FANDOM


Community-header-background Cet article, 7ème Krieg, a été écrit par AbrarielVentor. Veuillez ne pas éditer ou utiliser cette fiction sans la permission de l'auteur.

Origine du régiment

"Nul ne passera ! Nul ne gravira ! Nul ne percera nos fortifications ! Nous sommes un rempart indestructible, une muraille que même les dieux craignent ! Nos canons feront pleuvoir sur vous la rédemption !"
—Mots du Haut-Commandor Sebastian DrakePeu de choses sont connues sur la fondation de ce régiment, Le 7ème régiment semble avoir ses archives perdues voir détruites dans les registres de l'Imperium. Plus personne ne sait qui a créé ce régiment, qui l'a commandé auparavant, de combien d’hommes est composé la compagnie et d'où ils viennent réellement. Le 7ème semble sortir de nulle part, comme si leur existence avait été niée ou dissimulée pendant des générations voire des millénaires. Ce n’est que depuis peu de temps que ce régiment a refait surface.

Doctrine de combat

Le 7ème régiment est maître en ce qui est fortification et le retranchement, on dit qu’ils sont capables de rester dans leurs bunkers pendant des centaines d’années sans bouger ou d’être capable de construire des tranchées sur des continents entiers, attendant la venue de leurs ennemis, qu’ils viennent se suicider sur leurs défenses. En plus de cela, le 7ème régiment est adepte de l’artillerie, la grande partie de leur puissance de feu vient de leurs canons basiliks qui sont si nombreux qu’il est impossible de les compter. Ils ont pour stratégie le harcèlement de l’ennemi pendant des années sans stopper le feu de leur imposants canons.

Personnage important du régiment :

Père Fondateur

C’est le nom donné par les soldats du régiment au fondateur de cette compagnie, son nom a été oublié au fil des années de combats et un titre lui a été donné pour garder sa vie en mémoire.

Lord-Commandor Sébastian Drake

Il est le Haut-Commandor de ce régiment, il est donc l’actuel dirigeant. Il dit avoir vécu toute sa vie au sein du régiment, étant né au début de la campagne, son âge semble inexact, mais ses traits semblent tendre vers une trentaine d’année.

Vénérable-Commandor Julius Bronx

Il est bras droit du Lord-Commandor, le second de Drake. Sa foi envers son Lord-Commandor est sans faille, il est l'homme le plus fidèle et loyal du haut commandement, ne se permettant jamais de remettre en question les ordres de son supérieur.

Honorable-Commandor Jhon Frost

Frost est peu présent sur le terrain, préférant tout planifier dans un bunker et diriger à l'aide de commissaire que d'aller au terrain contrairement aux autres commandant, il est le deuxième meilleur stratège du régiment.

Haut-Commandor Saal Raax

Il fait lui aussi partie des haut officiers, cependant, il n'est que très peu déployé pour quelques problèmes....psychologiques à cause du temps passé dans le warp, il ne sait presque plus établir une stratégie complexe et correcte ..cependant le seul talent qu'il conserve est celui de la charge à la baïonnette de masse sous une pluie d'obus.

Organisation :

Pour reconnaître les grades des différents membres du régiment, il suffit de regarder aux premiers abords les casques des hommes, différents selon leurs grades, pour savoir leur place exacte, soit regarder les épaulettes ou le grade de bras.

B0b0222c51cb1874496da1a4ee96a922 grade

Grade

Officiers supérieur

  • Lord-Commandor
  • Vénérable-Commandor
  • Honorable-Commandor
  • Haut-Commandor

Officiers

  • Commandor
  • Haut-Lord
  • Lord
  • Vice-Lord
  • Lord-Général
  • Général
  • Lord-Lieutenant
  • Lieutenant

Sous officiers

  • Lord-Sergent
  • Haut-Sergent
  • Vice-Sergent
  • Sergent
  • Caporal

Soldats

  • Garde

Organisation

Effectifs

Le 7ème régiment comporte environ 500 000 Gardes. Chaque Régiment est généralement divisé en 4 théâtres de bataille, chacun commandé par un des 4 officiers supérieurs. L'effectif total compte 500 000 hommes / 100 000 de canon.

Théâtre de Bataille

La plupart du temps, le régiment divise les forces en 4 pour pouvoir couvrir un maximum de front à la fois, Une de ces divisions des forces est appelée un "Théâtre de bataille". Effectif d’un Théâtre de bataille: 125 000 hommes/25 000 canons d’artillerie.

Cohorte

Dans d’un théâtre de bataille, on peut diviser les hommes en 10 cohortes de 12 500 hommes accompagnés de 2500 canons d’artillerie. Effectif d’une cohorte de combat: 12 500 hommes/2500 canons

Compagnie

Dans une cohorte de combat on divise encore les hommes en 10 compagnies de 2 500 hommes pour 250 canons. Effectif d’une compagnie : 2 500 hommes/250 canons

Division

Une compagnie est composé de 5 divisions de 500 hommes avec 50 canons Effectif d’une division : 500 hommes/ 50 canons. Une division est composée de 5 sections de 100 hommes pour 10 canons.

Escouade

les sections sont divisées en 10 escouades de 10 hommes pour 1 canon

Recrutement

Le 7ème régiment n'est pas une force composée d’élite. Même si les meilleurs éléments du régiment atteignent les meilleurs poste et grades, les moins bons, hommes ou femmes peuvent devenir soldats et monter les grades au mérite. Il n’y a pas de faible parmi le 7ème régiment, pour eux, plus ils sont nombreux plus leurs murs pourront s’élever dans les cieux.

Entrainement

Pour compenser au fait de leur acception rapide et facile, les gardes du régiments s’entraînent tous les jours pour que le plus faible deviennent de jour en jour plus fort. En plus de cela, leur mutation subie dans le warp leur a offert une forces physique supérieure à la normale ainsi qu'une meilleure résistance aux maladies.

Histoire du régiment :

“Nous sommes à l’aube de du 41ème Millénaire dans un coin reculé de l'Imperium où le calme semblait exister. Seul se trouvait le vide, aucun signe de vie, planète ni même d’étoile filante, seul le vide régnait dans cette région. Le silence dominait les environs, les rares auspex présents dans le secteur ne détectaient aucun signal depuis des années. C’est alors qu’au fin fond des frontières du secteur, une brèche Warp se créa dans l’espace et vomit une flotte anéantie, ressemblant plus à des épaves ou à des vaisseaux abandonnés qu’une une véritable puissance spatiale. Cependant, cela agita les radars alentours, la flotte n'était pas composée de vaisseaux fantômes, mais d’épaves de navires de guerres qui peinaient à avancer dans le vide spatial. Mais ce n'était pas que ça qui affola les troupes de reconnaissance de l'Imperium..mais les couleurs des vaisseaux, leur symbole ainsi que leur matricule qui commençait à se faire entendre et résonner dans les vrilles d’explorations :

“Nous...être...7ème Régiment...Krieg...Répétons..être 7ème Death Korps…”

Ce message se répétait en boucle dans les communicateurs des vaisseaux alors que les hommes présents se regardaient bouches bées face à ce spectacle. Aucun d’entre eux n'avait entendu parler d’un régiment portant le numéro 7, personne n’était au courant qu’une flotte de l’astra était rentrée dans le warp alors d'où ils pouvaient venir, d'où sortait ce régiment qui n’existait pas dans les écrits de l’Administratum. Personne n’osait répondre, personne n’osait prendre le risque de parler à des hommes qui n'avaient aucune identité dans l'Imperium. Pendant de longue minutes, aucun n'eut le courage d’envoyer de réponse jusqu'à qu’un sergent passa outre sa peur et vint à l’encontre de la flotte enfin..des vestiges de la flotte pour leur adresser un message :

“Ici sergent Fyur, d'où venez vous..? et qui êtes vous réellement ? Nous voulons un rapport complet sur vous au plus vite !”

Après cette réponse, le message de la flotte sortant du warp se stoppa et fut suivit d’un long et lourd silence de mort. Pendant de longues minutes, aucun signe de vie ne sera donné aux unités de reconnaissances pour qu’une réponse toujours aussi peu lisible soit captée par leur radio :

“Haut…Commandor...Drake...7ème...Death...Krieg…, Effectif...Départ..{incompréhensible}K Hommes…{incompréhensible}K Canon...Retour...500K Hommes...10K Canons...Début...32 millénaire..Fin...Inconnu…”


Les humains recevant ce message restèrent abasourdis, n’arrivant pas à croire que ce régiment est aussi vieux..même si on dit que dans le warp, le temps n’a pas d’emprise, comment un régiment d’humains pourrait vivre aussi longtemps sans retourner sur leur terre d’origine.C'était impossible, voir superflu pour être possible. Malgré tout, les faits étaient la, la flotte était bien là..devant eux, en train de d’affluer du warp. C’est alors que la fissure Warp créé par le régiment s'élargit subitement, laissant apercevoir un immense vaisseau forteresse chapitral, plus grand que la normale, il semblait accueillir la moitié d’un monde ruche au vu de la multitude de lumière présente sur le vaisseau ainsi que le nombre de canon de guerre présent, sa taille était telle qu’elle en faisait vrombir le portail warp.

Depuis ce jour, jour du retour du 7ème régiment..beaucoup de questions sont de mises autour de leur véritable origine. D'où pouvaient venir ces humains...comment ont-ils pu survivre longtemps dans le warp...tant de questions qui tourmentaient les esprits des témoins de cette scène. Depuis ce jour, certains rapports lisibles du 7ème sont parvenus aux mains des dirigeants de Terra, pour la plupart, c'était des rapports de batailles dont les dires étaient hallucinants, parlant de Xénos inconnu, d’humains mutés étranges et d’autres monstruosités indescriptible. Les faits cités étaient presque tous impossibles, narrant des batailles durant des centaines d’années, avec des pertes qui aurait mis en déroute plus d’un régiment d’Astra actuel.

Le régiment erre désormais à travers l’espace de l'Imperium, attendant un message à l’aide ou une nouvelle bataille qui mettra leur réputation en jeu.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .