Community-header-background Cet article, Argos, a été écrit par Szazhen, NoXxeuR, Sir Holswig Akzor et DSSK. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission des l'auteurs.

L'Argos est une Frégate de classe Sword particulièrement ancienne, probablement plus vieil que l'Impérium, et bourrée d'Archéotechnologies oubliées, notamment au niveau de son réacteur à plasma ou de ses systèmes de survie.

Il a été extrait du Space Hulk où il était emprisonné depuis des temps immémoriaux par la Dynastie de Libre-Marchand des Noxia et est aujourd'hui le navire du Capitaine Darian Noxia, descendant de la lignée, et de son équipage. La rumeur dit le vaisseau hanté par les fantômes du Space Hulk duquel les braves aventuriers l'ont retiré.

Sommaire

Singularités & Histoire passée

Singularité

Ombrageux : le vaisseau craint le combat et renâcle lorsqu'il s'engage dans une bataille. En situation de combat, la Vitesse du vaisseau se réduit légèrement, mais quand il n'est pas en danger le vaisseau avance à bonne allure.

Histoire Passée

Arraché à un Space Hulk : le vaisseau a été récupéré dans un Space Hulk, un amas de vaisseaux naufragés qui dérive entre le Warp et l'espace réel. Ce vaisseau est très ancien (et donc de grande qualité), mais certains murmurent qu'il est maudit. Le bâtiment bénéficie d'un Blindage, d'une Vitesse et d'une Manœuvrabilité largement supérieur à la moyenne pour son tonnage. Mais à chaque fois que l'équipage subit une infortune, il semble que le sort s'acharne. La malédiction peut avoir d'autres effets, néfastes pour la plupart, mais un Libre-Marchand sait tirer profit de n'importe quelle situation...

Aventures Interstellaires

Le Contrat d'Euzebio

Furibundus, Castel

Nouvelle opportunité

Fraichement de retour à Castel après un voyage très éprouvant à travers la Gueule, l'équipage fait escale au spatioport où une nouvelle opportunité s'offrit très rapidement à eux : à peine avaient-ils mis pied-à-terre qu'un pauvre gamin, comme ils en existent tant sur ce genre de station, vint leur délivrer un message.

Invitation Omnissienne

Sur un simple bout de parchemin plié en quatre, était écrit une destination, la façon d'y accéder et la signature d'un certains "M.E.T. de l'A.M.", celle de Altar-Templum-Calixis-Ext-17, une station de recherche "secrète" de l'Adeptus Mechanicus cachée aux limites de Furibundus, une masse de matière primordiale, et qui a pour principal mission d'étudier ce phénomène céleste. Intrigués par ce message et sans aucune autre forme de procès ils se réapprovisionnèrent en vivre et en carburant et décollèrent.

Furibundus, Altar-Templum-Calixis-Ext-17

Une Mission "Discrète"

Le voyage d'aller se passa relativement bien et les explorateurs accédèrent sans grande difficulté à ce temple, où ils furent menés jusqu'au Technoprêtre émérite Euzebio, l'auteur du message. Une fois quelques politesses échangées, celui-ci fut plutôt direct quand à la mission qu'il voudrait confier au Libre-Marchand et à son équipage : suite à la lecture d'un rapport de l'Arbites, pourtant sans grande importance, il remarqua une opportunité en or pour lui.

Le récit du Magos

Des agents de l'Adeptus Arbites accompagnèrent une jeune Libre-Marchande, Anthacia Kleber, durant sa première mission pour organiser des représailles dans la zone de Bokou Bokou de Krô contre une petite colonie rebelle. Celle-ci rencontra en chemin un Massacreur Ork, qui au terme d'un affrontement, fini par s'écraser en perdition sur un monde non-loin. Et c'est là que Euzebio aimerait que les explorateurs interviennent : il leur est demandé d'aller inspecter le site du crash dans le but de lui ramener un Mékano Ork vivant.

Illégalité et querelles de principes

Malgré les protestation de la Missionnaire, et après que le Technoprêtre ait largement rappelé l'illégalité extrême de cette mission et de la grande discrétion que devra adopter le groupe, ce dernier accepta ; la récompense promise ayant certainement aidé le Capitaine à se décider : on refuse rarement une proposition de soutien de la part du Mechanicus en échange d'une mission de ce genre. Une fois la Missionnaire remise à sa place par des gardes Skitarii armés de Hallebarde Omnissienne, la répartie et le commandement sans faille du Capitaine, ces derniers repartirent en direction de Castel, dans le but de trouver des informations supplémentaires ainsi qu'une raison valable de se rendre dans la zone de Bokou Bokou d'Krô'.

Furibundus, Castel

J'ai un peu tamponné le pare-choc

Le voyage de retour se passa moins bien, une éruption de plasma soudaine surpris l'équipage et brûla sévèrement certaines parties de la coque, cuisant vivant tout les membres d'équipages se trouvant de l'autre côté et réduisant d'autant le moral du reste. Ils se dépêchèrent donc d'arriver à Castel et, une fois les négociations pour les réparations du vaisseau terminées avec l'intendant du chantier naval, les Argonautes se mirent à la recherche de ce dont ils avaient besoins.

En quête d'informations

Séparé en deux groupes, ils écumèrent la station dans une discrétion toute relative et trouvèrent assez rapidement les informations qu'ils cherchaient : le premier groupe, constitué de Darian, Rhia et Serge, trouvèrent rapidement sur les quais de quoi contacter la Libre-Marchande Anthacia Kleber, l'Ork se montrant très habile à encourager les gens à répondre aux questions de son Kap'taine.

Contacter le savant

Le second groupe quant à lui, constitué d'Haddon 116 et d'Hallia Dominca, réussi à trouver un rat de bibliothèque qui pourrait potentiellement leur fournir de précieuse informations sur les Orks. Ils allèrent donc, durant le deuxième quart de nuit, jusqu'à ses quartiers dans la station et le tirèrent du lit en tambourinant à la porte. Celui-ci ouvrit de mauvaise humeur, se demandant quel malotru pourrait bien réveiller les honnêtes gens à une heure si tardive mais voyant qu'il avait notamment à faire à un membre du Ministorum il se reprit et leur demanda de patienter quelques instants le temps qu'il mette quelques choses de plus présentables sur le dos, et referma sa porte.

Protocole "Molestation de Vieux", engagé

Le groupe, interprétant ceci comme une intention de fuir ou de cacher quelque chose de la part de ce savant, ils pensèrent tout d'abord à enfoncer la porte mais l'Explorator préféra la discrétion et sorti sa multiclé pour crocheter la serrure, avant de se rendre compte qu'en fait la porte n'avait pas été fermée à clé. Un peu honteux mais se ressaisissant rapidement, nos deux protagonistes ouvrirent la porte avec fracas et bondirent sur le rat de bibliothèque. Les menaces molles de l'Explorator ne semblant pas avoir fait mouche, la Missionnaire privilégia une approche plus direct et se mit à faire cliqueter les dents de son épée tronçonneuse à quelques centimètres de son visage, ce qui lui fit pousser un cri de terreur.

Embourbés dans l'incompétence

Tout ceci ne passa pas inaperçu et les voisins finirent par sortir de chez eux pour vérifier ce qui était en train de se passer dehors. Surprenant deux individus armés en train de menacer leur estimé voisin, ils se montrèrent agressifs. Pour calmer le jeu la Missionnaire et l'Explorator rengainèrent en lâchèrent l'érudit. Cependant le Missionnaire ne réussis pas à rouler les riverains dans la farine quand à leurs réelles intentions, le ton monta rapidement et elle due finalement user de son autorité en temps que membre de l'Ecclésiarchie pour faire dégager ces citoyens influençables.

Réparer les pots cassés

Une fois cet incident terminé ils s'excusèrent auprès du savant et tentèrent de négocier avec lui sans franc succès. Cependant il se montra intéressé par le but des explorateurs, et suite à une entrevue avec le Libre-Marchand, il accepta de les accompagner durant ce voyage, choix motivé inconsciemment par Serge, la présence d'un Ork en chair et en os impressionnant la curiosité de l'érudit qui ne connaissait l'espèce que de manière théorique.

Assurer ses arrières

Une fois ceci réglé, le Capitaine Darian négocia un contrat qui leur servira d'alibi et consistant à faire de la prospection dans les environs de Bokou Bokou d'Krô', justifiant leur cap vers cette région dangereuse. Ils remontèrent à bord et une fois les réparations effectués ils repartirent.

Contacter la concurrence

Grâce à leur Astropathe ils purent contacter Anthacia Kleber qui ne se trouvait non loin, et purent établir une entrevue ; celle-ci négocia la mise en consigne de marchandise sur Castel par les hommes de Darian Noxia contre tout les renseignements qu'elle pourrait leur fournir. Elle leur révéla principalement où c'était écrasé le Massacreur Ork : sur une petite planète médiéval désertique. Une fois cette entrevue terminé, le groupe se mit en route.

Bokou Bokou d'Krô', Monde Féodal inconnu

Voyage au bout du monde

Malgré les difficultés qu'a eu Rhia, la jeune Navigator Primaris, à détecter l'Astronomican ; elle dirigea particulièrement bien le vaisseau et les remous du Warp furent cléments, ce qui permit à l'Argos d'arriver deux fois plus rapidement que prévu : 45 jours de transit au lieu de 90. Après un scan peu fructueux de la planète, ils décidèrent de s'y rendre en personne.

Bienvenue chez les arriérés

Une fois la navette posé à proximité de ce qui semblait être une des plus grandes villes de la planète, les explorateurs remarquèrent que la cité, construite sur les rives d'une oasis et protégé par des murailles en pierres jaunes, à subit de récentes attaques. De plus quelque chose éveilla leur curiosité : Serge causa une très forte réaction de panique chez la population locale, signe qu'ils connaissaient donc les Orks. Après avoir réussi à calmer les gardes, ils purent communiquer suffisamment pour les faire amener devant le seigneur local.

Marek Khân

Le Libre-Marchand et sa suite furent reçus en audience par Marek Khân, seigneur de ce domaine, qui les accueillit à l'image de la première rencontre avec la population locale : froide et teinté de méfiance. En effet, le seigneur ne voyait les explorateurs que comme des ennuis supplémentaires (opinion compréhensible, compte tenu des ennuis massifs qu'avait apportés la dernière « chose » tombé du ciel). Les explorateurs, après de longues discussions et après avoir écarté les envies despotiques de l'Explorator et de la Missionnaire du groupe, durent se résigner à s'attirer les faveurs de Marek Khân s'ils voulaient pouvoir trouver sans trop d'ennuis le site du crash. Ils se remontèrent donc les manches et se séparèrent en deux groupes.

Au secours de la population

Le premier groupe, constitué de la Missionnaire et de la Navigatrice, était chargé de coordonner l'arrivé de ressources de premier secours en vue d'aider la population local. En effet, la ville avait manifestement subit une attaque, une bonne partie des faubourgs étaient endommagés, voir détruits, de nombreux civils et gardes étaient blessés et les champs entourant la ville étaient ravagés. La Missionnaire apporta donc des soins et la lumière de l'Empereur à ces pauvres hères tandis que la Navigator interrogea la population locale. Celle-ci confirma que objet volant et en flamme s'écrasa dans les montagnes plus à l'Est.

Fouiller les décombres

Le second groupe, quant à lui (constitué du Libre-Marchand, de l'Explorator et de l'Ork avec son Squig), se rendit sur les traces de l'affrontement qui eut lieu aux pieds des murailles de la ville. Une partie de la dite muraille s'était effondré, visiblement victime d'un tir d'une arme plus qu'imposante, de nombreux bâtiments étaient en ruine et des flèches, impacts ainsi que des traces de sang accompagnaient la progression du groupe dans les ruines.

Charnier, pillage et indices

Ils retrouvèrent, à quelques centaines de mètres des faubourgs de la ville, entre 2 dunes, des cadavres d'Orks calcinés (visiblement par les gardes locaux et après les avoir tués) ainsi qu'un petit tas d'équipement Ork (que Serge s'empressa de charger son Gretchin de ramasser). Le Squig, quant à lui, réussi à remonter une piste partant vers des montagnes plus à l'Est, qui les mena vers d'imposante trace de chenilles qui disparaissaient dans le désert.

S'organiser pour la suite

Ne pouvant pas remonter la piste plus loin, les deux groupes se rejoignirent et mirent en commun leurs découvertes. En attendant que le seigneur prenne connaissance de leurs actions, les affaires étant les affaires et ayant pris un contrat-alibi les menant jusque dans la zone (et surtout étant un Libre-Marchand ayant pour devoir de tirer profit de toutes situations), Darian Noxia décida de demander un scan de la planète par leur vaisseau en orbite pour trouver des ressources exploitables. L'équipage avertit donc le groupe au sol qu'ils avaient très clairement détecté un gisement de minéraux précieux bien plus au nord, là où le sable laissait place à des grand plateaux de pierres.

La Grosse Dent

Après un vol de plusieurs heures, les explorateurs étaient rendu aux coordonnés donnés par le vaisseau. Le sol semblait être creusé de grandes galeries mais avant que cela ne puisse les interpeller, un immense ver sorti du sol et attrapa la navette en vol. L'équipage essaya tant bien que mal de se défendre mais se fut difficile, le vers secouant l'appareil dans tous les sens et le frappant violemment à terre. Serge en fut même expulsé. Pour forcer le ver à relâcher son étreinte, le Libre-Marchand dut jeter une grenade à l'intérieur de la gorge de la bête, par un hublot brisé. Serge se chargea ensuite de le faire définitivement fuir, en effet après plusieurs essaie infructueux de briser sa solide carapace faite de boue et de sable séché accroché à son corps, il réussit à asséner un coup magistrale entre deux plaques, ce qui fit rentrer le vers dans son trou aussi vite qu'il en était sorti. L'Ork le poursuivi juste assez longtemps pour lui lancer une Frag à manche dans la bouche, dont l'explosion projeta un shrapnel de dents de ver géantes dont une se révéla entière et en parfait état : trophée inestimable pour tout Ork, dont la valeur des Krô se défini par leur taille et leur tranchant. Suite à cela une rapide étude du terrain montra que le sol des environs ne semblait pas receler le moindre minerai d'importance.

Minuit, l'heure du Mal

Suite à cette mésaventure, ils décidèrent de rentrer, bredouille, à leur camps temporaire installé au pied des navettes de ravitaillement. La nuit étant déjà bien entamé, ils décidèrent donc d'attendre le lendemain avant de décider de la marche à suivre. Enfin pas tous : en effet l'Explorator, accompagné de la missionnaire décidèrent, et ceux malgré les contres ordres du Capitaine, de s'infiltrer dans le palais du seigneur afin de trouver le moyen le plus simple pour le prendre en otage (idée précédemment écarté par le groupe). Pour ce faire ils se cachèrent à quelques dizaines de mètres du palais et l'Explorator envoya son Servo-Crâne à l'intérieur du palais. L'infiltration et l'effraction furent plutôt bien entrepris, le Servo-Crâne ne s'étend fait repérer que au moment de son départ, et ceux malgré les rondes fréquentes des gardes. Grâce à cela ils purent suffisamment explorer l'intérieur du palais afin de le cartographié. Ceci étend fait, ils rentrèrent rapidement au camp.

Royales Conséquences

Ils n'eurent pas le loisir de se servir des informations volées, car, au petit matin, une troupe de gardes vint informer le groupe que le seigneur Marek Khân souhaiter s'entretenir avec eux. Celui-ci, ayant remarqué les efforts qu'avaient déployés les explorateurs afin de retrouver les Orks et d'aider son peuple, leur dit en un mot comme en 100, qu'il allait leur accorder toute l'aide dont il dispose. C'est donc escorté par une partie de la garde personnel du roi, ainsi que quelques uns de ses éclaireurs, que les navettes des explorateurs se posèrent à quelques centaines de ce qui semblait être un cratère. Une fois arrivé au bord, celui-ci était très manifestement occupé par les Orks.

Le Massacre du Massakreur

L'épave de leur Massakreur gisait là, les Orks semblant en partie l'avoir démonté pour s'en faire un camp. Ils remarquèrent également ce qui avait fait ces traces de chenilles repéré précédemment : ils avait visiblement démonté un des kanons de leur vaisseau avant de le monter sur une plate-forme mobile, très visiblement tracté par quelques choses. Après une tentative d'infiltration manqué, le combat s'engagea. Il fut long et éreintant, certains explorateurs ayant même frôler la mort. Serge remarqua qu'une partie des Orks étaient particulièrement agressifs et puissants, même pour des Orks. Ils se rendirent compte après coup que cela devait être très certainement ceux qui devaient tracter le kanon, et qu'ils avaient fait usage de simili-drogues de combats pour Orks.

Duel de Mekaniaks

Serge s'occupa ensuite du Mékano : après plusieurs tentatives infructueuse de lui caler son kikoup sur le haut du crâne, il finit par "négocier" : sortant de sa poche la Grosse Dent qu'avait laissé le ver géant derrière lui pour faire comprendre au Mékano qu'il y avait gros à gagner s'il accompagnait les Zoms et qu'il obéissait à celui qui portait un grand chapeau (le Capitaine Darian Noxia en l'occurrence). Précisons également que pendant que les explorateurs menaient ce combat, une partie des Orks avaient quand à eux attaqués le camp des explorateurs, les faisant subir de lourdes pertes. Le Mékano accepta de les accompagner à une conditions : que les Boyz restant les accompagnent eux aussi. Quelques baffes bien placé de la part de Serge le firent rapidement changer d'avis.

Foutons le camp de ce tas de sable !

Ils pillèrent le champs de bataille, mais trop pressé de partir ils abandonnèrent derrière eux de nombreux trésors dans l'épave du vaisseau Ork. Une fois retourné au camp de base, les hommes du Libre-Marchand avait quasiment éliminé la menace Ork de cette petite planète qui semblait ne pas en valoir l'investissement. Il fut donc pris la décision d'opérer une retraite tactique et de laisser les locaux s'occuper des quelques peaux vertes restantes. Ils décollèrent donc en précipitation de cette planète, bien content de pouvoir enfin vider leurs bottes pleines de sables. Le voyage dans le Warp se passa relativement bien, la Navigator guidant remarquablement bien le vaisseau.

Bokou Bokou d'Krô', zones frontalières

Interception Inquisitoriale

Ils étaient déjà en train de rêver des récompenses promises, qu'ils reçurent soudainement une communication astropathique : celle-ci provenait directement d'un inquisiteur qui leur demandait de repasser dans l'espace réel afin de procéder à un «contrôle de routine». Dans la panique ils s'empressèrent de cacher le Mékano avant d'accueillir l'inquisiteur et ses acolytes en grande pompe, Serge suggérant de participer au comité d'accueil pour faire paravent et prouver la bonne foi du Capitaine et son intention de ne rien cacher aux yeux de l'Inquisition ; le vaisseau fut fouillé de fond en comble tandis que les comptes du Libre-Marchand étaient épluchés. Cette visite fut teinté de professionnalisme et de solennité. Bien que la paranoïa avait quasiment gagné le groupe, cela pouvait bien être le hasard, malgré le timing plus que douteux de cette visite, mais après tout, l'inquisiteur et sa suite ne détectèrent rien de suffisamment répréhensible et quittèrent donc le vaisseau après avoir assisté à une messe tenu par la missionnaire. C'est donc soulagé qu'ils reprirent la route.

Furibundus, Altar-Templum-Calixis-Ext-17

Remise du Colis

Après une nouvelle traversée catastrophique de l'anomalie de Furibundus, l'Argos arriva non sans dégâts jusqu'à la Station de Recherche Altar-Templum-Calixis-Ext-17 pour y retrouver le Maester Euzebio, Technoprêtre de l'Adeptus Mechanicus, leur commanditaire. Ils lui remirent le Mékano Ork de Bokou Bokou d'Krô' et reçurent en échange le paiement des réparations de l'Argos, divers armes et matériels ainsi que le soutien d'un membre haut placé et émérite du Mechanicus dans les territoires sauvages des Étendues de Koronus, ce qui est particulièrement rare et précieux.

"Adeptus Mekanork"
—scénario de pitche pour Rogue Trader – http://www.sden.org

Équipage et Personnalités

Poste d'Équipage Tenant Rôle
Seigneur Capitaine Darian Noxia Libre-Marchand
Premier Officier
Premier Technaugure Haddon 116 Explorator
Grand Intendant
Maître d'Armes
Maître Timonier
Maître d'Artillerie
Maître de l'Éther
Chirurgien-chef Hallia Dominca Missionnaire
Maître des Murmures
Maître du Chœur Telepathica Jean-Arnaud Michelle Etienne Sykman (JAMES) Astropathe
Guide Warp Rhia Navigator
Confesseur du Vaisseau
Maître des Réacteurs
Congrégateur Omnimessianique
Chef Bosco
Maître Infernus
Chasseur de Mutants Castor Lugus Archimilitant
Maître Vox
Commissaire de Bord
Carto-Artifex
Intendant de Vaisseau
? Serge Mékano Ork
Équipage 26 000 Compétent

Éléments & Sections

Éléments Vitaux

Réacteurs à Plasma

  • Classe 2 Jovian modifié (Archéotechnologie) : Le réacteur standard SCS de ce vaisseau est d'un âge immémorial. Les informations du Mechanicus estiment qu'il s'agit d'une archéotechnologie inconnue.
    • Surchauffe : la nature étrange et inconnue des matériaux utilisés dans les dômes de confinement du réacteur permet la combustion d'un plasma encore plus chaud tout en occupant moins de place.

Réacteurs Warp

  • Strelov 1 : Permet au vaisseau de pénétrer dans l'Immaterium et d'y naviguer.

Champs de Geller

  • Champ de Geller : Protège le vaisseau des innombrables périls de l'Immaterium
  • Coque Anti-Warp : La coque de ce bâtiment est entièrement couverte de runes de protection hexagrammiques argentées tracées à la main. Elles ont pour fonction de renforcer le Champ de Geller émis par une statue d'un Saint Impérial haute de 50 mètres qui se dresse à l'avant de la passerelle.

Boucliers

  • Système de Bouclier simple : Un unique bouclier à double-couche, procurant 1 point de Bouclier.

Passerelles

  • Passerelle de Commandement : Cette passerelle a été modifiée afin d'offrir au Capitaine un meilleur contrôle de son bâtiment à l'aide de Terminaux de Cogitation améliorés.

Générateurs Atmosphérique

  • Ancien modèle (Archéotechnologie) : Ce générateur d'atmosphère utilise des purificateurs équipés de longs réseaux de tuyaux qui assurent une purification approfondie de l'air et de l'eau selon des méthodes que le Mechanicus a perdues.

Quartiers d'Équipage

  • Quartiers des Matelots : Des quartiers normaux pour l'équipage d'un vaisseau marchand au long cours.

Détectaugures

  • Auspex Multibande R-50 : Les détecteurs de ce vaisseau ont été optimisés pour la navigation au détriment des autres fonctions.

Éléments Annexes

Macrobatteries

  • Batteries laser Sunsear : Ces batteries sont courantes sur les Frégates impériales, représentant un bon compromis entre l'énergie utilisée et les dégâts infligés.

Soutes à Marchandises & Compartiments Passagers

  • Soute à Marchandise Compartimentée : Des soutes à marchandises ont été réparties dans différentes sections du vaisseau afin de limiter l'impact sur sa maniabilité.
  • Compartiment Passagers de Luxe : De confortables cabines réservées aux passagers rapportent des Trônes, mais rendent l'équipage jaloux.

Installations additionnelles

  • Chapelle de l'Empereur-Dieu : Une section du vaisseau a été aménagée en lieu de culte où offrir ses louanges au Maître de l'Humanité.
  • Dôme d'Observation : Un gigantesque dôme d'observation construit en panneaux de diamant et de verre blindé orne le dos du vaisseau et offre une vue panoramique sur le vide spatial.
  • Librarium : Une ancienne collection d'écrits et de manuscrits a été rassemblée à bord de ce vaisseau.
  • Salle des Trophées : Peu de Libres-Marchands résistent au plaisir de faire étalage de leurs accomplissements. Ce n'est pas qu'une simple question d'orgueil, ces trophées peuvent impressionner leurs concurrents ou renfermer des secrets perdus depuis longtemps.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.