sont immédiatement mises en marche et la routine d'éveil d'urgence face la menace s'est enfin mise en branle. Le Monarque Blanc, Seigneur des Dix Mille Colonies et Souverain de la Dynastie Arkhost s'est éveillé et ses armées avec lui. Depuis le Trône Immaculé, le Maître d'Arkhost a appelé ses vassaux à venir lui rendre hommage sur Tarantor afin qu'il leur explique ses nouveaux plans de conquête de la Galaxie.

Cet événement en a surpris plus d'un, notamment le Nemesor Voryankh, considéré depuis des années comme le seul véritable maître de la Dynastie Arkhost. Cependant, aucun de ceux que le Monarque Blanc a réussi à contacter n'a eu le front de désobéir et c'est lors de l'an 001 M.42 que s'est tenu pour la première fois depuis des éons le Concile Tarantide. Face aux nouvelles alarmantes lui ayant été rapportées, le Phaëron de la Dynastie Arkhost a décidé de renouveler son serment de vassalité auprès du Roi Silencieux, Szarekh. En effet, le Monarque Blanc semble considérer les autres leaders Nécrons avec plus de méfiance, Imotekh se montrant trop gourmand et exigeant envers ses subordonnés et Anrakyr se comportant davantage comme un pirate que comme un vrai noble du rang. Par ailleurs, plusieurs campagnes ont été lancées à travers la Galaxie, notamment vers les colonies n'ayant pas répondu à l'appel du Phaëron et contre la menace des Tyranides arrivant de plus en plus massivement depuis l'Ouverture de la Cicatrix comme ordonné par le Roi Silencieux.

Le 42ème Millénaire

La Guerre parmi les Morts

En apprenant que les Life Takers, un chapitre de l'Adeptus Astartes s'était établi sur ses domaines du Nord-Est de la Galaxie, le Monarque Blanc a pris la tête d'une importante coalition des Dynasties Arkhost et Maäkht. Cette puissante armée fut rejointe par un important détachement de la Dynastie Novokh dont une partie du territoire avait été utilisé par les Space Marines pour y implanter les fiefs de leur Chapitre. Ainsi débuta la "Guerre parmi les Morts" qui encore aujourd'hui est loin d'être résolue. Les Life Takers, en effet, sont connus pour leur propension à utiliser des gaz toxiques contre leurs ennemis. Hélas, contre des adversaires faits d'acier et ne respirant pas, cet avantage n'allait pas suffire. Deux mondes, Hadeos III et Coeghius ont été repris en moins de trois jours par les Nécrons malgré une résistance acharnée des Anges de la Mort, ceux_ci ont été forcés de reculer.

Bien que Coeghius fasse cependant l'objet de sérieuses tentatives de reconquête par les Life Takers et que ces derniers semblent avoir dominé les androïdes sur le plan du combat spatial, le Monarque Blanc a bon espoir de conquérir les fiefs du Chapitre et de réduire les survivants en esclavage pour alimenter les comptoirs de Sepheth.

Des nouvelles alarmantes

L'Ombre du Warp

La poursuite de la Guerre parmi les Morts semble avoir été déléguée au Margrave Kheopt suite à l'arrivée d'un vieil allié de la Dynastie Arkhost, le Cryptek Meneptarkh. Lors d'une longue audience lui ayant été accordée par le Monarque Blanc, le Refaçonneur a détaillé au Phaëron le danger représenté par la Cicatrix Maledictum. Il aurait mentionné le retour des Primarques-Démons comme Magnus le Rouge ou Mortarion. Certains bruits font état de démonstration de la puissance destructrice du Chaos à l'aide de démons capturés par le Cryptek. Le Refaçonneur aurait d'ailleurs insisté sur la puissance détenue par le redoutable Abaddon et la priorité de neutraliser celui-ci. Le péril du Warp établi, et de longs débats au sein de la Cour y ayant fait suite, le Phaëron a pris la décision d'accorder davantage de combattants à Meneptarkh, prélevant ces renforts sur les Cohortes de Noggoth afin d'affaiblir l'ambitieux Nemesor Voryankh.

Bien qu'espérant une réaction plus conséquente de son mécène, Meneptarkh aurait mis à profit ce nouvel appui militaire pour traquer les causalités de catastrophes Warp futures et retint l'attention d'un allié d'importance au sein de la Cour : le Vizir Tuankht. Ce Tétrarque, maître des espions de la Dynastie semble avoir le mieux saisi la menace annoncée par Meneptarkh et aurait mis son réseau d'assassins et d'observateurs au service de la croisade du Cryptek. Ainsi, la Dynastie Arkhost semble s'être partiellement engagée dans une guerre secrète contre les Forces du Chaos. Plusieurs victoires, remportées grâce aux puissants pouvoirs du Cryptek et aux Traqueurs du Vizir bien que la propension du Refaçonneur a effacer la moindre trace de ses agissements les rende impossible à identifier.

L'Ombre dans le Warp

D'aucuns qualifieraient la réaction du Monarque Blanc face aux mises en garde de Meneptarkh comme de la négligence. La vérité est qu'une autre menace, celle des Tyranides, pointée du doigt par le Roi Silencieux retenait déjà l'attention du Phaëron d'Arkhost depuis le renouvellement de son serment envers Szarekh. Des émissaires du Triarcat, arrivés peu avant Meneptarkh auraient informé le Monarque Blanc que ses armées devaient être mobilisées pour contrer l'arrivée des nouvelles Flottes-Ruches attirées par la Cicatrix Maledictum. Déjà des plans de mobilisation massive avaient été mis en place pour contrer le fléau Tyranide et nonobstant les complots du Vizir Thuankht avec le Refaçonneur, le Phaëron, laissant au Margrave Kheopt le soin de régler le sort des Life Takers, s'est mis en marche vers le Segmentum Pacificus pour venir à la rencontre de la Flotte-Ruche Fafnir dans le sous-secteur Arcedium, recevant une aide inattendue de la part de l'Inquisitrice Lethe Hamlocke à la tête de la Deathwatch pour arrêter les Xenos dans un conflit qui serait connu sous le nom du "Pugilat d'Arcedium", s'achevant sur l'éclatement de la Flotte-Ruche en petites Vrilles affaiblie et la trahison des Nécrons envers leurs alliés de circonstance. L'avenir dira si une telle décision était judicieuse ...

Mondes-Nécropoles célèbres

Tarantor, la Blanche Couronne

Géographie

Le Monde Primordial de la Dynastie Arkhost n'est pas une planète à proprement parler. Tarantor est une construction unique dans la Galaxie, une étoile d'énergie générée par la puissance de plus d'un millier de Cryptes Tesseract autour de laquelle gravitent des blocs titanesques suivant chacun une trajectoire calculée des éons à l'avance. Ces masses géométriques forgées dans le même acier semi-conscient que celui des Monolithes s'agrègent et se désagrègent, formant de gigantesques continents flottant dans le vide. Chacun porte et contient des cités, des casernes, des laboratoires, des salles au trésor et des palais parfois plus vastes vus de l'intérieur que de l'extérieur. C'est dans l'un de ces blocs que siègent le Monarque Blanc et sa Cour. Eux seuls savent lequel car il n'est possible de pénétrer dans le domaine du Phaëron que grâce à la technologie de téléportation Nécron.

Défenses

Tarantor est défendu par différents gardiens et dispositifs redoutables. Les Matrices de Champ de Négation, alimentées par les Cryptes Tesseracts protègent le Monde Primordial de toute attaque démoniaque tandis que l'Armada Tarantide, elle, empêche les vaisseaux ennemis d'approcher du cœur de l'empire d'Arkhost, interceptant souvent les intrus en amont grâce aux prédictions des Crypteks Chronomanciens. Au "sol" des essaims entiers de Constructs Canoteks, menés par les Crypteks de Tarantor nettoient la surface des blocs-continents en permanence tandis qu'à l'intérieur patrouillent sans cesse les légions personnelles du Monarque Blanc. Toutefois, la meilleure protection de Tarantor demeure l'Ecran de Singularité Fantôme qu'elle peut générer pour se prémunir des attaques de vaisseaux qui auraient passé la garde de l'Armada Tarantide. Cette technologie, mûrie des siècles durant par les Crypteks avant le Long Sommeil, génère un Trou Noir sphérique agissant comme un bouclier autour de Tarantor. Les navire tentant d'attaquer la planète son aspirés dans le néant et même les tirs d'Exterminatus ne rencontreraient que du vide si l'Inquisition parvenait à envoyer ses Flottes jusqu'à la Blanche Couronne. Le seul inconvénient de ce dispositif est la limitation de son effet et son temps de recharge de plusieurs années, toutefois, ce léger inconvénient n'a jamais permit à quiconque d'envahir Tarantor.

Ozymand, l'Inconnue

Géographie

Le Monde-Prince d'Ozymand, trône du controversé Nemesor Voryankh est une planète constamment baignée dans les tempêtes orbitales, couvrant presque entièrement sa surface. A ce jour, on ignore encore si ce phénomène est d'ordre naturel ou s'il est provoqué par quelque étrange technologie. Le fait est en tout cas que les appareils Non-Nécrons se dérèglent à l'approche d'Ozymand et que seuls quelques uns de ses continents stériles et battus par les vents sont connus des rares Magos Explorators ayant réussi à repartir de cette étrange planète loin au Nord de la Galaxie. Les rapports parvenus à Mars font état d'un paysage rocailleux et presque privé de la lumière de l'étoile autour de laquelle tourne Ozymand. Les tempêtes limitent fortement la visibilité mais des traces d'une civilisation Xenos sont présentes à la surface : des groupements d'immenses colonnes noires s'élevant dans les cieux encombrés sans que leur sommet ne soit visible. Le caractère éloigné d'Ozymand et sa position actuellement au delà de la Cicatrix a stoppé les velléités du Mechanicus d'en découvrir plus à son sujet mais des questions se posent toujours à son sujet et l'Inconnue est loin d'avoir livré tous ses secrets ...

Défense

Les premiers Seigneurs d'Ozymand, après que celle-ci ait été conquise par les Nécrons ont immédiatement fait appel au savoir-faire des Crypteks Ethermanciens pour les aider à tenir la place. Un puissant dispositif de contrôle météorologique a été mis en place, générant en quelques années de puissantes tempêtes orbitales. Il n'est pas inenvisageable que ce procédé soit lié à celui utilisé par Imotekh, le Phaëron de la puissante Dynastie Sautekh pour générer ses ouragans d'énergie. Des légendes, essentiellement Nécrons et Aeldari racontent que les Colonnes Ethériques du dispositif permettraient à la planète de tirer de gigantesques éclairs sur les vaisseaux ennemis et ce n'est là que la première des nombreuses défenses Ozymandiennes depuis l'éveil de ce Monde-Nécropole. En effet, le Nemesor Voryankh, en stratège chevronné a lâché des meutes entières de Dépeceurs, capturés dans les Astres Fantômes, sur la surface d'Ozymand, ces Nécrons déments poursuivant la moindre trace de chair pour la déchiqueter. Par ailleurs, depuis leur Dimension de Poche, les redoutables assassins Traqueurs guettent toute intrusion. Loin sous la surface, une véritable ruche s'active dans des couloirs étroits, spécialement prévus pour rendre difficile toute progression étrangère. Les armées de Guerriers et d'Immortels, supervisées par le regard froid des Dynastes manœuvrent éternellement avant d'embarquer sur les Vaisseaux-Tombes du Nemesor Voryankh.

Kryptis, le Sanctuaire des Immémoriaux

Géographie

Longtemps, pour toutes les jeunes races le Monde Sauvage de Kryptis n'a été qu'un vaste marécage embrumé. Cette planète est couverte par une épaisse forêt vierge poussant sur des eaux croupies. Une faune hostile capable de se camoufler traque tout intrus passant par mégarde sur son territoire. Tout ce qui nage, rampe ou vole constitue une menace et même la grande majorité des plantes obéit à cette règle. Pour cette raison, presque aucune tentative d'installation n'a été tentée à la surface de Kryptis. Cependant, cette nature agressive n'est rien comparé à ce qui dort sous les eaux croupies des marais. Quelques antiques vestiges Nécrontyrs perçant la boue et les sables mouvants servent d'avertissement à ceux qui savent observer. En effet, Kryptis est un Monde-Nécropole alloué au respectable Ordre des Immémoriaux de Kryptis, de puissants Factionnaires dévoués à la Dynastie Arkhost. Ces chevaliers Nécrons ont prêté serment à la noblesse de la Dynastie et ont envoyé à chacun une plusieurs unités de leurs combattants auprès de chacun des Seigneurs Immaculés, toutefois, le Haut Vargarde Sanakht garde le gros de ses troupes sur son monde pour le protéger.

Défenses

La première ligne de défense de Kryptis est sans conteste son terrain marécageux et sa faune affamée. Ceux qui parviennent à passe ces obstacles risquent fort de se retrouver entraînés dans les profondeurs des marais par les Câbles Constricteurs des Spectres Canoptek ou par les mains d'acier des Guerriers Nécrons, esclaves des Immémoriaux. Tenter de pénétrer dans les Tombes Fortes situées sous les eaux revient à s'exposer aux tirs des Immortels, aux Prétoriens du Triarcat et à leurs Rôdeurs et enfin aux Immémoriaux eux-mêmes dont la discipline ne faillit jamais. Leur Grand Maître, Sanakht, accorde davantage sa confiance à ses troupes plutôt qu'aux perfides Crypteks bien qu'il en existe un minimum sur Kryptis pour entretenir les antiques machines de guerre des Immémoriaux et leurs Gardiens Canoptek. Quoi qu'il en soit, Kryptis reste l'un des Mondes-Nécropoles les moins troublés de l'empire de la Dynastie Arkhost.

Sepheth, le Carrefour Labyrinthique

Géographie

Sepheth est un Monde-Nécropole important pour la Dynastie Arkhost. Le fruit des pillages coloniaux perpétrés par ses Nécrons, lorsqu'il n'est pas directement utilisé pour leur propre usage, y est vendu à d'autres Dynasties pour forger des alliances de façon à piller davantage de ressources. Toutefois, tous les halls de Sepheth ne sont pas tous accessibles aux émissaires des alliés d'Arkhost. En effet, la surface de ce monde glaciaire est couverte d'un titanesque labyrinthe antédiluvien dont les couloirs, s'étendant sur des niveaux entiers ne disparaissent que pour laisser la place à des chaînes de montagnes géantes dont les sommets se perdent dans les nuages. Pénétrer dans le labyrinthe est puni de mort pour quiconque n'appartient pas à la Dynastie Arkhost. Si le Conseil des Pyramites, l'assemblée des nobles régnant sur les Tombes-Colonies Sephetiennes se montre nettement plus diplomate que les autres Seigneurs Immaculés, sur ce seul point il sera intraitable. Seules leurs pyramides à degrés sont accessible. On ignore la raison de cette mesure ni pourquoi les armées du Conseil interdisent l'entrée du dédale mais de nombreuses rumeurs, toutes plus inquiétantes les unes que les autres circulent. On parle d'expériences étranges des Crypteks de Sepheth, d'entités fantomatiques et d'étranges phénomènes qui se produiraient dans le labyrinthe ...

Défenses

Sepheth est défendue par la Flotte du Conseil qui figure parmi les cinq plus puissantes de la Dynastie, notamment grâce à l'ajout de vaisseaux issus d'armadas vassales. L'attaquer revient à s'exposer à une bataille spatiale acharnée et dévastatrice. Même cet obstacle passé, le labyrinthe rend tout débarquement extrêmement difficile d'autant que les murs semblent changer de place lorsque l'on ne les regarde pas, entre autres menaces inconnues. C'est également sans compter les nombreuses armées de Sepheth et de ses partenaires commerciaux qui défendront bec et ongles les intérêts de leurs maîtres en tirant depuis le sommet des murs sur les infortunés envahisseurs tandis que ceux-ci doivent se défendre face aux Gardiens Canoptek du labyrinthe.

Xhuggon, la Maudite

Géographie

Le cas du Monde-Nécropole de Xhuggon fait débat au sein des cercles érudits de l'Ordo Xeno. Beaucoup considèrent cette planète océanique comme une énigme lorsqu'il s'agit de déterminer l'origine des titanesques monolithes de pierre verdâtre qui percent la surface de ses mers pour s'enfoncer loin dans les abysses. La présence de Nécrons dans les fonds marins a d'abord été interprétée comme une première réponse mais des spécialistes de la question, comme l'Inquisiteur Athreus Thromos, pointent du doigt les différences entre ces structures mystérieuses et celles habituellement observées sur les Mondes-Nécropoles. Les inscriptions gigantesques et les bas reliefs représenteraient des créatures cauchemardesques inconnues des archives des Magos Biologis, de la Deathwatch et de l'Ordo Xeno d'après les rares pix pris de Xhuggon. Les Crypteks ayant élu domicile sur ce monde des Concessions d'Ombos et les plus anciens Prophètes de l'Ombre Harlequins connaissent une partie de la sinistre vérité derrière ces vestiges et il est probable que jamais ces secrets ne passeront leurs lèvres.

Défenses

Les vastes installations des Crypteks d'Ombos ne sont connues que partiellement, couvrant parfois les falaises de failles sous-marines ou ayant été construites directement sur les monolithes de Xhuggon. Les trouver est difficile en soi car la technologie des Technosavants Nécrons leur permet aisément de téléporter et de reconfigurer la structure de leurs forteresses à l'approche de toute menace éventuelle. Il serait même possible que certaines de ces bases soit dotées du don d'ubiquité, se trouvant en deux endroits différents de la planète. Les océans de Xhuggon eux-mêmes ne sont pas sûrs, la surface est patrouillées par des vols de Mécanoptères et de Faucheurs tandis que les profondeurs sont hantées par de terribles Léviathans Canoptek. Réussir à pénétrer dans le repaire des Nécrons opposera un intrus aux Conclaves des Crypteks de Xhuggon à la tête de leurs Essaims Canoptek mais aussi de leurs Guerriers-Esclaves et de leurs puissants Immortels sans compter leurs étranges et puissantes Arches du Jugement Dernier. Nombreux sont les Magos Explorators et les Libres-Marchands à avoir tenté l'aventure. Plus nombreux encore sont les Aeldaris ayant essayé de reprendre ce monde dont les Nécrons les ont spoliés durant la Guerre Céleste. Dans tous les cas, aucun n'en est jamais revenu.

Techniques de combat observées sur le champ de bataille

Téléportation

Une nécessité

De par la dispersion de leurs Mondes-Nécropoles et l'écart séparant leurs dates d'éveil sans compter la confusion régnant au sein de la Dynastie au 41ème Millénaire, les Nécrons d'Arkhost n'ont pu unir leurs forces que très tardivement. Les premières campagnes menées par leurs chefs de guerre ont donc été réalisées avec des effectifs réduits par rapports à d'autres Dynasties. Ne pouvant pas toujours noyer leurs adversaires sous le nombre mais ayant entretenu des liens privilégiés avec les Conclaves des mystérieux Crypteks, les Seigneurs Immaculés ont tenté de rééquilibrer le jeu avec les pouvoirs de leurs protégés et l'usage de machines de destruction sur le champ de bataille. Toutefois, c'est l'usage des technologies de téléportation, popularisé par le Nemesor Voryankh, qui ont permis à la Dynastie Arkhost de véritablement dominer ses adversaires lors des débuts de la reconquête.

L'avantage de la mobilité

Les Tétrarques de la Dynastie Arkhost ont encore l'habitude de noyer l'ennemi sous un feu nourri, surtout sous celui des Monolithes, Arches du Jugement Dernier et Consoles d'Annihilation, faisant ainsi la démonstration de leur technologie supérieure. Toutefois, ils ont également appris à compter avec l'utilisation de Dimensions de Poche et de Trous de Ver pour esquiver la riposte ennemie et ainsi préserver leurs effectifs pour harceler ensuite l'adversaire ou le prendre à revers. Ces moyens leurs permettent, au même titre que leur terrifiante artillerie de prouver leur maîtrise technologique qui, rappelons le reste le principal argument de leur discours sur la Destiné Manifeste de leur race. Ces stratégies ont largement été utilisées par le Nemesor Voryankh, tant lors de ses campagne de reconquête des Mondes-Nécropoles de la Dynastie Arkhost que contre les Impériaux ayant réussi à stopper le Technovirus Canoptek dans les Possessions Ozymandiennes. Le succès aurait été tel que chaque noble chercherait à réitérer, voire à surpasser l'exploit, du plus humble Dynaste au Monarque Blanc lui-même.

Encerclement

La téléportation est devenue l'arme favorite de la Dynastie Arkhost mais de toutes ses applications, l'encerclement des troupes ennemies demeure celle que préfèrent les Seigneurs Immaculés. En effet, de nombreuses armées pourtant supérieures en nombres aux premières vagues de reconquêtes de ces Nécrons se sont retrouvées à devoir lutter sur plusieurs fronts en même temps, forçant les généraux adverses à réorganiser leurs troupes dans l'urgence et la confusion. De leur coté, presque à chaque occurrence, les Nécrons avaient pour eux l'avantage de la surprise, frappant les premiers et avançant implacablement, tel un poing de fer se refermant sur un fruit mûr. Cette technique semble avoir été popularisée lors des nombreuses campagnes ordonnées par le Conseil des Pyramites de Sepheth, avide de nouveaux mondes à exploiter et disposant d'effectifs élevés grâce aux alliances nouées par les Tétrarques de Sepheth. Même à l'échelle galactique, le positionnement épars des fiefs d'Arkhost encourage l'emploi de techniques d'encerclement autour des Mondes-Cibles désignés par les Seigneurs Immaculés qui n'ont pas fini de rentabiliser ces stratégies.

Chronologie des actions connues de la Dynastie Arkhost

Au 41ème Millénaire

  • 784 M.41 : Apparition de Nécrons aux couleurs semblables à celles de la Dynastie Arkhost sur le Monde Mort de Colisia;
  • 789 M.41 : Eveil du Nemesor Voryankh dans les Catacombes de son Monde-Prince Ozymand; les armées d'Ozymand commencent à se rassembler;
  • 790 M.41 - 792 M.41 : Les Spatioports humains installés dans les Possessions Ozymandiennes voient leur population infectée par un mystérieux Technovirus Xeno, les survivants sont impitoyablement massacrés par les armées du Nemesor Voryankh;
  • 796 M.41 : Une vaste campagne Aeldari organisée par le Vaisseau-Monde Elsianar est lancée vers les Concessions d'Ombos; trois Mondes-Nécropoles tombent avant que les Crypteks d'Ombos, menés par le Doyen Apharkh ne parviennent à stopper la première vague d'invasion et à activer les Mégalithes de Xhuggon; Les hostilités sont cependant loin d'être terminées;
  • 801 M.41 : Attaque des Orks du Clan des Bad Moons en quête de richesses sur le Monde-Nécropole de Zamathras; Les Peaux-Vertes sont dispersés par les troupes du Haut Dynaste Mäzrekh;
  • 802 M.41 : l'Escouade Maledictor est engagée par le Tétrarque Voryankh de la Dynastie Arkhost pour chasser les humains établis sur les Mondes-Nécropoles de Vyrakthos et de Manthora;
  • 822 M.41 : Eveil de Sepheth; Le Conseil des Pyramites dresse l'inventaire de ses possessions ayant résisté au passage du temps et en conclut que de nouveaux mondes doivent être asservis; Les alliés éveillés de la Dynastie Arkhost sont contactés et avec leur aide, Sepheth reprend possession de ses Tombes-Colonies avant que des campagnes tournées vers l'extérieur ne commencent à être envisagées;
  • 848 M.41 : Eveil du Monde-Nécropole de Kryptis; Les Immémoriaux combattent à nouveau pour la Dynastie Arkhost;
  • 856 M.41 : Nouvelle tentative d'invasion Aeldari sur les Concessions d'Ombos, cette fois le Monde-Prince est atteint et c'est alors que l'ennemi pénètre dans son tombeau que le Tétrarque Drazon s'éveille pour renverser l'assaut;
  • 859 M.41 : Attaque massive lancée en représailles sur le Vaisseau-Monde d'Elsianar par le Tétrarque Drazon l'Immuable, Seigneur d'Ombos;
  • 873 M.41 : Défense du Monde-Nécropole d'Hysnaton par le Tétrarque Hammurabakh contre les Forces du Mechanicum avec l'aide du Nemesor Voryankh en échange de la soumission d'Hysnaton;
  • 888 M.41 : Défense des installations des Crypteks sur Ombos contre les Thousand Sons menés par Arhiman; Meneptarkh le Refaçonneur se manifeste et remodèle les armures hantées pour en faire des statues sans vie avant de les faire fondre;
  • 903 M.41 : Eveil du Monde-Nécropole d'Omun; Le Nemesor Voryankh se propose de reconquérir les colonies d'Omun le temps que son Tétrarque, Kepht, relève ses armées pour les occuper, bien sûr, moyennant l'allégeance de Kepht envers le Seigneur d'Ozymand;
  • 914 M.41 : Invasion des Mondes de la Couronne Hadrienne par les légions alliées des Nécrons de Sepheth, de la Dynastie Mhynos, de la Dynastie Rytak et de la Dynastie Charnovokh;
  • 931 M.41 : Défense du Monde-Nécropole de Yoggor contre les Kill Team "Concordia", "Unita" et "Ignis" de la Deathwatch;
  • 945 M.41 : Le Nemesor Voryankh éveille le Monde-Nécropole de Sarapyr en prétendant être le nouveau maître de la Dynastie Arkhost et réclamant la soumission du Margrave Neherekh; Malgré quelques tensions ayant débouché sur des assassinats et de brefs affrontements, Neherekh ploie le genou;
  • 953 M.41 : Tentative d'assassinat de la Deathwatch sur les membres du Conseil des Pyramites qui doivent son salut à la vigilance des Immémoriaux de Kryptis leur ayant été attribués, abattant les Space Marines de la Kill Team "Vendetta";
  • 958 M.41 : Le Haut Dynaste Mäzrekh de Zamathras refuse de se soumettre au Nemesor Voryankh qui soumet alors Zamathras par la force avant d'exiler Mäzrekh puis de lancer ses Traqueurs à ses trousses;
  • 969 M.41 : Eveil du Monde-Nécropole de Tolometh par les soins du Doyen Apharkh d'Ombos qui demande au Dynaste de Tolometh de respecter son serment envers les Concessions d'Ombos et d'y envoyer ses forces pour reprendre les Mondes-Nécropoles perdus face aux Aeldaris;
  • 974 M.41 : Défense du Monde-Nécropole d'Ymseth contre les Forces du Chaos de l'Alpha Legion alliées au mystérieux Culte de l'Œil;
  • 981 M.41 : Révolte des esclaves du Monde-Mine d'Ophar des Tombes-Colonies de Sepheth; parmi les insurgés se cache le Culte Genestealer des Elus de la Mutation qui attirent la Flotte-Ruche Charybde vers Ophar tandis que les Nécrons sont occupés à mater la révolte;
  • 984 M.41 : Eveil du Monde-Nécropole de Qenatum;
  • 989 M.41 : Après avoir fait tomber Ophar puis six autres Mondes Coloniaux de Sepheth, la Flotte-Ruche Charybde, bien qu'affaiblie, menace directement le Monde-Prince de Sepheth; Le Conseil des Pyramites chasse la Flotte-Ruche à l'aide de sa puissante armada;
  • 992 M.41 : Défense du Monde-Nécropole d'Ymseth contre la Force d'Exploration Fo'Ur Kresh du Sept Tau de Dal'yth; Dans l'espoir de rallier Ymseth à sa cause, le Nemesor Voryankh lance des représailles contre le Sept de Dal'yth;
  • 997 M.41 : La Flotte du Magos Explorator Hermes Rhô-42 Basiliad est attaquée par la Flotte de la Dynastie Arkhost, les Nécrons sont cependant forcés de faire machine arrière lorsque le Navarque Zandron de Zamathras est pris en otage par le justicier Astartes Amadis Valcar voyageant avec le Magos Explorator;
  • 999 M.41 : L'Ouverture de la Cicatrix Maledictum entraîne l'éveil de la plupart des Mondes-Nécropoles encore endormis dont le Monde Primordial de Tarantor; le Monarque Blanc se lève et appelle tous les nobles de la Dynastie à venir lui renouveler leur allégeance;

Au 42ème Millénaire

  • 001 M.42 : Rassemblement du Concile Tarantide; le retour du Monarque Blanc est consacré par tous les Seigneurs Immaculés; les plans de conquête du Phaëron sont exposés à ses vassaux tandis que la situation globale de l'empire Nécron lui est exposée;
  • 004 M.42 : Le Monarque Blanc entame la reconquête des colonies perdues de Zathär occupées par les Sœurs de Bataille de l'Ordre de la Couronne de Fer;
  • 009 M.42 : Après de longues négociations et entretiens avec les principaux leaders Nécrons, le Monarque Blanc a décidé de prendre parti pour le Roi Silencieux Szarekh; Une rencontre avec ce dernier a lieu et le Monarque Blanc, imité par ses vassaux;
  • 021 M.42 : Conquête du Monde-Forteresse d'Imlagius par les Légions Coloniales de Sepheth;
  • 044 M.42 : Défense des Mondes-Colonies de Mesphär, Amphas, Pentahum, Sphenem et Attès contre une vaste campagne Drukhari lancée par la Cabale du Sang Venimeux;
  • 057 M.42 : Soumission de la Colonie Tau Pal'eb par le Nemesor Voryankh;
  • 061 M.42 : Défense d'Ombos contre une incursion démoniaque menée par l'Intendant de Nurgle, Empidemius;
  • 065 M.42 : Affrontement avec les Space Marines du Chapitre des Blood Ravens pour le contrôle du Colosse Noir, une antique relique à moitié enterrée sous les sable du Monde Sauvage de Sorn;
  • 078 M.42 : Conquête du Monde-Ruche d'Orris Vectar et asservissement de sa population par le Nemesor Voryankh;
  • 083 M.42 - 086 M.42 : Affrontements avec la Deathwatch dans le Quadrangle d'Ixenia; La situation semblant stagner, l'Inquisitrice Lethe Hamlocke de l'Ordo Xeno aurait fait intervenir des survivants du mystérieux Chapitre des Doomsday Bringers pour faire reculer les Nécrons;
  • 090 M.42 : Tentative de conquête du Monde Chevalier d'Aurmid VII, les Nécrons de la Dynastie Arkhost sont repoussés;
  • 096 M.42 : "La Guerre parmi les Morts" débute : Inquiet de l'absence de réponse des Mondes-Nécropoles des Marches Septentrionales d'Ombos, le Monarque Blanc prend la tête d'une immense coalition impliquant les Dynasties Arkhost, Maäkht et Novokh pour reconquérir les Planètes-Fiefs où s'est établit le chapitre des Life Takers;
  • fin 098 M.42 : Alors que la Guerre parmi les Morts s'éternise, les émissaire du Roi Silencieux arrivent pour informer le Monarque Blanc que ses troupes sont requises pour affronter la Flotte-Ruche Fafnir dont l'arrivée est imminente; Parallèlement, Meneptarkh le Remodeleur informe le Phaëron d'Arkhost du danger représenté par le Chaos, jusque là largement sous-estimé par la Cour de Tarantor; Une alliance entre Meneptarkh et le Vizir Thuankht pour lutter contre les démons;
  • 099 M.42 : Affrontement de la Dynastie Arkhost alliée temporairement à son ancienne ennemie l'Inquisitrice Hamlocke et à la Deathwatch face à la Flotte-Ruche Fafnir;
  • 107 M.42 : Elimination du Sorcier du Chaos Oragos de la Black Legion, on soupçonne la participation de Meneptarkh et de Thuankht;
  • 111 M.42 : Le Margrave Kheopt manque de faire tomber Styx, le Monde-Forteresse des Life Takers se relevant difficilement d'une attaque de Démons; Le Margrave affronte le Castellan Iorn Hamgull mais doit reculer quand ses armées sont repoussées par l'intervention de Corsaires Aeldari accompagnés d'Amadis Valcar;

Bâtiments identifiés des Flottes de la Dynastie Arkhost

Navires amiraux identifiés

  • Khopesh, Vaisseau-Tombe Classe Cairn, supposé bâtiment royal du Monarque Blanc;
  • Iron Sceptre, Vaisseau-Tombe Classe Cairn, également supposé bâtiment royal du Monarque Blanc;
  • Ozymandias, Vaisseau-Tombe Classe Cairn, base mobile du Nemesor Voryankh;
  • Dead Crown, Vaisseau-Tombe Classe Cairn, navire amiral de la Flotte de Sepheth;

Navires de guerre identifiés

  • Dark Sarcophagus, Vaisseau Moissonneur Classe Scythe de l'Armada de Tarantor;
  • Old Death, Vaisseau Moissonneur Classe Scythe de l'Armada de Tarantor;
  • Royal Scythe, Vaisseau Moissonneur Classe Scythe de l'Armada de Tarantor;
  • Ghost Sword, Vaisseau Moissonneur Classe Scythe de la Flotte de Sepheth;
  • Hand of Doom, Vaisseau Moissonneur Classe Scythe de la Flotte de Sepheth;
  • Ammuth, Vaisseau Moissonneur Classe Scythe de la Flotte de Sepheth;
  • Annihilation, Vaisseau Moissonneur Classe Scythe de la Flotte d'Ozymand;
  • Doomsday, Vaisseau Moissonneur Classe Scythe de la Flotte d'Ombos
  • Souls Scales, Croiseur Léger Classe Shroud de l'Armada de Tarantor;
  • White Terror, Croiseur Léger Classe Shroud de l'Armada de Tarantor;
  • Immortal Claw, Croiseur Léger Classe Shroud de la Flotte de Sepheth;
  • Eternal Ark, Croiseur Léger Classe Shroud de la Flotte d'Ombos;
  • Ombos Dagger, Croiseur Léger Classe Shroud de la Flotte d'Ombos;
  • Dark Ankh, Raider Classe Jackal de l'Armada de Tarantor;
  • White Ghost, Raider Classe Jackal de la Flotte d'Ozymand;
  • Scythe from Beyond, Raider Classe Jackal de la Flotte d'Ozymand;
  • Iron Eternity, Raider Classe Jackal de la Flotte d'Ombos;
  • White Ankh, Raider Classe Dirge de l'Armada de Tarantor;
  • Curse, Raider Classe Dirge de la Flotte de Sepheth;
  • Unforgiven, Raider Classe Dirge de la Flotte de Sepheth;
  • Unforgotten, Raider Classe Dirge de la Flotte de Sepheth;
  • White Shield, Raider Classe Dirge de la Flotte d'Ozymand;
  • Resurrected Punishment, Raider Classe Dirge de la Flotte d'Ombos;
  • Iron Soul, Raider Classe Dirge de la Flotte d'Ombos;
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .