Community-header-background Cet article, 97ème de Krieg, a été écrit par TheZymbol. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.


Histoire du régiment

Origine du Régiment

"Laissez mes hommes mener la première vague de notre assaut, personne ne les attends à l'arrière."

Lucius Eker au Général Fabian Castir du 85ème Cadien

Le 97ème est apparu lorsque Krieg était encore en pleine guerre civile (environ un siècle avant la fin de celle-ci) afin de préparer la reprise de la capitale de Krieg. Il avait pour objectif de creuser des galeries menant juste en dessous du principal quartier général ennemie afin d'y déposer plusieurs tonnes d'explosifs et de tout faire sauter le moment venu.

Campagne Notable

  • Guerre civile sur Krieg (.M40): Lors de l'affrontement décisif pour reprendre la capitale de leur monde, les ingénieurs font sauter le quartier général ennemie, tuant près de 15% des défenseurs tout en sonnant la majorité des survivants. L'attaque qui s'en suivie fut dévastatrice pour les hérétiques. Cela reste jusqu'à aujourd'hui leur plus haut fait d'armes.
  • Le Siège de Vraks(813-840.M41): Le 97ème fit partie des régiments de Death Korp of Krieg qui participèrent à l'établissement de la tête de pont notamment grâce à leurs unités d'ingénieurs qui effectuèrent un travail de sape sur le Fort A-453. Ces unités eurent aussi un rôle à jouée lors de l'assaut final contre les forces hérétiques.
  • Troisième guerre d'Armageddon(998.M41): Appelés d'urgence en renforts, le 97ème est en difficulté face aux Orks qui, conduisant des engins, arrivent la plupart du temps à passer au dessus de leurs tranchées et vont massacrer l'artillerie. Finalement, Brieanna Vultur emploi les ingénieurs afin de miner les abords de ses tranchées. Par la suite, les vagues d'Orks se font repousser et les soldats reprennent du terrain au xénos. Le régiment quitte la planète après que le nombre d'Orks soit suffisant bas pour que la Légion d'Acier puisse s'en occuper toute seule.
  • La campagne Vigilus(.M42): Face à la menace des Orks et l'importance de ce secteur, les Krieger sont appelé afin qu'ils, enfin surtout leurs unités d'ingénieurs, renforcent les points stratégiques. Le régiment se montre encore une fois digne de sa réputation en repoussant une force des Khorne's Children composée d'humains et d'Heretic Astartes. Première utilisation du gaz V12-K, crée par les Alchimistes Murrukai, qui causera d'immenses pertes chez les cultistes et affaiblira les spaces marines du chaos. Le 97ème maintiendra plus ou moins le secteur qu'il devait défendre aux prix de très lourdes pertes même pour un régiment de la Death Korp of Krieg. A l'heure actuelle, le Otys et ses hommes sont en train d'assiéger une ville sous contrôle hérétique.

Organisation régimentaire

Doctrines de combat

De par son histoire, le 97ème de Krieg a pour doctrines de combat, en plus de celles issu de son monde d'origines, l'utilisation massive de gaz toxique ainsi que qu'un nombre supérieur à la normale d'ingénieurs destinées à creuser des galeries afin d'y faire passer hommes, chevaux, petits véhicules, etc... Cette particularité fait que tout les soldats de ce régiments savent se battre dans des espaces très confinés. L'arme de prédilection du régiment est le lance-flammes.

Charactère

Bien que leurs uniformes laissent penser que, comme la plupart des régiments de Krieg, ils sont froid et quasiment muet, ce n'est pas le cas. Tout d'abord, si la notion de sacrifice est toujours ancrée, elle accompagnée de quelque chose de rare chez les soldats de l'Impérium: l'espoir. En effet, cet espoir que leur sacrifice, leurs souffrances, les massacres, permettent, un jour, à l'Humanité de connaitre la paix. Une personne rencontrant des membres du 97ème sera d'ailleurs surpris d'entendre des discussions (un peu étouffée à cause de leur masque qu'ils n'enlèvent jamais) et même parfois quelques rires. Malgré cela, peu d'autres régiments apprécient leur compagnie car leur humour noir et cinglant peut mettre à peu près n'importe qui mal à l'aise sauf les Alchimistes Morrukai avec qui ils partagent ce goût pour l'humour noir et cynique. Ce point commun fait que les deux s'apprécient et se respectent mutuellement; ainsi, lorsque ceux-ci se retrouve sur le champ, les Alchimistes ont parfois tendances à s'occuper d'abord des blessés du 97ème régiments avant ceux des autres. De leur côté, les Krieger, consacre une à trois escouades pour la protection des Alchimistes. Bien sur, ce comportement diffère totalement de celui qu'ils ont en batailles où ils exécutent les ordres sans jamais poser la moindre question ou se plaindre avec la discipline qu'on leur connait.

Organisation

Le 97ème est divisé en trois grandes compagnies:

La Compagnie Wermacht

Elle rassemble l'infanterie régulière ainsi que l'artillerie légère (mortiers), moyenne (Thudd Gun) et lourde (Medusa Siege Gun/Eath Shaker Cannon). C'est de le loin la plus nombreuse des trois compagnies avec près de 25 000 hommes/femmes. Brieanna Vultur est en charge de cette compagnie depuis approximativement 900.M41.

La compagnie Sturmtruppen

C'est Lucius Eker qui commande la seconde compagnie. Composée uniquement de vétéran, elle possède aux alentours de 15 000 hommes. Lorsqu'un soldat à survécu à suffisamment de bataille, il quitte la compagnie Wermacht pour intégrer celle de la Sturmtruppen; alors deux choix s'offre à lui: il peut rejoindre les grenadiers qui sont ceux guidant les charges d'infanterie faisant des ravages dans les rangs ennemies avec leur fusil à salves ou il peut devenir un ingénieur qui, après une formation intense, sera capable d'ériger de solides fortifications ou de creuser des galeries profondes menant juste en dessous des positions ennemies.

La compagnie Panzer

La dernière compagnie est la compagnie Panzer regroupant à la fois les unités de char et celle des célèbres escouades de Death Rider. Chacune de ses deux unités à un rôle particulier: les chars ont pour devoir, et sont équipées en conséquence, de neutraliser, détruire, annihiler par tout les moyens possibles les blindés de l'ennemie. Les Death Rider, eux, se servent en général des tunnels des ingénieurs pour discrètement s'approcher des positions ennemies et lancent des raids meurtrier dans les campements endormis ou sur les positions d'artillerie adverses qui se pensaient en sécurité ou encore débarquent dans les centres de soins afin d'achever les blessés tout en jetant à terre des boules en verres dont s'échappe, une fois brisée, des gaz toxiques, tuant dans les heures ou les jours qui suivent ceux ayant survécu à l'assaut initial. Cette compagnie est à l'image de celui qui la dirige, Karba Petra.

Branche de commandement

Chaque escouade, peu importe sa compagnie, possède un sergent qui la dirige. Les Lieutenant ont autorité sur 10 escouades et donc 10 sergents. Vient ensuite les capitaines possédant une dizaines de lieutenant sous leurs ordres puis les commandants commandant entre 10 et 20 capitaines selon leurs compétences. Enfin viennent, les Quatermaster; au total de 3 et chacun à la tète d'une compagnies, ce sont eux qui désigne le ou la Haut.e Quatermaster qui dirige l'entièreté du 97ème régiment.

Officiers Notables

Otys Tyr

C'est l'actuel dirigeant du régiment. Ancien de la compagnie Panzer, il fut désigné comme successeur de Laurina Von Halgad, décédée lors de la troisième Guerre d'Amargeddon pendant un assaut des Orks. Ancien Death Rider, Otys est l'archétype parfait du soldat de Krieg, froid et pragmatique. Seul les animaux semblent lui attiré de la sympathie. En effet, lorsqu'il a du temps, il n'est pas rare de le voir marcher dans les écuries, s'intéressant davantage aux chevaux qu'aux hommes et aux femmes qui les montent. Marchant souvent à ses cotés, on peut apercevoir un chien prénommé Kruber qui se trouve être la mascotte du régiment. C'est Otys lui même qui abattit froidement un soldat du 33ème des Lions de Bahur qui s'apprêtait à frapper l'animal, alors qu'il était seulement commandant au sein des Death Riders. Cet évènement fait que les tensions entre les deux régiments sont grandes. Personne ne connait précisément l'âge d'Otys, il serait née au alentours de 700.M41. Alors qu'il n'était encore qu'une nouvelle recrue, ses supérieurs décelèrent chez lui un don pour le combat rapproché. Ainsi il intégra une escouade de Death Rider où il fit rapidement ses preuves et montra de bonnes compétences de leader. Ceci se confirma lorsque son sergent se fit découper en deux par un Haemonculus et qu'il mena le reste de son escouade sur celui-ci tout en ravageant une unité d'Incubi venu le protéger. Otys fut le seul de son escouade à voir la fin de la bataille. Suite à cela il fut nommé sergent et sa lente progression dans la hiérarchie commença.

Lucius Eker

Lucius est le plus jeune officier à atteindre le rang de Quatermaster car on estime son âge à moins d'une centaine d'années. Malgré son jeune âge, Lucius est sans doute celui ayant frôlé la mort le plus souvent. Lors de son premier assaut, alors qu'un ork s’apprêtait à l'achever, l'arme du xénos s’enraya ce qui lui permit de saisir sa pelle et de porter un coup mortel à son adversaire. Une autre fois, alors que cela faisait des jours que Lucius répetait à qui voulait l'entendre que son casque était trop lourd, un tir de sniper lui toucha la tête. Mais du fait que son casque ait été trop épais (d'où sa lourdeur), celui-ci encaissa le choc et Lucius ne fut que sonné. Enfin, une autre fois encore, alors qu'il avait atteint le rang de grenadier, il se trouva, seul, face à trois space marines chaotique. Une erreur d'une batterie d’artillerie fit qu'un obus tomba dans sa tranchée, tuant les trois hérétiques et fauchant sa main droite. Du fait de son incroyable capacité à ne pas daigner mourir, ses ainées (et supérieurs) lui apprirent, au fur à mesure, à commander des hommes ainsi qu'à construire des stratégies. Etant relativement proches de ses hommes, ceux-ci le surnomment, pour le charrier, "Quatermaster trompe-la-mort" ou "l'Immortel". Les officiers des autres régiments le désignent par le surnom "Brise main" due à sa main cybernétique dont il n'arrive pas toujours à contrôler la force.

Brienna Vultur

Le Quatermaster Vultur, est une personne calme et très forte en calcul mental ce qui lui a valu d'intégrer la compagnie Wermacht en tant que chef de pièce. Impressionné par ses capacités, ses supérieurs lui donnèrent de plus en plus de responsabilités lui permettant de devenir leur égale puis leur supérieurs. Brienna possède un talent pour orchestré ses barrages de manières à faire le maximum de mort chez les ennemies de l'Impérium tout en limitant les tirs amis. Brienna est actuellement la personne la plus âgée de l'état major, avec ses 381 ans. De ce fait, elle est la seule personne à avoir connu de leur vivant les deux derniers Haut Quatermaster. Malgré leur grande différence d'âge, Brienna et Lucius sont très proches, permettant ainsi à leur deux compagnies d'être bien synchronisé.

Karba Petra

Ancien second de Otys, il est devenu Quatermaster à la nomination de celui-ci. Karba est quelqu'un de… dérangeant. En effet, il peut être très lunatique et passer des heures à regarder des ouvriers travaillant une ligne d'assemblage ou à suivre un prêtre donnant les dernières bénédictions aux mourants. Cependant, sur le champ de bataille, il est complètement diffèrent; il est violent, très violent. Lorsqu'il combat, c'est une véritable machine à tuer, ne ressentant ni la douleur ni la peur capables d'insuffler la peur même chez les Orks. Bléssé à de nombreuses fois, il possède de nombreux organes synthétiques et prothèses dont ses deux jambes et son bras gauche. Peu importe ses blessures, Karba continue de se battre et n'écoute qu'Otys et personne d'autre. Tout ses éléments font que Karba est surnommé "Karba le Fou". Plusieurs rumeurs circulent pour essayer d'expliquer son comportement: la plus connue veut qu'un éclat d'obus vint s'enfoncer dans le crane de Karba. Une autre envisage la possibilité que, suite à un défaut dans son masque à gaz, il aurait inhaler les gaz toxiques des Alchimistes.

Lieutenant Bravis Kadok

Bravis est à vu le jour sur Krieg alors que celle-ci était encore en pleine guerre civile. Due à sa petit taille et à son sens de l'orientation, il intégra une escouade d'ingénieurs où, au fil du temps, il gagna ses galons. Alors qu'il était devenu sergent depuis peu, son escouade fut choisi pour une mission des plus importante: creuser un tunnel dans le plus grand secret qui mènerait juste en dessous du Quartier Général hérétique afin d'y placer des charges explosives. Durant près d'un an, Bravis et ses hommes creusèrent ce tunnel et, une fois arrivée à leur objectif, ils y établirent une immense pièce afin d'y accueillir tout ces explosifs. Alors que tout semblait prêt, la commande devant faire exploser les charges fut actionnée mais rien ne se passa. L'assaut étant lancé, les escouades se faisait déchiqueter par les mitrailleuses ennemies. Dans l'urgence, Bravis et son escouade redescendirent dans leur tunnel afin de comprendre ce qui s'y passait. Là, lui et ses hommes tombèrent sur des troupes hérétiques qui venait de désamorcer les charges. Largement en infériorité numérique, le sergent Kadok et ses soldat réussirent à repousser les ennemies. Cependant, étant le dernier survivant et comprenant que les renforts ennemies arriverait avant les siens, Bravis décida de faire exploser les charges manuellement. L'explosion fut tellement intense qu'elle ensevelie des milliers d'hérétiques venue sécuriser la chambre d'explosifs. Ainsi privée de chaine de commandement, de plusieurs régiments et sonnés, les ennemies ne purent pas contenir les troupes impériales galvanisées par ce retournement de situation.

Bravis fut nommé lieutenant à titre posthume et devint une légende au sein du 97ème régiment de Krieg.

Citations

"Pourquoi c'est air si grave, mourir pour l'Empereur est la plus belle chose qui puisse nous arriver." Brieanna Vultur au gouverneur d'Armageddon.

"Tiens prends mon fusil, je vais prendre tes explosifs; je me suis toujours demandé à quoi ressemblait le dessous d'un char hérétique." Un soldat du 97ème à une jeune recrue du 78ème Les Aigles de Lahiam.

"Tiens, il n'y a plus de musique ? Notre orchestre doit être à cout de munitions " Lieutenant Bravis Kadok

"Battre en retraite ? Soit vous cherchez à nous insulter soit vous êtes ignorant" Lucius Eker

"-Dites à vos commandant de char de s'occuper des titans hérétiques et laisser le reste de vos hommes se reposer en seconde ligne, le 97ème se chargera du reste.

-Mais vous vous battrez à 1 contre 10, c'est impossible, c'est...du suicide!!

-Et alors ?"

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .