FANDOM


Community-header-background Cet article, Amadis Valcar, a été écrit par Reyn la Marmotte. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

Beaucoup de légendes au Quarante et Unième Millénaire font mention d'un sauveur, un guerrier luttant seul pour protéger le peuple de l'Empereur face à l'arbitraire et aux absurdités du système impérial. On le connaît sous de nombreux titres comme le "Salvateur" ou le "Bourreau des Injustes" mais peu de citoyens ont eu l'occasion d'apprendre son nom. Ses exploits sont célèbres partout dans l'Imperium et nombreux sont ceux qui alimentent le mythe autour de l'Astartes solitaire, rendant la justice la où elle est négligée. Ce Space Marine se nomme Amadis Valcar.

Valcar est également connu pour avoir arpenté des milliers de champs de bataille, seul comme aux côtés des armées de l'Empereur. Équipé des armes les plus saintes de son défunt chapitre, il a abattu nombre de Big Boss Ork, Voïvodes Drukhari, Commandeurs de la Caste du Feu et plus encore de serviteurs de l'Archi-Ennemi. Les nombreux témoignages recueillis au sein des soldats de l'Astra Militarum, des guerrières de l'Adepta Sororitas et des cohortes du Mechanicum ont établi qu'après chaque victoire majeure, le mystérieux Marine reprenait sa route, seul, vers une destination inconnue. Curieusement, ces départs coïncidaient presque toujours avec un regain d'activité de l'Inquisition plus ou moins proche des dernières positions connues de Valcar. D'autres récits rapportent la présence du Bourreau des Injustes auprès d'aventuriers et de Libres-Marchands, l'Astartes travaillant alors en tant que mercenaire pour ces individus même si la plupart de ceux qui croient à ces racontars soient essentiellement des piliers de tavernes mal famées.

"Je suis Amadis Mercurian Valcar, dernier du chapitre des Oath Keepers. J'apporte la justice dans cette Galaxie qui n'en connaît plus aucune."
—Amadis Valcar

Biographie

Oath Keeper

Il y a longtemps, une confrérie de guerriers saints défendait le Segmentum Obscurus contre les horreurs éructées par l'Œil de la Terreur. De ces illustres combattants, même le souvenir a été effacé et il n'est plus qu'un seul être à se souvenir de leur gloire : Amadis Valcar.

Cursus honorum

Valcar était autrefois un guerrier parmi un millier d'autres, les Oath Keepers, des space marines de l'Astartes Praeses. Les archives qui les mentionnent ont aujourd'hui disparu et leur nom n'est même plus un mythe mais frère Valcar se souvient. Les Oath Keepers étaient des astartes basés sur le Monde-Forteresse de Chimeria Prime, un monde proche de la Porte Cadienne. Tous étaient connus pour ne jamais reculer face à l'ennemi lorsqu'ils en faisaient le serment, leur opiniâtreté constituant un mur contre lequel les légions des Hérétiques et les Xenos se brisaient irrémédiablement. Au cours de ses années de service au sein de cette prestigieuse confrérie, Amadis Mercurian Valcar se distingua en de nombreuses occasions, son sens de l'honneur, sa capacité d'observation et ses aptitudes tactiques ayant établi sa réputation au sein de sa Compagnie, malgré son grade de simple frère. Ce fut lui qui vainquit le Seigneur Corsaire Eldar Hermandryath en combat singulier, lui encore qui trouva la faille dans la forteresse d'Aulrich, tenue par une immonde Eglise Genestealer et ce fut aussi Valcar qui sauva son mentor, le Sergent Vorenum d'une mort certaine des mains de l'Apôtre Noir Mor Kalagron.

Le Tomb of Sentence

Ce fut lorsqu'il fut missionné avec son escouade auprès du Maître Apothicaire Meroveus lors de l'exploration d'un Space Hulk ayant été autrefois l'un des joyaux de la Flotte du Chapitre, le Tomb of Sentence que le destin du Space Marine Valcar fut radicalement bouleversé. Nul ne sait exactement ce qu'il advint de l'escouade Vorenum, du Maître Apothicaire des Oath Keepers ou même du Techmarine qui les avait accompagnés pour piloter leur vaisseau d'exploration, toujours est-il que Valcar fut le seul survivant, ramenant avec lui un antique artefact de chapitre trouvé à bord du Space Hulk : la Lanterne de Merenor.

Sans Chapitre

La tragédie inconnue

Comme si cette tragédie n'accablait pas suffisamment le cœur du marine, son retour sur Chimeria Prime, après plus d'une année d'errance fut le coup de grâce assené à Valcar. Le monde qu'il avait défendu était en ruines. La surface autrefois couverte de forêts de pins et de couches de neige avait été réduite en cendres, les villages des citoyens de Chimeria, serfs du chapitre avaient disparu, le Castellum Fatalitas, la Forteresse-Monastère des Oath Keepers, sise sur le sommet du Mont Lohengrin n'était désormais plus qu'un sinistre amas de vestiges encore fumants. De ses frères, Valcar ne trouva nulle trace.

Le chapitre des Oath Keepers était mort. Le premier des mondes qu'il avait juré de défendre était en cendres. Dans les ruines du Castellum Fatalitas, Valcar trouva des symboles impies peints sur les murs, vantant le triomphe des Oath Breakers, un nom qu'il mettrait plus tard sur une Bande de Guerre du Chaos particulièrement malsaine.

Le Dernier des Oath Keepers

Abattu et humilié, Valcar s'était résolu à mourir, jeûnant durant cent quarante jours et cent quarante et une nuits, attendant la mort. Cependant, alors que sa constitution commençait à ressentir les affres de la dégradation de ses cellules, il fut appelé aux cryptes de la forteresse. Nul ne sait si c'était le délire, un miracle de l'Empereur ou un écho psychique du légendaire Maître-Archiviste Merenor qui avait forgé la Lanterne détenue par Valcar mais le marine descendit dans les caveaux des Anciens du Chapitre. Il découvrit les vénérables Dreadnoughts profanés et réduits en pièces. Cependant, la force qui le guidait le mena au Saint des Saints, là où les plus puissantes reliques des Oath Keepers étaient entreposées, attendant un champion digne de les manier. Lorsqu'il posa la main sur le Vengeur, le puissant combi-lance-plasma qui n'avait été utilisé que douze fois au cours de l'histoire du Chapitre, son vénérable Esprit de la Machine ayant repoussé plusieurs Maîtres du Chapitre, Valcar comprit qu'il avait été désigné pour rendre justice. Justice pour les Oath Keepers, justice pour les citoyens de Chimeria. Dans la crypte du Castellum Fatalitas, le Chapitre s'était relevé en la personne d'Amadis Mercurian Valcar, le dernier des Oath Keepers.

Dès lors, Valcar sut quelle était sa mission, rétablir la vérité quant à ce qui était advenu sur Chimeria Prime durant son absence et en châtier les responsables. Il sauva alors le plus grand nombre possible de reliques qu'il accrocha à son armure afin de se rappeler le passé glorieux du chapitre au nom duquel il combattrait dorénavant. Parmi elles figurait le glaive-tronçonneur Morituri qui avait été brandi par le premier Maître de Chapitre Nero Thelmar lui-même ainsi que le Pistolet-Bolter Verdict, transmis jusqu'à présent de Prime Réclusiarque en Prime Réclusiarque.

Ainsi commença la quête d'Amadis Valcar.

Le Présent

Ce que Valcar sait …

La mort de Chimeria

Les impacts et les cratères ayant défiguré la surface de Chimeria Prime n'ont laissé que peu de doute à Valcar sur la façon dont son chapitre à disparu : un Exterminatus. Seule l'Inquisition a l'autorité pour anéantir le Monde-Forteresse d'un Chapitre de l'Astartes, cela Valcar en a bien conscience. La question qui le tourmente depuis des années est "Pourquoi ?". Les mentions blasphématoires marquées sur les derniers murs encore un tant soit peu debout du Castellum Fatalitas ont évoqué une Bande de Guerre du Chaos jusque là inconnue : les Oath Breakers. Valcar ne peut se résoudre à imaginer que tous ses frères aient pu sombrer dans la damnation en un an alors que jamais auparavant les Oath Keepers n'avaient trahi le moindre de leurs serments.

Les Forces du Chaos à l'œuvre ?

Pour cette raison, le Dernier des Oath Keepers traque sans relâche la moindre information ayant trait à ces mystérieux renégats. On raconte qu'ils sont tous semblables de visage, parlant d'une même voix malveillante et qu'un sort pire que la mort attend les infortunés qu'il capturent. Affront suprême pour Valcar, ces immondes space marines du Chaos arborent les couleurs des Oath Keepers, bien que la Lanterne qui en ornait habituellement les armures soit absente de celles des pillards que traque le Bourreau des Injustes.

Le rôle de l'Inquisition

Valcar se défie également de l'Inquisition. Profondément traumatisé, non seulement par la perte de son chapitre tout entier mais également par la mort des braves serfs chimeriens qu'il connaissait et s'était engagé à protéger, Amadis Valcar ne pardonne pas l'Exterminatus qui a été perpétré sur son monde. Son sens de la justice s'est trouvé renforcé par cette tragédie. Le Dernier des Oath Keepers a commencé à enquêter brutalement sur ceux qui ont osé anéantir tout ce à quoi il tenait autrefois, jurant que tant qu'il aurait la force de brandir ses armes, il empêcherait tout autre loyal sujet de l'Empereur de subir la même catastrophe. Déjà, il détient une courte liste de noms et de pseudonymes extorquée à force de menaces directes appliquées à de malchanceux inquisiteurs qui en ont été quittes pour plusieurs membres cassés. Bien évidemment, ne pouvant tolérer de tels affronts, l'Inquisition a répliqué, traquant le Space Marine aux quatre coins de l'Imperium, sans pour autant l'avoir attrapé jusqu'à présent.

Lorsque l'on leur parle du Bourreau des Injustes, les agents des Saints Ordos répondent qu'il ne s'agit ni plus ni moins que d'un bandit se faisant passer pour un astartes pour saper leur autorité. Cependant, les moyens plus qu'excessifs déployés à chaque occurrence de capture de Valcar laissent à supposer que l'Astartes excite le plus vif des intérêts pour ses poursuivants ...

Ce qui a été oublié ...

La Guerre de Chimeria

L'année 236 du M.39 fut marquée par la tentative d'invasion du Segmentum Obscurus menée par le redoutable Seigneur Sorcier du Chaos Fayln le Forban. Fayln était à la fois un adepte des arts maudits de la sorcellerie mais se passionnait également pour les Xenotechs qu'il collectionnait avec assiduité. A la tête de sa Bande de Guerre, il ravagea cinq des mondes de la Porte Cadienne avant de faire face aux Guerriers de Chimeria. Le Sorcier fit le siège du monde-forteresse mais au bout d'une année, la détermination légendaire des Oath Keepers avait eu raison des deux tiers des armées de Fayln.

Furieux de voir la victoire que les Dieux Noirs lui avaient promise lui filer entre les mains, le Sorcier convoqua l'Apothicaire Noir, Fabius Bile pour l'aider à forger une arme qui briserait les Oath Keepers. Vindicatif et n'ayant plus assez de guerriers pour l'aider à conquérir la galaxie qu'il convoitait, Fayln avait juré qu'il infligerait à ses ennemis ce qu'ils considéraient comme la pire des humiliations : il les feraient faillir à leur devoir et les forcerait à poursuivre son œuvre.

Les Forces du Chaos tentèrent alors un dernier assaut planétaire concentré sur le Castellum Fatalitas et ce fut devant les portes de la citadelle des Oath Keepers que Fayln le Forban se téléporta, massacrant les Space Marines de Chimeria. Le Sorcier était fusionné à un amalgame impossible de Xenotechs corrompus par les pouvoirs de la Ruine que leurs différences fondamentales auraient dû rendre inconciliables. Il fut défié par le Premier Capitaine Nerva Kaïzar en combat singulier et, lorsque le dernier des marines de Fayln tomba, les deux combattants s'affrontaient encore. Kaïzar fut blessé à maintes reprises par le Sorcier qui cependant, après deux jours de lutte acharnée se laissa abattre dans un rire glaçant. Les Oath Keepers considérèrent ce jour comme une victoire, ils avaient tort ...

La Malédiction de Fayln

L'arme abominable forgée par Fayln et Fabius Bile était destinée à transmettre le Patrimoine Génétique horriblement muté du Sorcier. Comme un essaim de parasites, les gènes de Fayln infectèrent secrètement les Glandes Progénoïdes des marines qu'il avait tué et blessé. Cet abominable patrimoine était porteur de la mémoire génétique du serviteur des Dieux Noirs. Les générations passant, la souillure se renforça lentement, trop pour que les changements qu'elle apportait aux Astartes toujours plus nombreux à la porter ne soient remarqués. Des signes avertissaient cependant de la déchéance qui attendait les Guerriers de Chimeria. Certains étaient hantés par des visions du Sorcier Fayln qui les conduisaient à la démence. D'autres étaient pris de frénésies meurtrières inexplicables, d'autres encore contractaient d'horribles mutations tandis que certains, en vieillissant arboraient les traits du Sorcier et conservaient certains de ses souvenirs. De tels incidents étaient toutefois rares et furent mis sur le compte de la proximité de l'Œil de la Terreur.

Lorsque les effets de l’innommable processus commencèrent à s'accélérer durant la deuxième moitié du Quarante et Unième, l'Adeptus Mechanicus, recevant régulièrement un échantillon du stock génétique de chaque Chapitre de l'Astartes fut horrifié de découvrir à quel point celui des Oath Keepers était corrompu et en avisa l'Inquisition sur-le-champ. Les vaisseaux des Saints Ordos Inquisitoriaux quittèrent alors Terra en masse pour enquêter sur les Guerriers de Chimeria. Le reste demeure confus et n'est su que d'un très petit nombre d'individus dans la Galaxie, des individus qui ne livreront jamais ce secret à Valcar sans combattre ...

Descriptions

Physique

Amadis Valcar, selon les nombreuses descriptions qui en ont été faites, serait un colosse à la peau cuivrée avec une courte crête de cheveux noirs, vêtu d'une vieille Armure Energétique modèle Errant argentée aux bordures d'épaulières rouges, frappée d'un Aquila doré et arborant à l'épaulière gauche une Lanterne Noire, reproduisant l'étrange artefact qui pend à la ceinture de Valcar. Bien qu'en partie effacés, les marquages de la Septième Escouade de la Cinquième Compagnie des Oath Keepers, un chapitre inconnu, sont toujours lisibles aux emplacements conformes au Codex Astartes. Il porterait accrochées à son équipement un grand nombres de reliques sacro-saintes de tout acabit : des ossements sacrés d'Astartes, des douilles sanctifiées, des sceaux de pureté écrits depuis des millénaires et bien sûr, la mystérieuse Lanterne de Merenor qui toujours brille d'une puissante lumière dorée et dont le marine ne se sépare jamais.

Psychologique

Nul ne connaît les desseins de Valcar mais pour une raison encore inconnue, sa présence semble attirer l'attention de la Sainte Inquisition. Lorsqu'il apparaît, c'est pour massacrer les Cultes Apostats qui rongent les fondements de l'Imperium ou pour protéger les foules des répressions sanglantes perpétrées par les forces de l'Adeptus Arbites. Ceux qui l'ont côtoyé assez longtemps savent cependant que l'inflexible Astartes semble chercher quelque chose. Des rumeurs sordides font mentions de menaces qui auraient été adressées à des Inquisiteurs et de Space Marines renégats très particuliers pourchassés par Valcar.

Une seule chose est certaine concernant Amadis Valcar : il est en croisade et ne s'arrêtera que lorsque l'objet de sa quête sera en sa possession...

Equipements

Le Mépris de Fer

Cette vénérable Armure Energétique modèle Errant fut portée par le prédécesseur d'Amadis Valcar au sein de l'Escouade du Sergent Vorenum. Cabossée, elle n'en reste pas moins opérationnelle, Amadis Valcar ayant appris sommairement à la réparer. Renforcée par le Rosarius du défunt Prime Réclusiarque Maximan Katon, elle devint quasiment impénétrable et à sauvé Valcar d'une mort certaine un nombre de fois aussi incalculable que celui des marques de combat affichées par le Mépris de Fer.

Le Vengeur

Ce Combi-Lance Plasma est l'arme la plus sacrée du Chapitre des Oath Keepers. Dotée d'un Esprit de la Machine puissant et insondable qui améliore ses systèmes de visée jusqu'à un niveau presque surnaturel, il n'a été utilisé que douze fois par le passé, le Vengeur refusant de s'activer pour un porteur qu'il n'analyse pas comme digne de l'utiliser au combat. Se battre avec cette arme est un honneur dont Valcar a conscience, tâchant de ne pas gaspiller la moindre de ses munitions.

Verdict

Enchâssé des ossements sanctifiés des précédents Prime Réclusiarques qui ont porté cette arme, autrefois insigne de leur fonction, Verdict est un Pistolet-Bolter ancien dont la conception pourrait remonter à la Grande Hérésie elle-même. C'est autant une arme qu'une œuvre d'art macabre, forgée par des Maîtres-Artisans du Mechanicum et améliorée pour tirer des Bolts Kraken ainsi que des Bolts Hellfire.

Tonnerre du Jugement

Valcar reste attaché au Bolter qu'il utilisait du temps où il n'était qu'un simple frère parmi les Oath Keepers. Il lui arrive de l'employer en lieu et place du Vengeur pour ne pas insulter ce dernier en lui offrant un sang indigne de son utilisation. C'est une arme classique mais que Valcar a couvert d'antiques Sceaux de Pureté et de reliques du chapitre afin d'honorer la mémoire de ses frères. Le Dernier des Oath Keepers l'a baptisé Tonnerre du Jugement.

Morituri

Ce Glaive-Tronçonneur est l'arme la plus ancienne jamais brandie par un Maître de Chapitre Oath Keeper. Nero Thelmar, le premier d'entre eux s'en serait servi pour affronter l'Archi-Ennemi en personne. Il a toujours été l'apanage des Seigneurs de Chimeria, désormais il est celui de son vengeur. Spécialement amélioré, ce glaive peut-être réglé pour que sa cadence de roulement atteigne des sommets d'éviscération, fournissant des exécutions terrifiantes aux témoins ayant vu Amadis Valcar combattre.

La Lanterne de Merenor

Fabriquée par l'illustre Maître Archiviste Konstantin Merenor, cet artefact renferme une partie de sa puissance colossale purifiée. Une fois chargée et activée, la Lanterne brille de mille feux, aveuglant les ennemis de Valcar, repoussant la puissance néfaste du Warp dirigée contre lui et, dans de rares cas, guérissant ses alliés. Valcar l'a trouvée lors de la tragique exploration du Space Hulk Tomb of Sentence. Nul hormis lui ne sait si cette redécouverte était ou non l'objet de la mission qui a coûté la vie à tous les compagnons du Space Marine, ce qui est sûr, c'est que la Lanterne veille sur Valcar comme il veille sur elle.

 Connaissances

Alliés présumés

  • Natalya Telum, Libre-Marchande et Suzeraine de la Maison Telum;
  • Verita Devonis, Inquisitrice de l'Ordo Hereticus; (à confirmer)
  • Ymlekïth Malkïr, Corsaire Aeldari, maître du Kraken Pâle;

Ennemis déclarés

Relations non définies

  • Anaxagor, Secutor défroqué du Mechanicus;
  • Moregull Orm, Troisième Capitaine du Chapitre des Life Takers;

Faits Notables

La tragédie de Chimeria

-802 M.41 : Exploration du Space Hulk Tombe of Sentence; Valcar découvre la Lanterne de Merenor;

-803 M.41 : Valcar découvre le monde-forteresse de son chapitre, Chimeria Prime, entièrement rasé; il jure de découvrir la vérité sur ces événements et de punir les coupables;

L'errance

-822 M.41 : Valcar retrouve l'Inquisiteur Moorch qu'il suspecte d'avoir participé à l'Exterminatus de Chimeria Prime; après l'avoir brutalisé, il obtient deux noms de l'Inquisition qui pourraient être liés à ses recherches; l'Inqusition prend Valcar en chasse;

-844 - 851 M.41 : Valcar combat en tant que mercenaire au sein de l'équipage de la Libre-Marchande Natalya de la Maison Telum

-908 M.41 : Un individu répondant au signalement de Valcar est aperçu sur le Monde-Forge de Graia; un Culte Genestealer au complet est retrouvé massacré dans le sous-monde;

-935 M.41 : Valcar apparaît sur le monde d'Arvanthe où la Garde Impériale est mise en difficulté par les Eldars du Vaisseau-Monde d'Alaitoc;

-931 M.41 : Participation à la Bataille d'Uphor IV contre les Orks du Clan des Evil Sunz;

-938 M.41 : Valcar se dresse face aux Forces de l'Adeptus Arbites lors de la répression de la population de Ballorum;

-947 M.41 : Participation à la Bataille de Vellyos contre les Forces de l'Empire Tau

-960 M.41 : Valcar retrouve l'Inquisiteur Uthred Belthorn; l'Inquisiteur décède avant d'avoir pu révèler quoi que ce soit au space marine;

-966 M.41 : Valcar anéantit le Culte de la Serre dévoué à Khorne dans le sous-monde de Necromunda, aidé des gangsters de la Maison Escher;

-969 M.41 : L'Inquisiteur Sforza Stavro Porphyr manque de capturer Valcar sur le vaisseau Light of The Sword du Libre-Marchand Cole Telum;

-973 M.41 : Valcar sauve le Magos Methmor et son équipe de recherche d'une embuscade Nécron sur le monde-tombeau de Zantragora;

La Croisade

-984 M.41 : Affrontement avec l'Inquisiteur Sforza Stavro Porphyr sur le monde d'Andros Tertius;

-988 M.41 : Affrontement avec les Forces du Chaos sur le Monde-Ruche d'Ovidiès VII;

-991 M.41 : Affrontement avec les Forces du Chaos dans la Forteresse Spatiale de Vandax aux côtés d'un détachement des Salamanders;

-054 M.42 : Valcar fait le serment d'anéantir le Culte de l'Œil, une organisation hérétique dont l'influence s'étend sur de très nombreux mondes de l'Ultima Segmentum; épaulé par l'Inquisitrice Verita Devonis, l'Inquisiteur Sforza Stavro Porphyr retrouve la trace d'Amadis Valcar;

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .